NFL Week 12 – Brady et les Patriots dominent les Broncos de Manning

Publié le


Le gros match de cette douzième journée était bien entendu celui entre les Patriots et les Broncos, et il a été à la hauteur de l’événement. 

L’affiche de la semaine

Denver Broncos (9-2) 34 – New-England (8-3) 31après prolongation

Match incroyable pour l’affiche de la journée et un des matchs de l’année. Au coup d’envoi, le thermomètre était bloqué à -6 degrés et le vent soufflait à 40 km/h, des conditions difficiles peu appréciées par Peyton Manning.

Tom Brady a de nouveau pris le dessus sur Peyton Manning
Tom Brady a de nouveau pris le dessus sur Peyton Manning

Le quarterback des Broncos n’a pas eu à se montrer car la défense est entrée dans le match avec un grande intensité. Les trois premières possessions des Patriots vont terminer en fumbles. Le premier est retourné par Von Miller pour un TD de 60 yards, le second amène un touchdown de Knowshon Moreno, et le troisième donne un field-goal de Matt Prater. Bilan après un quart-temps, Denver mène 17-0. Du coup, Peyton Manning est beaucoup moins utilisé que d’habitude et c’est le jeu au sol qui est privilégié. Moreno va ainsi terminer le match avec 37 courses et 224 yards. Le QB va tout de même trouver Jacob Tamme dans le second quart pour porter l’avance à + 24 pour Denver à la mi-temps. Manning se fait intercepter sur la dernière action de la mi-temps, sans conséquence donc.

Mais les matchs entre Peyton Manning et Tom Brady sont souvent serrés et spectaculaires. Et ce 14ème duel n’était pas différent. Derrière un Tom Brady remonté, les Patriots vont réaliser un comeback exceptionnel. Le QB lance trois touchdowns, deux pour Julian Edelman et un autre pour Rob Gronkowski. Bolden ajoute un TD au sol et New-England prend l’avantage 31 à 24. Incroyable renversement de situation.

Il était alors temps pour Peyton Manning de se montrer. Le QB des Broncos va répondre par drive de 80 yards, conclut par un touchdown de Demaryius Thomas. Denver et New-England partent alors en prolongation. Durant cette période, aucune équipe ne parvient à marquer et à chaque fois elles doivent se dégager par un punt. Et c’est sur un punt justement que le match va se jouer, quand Tony Carter est touché par un ballon après avoir rebondi. La balle est alors en jeu et c’est un joueur des Patriots qui le récupère à environ 30 yards de l’en-but des Broncos. Stephen Gostowski donne ensuite la victoire à New-England.

Patriots 34 – Broncos 31, Tom Brady 10 – Peyton Manning 4.

Les statistiques du matchs

Patriots

  • QB – Tom Brady (344 yards, 3 TD)
  • RB – Brandon Bolden (58 yards, 1 TD)
  • WR – Julian Edelman (110 yards, 2 TD); Rob Gronkowski (90 yards, 1 TD)

Broncos

  • QB – Peyton Manning (150 yards, 2 TD-1 INT)
  • RB – Knowshon Moreno (224 yards, 1 TD)
  • WR – Jacob Tamme (47 yards, 1 TD), Demaryius Thomas (41 yards, 1 TD)

Il s’est passé beaucoup d’autres choses en NFL ce week-end, avec beaucoup de matchs très serrés et même un score nul. Résumé des matchs.

San Diego Chargers (5-6) 41 – Kansas City Chiefs (9-2) 38

Belle victoire des Chargers sur les Chiefs
Belle victoire des Chargers sur les Chiefs

Superbe match entre les Chargers et les Chiefs, deux équipes de l’AFC West. 79 points marqués et 8 changements de leader.

La fin de match a été complètement folle. Alex Smith (294 yards) lance son troisième touchdown du jour, une passe pour Dwayne Bowe qui donne l’avantage aux Chiefs à 1.22 minutes de la fin du match. Mais les Chargers utilisent bien leurs deux derniers temps-morts et Philip Rivers remonte le terrain. Le QB, auteur d’un gros match (392 yards et 3 TD), trouve Ajirotutu dans la end-zone et San Diego repasse devant pour de bon à 22 secondes du terme.

Deuxième défaite de suite pour les Chiefs, qui ont eu des problèmes défensifs notamment après la sortie sur blessure des deux meilleurs défenseurs, Tamba Hali et Justin Houston. Les premiers tests sont encourageants pour Hali, pas encore de diagnostic précis pour Houston. Attention, la semaine prochaine Kansas City retrouve Denver.

