Week 8 – Les 49ers enflamment Londres, Kansas City reste invaincue

Publié le


Encore une belle semaine en NFL. Les Chiefs continuent leur saison parfaite alors que les Broncos et les Patriots se sont fait peur. Dallas et Detroit nous on offert le thriller de cette huitième journée, et les 49ers ont offert un beau spectacle au 80000 spectateurs de Wembley. Retour sur les matchs.

San Francisco 49ers (6-2) 42 – Jacksonville Jaguars (0-8) 10

Portés par leur jeu au sol, les 49ers écrasent les Jags à Wembley
Portés par leur jeu au sol, les 49ers écrasent les Jags à Wembley

Londres et son stade de Wembley accueillait son deuxième match de NFL cette saison et le huitième depuis le début des International Series en Angleterre. Et devant 80000 fans européens, les 49ers n’ont pas eu de pitié pour des Jaguars qui n’ont toujours pas gagné cette saison.

Colin Kaepernick a été sûr à la passe, il signe un 10/16 avec 164 yards et un touchdown pour son tight-end Vernon Davis. Mais c’est au sol que les 49ers ont fait la différence. Le QB signe 2 touchdowns au sol pour 54 yards de gain, Frank Gore ajoute 2 autres TD et gagne 71 yards, et enfin Kendall Hunter signe 84 yards en seulement 9 courses. Soit un total de 221 yards et 28 points à la course pour San Francisco.

Les californiens avaient déjà joués et gagnés à Wembley, c’était en 2010, 24-16 face aux Broncos.

Cleveland Browns (3-5) 17 – Kansas City Chiefs (8-0) 23

Kansas City résiste à Cleveland et reste la seule équipe invaincue. Le début de match a été largement à l’avantage des Chiefs, grâce à deux field-goal de Succop dans le premier quart, puis à un touchdow d’Alex Smith. Le QB va ensuite lancer une deuxième passe de touchdown un peu plus tard dans le deuxième quart-temps pour porter le score à 20-7 à la mi-temps. Les Browns étaient trop court pour revenir, malgré deux touchdowns de Jason Campbell (225 yards) pour sa première titularisation. Josh Gordon (132 yards, 1 TD) s’est de nouveau montré à son avantage.

Alex Smith termine avec 293 yards et 2 TD, Jamaal Charles gagne 74 yards au sol et 46 à la passe.

Dallas Cowboys (4-4) 30 – Detroit Lions (5-3) 31

Matthew Stafford donne la victoire aux Lions à 12 secondes de la fin
Matthew Stafford donne la victoire aux Lions à 12 secondes de la fin

Dallas et Detroit nous on offert le thriller de cette huitième journée.

L’action. Il reste 12 secondes à jouer et Dallas mène 30-24. Les Lions sont à 1 yard de la ligne d’en-but des Cowboys, Stafford reçoit la balle et se colle derrière ses linemen qui pousse pour l’emmener dans la end-zone et la victoire à Detroit sur le fil.

Le chiffre. 329 yards, soit les yards gagnés par Calvin Johnson hier soir. Megatron signe le deuxième meilleur total de l’histoire de la NFL. Johnson attrape également la seule passe de touchdown de Stafford, qui termine lui avec 488 yards, 2 TD donc mais aussi 2 interceptions. Reggie Bush a de nouveau contribué avec 92 yards et un touchdown au sol.

Dallas perd en toute fin de match alors qu’ils ont plutôt réussit une belle partie. Tony Romo termine avec 206 yards et 3 TD, deux pour Dez Bryant (72 yards) et un pour Williams. Les Cowboys restent malgré tout en tête de la NFC East.

Miami Dolphins (3-4) 17 – New-England Patriots (6-2) 27

Les Patriots ont montré deux visages hier soir. Une première mi-temps catastrophique où ils sont menés 17-3, avec seulement 59 yards gagnés. Et une deuxième mi-temps bien meilleur où ils signent un beau retour en marquant 24 points sans encaisser aucun.  Tom Brady a de nouveau été moyen, il finit avec seulement 116 yards mais son touchdown pour Aaron Dobson au début du troisième quart-temps amorce le retour des Pats.

Les Dolphins perdent une quatrième rencontre de suite et sont distancé par New-England dans la division AFC East.

New-York Giants (2-6) 15 – Philadelphia Eagles (3-5) 7

Deuxième match sans perte de balle pour Eli Manning et deuxième victoire pour les Giants, acquise face aux Eagles sans le moindre touchdown. Cinq field-goal de Josh Brown (record personnel) suffisent aux new-yorkais. Eli Manning termine avec 246 yards.

Pour Philadelphia, Michael Vick était titulaire, mais il a du sortir avant la mi-temps, visiblement pas totalement remis de sa blessure. Son remplaçant, le rookie Matt Barkley, lance pour 152 yards et se fait intercepté. L’attaque des Eagles était en panne hier soir. Philadelphia perd son dixième match de suite à domicile.

Buffalo Bills (3-5) 17 – New-Orleans Saints (6-1) 35

5 TD pour Drew Brees
5 TD pour Drew Brees

Grosse impression des Saints, des deux côtés du terrain.

