Les Saints, Chiefs et Broncos reçus 5 sur 5

Publié le Mis à jour le


New Orleans Saints (5-0) 26 – Chicago Bears (3-2) 18

2 TD pour la paire Drew Brees - Pierre Thomas
2 TD pour la paire Drew Brees – Pierre Thomas

Les Saints battent les Bears à Chicago et restent invaincus. C’est la première victoire de Drew Brees au Soldier Field. Le QB de New-Orleans termine avec 288 yards (29/35) avec deux touchdown pour Pierre Thomas. Jimmy Graham empile 135 yards.

Pour Chicago, c’est une deuxième défaite consécutive malgré un bon match de Jay Cutler (358 yards et 2 TD). A noter la grosse performance de Alshon Jeffery avec 218 yards et 1 TD. Brandon Marshall ajoute un autre touchdown.

Kansas City Chiefs (5-0) 26 – Tennessee Titans (3-2) 17

Ce match entre deux des équipes « surprises » de ce début de saison a tourné à l’avantage des Chiefs, qui conservent un bilan parfait après cinq journées. Ils signent leur meilleur départ depuis la saison 2002.

Kansas City menait 13-0 à la mi-temps mais les Titans sont revenus pour égaliser à 13 partout en début de 4ème quart-temps, grâce à des touchdowns de Chris Johnson et Ryan Fitzpatrick. Jamaal Charles (108 yards) va rapidement redonner l’avantage aux Chiefs sur une course au près, puis ils scellent définitivement leur victoire avec deux field-goals tardifs.

Denver Broncos (5-0) 51 – Dallas Cowboys (2-3) 48

Denver aussi reste invaincu, après un spectacle offensif incroyable. 99 points marqué et un total de 1039 yards combiné par les Broncos et les Cowboys. C’est le deuxième match le plus prolifique de l’histoire de la NFL, après un Cincinnati-Cleveland de 2004 qui avait donné 106 points (58-48).

Denver remporte le match sur un field-goal de Matt Prater alors que le temps expirait. Peyton Manning continue sa saison sur des bases records en signant 4 nouveaux touchdowns (plus un à la course). Il a également subit sa première interception de la saison. Manning envoie Julius Thomas (122 yards) à deux reprises dans la end-zone, ainsi que Erick Decker et Wes Welker. Son adversaire du soir, Tony Romo, n’a pas été en reste en totalisant 506 yards et 5 touchdowns. Mais sa seule interception, alors que les deux équipes étaient à égalité 48-48, coûte chère car elle permet aux Broncos de marquer le field-goal victorieux. Le QB de Dallas est le premier joueur de l’histoire des Cowboys à dépasser les 500 yards. Sur ses cinq touchdowns, deux sont pour Dez Bryant (141 yards), Williams et Witten terminent également au dessus de 100 yards et avec 1 TD.

Philadelphia Eagles (2-3) 36 – New-York Giants (0-5) 21

Bonne rentrée de Nick Foles, après la blessure de Vick
Bonne rentrée de Nick Foles, après la blessure de Vick

Après trois défaites de rang, les Eagles retrouvent le chemin de la victoire et enfoncent un peu plus les rivaux new-yorkais. Après la sortie sur blessure de Michael Vick dans le second quart-temps, Nick Foles a parfaitement pris le relais en lançant deux passes de touchdowns dans l’ultime période, pour Brent Celek puis DeSean Jackson (132 yards). Les cinq field-goals de Alex Henery ont corsé l’addition.

Côté Giants, Eli Manning a lancé deux touchdowns pour Rueben Randle (92 yards), mais il a de nouveau été intercepté à trois reprises. Toujours aucune victoire pour New-York.

Jacksonville Jaguars (0-5) 20 – Saint-Louis Rams (2-3) 34

Les trois passes de touchdown de Sam Bradford (222 yards) permettent aux Rams de dominer des Jaguars qui n’ont toujours pas remporté le moindre match.

Pour Jacksonville, la soirée a également été marquée par plusieurs blessures importantes. Le QB Blaine Gabbert a du céder sa place à Chad Henne durant le troisième quart. Plus tôt Luke Joeckel, numéro 2 de la dernière draft, s’était blessé à la cheville et il ne rejouera pas cette saison. Seul point positif, Justin Blackmon était de retour de suspension et à totalisé 136 yards et 1 touchdown de 67 yards.

New England Patriots (4-1) 6 – Cincinnati Bengals (3-2) 13

Fin de série pour Tom Brady et première défaite pour les Pats. Brady restait sur 52 matchs consécutfis avec au moins un touchdown, hier soir la défense des Bengals lui a résisté. Sa série durait depuis septembre 2009, il échoue à 2 matchs du record de Drew Brees (54 l’année dernière).

