PRESENTATION DE LA SAISON (1)

Publié le Mis à jour le


ETAT DES LIEUX PAR DIVISION – NFC

La saison 2011 de NFL s’est achevée à Indianapolis et a vu les New York Giants remporter un quatrième Superbowl contre les New England Patriots.

La victoire des Giants d’Eli Manning a été une petite surprise.

En effet, si les Patriots de Tom Brady ont tenu leur rang, ce n’est pas le cas des Green Bay Packers, ultra dominateurs durant la saison régulière (une seule défaite) mais qui sont tombés face aux futurs vainqueurs.

Alors New York peut-il garder son titre ? Quelles équipes sont capables de faire les play-offs en 2012 ? Etat des lieux des forces en présence en NFL cette année…

Première partie avec la conférence NFC.

NFC EST : 

Les New York Giants, champions en titre sont bien entendu capables de retrouver les play-offs. Eli Manning devra conserver son niveau de jeu et Victor Cruz, le receveur clé l’année dernière, devra confirmer. Mais l’atout majeur des Giants est sa première ligne défensive avec des joueurs redoutables tels que Justin Tuck ou encore Jason Pierre-Paul.

New York devra déjà sortir d’une division relevée, où deux équipes doivent rebondir cette année : Les Philadelphia Eagles et les Dallas Cowboys.

Philadelphie possède un des effectifs les plus profonds de la NFL mais la clé sera la santé de leur Quarterback Michael Vick, souvent blessé.

Les blessures ont également miné la saison des Cowboys en 2011, car si le QB Tony Romo et ses armes offensives sont en forme, Dallas peut venir jouer les troubles fête.

La dernière équipe de la division, les Washington Redskins, sont en reconstruction. Il sera intéressant de suivre le Quarterback Rookie Robert Griffin III, choisi au premier tour de la Draft.

NFC NORD

Après le 15-1 de la saison passée, les Green Bay Packers se placent logiquement en favoris de cette division. Emmenés par leur QB Aaron Rodgers, MVP de la saison régulière en 2011, l’objectif sera le Superbowl. Mais réitérer le même bilan sera compliqué car le niveau de la NFC NORD va surement augmenter cette année.

Les Detroit Lions, qualifiés en play-offs lors du précédent exercice, sont portés par leur solide défense et par le meilleur receveur de la ligue, Calvin Johnson alias Megatron. Sa relation avec le QB Matt Stafford sera la clé du succès.

Autre prétendant à suivre, les Chicago Bears, toujours compliqués à jouer. La franchise mise sur sa nouvelle recrue, le receveur Brandon Marshall qui s’entend à merveille avec le QB Jay Cutler.

Les Minnesota Vikings auront du mal à survivre, surtout que le seul joueur de classe de l’équipe, le Running Back Adrian Peterson,  a subi une grave blessure l’année dernière et il lui faudra du temps pour revenir à son meilleur niveau.

NFC SUD

La NFC SUD se jouera vraisemblablement entre deux équipes, les New Orleans Saints et les Atlanta Falcons.

Les deux équipes ont un profil relativement proche, à savoir une défense assez faible, mais une puissance offensive impressionnante. Les Saints sont portés par leur QB Drew Brees qui distribue les caviars à ses différents receveurs. Matt Ryan des Falcons dispose lui de deux des meilleurs WR de la NFL, Roddy White et Julio Jones.

Il sera également intéressant de suivre les performances de Carolina Panthers, afin de voir si le jeune QB Cam Newton confirme sa très belle saison de rookie.

Enfin, les Tampa Bay Buccanneers, malgré le recrutement du WR Vincent Jackson, paraissent trop faibles sur toutes les lignes pour pouvoir prétendre à une qualification en play-offs.

NFC OUEST : 

La NFC OUEST à la réputation d’être une des divisions les plus faibles. Mais les performances des San Francisco 49ers, finalistes de conférence en 2011, ont changé la donne.

Les 49ers possèdent la meilleure défense de la NFL, quasiment infranchissable pour les running backs. Mais pour pouvoir confirmer il faudra que l’attaque et notamment le QB Alex Smith garde son niveau de forme.

Derrières les 49ers, les trois autres franchises tenteront d’accrocher leur qualification.

Les Arizona Cardinals et le receveur star Larry Fitzgerald, trop seul. Les Seattle Seahawks, bons défensivement mais trop juste en attaque. Et les Saint Louis Rams, qui attendent des bonnes performances de leur jeune QB Sam Bradford.

DF.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s