En attaque, Drew Brees lance pour 332 yards et 5 passes de touchdowns, deux pour le rookie Kenny Stills (129 yards) et deux pour Jimmy Graham qui a finalement pu tenir sa place. Le dernier est attrapé par Lance Moore, lui aussi de retour de blessure. En défense, les Saint ont mis une grosse pression sur le quarterback Thad Lewis. 4 sacks, 2 fumbles et une interception.

Washington Redskins (2-5) 21 – Denver Broncos (7-1) 45

Ce n’est pas le meilleur match des Broncos et de Peyton Manning, mais à la fin le QB termine avec 4 touchdowns et Denver gagne en marquant 45 points.

Manning a perdu quatre balles hier, dont trois interceptions qui ont permis aux Redskins de mener 21-7 au début de troisième quart-temps. Mais l’expérimenté quarterback s’est reprise et à mener Denver à une nouvelle victoire. Il termine avec 354 yards et 4 touchdowns et les Broncos marquent les 38 points sans en encaisser un seul. Wes Welker (81 yards) et Demaryius Thomas (75 yards) attrapent un TD chacun, Knowshon Moreno également. Le running-back gagne 44 yards et au sol et 89 dans les airs.

Washington a de nouveau montré ses lacunes offensives, surtout dans le jeu de passe car le runner Alfred Morris a été le seul joueur efficace (93 yards et 1 TD au sol). Robert Griffin III a encore été moyen, il ne lance que 132 yards pour 1 TD et 2 interception avant de sortir à cause d’une blessure au genou. Son remplaçant Kirk Cousins ne fera pas mieux, avec deux nouvelles interceptions dont une retourné par Dominique Rodgers-Cromartie pour un touchdown de 75 yards.

New-York Jets (4-4) 9 – Cincinnati Bengals (6-2) 49

Marvin Jones attrape 4 des 5 TD d'Andy Dalton
Marvin Jones attrape 4 des 5 TD d’Andy Dalton

Le carton de la journée pour les Bengals qui ont laminé les Jets. Andy Dalton (325 yards) signe un record personnel en lançant 5 touchdowns. Le receveur Marvin Jones établit lui un record de la franchise de Cincinnati avec ses 4 réceptions de touchdown.

La défense des Bengals n’a encaissé aucun touchdown et intercepte Geno Smith à deux reprises. Les deux interceptions terminent dans la end-zone des Jets.

Cincinnati conforte sa place de leader de la division AFC North.

Pittsburgh Steelers (2-5) 18 – Oakland Raiders (3-4) 21

Pittsburgh restait sur deux victoires mais les démons du début de saison sont revenus hier face à une bonne défense d’Oakland, qui a mis une grosse pression sur Ben Roethlisberger. Big Ben (275 yards) se fait intercepté deux fois et il marque son seul touchdown trop tard, une passe pour Emmanuel Sanders (98 yards). Le rookie LeVeon Bell marque l’autre touchdown des Steelers mais ça n’a pas suffit pour revenir. Les deux field-goals manqués par Suisham coûtent cher.

Du côté des Raiders, Terrelle Pryor a eu beaucoup de mal dans le jeu de passe, il termine avec seulement 88 yards et 2 interceptions. Mais Oakland a fait des dégâts au sol. Le QB gagne 106 yards et marque un touchdown de 93 yards, le plus long de l’histoire pour un quarterback. Darren McFadden ajoute 73 yards et 2 TD.

Atlanta Falcons (2-5) 13 – Arizona Cardinals (4-4) 27

Soirée cauchemar pour Matt Ryan face aux Cards
Soirée cauchemar pour Matt Ryan face aux Cards

Lors de la présentation de la journée, on parlait des bonnes performances de Matt Ryan, seul point positif pour Atlanta. Arizona a aggravé la situation des Falcons en interceptant Matty Ice quatre fois. Le QB, qui a lancé pour 301 yards, ne répond que par un touchdown pour Davis.

L’attaque des Cardinals était également en forme, surtout Andre Elligton qui gagne 154 yards à la course et marque un touchdown de 80 yards. Larry Fitzgerald attrape un des deux touchdowns de Carson Palmer (172 yards).

Green-Bay Packers (5-2) 44 – Minnesota Vikings (1-6) 31

Le rookie Cordarelle Patterson avait parfaitement lancé les Vikings avec un touchdown sur le coup d’envoi, 109 yards soit un record NFL.

Sous l’impulsion d’Aaron Rodgers (285 yards, 2 TD), les Packers ont ensuite pris le dessus sur leur rival de la division NFC North. Le QB termine avec un joli 24/29 à la passe, ses deux touchdowns sont pour Jordy Nelson (123 yards). Le jeu au sol des Packers a également été performant, avec un nouveau bon match du rookie Eddie Lacy (94 yards, 1 TD) et le bon apport de Starks (57 yards, 1 TD). Et pour répondre à l’action de Patterson, Hyde retourne un punt pour un touchdown de 93 yards.

En face, les trois touchdowns des Vikings sont venu du jeu au sol. Adrian Peterson, toujours trop seul, mène la charge avec 60 yards et 1 TD, Ponder et Gerhart ajoute chacun un touchdown. Le jeu de passe en revanche est très limité, Chris Ponder termine avec 145 petit yards.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s