Classement AFC – Premier bilan après 5 journées

Publié le Mis à jour le


Peyton Manning(2)

Après cinq journées de NFL, certaines tendances commencent à se dégager. Il y a encore des équipes invaincues, les Broncos et les Chiefs, et d’autres franchises n’ont toujours pas gagné. Le début de saison donne quelques surprises, avec par exemple les Browns co-leaders ou les Steelers sans victoires… Premier bilan de l’AFC, division par division.

AFC

source : nfl.com

AFC East

AFC EAST

Les Patriots ont le meilleur effectif de la division malgré un groupe rajeuni, notamment en attaque. Tom Brad a éprouvé quelques problèmes pour trouver ses receveurs, mais les automatismes commencent à arriver à l’image des bons matchs de Kimbrell Thompkins. La défense de New-England est souvent sous-évaluée, depuis le début de saison elle n’a encaissé qu’une moyenne de 14 points par match, seules deux équipes font mieux.

Derrière les Pats, les Dolphins et les Jets partagent le même bilan. Miami a débuté la saison tambour battant en remportant ses trois premières rencontres, mais ils ont perdu les deux suivantes. Les nombreux renforts de l’inter-saison ont amené de la stabilité à l’équipe, des deux côté du terrain. Ryan Tannehil est solide (1383 yards, 6 TD-5 INT) au centre de l’attaque et compense les problèmes du jeu au sol. Pour les Jets, les résultats sont à l’image du quarterback Geno Smith, irréguliers. Mark Sanchez étant blessé, le rookie est titulaire pour sa première saison dans l’élite. Il a bien entendu encore beaucoup à apprendre mais il a également montré de très belles choses, par exemple lundi soir lors du succès à Atlanta où il réalise un match quasi parfait. Les Jets peuvent aussi compter sur une des défenses les plus solides de la ligue, qui encaisse moins de 300 yards par match.

Comme souvent Buffalo ferme la marche, mais les Bills ne sont pas largués. Ils ont accroché plusieurs équipes et notamment les Patriots lors de la première journée, mais la perte de leur QB E.J Manuel est un coup dur. Le rookie avait jusque-là prouvé qu’il pouvait jouer en NFL.

AFC North

AFC NORTH

Le classement de l’AFC North n’est pas celui qui était attendu. Baltimore, champion en titre est bien en tête mais avec déjà deux défaites et à égalité avec Cincinnati et … Cleveland. Les Ravens ne jouent pas au niveau qui leur a permis de remporter le Super Bowl au mois de février, et Joe Flacco est décevant (1360 yards, 5 TD-8 INT). La perte de nombreux cadres en défense (Lewis, Reed, Ellerbe…) se ressent. Cincinnati déçoit également, pas en défense qui reste le point fort de la franchise mais en attaque. La connexion Andy Dalton – A.J Green est moins performante que la saison dernière et peu d’autres options s’affirment. Le running-back rookie Giovanni Bernard réussit des débuts encourageants.

A égalité avec Baltimore et Cincinnati, il y a donc Cleveland. Après un mauvais départ et deux défaites d’entrée, on s’attendait à une nouvelle saison compliquée pour les Browns. Puis sous l’impulsion du troisième quarterback Brian Hoyer, qui remplace Brandon Weeden blessé, Cleveland reste sur trois victoires consécutives. La défense des Browns y est également pour beaucoup, seulement trois équipes encaissent moins de yards par match (301.8). Alors Cleveland peut-il enchaîner ? Hoyer s’est blessé, du coup Weeden va retrouver sa place.

Et puis parlons de Pittsburgh, toujours sans victoires cette saison. Les Steelers n’y arrivent pas en attaque, la perte de Mike Wallace ne laisse que trop peu d’options à Ben Roethlisberger, et le jeu au sol est presque inexistant (58 yards par match seulement). Le rookie Le’Veon Bell est enfin prêt à jouer et il a marqué ses deux premiers touchdowns lors du dernier match, il y a donc un espoir d’amélioration qui permettrait d’enlever un peu de pression à « Big Ben ».

AFC South

AFC SOUTH

On attendait Houston, mais c’est Indianapolis qui mène la danse. Emmenés par un Andrew Luck qui prouve semaine après semaine qu’il peut devenir un grand quarterback, les Colts réalisent un gros début de saison. Car sur leurs quatre victoires, ils se sont offert les deux poids lourds de la NFC West, San Francisco et Seattle. L’arrivée de Trent Richardson au poste de running-back apporte une arme offensive de plus. A la deuxième place, ce n’est toujours pas Houston mais Tennessee. Les Titans ont surpris en ce début de saison, grâce notamment à une belle défense, jeune et talentueuse. Jake Locker a livré quelques belles performances avant de se blesser, son retour d’ici un petit mois fera du bien.

Le grand favori de cette division, Houston, est donc pour le moment en troisième position avec un bilan négatif. Les Texans peuvent toujours compter sur l’une des meilleures défenses de la NFL, qui n’alloue que 260 yards à ses adversaires en moyenne (leader NFL), mais l’attaque est en crise. Arian Foster reste performant au sol, c’est plutôt Matt Schaub qui inquiète. Le quarterback s’est déjà fait intercepté 9 fois (pour 8 touchdowns), et après la déroute face aux 49ers la semaine dernière, les fans commencent à réclamer le backup T.J Yates.

Enfin, Jacksonville ferme la marche comme prévu. Les Jaguars sont la plus mauvaise équipe de la ligue, ils ont perdu leurs cinq matchs et possède la moins bonne attaque. Les quarterbacks, que ce soit Gabbert ou Henne sont à la rue et Maurice Jones-Drew n’est jamais revenu à son meilleur niveau.

AFC West

AFC WEST

Qui peut bien arrêter la machine offensive des Broncos ? Qui peut arrêter Peyton Manning ? Denver et son quarterback star débute la saison en trombe. 5 matchs, 5 victoires, 46 points de moyenne, 485 yards par match et 29 touchdowns, dont 20 pour le seul Manning. Même affaibli en défense après le départ de Dumervil et la suspension de Von Miller, les Broncos compensent par leur puissance offensive. S’ils tiennent ce rythme, ils seront un candidat sérieux pour le Super Bowl et Manning sera bien placé pour être MVP.

Mais Denver n’est pas tranquille pour autant, car ils ont un trouble-fête non prévu au sein même de leur division : Kansas City. Les arrivées du coach Andy Reid et du QB Alex Smith ont transformé la plus mauvaise équipe de la saison dernière, si bien que les Chiefs sont eux aussi invaincus. En attaque, Alex Smith a vite trouvé ses marques, et Jamaal Charles confirme qu’il est l’un des meilleurs running-back de la NFL. Mais il faut également regarder du côté de la défense, particulièrement efficace, qui n’encaisse que 11.6 points par match en moyenne. Personne ne fait mieux. On ne sait pas si les Chiefs vont tenir la distance, mais ils ont déjà fait beaucoup mieux que prévu.

Un peu plus loin, on trouve les Raiders et les Chargers avec le même bilan (2-3). Oakland dépasse un peu les attentes, et cela est en grande partie dû à un acteur inattendu, un quarterback non drafté qui s’appelle Terrelle Pryor. Après avoir gagné le job face à Matt Flynn lors de la pré-saison, il réalise un très beau début de saison. Pour San Diego la situation est moins inquiétante qu’à la fin de la saison dernière où on avait quitté une équipe à bout de souffle. Les changements de l’inter-saison ont été bénéfiques et on assiste à la renaissance de Philip Rivers. Si San Diego savait gérer les fins de matchs, le bilan serait un peu meilleur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s