NFL Week 15 – Les Saints, les Pats et les Bengals chutent, Kansas City cartonne

Publié le Mis à jour le


15ème journée pleine de surprises en NFL, où l’on a vu les Patriots, les Bengals et les Saints perdre. Pour certaines équipes l’espoir d’une qualification pour les playoffs est définitivement terminé, pour d’autres elle est déjà acquise. Retour sur les matchs de ce dimanche.

Kansas City Chiefs (11-3) 56 – Oakland Raiders (4-10) 31

5 TD pour Jamaal Charles
5 TD pour Jamaal Charles

Kansas City pouvait s’assurer les playoffs avec un victoire. C’est chose faite avec une démonstration offensive. Jamaal Charles a encore été énorme avec 5 TD, nouveau record de la franchise du Missouri. Il marque sur une course et attrape 4 passes d’Alex Smith, qui termine lui avec 287 yards (dont 195 pour son RB) et 5 TD.

Côté Raiders, Mike McGloin lance pour 297 yards, 2 TD mais aussi 4 interceptions. Bon match pour le running-back, Rashad Jennings, qui gagne 91 yards au sol et marque 2 TD. Mais Oakland a été plombé par ses sept pertes de balle.

New-Orleans Saints (10-4) 16 – Saint-Louis Rams (6-8) 27

Drew Brees était étonnement fragile en début de rencontre à Saint Louis, où il lance 2 interceptions qui vont permettre aux Rams de prendre les devants. Kellen Clemens (158 yards) en profite pour marquer ses 2 TD dès le premier quart-temps. Zac Stacy, auteur d’un très bon match (133 yards au sol) ajoute un autre touchdown. A la mi-temps, les Saints sont menés 24 à 3.

Malgré 2 touchdowns de Drew Brees, qui termine finalement avec 393 yards, les Saints ne peuvent revenir et s’inclinent. Une petite surprise.

New-York Jets (6-8) 20 – Carolina Panthers (10-4) 30

Cam Newton et les Panthers relancent la NFC South
Cam Newton et les Panthers relancent la NFC South

Si la défaite de New-Orleans peut profiter à une équipe, c’est à Carolina. Victorieux un peu plus tôt des Jets, ils reviennent à égalité dans la NFC South. La rencontre de dimanche prochain sera décisive.

Cam Newton a été très efficace avec un beau 16/24 à la passe pour 273 yards et 1 TD, une bombe de 73 yards pour DeAngelo Williams. Le RB termine avec 81 yards au sol et 87 dans les airs. Le match a été plus compliqué pour le rookie des Jets, Geno Smith, qui lance pour 167 yards et 1 TD mais qui voit une de ses passes interceptée et retournée en touchdown par Munnerlyn. Les playoffs s’éloignent pour les new-yorkais.

San Francisco 49ers (10-4) 33 – Tampa Bay Buccaneers (4-10) 14

Comme pour les Panthers, les 49ers signent une dixième victoire cette saison.

Les Bucs sont pourtant restés dans le match jusqu’au début du quatrième quart, avec un Mike Glennon correct (173 yards, 2 TD et 1 interception). Mais San Francisco était plus fort et va finalement empocher une quatrième victoire de rang. Colin Kaepernick termine avec 203 yards et 2 TD, pour Vernon Davis et pour Michael Crabtree qui signe son premier TD depuis son retour de blessure. Frank Gore gagne 86 yards au sol et Phil Dawson passe 4 field-goals.

Seattle Seahawks (12-2) 23 – New-York Giants (5-9) 0

Eli Manning et les Giants allaient mieux, puis ils ont croisé le favoris de la NFC. Résultat, aucun point marqué et 5 interceptions contre Manning. Deux pour Sherman et Maxwell.

Grosse victoire pour Seattle dans le stade qui accueillera le Super Bowl en février. Intraitables à domicile, les Seahawks ont déjà pris leur marque au MetLife Stadium. Russell Wilson n’a pas eu a forcer son talent, il termine avec 206 yards à la passe et 50 yards au sol et il lance 1 TD pour Doug Baldwin. Marshawn Lynch ajoute un touchdown sur une course.

