Résumé de la 8ème journée de NFL

Publié le Mis à jour le


Les faits marquants de la semaine

  1. « London Calling », les Patriots comme à la maison

Depuis quelques années maintenant, la NFL s’exporte à Londres. Cette saison, les Rams et les Patriots s’affrontaient à Wembley, sous la pluie…

Sur la première possession de Saint Louis, Sam Bradford trouve Givens derrière la défense pour un touchdown de 50 yards. Le ton est donné, et New England doit réagir immédiatement.

La réponse va être rapide avec un premier touchdown de Tom Brady. La suite est une démonstration de la part des Patriots, qui vont enchaîner les points sans en encaisser d’autres. Le score final est sans appel, 45-7.

Tom Brady termine avec 304 yards et 4 touchdowns, deux pour Brandon Lloyd et deux pour son impressionnant tight-end Rob Gronkowski (146 yars). Le quarterback des Pats a même eu le droit à un peu de repos en fin de match. Steven Ridley a ajouté 127 yards et 1 touchdown à la course.

Les Patriots (5-3) conservent la tête de l’AFC East, les Rams (3-5) ferment la marche dans la NFC West.

  1. Chicago s’est fait peur

Dimanche soir au Soldier Field, les Bears recevaient des Panthers en difficulté. Mais Chicago a eu toute les peines du monde pour gagner, et ils se sont imposer à la fin du match sur un field goal de Robbie Gould.

Carolina a montré un bien meilleur visage cette semaine, notamment en défense. Jay Cutler (186 yards, 1 TD et 1 INT) a eu beaucoup de mal à trouver ses receveurs et a été sacké 6 fois.  Côté offensif, Cam Newton a retrouvé sa bonne connexion avec Steve Smith mais il a encore été intercepté deux fois (dont une retournée en touchdown).

Les Panthers (1-6) peuvent déjà oublier cette saison, quant aux Bears (6-1) ils poursuivent leur beau parcours.

  1. Dallas paye ses erreurs

 

On joue depuis 2 minutes dans le second quart temps quand la passe de Tony Romo est intercepté par Jason Pierre Paul pour un touchdown de 28 yards. Cette interception est la troisième du soir pour le quarterback de Dallas et le score est de 23-0 pour les Giants…

Finalement, les Cowboys vont réussir à remonter au score malgré un total de six pertes de balle (4 interceptions et 2 fumbles). Ils ont même été à deux doigts de gagner le match, mais la réception de Dez Bryant dans la end-zone à 10 secondes de la fin a été jugée hors des limites du terrain.

Les Giants (6-2) profitent des défaites de Washington et de Philadelphie pour prendre le large dans la NFC East. Dallas passe en négatif (3-4).

  1. « Old School » Peyton Manning

Après son catastrophique départ, New Orleans restait sur deux victoires. Hier Peyton Manning a mis fin à cette série.

Bien aidé par la défense perméable des Saints, Peyton Manning a signé son cinquième match de suite avec plus de 300 yards (305) et établis ainsi le record de la franchise pour les Broncos. Il a également ajouté 3 touchdowns à son compte personnel. Willis McGahee a ajouté 122 yards et 1 TD, portant le total à 530 yards encaissés par les Saints.

Score final, 34-14. Denver (4-3) prend la tête de l’AFC West, New Orleans (2-5) pointe en 3ème position de la NFC South.

Les joueurs de la semaine

Quarterbacks

  1. Tom Brady (New England Patriots) : 304 yards, 4 TD

Le quarterback star des Patriots a enflammé Londres en signant une performance de haut vol.

  1. Peyton Manning (Denver Broncos) : 305 yards, 3 TD

L’éternel rival de Tom Brady est de retour au top, il enchaîne les bonnes performances et guide sereinement l’attaque de Denver.

  1. Josh Freeman (Tampa Bay Buccaneers) : 262 yards, 3 TD

Le jeune meneur des Bucs est en confiance actuellement. Après un début de saison poussif, il est au top depuis quelques semaines.

Running Backs

  1. Steven Ridley (New England Patriots) : 127 yards, 1 TD

Pas titulaire avant le début de la saison, Ridley s’est imposé naturellement comme le running back des Pats. Il est régulièrement au-dessus des 100 yards malgré un nombre de touches assez réduit. Cette semaine 127 yards en seulement 15 courses (soit 8,5 yards de moyenne).

  1. Adrian Peterson (Minnesota Vikings) : 123 yards, 1 TD

De retour au meilleur de sa forme, AP signe de nouveau une belle performance. 123 yards en seulement 15 touches (8,2 yards de moyenne) jeudi soir face aux Bucs.

Receveurs

  1. Rob Gronkowski (TE-New England Patriots) : 146 yards, 2 TD

Le tight-end des Pats est la cible préférée de Tom Brady. Toujours disponible, sa puissance lui permet d’avancer après contact.

  1. Titus Young (Detroit Lions) : 100 yards, 2 TD

Calvin Johnson est en dessous de son niveau des saisons précédentes. La malédiction Madden ? Pendant ce temps Titus Young est en train de monter en puissance au sein de l’attaque des Lions.

  1. Jason Witten (TE-Dallas Cowboys) : 167 yards

Les tight-end étaient en forme ce week-end. Peu en vue en début de saison, Jason Witten retrouve son importance dans l’attaque des Cowboys. Il est l’une des valeurs sûres pour Tony Romo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s