Carolina Panthers (8-3) 20 – Miami Dolphins (5-6) 16

Carolina avait battu New-England sur la dernière possession lundi dernier, ils ont récidivé dimanche soir à Miami.

Les Dolphins ont pris le meilleur en première mi-temps, avec un touchdown de Ryan Tannehill pour Mike Wallace (127 yards) et 3 field-goals. En deuxième période, les Panthers vont se réveiller et passer un 14-0. D’abord, Cam Newton prend ses responsabilités et marque sur une course de 5 yards. Puis arrive la dernière possession du match. Newton réussie une action critique, une quatrième tentative pour 10 yards à l’intérieur des 20 yards de Carolina, puis il remonte le terrain pour finalement trouver Greg Olsen.

Les Panthers remportent un septième match consécutif.

Indianapolis Colts (7-4) 11 – Arizona Cardinals (7-4) 40

Deuxième gros match de suite pour Carson Palmer, qui termine avec 314 yards et 2 touchdowns pour Larry Fitzgerald. Malcolm Floyd enchaîne un deuxième match avec plus de 100 yards (104), et Rashard Mendenhall ajoute un TD au sol.

4ème victoire de rang pour les Cards de Bruce Arians, qui inflige une grosse défaite à son ancien club. Les Colts avaient déjà pris une claque contre un autre pensionnaire de la NFC West la semaine dernière (les Rams, 38-8). Andrew Luck est en difficulté sans Reggie Wayne, il ne lance que 163 yards pour 1 TD et 1 interception retournée en TD par Karlos Dansby.

San Francisco 49ers (7-4) 27 – Washington Redskins (3-8) 6

Kaepernick s'est montré à son avantage face aux Redskins de RGIII
Kaepernick s’est montré à son avantage face aux Redskins de RGIII

Après deux défaites, San Francisco renoue avec la victoire. Le duel entre deux QB en difficulté, après une grosse saison 2012, a tourné à l’avantage de Colin Kapernick. Le meneur des 49ers lance pour 35 yards et 3 TD, il trouve Anquan Boldin (94 yards) à deux reprises ainsi que son TE Vernon Davis (70 yards). Robert Griffin ne termine qu’avec 127 yards et 1 interception, il a été harcelé par la défense de San Francisco qui le sack quatre fois.

Les 49ers avaient besoin d’une victoire pour recoller aux Cardinals à la seconde place de la NFC West.

Dallas Cowboys (6-5) 24 – New-York Giants (4-7) 21

Les Giants restaient sur quatre victoires consécutives, mais ils ont chuté face aux rivaux Cowboys. Tony Romo, 250 yards et 2 TD et 1 INT, mène un superbe drive final où il réussit à convertir deux troisième tentative cruciales. La possession est conclue par un field-goal de Dan Bailey qui donne la victoire à Dallas. Les Cowboys reviennent à égalité avec les Eagles en tête de la NFC East.

Les deux passes de touchdowns de Romo terminent dans les bras de Jason Witten, Dez Bryant termine avec 102 yards, et DeMarco Murray 106 yards au total. Les Giants ont fait un bon match, à l’image d’Eli Manning qui lance pour 174 yards, 2 TD et aucune interception. Andre Brown gagne 127 yards au sol, son retour a fait renaître le jeu de course de New-York.

Tampa Bay Buccaneers (3-8) 24 – Detroit Lions (6-5) 21

Troisième victoire de suite pour les Bears, avec un bon Mike Glennon, auteur d’un 14/21 à la passe pour 247 yards et 2 TD attrapés par Tiquan Underwood. Le dernier sur une action de 84 yards dans le dernier quart donne l’avantage définitif aux Bucs.

Pour les Lions, c’est une seconde défaite de rang, et ils perdent l’occasion de conforter leur place de leader de la NFC North. Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes, avec leurs cinq pertes de balles dont 4 interceptions pour Matthew Stafford. La dernière à moins d’une minute de la fin du match met fin aux espoirs de Detroit.

Chicago Bears (6-5) 21 – Saint-Louis Rams (5-6) 42

Après le 38-8 infligé à Indianapolis lors de la week 11, l’attaque des Rams est restée chaude face à Chicago, surtout le jeu au sol.

La défense des Bears n'est pas parvenu a stopper le jeu au sol des Rams
La défense des Bears n’est pas parvenu a stopper le jeu au sol des Rams

Le match a été lancé par une course et un touchdown de 65 yards de Tavon Austin, le rookie est en train de se spécialiser dans les actions longues distances. Ensuite, les deux RB se sont succédés pour trouer le rideau défensif des Bears. Zac Stacy gagne 87 yards en 12 courses et marque 1 TD, et Benny Cunningham termine avec 109 yards en 13 courses et signe lui aussi 1 TD. Au total le jeu au sol des Rams c’est 26 courses pour 261 yards (soit plus de 10 yards par jeu) et 3 TD. Le QB Kellen Clemens ajoute un touchdown pour son TE Jared Cook.

