Analyse du classement après 6 journées – NFC

Publié le Mis à jour le


CONFERENCE NFC 

Si la conférence AFC est en difficulté, la NFC connaît la situation inverse. Seules quatre équipes n’atteignent pas les 50% de victoire après un tiers de  la saison. Il y a de grosses surprises, avec notamment le calvaire des Saints. Les Falcons sont eux les seuls à être toujours invaincus.

NFC East 

C’est une des divisions les plus relevées sur le papier. Pour le moment cette tendance se confirme. Les quatre franchises ont montré leurs arguments et ont toutes leur chance.

New York Giants (4-2) : Les Giants ont gagné 4 de leurs 5 derniers matchs et se positionnent comme des prétendants à leur succession. Leur attaque est bien en place, la défense par contre est moins convaincante cette année.

Philadelphia Eagles (3-3) : Les Eagles et Michael Vick n’ont pas été convaincants. Ils marquent peu (17 points par match) et VIck perd beaucoup de ballon. Ils devront haussez le niveau de jeu s’ils veulent conserver leur chance de qualification.

Washington Redskins (3-3) : Bien emmenés par les rookies Griffin et Morris, la course des Redskins est l’une des plus performante de la ligue. Les matchs de Washington ont toujours des gros scores.

Dallas Cowboys (2-3) : Tony Romo et les Cowboys ont été les plus décevant de la NFC Est. Le quarterback est critiqué pour ses performances. Côté positif, Dallas à la meilleure défense contre les passes.

NFC North 

Chicago au top, Green Bay et Detroit en difficulté et la surprise Minnesota. La NFC Nord a pris un départ étrange, rien est joué.

Chicago Bears (4-1) : C’est la meilleure défense de la ligue, seulement 14 points encaissés par match et 65 yards alloués au run. Côté attaque, la connexion Cutler – Marshall fait des merveilles.

Minnesota Vikings (4-2) : Les Vikings est l’une des équipes surprises de ce début de saison. Ils ont montré une bonne balance entre attaque et défense.

Green Bay Packers (3-3) : Retrouver les Packers derrière les Vikings est surprenant. Après des débuts difficiles, Aaron Rodgers a signé une performance de MVP dimanche en lançant 6 TD. Les Packers sont-ils de retour ?

Detroit Lions (2-3) : Ils gagnent toujours beaucoup de yards dans les airs, mais globalement ils sont décevants. Pas grand chose à dire.

NFC South

Les Falcons ont déjà quasiment assuré leur présence en playoffs. Les Saints doivent se reprendre rapidement pour sauver la saison.

Atlanta Falcons (6-0) : La dernière équipe invaincue de la NFL a eu plusieurs fois chaud. Pour le moment la puissance offensive des Falcons fait la différence.  Qui les fera tomber ?

Tampa Bay Buccaneers (2-3) : Un bilan pas trop négatif pour des Buccaneers inconstants. Très limité en attaque, leur défense s’illustre contre la course et coule dans les airs.

Carolina Panthers (1-4) : Les Panthers sont décevants à tous les niveaux du jeu. Cam Newton n’arrive pas à confirmer.

New Orleans Saints (1-4) : C’est la surprise de l’année, les Saints ont gagné leur premier match après 6 journées. Leur run est inexistant, Drew Brees tente tout ce qu’il peut. Mais le point faible est la défense, complètement perméable.

NFC West

Souvent considérée comme la division la plus faible de la NFL ces dernières années, la NFC Ouest est cette saison l’une des meilleures. Pas une équipe en négatif et quatre des meilleures défenses de la ligue (seuls les Bears ont pris moins de points).

Arizona Cardinals (4-2) : Après un départ canon (4-0), les Cardinals rentre dans le rang. Jusque là leur défense leur a permis de bien figurer.

Seattle Seahawks (4-2) : Seulement  70 yards alloués à la course et 15,5 points encaissés par match, la défense des Seahawks est parmis l’élite.  Ils sont imprenables à domicile pour le moment.

San Francisco 49ers (4-2) : Les 49ers ont rapidement été cités parmi les favoris pour le Superbowl. Ils ne s’attendaient surement pas à pareille compétition. Toujours aussi redoutables contre le run, ils sont désormais intraitables dans les airs.

Saint Louis Rams (3-3) : Les Rams sont légèrement en dessous, mais leur défense fait également parti de la tête. A l’instar des Cardinals et des Seahawks, leur attaque est relativement faible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s