Dossier pré-saison 2013 – Saint Louis Rams

Publié le


Alors que la reprise approche, nfl-france vous propose un état des lieux, franchise par franchise, afin de voir où en sont les différentes équipes. Analyse de l’inter-saison et de la draft, projections pour 2013, tout ce qu’il faut savoir pour préparer le nouvelle saison de NFL. On continue avec les Saint Louis Rams.

Place à la jeunesse à Saint Louis

ramslogoUne des plus mauvaises équipes de NFL en 2011 (2-14), les Rams se sont amélioré avec le duo Les Snead (manager) et Jeff Fisher (coach). Ils terminent ainsi la saison 2012 avec 7 victoires, 8 défaites, et un match nul contre les 49ers, le premier depuis 2008. Les deux hommes vont tenter de retrouver un bilan positif pour la première fois depuis 2003 et de se qualifier pour les playoffs qui leurs échappent depuis 2004. Pour ça, le franchise compte sur l’éclosion de ses jeunes talents.

Analyse des mouvements et de la Draft 2013

L’intersaison a été marqué par deux gros départs dans les lignes offensives des Rams. Le « slot receveur » Danny Amendola signe avec les Patriots, et le runner Steven Jackson s’engage avec les Falcons. Un autre receveur quitte les rangs, il s’agit de Brandon Gibson qui rejoint Miami. Saint Louis n’a fait signé que trois agents libres, le safety Matt Giordano, le tackle de Miami Jake Long et le tight-end des Titans Jared Cook.

Du coup ils arrivaient à la Draft 2013 avec l’obligation de remplacer les armes offensives perdues, soit un running-back et un receveur au minimum, surtout que ce dernier poste était déjà léger avant le départ d’Amendola et Gibson. De la profondeur sur la ligne offensive ainsi que sur les postes de safety et linebacker semblait également judicieux. A noter que les Rams avaient deux choix au premier tour grâce à des échanges lors de l’opération RGIII avec les Redskins lors de la Draft 2012. Les dirigeants vont même échanger des choix pour pouvoir récupérer le huitième global et choisir le receveur Tavon Austin. C’est une petite surprise de le voir sortir dans le top 10, mais c’était le besoin prioritaire de Saint Louis. Il est l’un des joueurs les plus explosifs de la cuvée 2013, et il sera une cible de choix pour Sam Bradford. Il peut également retourner les kick/punt. L’autre joueur pris au premier tour est le linebacker Alec Ogletree, qui est un très bon défenseur avec des qualités de safety, poste qu’il occupait avant. Au troisième round, les Rams draftent un safety très physique et bon tackler, T.J McDonald, puis un autre receveur qui peut s’avérer être une bonne affaire, Stedman Bailey. Ensuite ils sélectionnent Barrett Jones, qui a été élu meilleur centre lorsqu’il jouait à Alabama, et qui va venir renforcer la ligne offensive. Plus loin dans la draft, Saint Louis récupère un cornerback (Brandon McGee) et un running-back (Zac Stacy).

Une draft rondement menée par les dirigeants des Rams. Ils ont été agressifs pour sécuriser Austin avec le huitième choix et ce dernier peut vite devenir la nouvelle cible préférée de Sam Bradford. Après le départ d’Amendola et Jackson, ils avaient besoin d’un joueur capable de faire la différence, et ils l’ont trouvé. Ils ont également amené des renforts défensifs, notamment le linebacker Ogletree qui va bien complémenter Laurinaitis.

Tavon Austin, 8ème choix de la Draft 2013, et futur star des Rams
Tavon Austin, 8ème choix de la Draft 2013, et futur star des Rams

Les grandes questions pour 2013

L’effectif des Rams est l’un des plus jeunes de la ligue, mais n’est-il pas trop jeune et trop tendre pour le niveau NFL ? Le projet de Saint Louis est excitant car il se repose sur beaucoup de jeunes joueurs qui peuvent être les stars de demain. A l’heure actuelle il est difficile de dire quand ils seront au niveau pour rendre les Rams compétitifs. Il manque peut-être quelques vétérans, aguerris en NFL et capables d’encadrer les jeunes joueurs.

Cette question de la jeunesse est particulièrement flagrante sur deux postes clés de l’attaque, running-back et receveur. Le runner de longue date, Steven Jackson, et la cible préférée de Bradford, Amendola, sont partis, et les seuls joueurs certains d’être dans la rotation sont le runner Daryl Richardson et le receveur Chris Givens. Du coup les jeunes joueurs, rookies et sophomores, vont devoir franchir un cap. Les dirigeants sont allés chercher Tavon Austin très haut dans la draft, il devrait donc être titulaire, mais le sophomore Brian Quick doit lui aussi être prêt à jouer. Du côté du jeu au sol, le second tour de la Draft 2012, Isaiah Pead apparaît également comme une option viable. La question est donc de savoir comment ils vont se comporter sur un terrain de NFL, et surtout s’ils vont réussir à développer rapidement une relation avec le quarterback Sam Bradford ?

Les camps d'entrainement vont permettre de créer une relation entre Sam Bradford et les jeunes joueurs offensifs
Les camps d’entrainement devraient permettre de créer une relation entre Bradford et les jeunes joueurs offensifs

Quel développement pour la jeunesse dorée des Rams ?

Même si Saint Louis possède l’un des effectifs avec le plus de jeunes talents, cela va être un peu juste pour accrocher les playoffs dès cette saison. La faute à un manque d’expérience au plus haut niveau, et à une division NFC West redoutable. Mais si le développement des jeunes se fait vite, et si la stratégie des dirigeants continue à se montrer performante, alors les Rams auront leur mot à dire dans quelques années et même peut-être plus vite que l’on pense.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s