Le match était vierge de tout touchdown jusqu’à une course au près de Benjarvus Green-Ellis qui donne l’avantage 13-3 à Cincinnati dans le quatrième quart. La défense des Bengals a été très solide, totalisant 4 sacks et une interception en fin de match alors que Brady tentait désespéramment de marquer.

Seattle Seahawks (4-1) 28 – Indianapolis Colts (4-1) 34

Nouveau comeback et victoire de prestige pour Andrew Luck et les Colts
Nouveau comeback et victoire de prestige pour Andrew Luck et les Colts

Gros début de saison pour Indianapolis. Après avoir sèchement battu les 49ers il y a deux semaines, ils infligent une première défaite à un autre pensionnaire de la redoutable NFC West, Seattle.

Pourtant menés à l’entrée du quatrième quart-temps, Andrew Luck (229 yards et 2 TD) réussit son neuvième comeback. Luck remporte son duel face à un autre sophomore, Russell Wilson, qui termine lui avec 210 yards à la passe, 102 à la course, 2 TD et 1 interception. Pour Indy, T.Y Hilton signe son meilleur match avec 140 yards et 2 TD.

Baltimore Ravens (3-2) 26 – Miami Dolphins (3-2) 23

Le champion en titre ne rassure pas vraiment, à l’image de Joe Flacco, mais remporte le match grâce à un field-goal de Justin Tucker à moins de deux minutes de la fin du match. Ce coup de pied met fin aux espoirs de Miami qui avait recollé avec un touchdown de Jones après une interception sur Flacco.

Les Ravens réalisent leur meilleur match au sol depuis le début de saison. Ils gagnent 133 yards, dont 74 pour Ray Rice qui marque aussi deux touchdowns.

Detroit Lions (3-2) 9 – Green-Bay Packers (2-2) 22

Les Packers ne marquent qu’un seul touchdown, une passe de 83 yards de Aaron Rodgers (274 yards) pour James Jones (127 yards). Mais les cinq field-goal de Mason Crosby et le bon travail de la défense permettent à Green-Bay de contenir les Lions, qui ne marquent que trois field-goal pour 9 points. L’absence de la star Calvin Johnson s’est ressentie. Mathew Stafford termine avec 262 yards et 1 TD.

Carolina Panthers (1-3) 6 – Arizona Cardinals (3-2) 22

Sale soirée pour Cam Newton. Le QB des Panthers a souffert face à la défense des Cardinals, il encaisse sept sacks dont un dans sa propre end-zone qui donne un safety à Arizona, et il se fait intercepté à trois reprises.

La défense des Cards est donc allé chercher le succès car l’attaque a connu de grosses difficultés. Carson Palmer se fait lui aussi intercepté trois fois, il termine avec seulement 175 yards et 1 TD. Rashard Mendenhall ajoute un touchdown à la course.

Houston Texans (2-3) 3 – San Francisco 49ers (3-2) 34

Grosse défense des 49ers face aux Texans
Grosse défense des 49ers face aux Texans

Le match a été lancé dès la première action avec une interception de Tramaine Brock sur la première passe de Matt Schaub. Le cornerback part marquer un touchdown de 18 yards pour donner l’avantage aux 49ers, qui ne le perdront plus. Le QB de Houston va lancer deux autres interceptions avant d’être sorti et remplacé par T.J Yates.

Colin Kaepernick n’était pas en grande forme non plus, pour le deuxième match de suite, ne lançant que 113 yards pour seulement 6 passes réussies. Heureusement, l’une d’elle trouve le tight-end Vernon Davis pour un touchdown de 64 yards. En revanche, le running-back Frank Gore a de nouveau été précieux, il gagne 81 yards au sol et marque un touchdown.

San Francisco revient à une victoire de Seattle. Les deux poids lourds de la NFC West ont battu Houston et perdu face à Indianapolis…

San Diego Chargers (2-3) 17 – Oakland Raiders (2-3) 27

Début de match parfait pour Oakland, qui marque deux fois dès le premier quart-temps grâce à deux passes de Terrelle Pryor (221 yards). A la mi-temps, les Raiders mènent 17 à 0. Philip Rivers a tenté de sonner la révolte avec une nouvelle performance à plus de 400 yards et 2 TD, mais il subit également trois interceptions dont une est retournée en touchdown par Charles Woodson. Le rookie des Chargers, Keenan Allen attrape un touchdown et totalise 115 yards.

Les Raiders reviennent à la hauteur de leur adversaire du jour dans l’AFC West.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s