Du côté de Chicago, les 352 yards et 2 TD de Josh McCown n’ont pas été suffisants. Le remplaçant de Jay Cutler trouve Brandon Marshall et Martellus Bennett.

New-York Jets (5-6) 3 – Baltimore Ravens (5-6) 19

Grosse défense des champions en titre, qui limite Geno Smith à seulement 127 yards (9/22). Corey Graham intercepte deux fois le rookie des Jets.

En attaque, Joe Flacco n’a pas été exceptionnel avec 273 yards, 1 TD et 1 interception. Le touchdown de 66 yards pour Jacoby Jones en fin de match remonte ses stats. Le receveur dépasse les 100 yards (103). Le kicker Justin Tucker ajoute marque quatre field-goals.

Pour les Jets, c’est le fin de l’alternance victoire/défaite avec ce deuxième revers consécutif.

Pittsburgh Steelers (5-6) 27 – Cleveland Browns (4-7) 11

Les Steelers continuent leur belle remontée. A l’image de l’équipe, Ben Roethlisberger est mieux, il termine avec 217 yards et 2 TD pour Antonio Brown et Emmanuel Sanders.

Pour Cleveland, le QB titulaire Jason Campbell a du quitter le terrain après un choc à la tête sur un sack dans le 3è quart-temps. Il a été remplacé par Brandon Weeden qui va se faire intercepter mais aussi lancer le seul touchdown des Browns. Le seul point positif est Josh Gordon, qui attrape 14 ballons pour 237 yards et 1 TD, et qui continue de montrer son potentiel.

Après un départ compliqué (0-4), Pittsburgh a gagné 5 de ses 7 dernières rencontres, au contraire le début prometteur de Cleveland a laissé place à une nouvelle saison négative.

Tennessee Titans (5-6) 23 – Oakland Raiders (4-7) 19

Les Titans font partie des équipes à 5-6 et toujours en course pour les playoffs
Les Titans font partie des équipes à 5-6 et toujours en course pour les playoffs

Les Titans aussi sont allés chercher la victoire dans les dernières secondes. Ryan Fitzpatrick trouve Kendall Wright (103 yards) à 10 secondes de la fin du match pour décrocher un succès qui permet à Tennessee de rester en course pour les playoffs. Avant ce touchdown final, Fitzpatrick avait déjà trouvé Justin Hunter (109 yards) et Rob Bironas avait marqué trois field-goals.

Pour les Raiders, McGloin était de nouveau titulaire et termine avec 260 yards, 1 TD et 1 interception. Les deux field-goals manqué par Janikowski coûtent cher en fin de rencontre. Oakland perd l’occasion de se rapprocher du wagon playoffs.

Minnesota Vikings (2-8-1) 26 – Green-Bay Packers (5-5-1) 26

Après l’ouverture du score de Tolzien sur une course, les Vikings vont passer un 23-0 aux Packers. Chris Ponder lance un TD pour Ellison et Adrian Peterson marque sur une course au près. Le running-back star de Minnesota gagne 146 yards sur le match.

Mais Green-Bay va signer un gros retour, sous l’impulsion du QB remplaçant Matt Flynn qui trouve Boykin dans la end-zone, et du RB Eddie Lacy qui gagne 110 yards au sol et marque un TD. Le kicker Mason Crosby égalise pour arracher la prolongation.

Durant le temps supplémentaire, Crosby marque un nouveau field-goal et il est imité par Blair Walsh qui remet les deux équipes à égalité. Finalement, Vikings et Packers ne vont pas réussir à se départager et signent le premier match nul de la saison. Il y a un an, les 49ers et les Rams avaient aussi fait match nul.

Jacksonville Jaguars (2-8) 13 – Houston Texans (2-8)

Les Jaguars ont pris l’avantage dès le début de la rencontre et ils ne l’ont plus lâché. Le seul touchdown du match est l’oeuvre de Maurice Jones-Drew sur une course. Le running-back signe son meilleur match de la saison avec 84 yards de gain. Le kicker Josh Scobee ajoute deux field-goal, suffisant pour Jacksonville.

Car Houston n’est pas parvenu à marquer de touchdown, la faute à une attaque inefficace. Case Keenum lance pour seulement 169 yards et il se fait intercepté. Neuvième défaite de rang pour les Texans qui continuent d’augmenter le record de la franchise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s