Happy Thanksgiving : Detroit, Dallas et Baltimore célèbrent avec une victoire

Publié le


Week 13. Traditionnellement, trois match NFL sont joués le jour de Thanksgiving. Hier soir, les Lions et les Ravens ont battu des rivaux directs et Dallas a également remporté un succès important. Résumé des trois matchs que les américains ont regardé en mangeant la dinde.

Green-Bay Packers (5-6-1) 10 – Detroit Lions (7-5) 40

Gros match des RB Reggie Bush et de Joique Bell
Gros match des RB Reggie Bush et de Joique Bell

Après le défaite à Tampa la semaine dernière, on si disait que les Lions étaient en train de laisser passer une chance en or de remporter la NFC North. Car cette année, les conditions sont favorables à Detroit, Minnesota n’est pas au rendez-vous et les Packers et Bears sont minés par les blessures.

Pour le premier match de cette journée de thanksgiving, Detroit affrontait une équipe de Green-Bay toujours sans Aaron Rodgers. Et pourtant le début de match est très compliqué pour les Lions qui commettent trois erreurs, 2 fumbles dont un retourné en touchdown par Burnett et 1 interception sur Matthew Stafford. Les Packers mènent ainsi 10 à 3.

Puis soudain, la machine s’est mis en route et les Lions vont retrouver leur attaque pour marquer 37 points et finalement l’emporter largement (40-10). Stafford lance pour 330 yards et 3 TD, dont un pour Calvin Johnson qui passe de nouveau les 100 yards. Le jeu au sol a bien aidé, les deux running-backs ont été omniprésents aussi bien au sol que dans le jeu de passe. Reggie Bush, auteur d’un fumble en début de match, s’est bien repris en gagnant 117 yards au sol avec un touchdown et 65 yards à la passe. Quant à Joique Bell, il signe 94 yards et 1 TD à la course et 34 yards dans les airs. Au final, les RB terminent avec 310 yards et 2 TD.

Pour les Packers, Matt Flynn a eu beaucoup de problèmes, ne lançant que pour 139 yards. Il se fait intercepté une fois, et se fait sacké à sept reprises dont une fois par Suh pour un safety. Green-Bay ne marque aucun touchdown offensif et prouve match après match combien Aaron Rodgers est indispensable à l’équipe.

Oakland Raiders (4-8) 24 – Dallas Cowboys (7-5) 31

Très bonne première mi-temps pour Mike McGloin et les Raiders, avec notamment deux drives bien menés par le QB qui se terminent par deux touchdowns du running-back Rashad Jennings. Oakland prend alors l’avantage 21 à 7 dans le second quart-temps.

3 TD pour DeMarco Murray
3 TD pour DeMarco Murray

Dallas réduit l’écart juste avant le mi-temps et va maîtriser le deuxième acte sous l’impulsion d’un gros jeu au sol. Tony Romo livre un bon match, avec 225 yards et égalise sur un touchdown pour Dez Bryant. Mais c’est le jeu au sol qui a fait la différence. DeMarco Murray gagne 63 yards et marque 3 TD, le dernier permettant aux Cowboys de passer devant au score. Murray a été bien aidé par Lance Dunbar qui signe son meilleur total personnel avec 82 yards, avec une course de 45 yards juste avant le touchdown de Romo.

La victoire permet à Dallas de garder la place de leader de la NFC East, et de mettre la pression sur Philadelphia qui jouera ce week-end. Pour Oakland, onzième saison de suite en-dessous des 50% de victoire garantie.

Pittsburgh Steelers (5-7) 24 – Baltimore Ravens (6-6) 22

Grosse bataille entre Baltimore et Pittsburgh
Grosse bataille entre Baltimore et Pittsburgh

Pour le dessert, quoi de mieux qu’une des plus grosses rivalités de la NFL. Battus il y a un mois (19-16), les Ravens se sont vengés hier soir mais ils ont bien failli se faire rattraper en fin de rencontre.

Baltimore prend l’avantage dès le début du match avec un touchdown de Torrey Smith sur une passe de Joe Flacco (251 yards). Ensuite, les points des Ravens ne viendront plus que du pied du kicker Justin Tucker qui passe 5 field-goals.

Pittsburgh a livré une belle partie, Big Ben lance pour 257 yards et 2 TD pour Sanders et Cotchery. Le running-back LeVeon Bell ajoute un touchdown sur une course au près, le rookie gagne 73 yards au sol. Et les Steelers ont bien failli accrocher la prolongation. Après le touchdown de Jericho Cotchery à 1 minute de la fin du match, ils tentent bien entendu la conversion à deux points…mais Sanders ne parvient pas à sécuriser la balle.

Baltimore passe devant Pittsburgh au classement de la division AFC North et prend provisoirement une victoire d’avance sur les autres prétendants aux playoffs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s