NFL Week 11 – Les Broncos font tomber les Chiefs; les Giants sont de retour

Publié le


La onzième semaine de compétition a été marquée par la fin de l’invincibilité des Chiefs, qui n’ont pu résister aux Broncos. Dans la NFC, les Seahawks et les Saints se sont encore affirmés, et les Giants sont de retour. Résumé des matchs du week-end.

Kansas City Chiefs (9-1) 17 – Denver Broncos (9-1) 27

Il n'y a plus d'équipe invaincue
Il n’y a plus d’équipe invaincue

Le choc de la semaine a rendu son verdict. La meilleure attaque de la ligue a pris le dessus sur la meilleure défense. Les Broncos font chuter les Chiefs pour la première fois cette saison. La dernière défaite de Kansas City remontait au dernier match de 2012, et c’était déjà face à Denver (38-3).

Le ligne offensive des Broncos a fourni un gros travail pour éviter les sacks de la défense des Chiefs, leader de la NFL en la matière. Le résultat est que Peyton Manning n’a quasiment pas été touché durant le match. Le QB termine avec 323 yards et 1 TD pour son TE Julius Thomas. Demaryius Thomas attrape pour 121 yards et Montee Ball marque 2 TD au sol.

Du côté des Chiefs, Alex Smith rend une bonne copie mais a tout de même eu du mal a passer régulièrement la défense de Denver. Il finit avec 230 yards et 2 TD, pour Bowe et Fasano. Jamaal Charles a lui aussi été bien défendu, il gagne tout de même 78 yards au sol.

Avec 9 victoires et 1 défaite, les deux équipes sont donc à égalité en tête de l’AFC West et de l’AFC.

San Francisco 49ers (6-4) 20New-Orleans Saints (8-2) 23

Match très serré et très disputé au Super Dome de New-Orleans, avec beaucoup de travail pour les arbitres. Colin Kaepernick a encore eu du mal à faire avancer l’attaque de San Francisco (127 yards), même s’il parvient à lancer deux passes de touchdowns pour Anquan Boldin et Vernon Davis. Le jeu au sol n’a pas été aussi performant que d’habitude, Frank Gore ne gagne que 48 yards.

Pourtant au début du quatrième quart, les 49ers mènent 20-14 grâce à leur défense qui a forcé 4 pertes de balle. Pour les Saints, Drew Brees lance un touchdown pour le TE Hill et le fullback en ajoute un au sol. La différence va se faire grâce à une superbe gestion des drives de Drew Brees, qui termine avec 305 yards. Le QB met à trois reprises son kicker en bonne position. Garrett Hartley, en danger après avoir manqué quatre field-goals sur les trois derniers matchs, marque ses trois tentatives du jour dont celle qui donne la victoire aux Saints à la dernière seconde.

New-Orleans consolide sa première place dans la NFC South en attendant le match des Panthers, alors que San Francisco perd son deuxième match de rang.

Minnesota Vikings (2-8) 20Seattle Seahawks (10-1) 41

Percy Harvin salue son ancien coéquipier à Minnesota, Adrian Peterson
Percy Harvin salue son ancien coéquipier à Minnesota, Adrian Peterson

Seattle fait de plus en plus figure de favoris de la NFC, et le retour de Percy Harvin amène une raison supplémentaire de croire en la franchise du Washington. Le receveur a fait ses débuts avec Seattle face à son ancienne équipe, après une blessure qui l’a écarté des terrains pendant dix semaines. Il s’est illustré avec un retour de punt de 58 yards et une première réception.

Russell Wilson et Marshawn Lynch ont encore été très bons. Le QB termine avec 230 yards, 2 TD et son meilleur rating en carrière (151.4), et le RB marque 3 TD, deux au sol et une réception.

Pour les Vikings, toujours les mêmes problèmes de quarterback. Chris Ponder et Matt Cassell ont joué, et aucun n’a convaincu avec trois interceptions au total dont une retournée en touchdown par Thurmond.

Washington Redskins (3-7) 16Philadelphia Eagles (6-5) 24

Grâce à cette victoire, Philadelphia prend la tête de la NFC East, devant Dallas qui ne joue pas cette semaine. Washington, champion en titre de la division, voit les playoffs s’éloigner.

Les Eagles ont été largement au-dessus pendant trois quart-temps (24-0). Pas de touchdown à la passe pour Nick Foles, mais toujours pas d’interception et un TD sur une course. LeSean McCoy fait encore un gros match (150 yards au total et 2 TD au sol).

Les Redskins sont revenus dans le dernier quart alors que le match était déjà perdu. Robert Griffin III lance deux passes de touchdown.

Green-Bay Packers (5-5) 13 – New-York Giants (4-6) 27

Deux équipes avec un trajectoires opposées. Les Giants remportent leur quatrième succès consécutif après avoir perdu les six premier matchs de la saison, alors que les Packers sont en chute libre depuis la blessure d’Aaron Rodgers. Son remplaçant, Scott Tolzien, a été intercepté trois fois par la défense de New-York et une est retourné en touchdown par Jason Pierre-Paul.

Eli Manning est mieux, surtout plus précis (25/35), il termine avec 279 yards, 1 TD pour Rueben Randle et 1 interception. Victor Cruz finit avec 110 yards.

Detroit Lions (6-4) 27 – Pittsburgh Steelers (4-6) 37

Très beau match pour Big Ben et Antonio Brown
Très beau match pour Big Ben et Antonio Brown

Pittsburgh avait parfaitement lancé son match avec deux touchdowns de Ben Roethlisberger pour Antonio Brown (147 yards). Puis, les Steelers ont eu un gros passage à vide dans le second quart où Detroit marque ses 27 points, avec deux passes de Matthew Stafford pour Calvin Johnson.

