Résumé du SuperBowl XLVII – Ravens 34 – 49ers 31

Publié le Mis à jour le


Après l’hymne américain interprété par Alicia Keys, ce sont les 49ers qui donnent le coup d’envoi devant 76000 personnes au Superdome de New Orléans.

Mais les premiers à se mettre en évidence sont les Ravens. Sur leur première possession, Joe Flacco trouve Anquan Boldin pour le premier touchdown de la soirée (7-0). L’attaque de San Francisco va alors monter en régime avec un beau drive, mais un fumble de LaMichael James sur les 25 yards de Baltimore met fin à l’action. Sur l’action suivante, Joe Flacco remonte le terrain pour finalement trouver Dennis Pitta dans la end-zone (14-0).

Mais l’entame catastrophique des 49ers n’est pas terminée car sur la balle d’attaque suivante, Colin Kapernick se fait intercepté par Ed Reed. Le safety des Ravens égale le record d’interceptions en playoffs, avec un total de 9.  Cette fois, San Francisco va réussir à stopper les lignes offensives de Baltimore. L’attaque quand à elle est impuissante, et n’arrive pas à avancer. Joe Flacco récupère une nouvelle fois le ballon, et il envoie une passe longue pour Jacoby Jones qui marque le troisième touchdown 56 yards plus loin (21-3). Les 49ers marquent un field-goal avant la pause, et repartent donc au vestiaire largement menés, 21-6.

Au retour des vestiaires, Baltimore va enfoncer un peu plus le clou. Sur le kickoff, Jacoby Jones échappe à toute la défense de San Francisco et marque un retour de 108 yards (record du superbowl). Les Ravens semblent avoir pris un avantage définitif (28-6). C’est alors qu’un évènement extra-sportif va tout changer, lorsque les plombs du Superdome sautent et plongent le stade dans le noir.

Le match ne reprendra que plus de 30 minutes plus tard, et les 49ers vont soudainement montrer un tout autre visage en passant un 17-0 aux Ravens. Kaepernick touve d’abord Michael Crabtree pour un touchdown de 15 yards. C’est ensuite Frank Gore qui marque à la course et ramène San Francisco à 8 points (28-20). La défense va ensuite forcer un fumble sur Ray Rice, et David Akers ajoute 3 points. 28-23, le match est relancé. Justin Tucker va stopper l’hémorragie avec un field-goal (31-23), mais sur l’action suivante, Colin Kaepernick prend ses responsabilités et court pour un touchdown de 15 yards. La tentative de conversion à 2 points des 49ers échoue (31-29). Tucker va de nouveau marquer 3 points pour Baltimore, qui n’arrive plus à s’approcher de l’en-but californien.

Il reste 4.19 minutes à jouer, Baltimore mène de six points (34-29), San Francisco a la balle et peut remporter le match avec un touchdown. Le drive st parfaitement mené par les 49ers qui avancent et qui arrivent dans les 10 derniers yards. Mais dans un dernier sursaut d’orgueil, et motivée par Ray Lewis qui joue sa dernière action, la défense des Ravens va réussir à contenir l’assaut. La passe de Kapernick ne trouve pas Michael Crabtree sur le 4ème down. Baltimore encaisse un safety pour terminer le match et remporter son deuxième SuperBowl.

Score final 34-31. Joe Flacco est élu MVP du match, grâce à sa première mi-temps exceptionnelle. Ray Lewis part à la retraire avec une deuxième bague de champion NFL. John Harbaugh bat son frère Jim.

Les statistiques du match :

stats

Pour le résumé en vidéo du match, c’est sur nfl.com que ça ce passe >> http://www.nfl.com/videos/nfl-game-highlights/0ap2000000135690/Super-Bowl-XLVII-Ravens-vs-49ers-highlights

Et pour les amateurs des pubs du SuperBowl, c’est par ici >> http://www.nfl.com/superbowl/47/commercials#video=0ap2000000134655

N’hésitez pas à laisser vos commentaires…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s