New-England Patriots (10-4) 20 – Miami Dolphins (8-6) 24

Victoire précieuse pour les Fins en vue des playoffs
Victoire précieuse pour les Fins en vue des playoffs

Tom Brady a bien failli ajouter un énième comeback à son tableau, mais la défense de Miami a tenu en l’interceptant lors du drive final. Brady termine avec 364 yards et 2 TD, deux de ses receveurs passent les 100 yards (Edelman avec 139 et Amendola avec 131).

Pour les Dolphins, Ryan Tannehill signe une grosse performance avec 312 yards et 3 TD, avec notamment 105 yards et 1 TD pour Mike Wallace. Les deux joueurs mènent Miami à une victoire très précieuse en vue des playoffs.

Cincinnati Bengals (9-5) 20 – Pittsburgh Steelers (6-8) 30

Cincinnati voulait se rapprocher des playoffs et du titre de l’AFC North, mais les rivaux Steelers ont contrarié leur plan. Les Ravens, qui jouent lundi à Detroit, peuvent revenir.

Antonio Brown attrape le seul touchdown de Ben Roethlisberger (191 yards) et marque aussi sur un retour de punt de 67 yards. Le rookie LeVeon Bell ajoute un touchdown au sol et gagne un total de 117 yards. Largement supérieur au niveau affiché depuis le début de saison, les Steelers menaient 21-0 à la mi-temps.

Les Bengals ont été incapables de revenir, à part en fin de match où Andy Dalton lance 2 touchdowns pour réduire l’écart. Avant ça, seul le rookie Giovanni Bernard avait marquer pour Cincinnati.

Philadelphia Eagles (8-6) 30 – Minnesota Vikings (4-9-1) 48

Adrian Peterson absent, son remplaçant Toby Gerhart absent, c’est Asiata qui était titulaire pour les Vikings. Et il a réussi sa première en NFL, puisqu’il marque trois touchdowns au sol. Matt Cassel a lui aussi livré une bonne prestation, avec 382 yards, 2 TD et 1 INT. Le receveur Greg Jennings signe son meilleur match depuis son arrivée dans le Minnesota, 163 yards et 1 TD.

Les Vikings ont profité des lacunes défensives des Eagles, et même un grand Nick Foles n’a pas suffit pour garder le contact. Derrière tous le match, Philadelphia a donné la ball à son QB le plus possible. Foles termine avec 428 yards, 3 TD et 1 interception. Grosse activité de DeSean Jackson qui attrape pour 195 yards et 1 TD.

Green-Bay Packers (7-6-1) 38 – Dallas Cowboys (7-7) 37

On se demande encore comment les Cowboys ont fait pour perdre
On se demande encore comment les Cowboys ont fait pour perdre

Le faux-pas des Eagles pouvait profiter aux Cowboys, mais comme seuls eux savent le faire ils ont implosé en route alors que tout se passait bien.

En première mi-temps, Dallas contrôle tranquillement la rencontre. Tony Romo (358 yards) trouve Jason Witten (71 yards) et Demarco Murray (134 yards) ajoute un touchdown sur une course. Dan Bailley passe 4 field-goals et les Cowboys mènent 26 à 3 à la mi-temps.

Puis le trou noir. Le QB des Packers, Matt Flynn, lance 4 TD en deuxième période, et le running-back rookie Eddie Lacy (141 yards) marque le touchdown qui permet à Green-Bay de prendre l’avantage à 1 minute 30 de la fin du match. Romo avait trouvé Dez Bryant (153 yards) un peu plus tôt, mais il a aussi lancé 2 interceptions dans  les trois dernières minutes.

Dallas rate donc l’occasion de revenir à hauteur de Philadelphia en tête de la NFC East. Les Packers conservent un espoir pour accrocher les playoffs, surtout qu’Aaron Rodgers sera peut-être de retour dès le prochain match.

