La NFL, une ligue de passeurs ?

Publié le Mis à jour le


Chaque saison la tendance se fait de plus en plus forte, la NFL tend à devenir une ligue avant tout portée vers le jeu de passe. Et cette première journée de l’exercice 2013-2014 a battu des records au niveau des yards et des touchdowns qui proviennent du jeu de passe. 

Une journée historique 

Peyton Manning, 462 yards - 7 TD
Peyton Manning, 462 yards – 7 TD

Dès jeudi soir, Peyton Manning a donné le ton de cette première journée, avec une performance record. 462 yards et surtout 7 touchdowns pour l’aîné des frères Manning, qui a donc lancé une semaine historique pour la NFL. Historique, car les records de passes de touchdown et de yards ont été battus. Les chiffres : 63 touchdowns et 8143 yards. Le précédent record de passes de touchdown en une seule journée était de 58, lors de la 13ème journée de 2004 et de la 17ème journée de 2007. En ce qui concerne le nombre de yards, l’ancien meilleur total datait de la 2ème journée de 2011, avec 7946 yards.

Les frères Manning font parti des grands artisans de ces records. Peyton compile donc 462 yards et 7 TD, et son frère Eli ajoute 450 yards et 3 TD. Un troisième quarterback réussit à passer les 400 yards, c’est Colin Kaepernick (412) qui compte également 3 TD. Autres QB en vue, Philip Rivers et Matt Schaub qui ont marqué à 4 reprises.

Les TE en profitent, les RB souffrent

La NFL est donc de plus en plus portée vers le jeu de passes, et les statistiques le confirment. En 1977, le ratio entre les passes et les courses était 42,3% contre 57,7%. La tendance s’est inversé à partir des années 80 et aujourd’hui les passes représentent presque 60% des phases de jeu.

Les principales victimes sont donc les running-back, qui voient moins de touches par matchs. Un autre phénomène explique le recul du jeu au sol, les défenses de NFL défendent de mieux en mieux contre le run. Globalement le nombre de yards par course baisse, les runners sont moins efficaces. Ce week-end, des équipes comme les Dolphins, les Steelers ou les Giants ont eu un jeu au sol quasi-inexistant. La majorité des running-backs stars sont resté en-dessous de 50 yards, et les fumbles ont été légion (David Wilson deux fois, CJ Spiller ou encore Eddie Lacy).

Jason Witten (Dallas Cowboys)
Jason Witten (Dallas Cowboys)

Mais il y a évidemment des joueurs qui profitent de cette tendance « pass-happy », les receveurs bien entendu mais aussi et surtout les tight-ends qui se développent comme de véritables armes dans le jeu de passes. Les TE participent de plus en plus aux phases offensives, certaines équipes comme les Patriots utilisent même des schémas de jeu avec 2 tight-ends. Cette semaine les TE ont d’ailleurs été à l’honneur, se gratifiant de belles performances. Cinq terminent avec 2 touchdowns (Julius Thomas et Jared Cook qui en plus terminent à plus de 100 yards, Jason Witten, Owen Daniels et Vernon Davis).

La première semaine de compétition a un peu plus appuyé une tendance qui court depuis plusieurs décennies. Le football évolue, il est axé sur le jeu de passes aujourd’hui, peut-être qu’il sera « run-happy » dans 5 ou 10 ans avec des quarterbacks « hybrides » comme RGIII ou Kaepernick…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s