Les Lions ne marqueront plus aucun point, et Big Ben va mener les Steelers à la victoire avec deux nouveau touchdowns. Le QB termine avec 367 yards et gagne son duel avec Stafford (362 yards, 2 TD et 1 interception).

Baltimore Ravens (4-6) 20 – Chicago Bears (6-4) 23 – après prolongation

Match électrique à Chicago. Peu après le début du match, le jeu est suspendu et le stade évacué à cause d’une alerte aux gros orages et même aux tornades sur la région. Après 2 heures dans les vestiaires, les joueurs reviennent finalement.

Le match a été très serré, les deux équipes sont à égalité au terme du temps réglementaire. Ray Rice, qui a enfin fait un bon match (131 yards), ouvre le score au sol. Chicago revient grâce à Bass qui intercepte Joe Flacco et s’en va marquer. Le QB des Ravens s’est rattrapé avec un touchdown pour Torrey Smith. Josh McCown va lui répondre avec une passe pour son running-back Matt Forte, qui redonne l’avantage aux Bears.

Le kicker de Baltimore, Justin Tuck va égaliser, mais en prolongation c’est Robbie Gould qui frappe le coup de pied de la gagne.

Cleveland Browns (4-6) 20 – Cincinnati Bengals (7-4) 41

Le début de match a été largement à l’avantage des visiteurs, les Browns mène rapidement 17-0 avec notamment un touchdown de Joe Haden suite à une interception sur Andy Dalton. Le QB des Bengals a connu une entame de match compliquée avec 2 interceptions et il termine le match avec seulement 96 yards.

Mais Cincinnati va jouer un second quart-temps de folie et marquer 31 points pour renverser la vapeur. Dalton lance 2 TD, la défense marque sur un retour de fumble et les équipes spéciales suite à un punt bloqué.

Arizona Cardinals (6-4) 27 – Jacksonville Jaguars (1-9) 14

Gros match de Carson Palmer (419 yards et 2 TD). Le QB a trouvé Malcolm Floyd et Larry Fitzgerald dans la end-zone, Floyd établit son record en carrière avec 193 yards en réception.

Les Jaguars ont été dominé, mais marquent tout de même 2 TD, un au sol par Jones-Drew et une passe de Chad Henne pour Noble qui attrape sa première passe en carrière.

New-York Jets (5-5) 14 – Buffalo Bills (4-7) 37

E.J Manuel remporte son duel face à Geno Smith
E.J Manuel remporte son duel face à Geno Smith

On attendait le défense des Jets, c’est finalement celle des Bills qui a brillé. Elle a forcé quatre pertes de balle, dont trois interceptions. Jairus Byrd intercepte Geno Smith deux fois et Da’Norris Searcy retourne la troisième en touchdown.

E.J Manuel remporte le duel des QB rookies face à Geno Smith. Le QB de Buffalo termine avec 245 yards et 2 TD alors que celui de New-York ne lance que pour 103 yards et 3 interceptions. Smith a même été remplacé dans le troisième quart-temps par Matt Simms. Le seul point positif des Jets est le running-back Cris Ivory qui frôle les 100 yards au sol (98) et marque 1 TD.

San Diego Chargers (4-6) 16 – Miami Dolphins (5-5) 20

Dans la tourmente à cause de problèmes de vestiaires, les Dolphins ont répondu sur le terrain. Leur bonne défense a réussi à contenir Philip Rivers (298 yards, 1 TD et 1 interception). Les Chargers ont eu la dernière possession, mais la dernière passe de Rivers est intercepté par Grimes.

San Diego perd une troisième rencontre de rang et s’éloignent des playoffs. Miami de son côté est de retour à 50%. Ryan Tannehill termine avec 268 yards, 1 TD pour le TE Charles Clay et 1 interception. Le RB, Daniel Thomas, ajoute un touchdown.

Oakland Raiders (4-6) 28 – Houston Texans (2-8) 23

Les deux équipes ont joué chacune leur tour. Oakland remporte le premier quart 14-0, puis Houston passe devant à la mi-temps avec un 17-0 au deuxième quart. Les Raiders remettent le couvert avec de nouveau un 14-0 dans la troisième période, suffisant pour l’emporter puisque les Texans ne marquent que 6 points lors de l’ultime quart-temps.

Le rookie non-drafté Terrelle Pryor était blessé, il a été remplacé par un autre rookie non-drafté, Matt McGloin. Pour son premier match NFL, le QB signe 197 et 3 touchdowns. Rashard Jennings réussit un gros match au sol, avec 150 yards et 1 TD.

Case Keenum (170 yards, 1TD et 1 int) a eu du mal à faire avancer l’attaque des Texans, du coup Matt Schaub a été relancé. Mais il n’a pas réussi à donner l’avantage à son équipe (135 yards).

Atlanta Falcons (2-8) 28 – Tampa Bay Buccaneers (2-8) 41

3 TD pour la première titularisation de Bobby Rainey
3 TD pour la première titularisation de Bobby Rainey

Le RB numéro 1, Doug Martin, et le numéro 2, Mike James, étaient tous les deux absents pour blessure. Du coup c’est le numéro 3 qui jouait, Bobby Rainey, arrivé de Cleveland il y a quelques semaines. Rainey a signé un très gros match, avec 163 yards et 2 TD au sol ainsi qu’un touchdown sur une passe de Mike Glennon. Le QB rookie ajoute un autre TD pour sa cible préférée, Vincent Jackson (165 yards).

Deuxième victoire de suite pour les Bucs. Pour les Falcons, c’est une quatrième défaite de rang, notamment à cause d’une défense en grande difficulté. Le QB Matt Ryan n’est pas impérial, il termine avec 254 yards, 2 TD mais aussi 2 interceptions retournées en TD (les deux par Derrick Brooks).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s