Chicago Bears (8-6) 38 – Cleveland Browns (4-10) 31

Jay Cutler était de retour au poste de QB pour Chicago. Son début de match est compliqué, avec 2 interceptions retournées en touchdowns, mais il s’est bien reprise pour finalement terminer avec 265 yards et 3 TD. La défense de Cleveland n’a pas réussi à tenir tous le match, surtout après la perte sur blessure de la star Joe Haden. Le duo Brandon Marshall (95 yards, 1 TD) et Alshon Jeffery (72 yards, 1 TD) a de nouveau fait des dégâts. Matt Forte passe les 100 yards au sol (127).

Pour Cleveland, Jason Campbell lance 273 yards, 1 TD pour 2 interceptions. Josh Gordon attrape le TD mais termine avec « seulement » 67 yards.

Les Bears restent dans la course aux playoffs de la NFC, et ils sont même provisoirement en tête la NFC North, en attendant le résultat des Lions lundi.

Arizona Cardinals (9-5) 37 – Tennessee Titans (5-9) 34après prolongation

Il reste un peu plus de 3 minutes à jouer, les Cards ont alors 17 points d’avance sur Tennessee. Mais les Titans vont égaliser pour arracher la prolongation, avec notamment 2 TD de Preston sur des passes de Ryan Fitzpatrick. Le QB termine avec 402 yards, 4 TD et 2 interceptions, la première est retournée en touchdown par Antoine Cason, et la seconde est toujours l’oeuvre de Cason et à lieu en prolongation. Jay Feely offre ensuite la victoire à Arizona, grâce à un coup de pied de 41 yards.

Carson Palmer lance pour 231 yards et 1 TD. Les running-backs étaient en forme, Mendenhall gagne 69 yards au sol et marque 2 TD, quant à Elligton il totalise 158 yards. Seul bémol, Larry Fitzgerald a du quitter le terrain après avoir reçu un coup à la tête.

Houston Texans (2-12) 3 – Indianapolis Colts (9-5) 25

16.5 sacks cette saison pour Robert Mathis
16.5 sacks cette saison pour Robert Mathis

Sans forcer, les Colts s’imposent face à des Texans qui n’y sont plus du tout. Andrew Luck lance pour 180 yards et 2 TD. A noter le bon match de Trent Richardson, très décrié depuis son transfert à la mi-saison en provenance de Cleveland. Le RB gagne 64 yards au sol et ajoute 38 yards et 1 TD dans les airs.

Le linebacker des Colts, Robert Mathis, en a profité pour battre le record de la franchise de sacks en une saison. Il a signé son 16è en forçant un safety.

Pour Houston, 12è défaite de suite. Case Keenum ne marque pas et se fait intercepté à deux reprises.

Washington Redskins (3-11) 26 – Atlanta Falcons (4-10) 27

Sans RGIII, mis sur le banc par Mike Shanahan, Washington perd quand même, pour la onzième fois cette saison. Encore énormément d’erreurs avec 7 pertes de balle, dont un record de franchise de cinq fumbles perdus. Les Falcons en ont profité pour marquer 20 points de ces pertes de balle. Matt Ryan termine avec 210 yards, 1 TD et 1 INT, Steven Jackson marque deux fois au sol.

Kirk Cousins se fait intercepté deux fois, mais il livre une prestation correcte avec 381 yards et 3 TD, et il a bien failli ramener les Redskins en toute fin de match. Il trouve Santana Moss à quelques secondes du terme de la rencontre, mais au lieu d’égaliser avec une transformation au pied, il tente la conversion à deux points. Choix risqué et étonnant, surtout que la tentative est manquée. La fin semble de plus en plus proche pour le coach Mike Shanahan.

Buffalo Bills (5-9) 27 – Jacksonville Jaguars (4-10) 20

Match plaisant entre deux équipes déjà éliminées des playoffs.

Après la plus mauvaise performance de sa saison rookie (4 interceptions à Tampa), E.J Manuel a rebondi avec 193 yards, 2 TD et 1 interception à la passe et 1 TD sur une course. Le duo de running-backs des Bills a encore été très performant, Fred Jackson gagne 80 yards et C.J Spiller 67.

Suffisant pour dominer les Jaguars, où Chad Henne termine avec 237 yards, 2 TD et 2 INT. Tolman, qui débutait en l’absence de Maurice Jones-Drew, gagne 109 yards au sol.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s