Playoffs 2014 – Les 6 équipes qualifiées dans la NFC

Publié le Mis à jour le


A partir de samedi, les playoffs débutent avec le tour des wild-cards. Avant le lancement des hostilités, voici comment les 12 équipes en sont arrivées là. 

…pour l’AFC, c’est par ici

#1 NFC – SEATTLE SEAHAWKS (13-3)

seattle_seahawks_nfl_logo

Première équipe à gagner sa place en playoffs, les Seahawks ont réussi le meilleur départ de l’histoire de la franchise avec un 11-1. Favoris de la NFC avant le début de saison, ils ont répondu présent et remportés la NFC West et la conférence. Seattle s’est construit une équipe capable d’aller au bout, avec une défense dominatrice et quelques playmakers. Les Seahawks termine la saison régulière avec le plus faible total de points (14.4) et de yards (273.6) encaissés par matchs. Les lignes secondaires ont été particulièrement efficaces, avec 28 interceptions (#1 NFL), Richard Sherman mène la ligue avec 8. En attaque, Russell Wilson a réalisé une superbe saison de sophomore et Marshawn Lynch signe sa troisième saison de suite avec plus de 1000 yards (1257 yards, 12 TD).

Le joueur : RUSSELL WILSON

Beaucoup de jeunes joueurs connaissent une deuxième saison en NFL compliquée. Robert Griffin III en est la preuve après avoir été élu Rookie de l’année. Mais Wilson lui a réussi à hausser son niveau de jeu pour terminer la saison avec 3357 yards, 26 TD et seulement 9 interception, soit un rating de 101.2. Le QB compte 24 victoires sur ses deux premières saisons, un record.

#2 NFC – CAROLINA PANTHERS (12-4)

carolina logo

Après un début de saison poussif (1-3), on ne voyait pas les Panthers aller bien loin. Puis, à l’image de leur QB Cam Newton, ils se sont réveillés pour aligner 8 victoires de rang et finalement coiffer les Saints pour s’adjuger la NFC South. Carolina affiche l’une des meilleures défense de la ligue, derrière seulement Seattle au niveau des points (15.1) et des yards (301.2) encaissés. Les Panthers terminent leaders en sacks avec 60.

Le joueur : CAM NEWTON

Le QB fantasque des Panthers a livré sa meilleure saison, avec des meilleurs statistiques dans toutes les catégories. Toujours aussi versatile, il termine la saison avec 3379 yards et 24 TD (pour 13 INT) à la passe et ajoute 585 yards et 6 TD au sol. Son rating de QB est de 88.8. Newton a pu compter sur une cible sûre, Steve Smith qui a réussi une série de 106 match de suite avec au moins une réception.

#3 NFC – PHILADELPHIA EAGLES (10-6)

philadelphia_eagles_logo_4008

Chip Kelly offre le titre de la NFC East aux Eagles pour sa première saison à Philadelphia, un titre obtenu lors de la dernière journée face aux Cowboys. Mais la division était faible cette année, avec des Redskins catastrophiques et des Giants qui ont débuté la saison par 6 défaites. Moyens en défenses, les Eagles ont capitalisé sur leur attaque de feu, surtout à partir du moment où Nick Foles est devenu titulaire à la place de Michael Vick. Le QB a été excellent, il égale un record NFL avec 7 TD en un match puis bat un record de franchise en réussissant 237 passes et 19 TD sans se faire intercepter. Il finit la saison avec 2891 yards, 27 TD et seulement 2 interception, soit un rating de 119.2. LeSean McCoy s’est distingué et DeSean Jackson en profite pour signer sa meilleur saison, avec 82 réceptions pour 1332 yards et 9 TD.

Le joueur : LESEAN MCCOY

Le running-back mène la NFL avec 1607 yards et affiche une moyenne de 5.1 yards par course. Il totalise 9 TD au sol. Il a battu le record de la franchise avec 217 yards lors de la 14ème journée. Il est le meilleur runner de la saison régulière.

#4 NFC – GREEN BAY PACKERS (8-7-1)

00Green-Bay-Packers-Logo

Mené par un Aaron Rodgers toujours aussi fort, Green Bay a débuté la saison avec un 6-3. Le maître à jouer des Packers s’est ensuite blessé et a manqué 7 matchs. Sans lui, ils en ont gagné seulement 2. Le QB est revenu pour la dernière journée et la finale contre les Bears, match remporté par les Packers qui remportent la division NFC North. La chute en fin de saison des Lions a également aidé.

Le joueur : EDDIE LACY

20ème attaque au sol en 2012, les Packers terminent à la septième position cette saison. Et ce grâce à un rookie, Eddie Lacy. Le running-back, drafté au deuxième tour, passe les 1000 yards pour sa première saison en NFL (1178) et marque 11 TD. Il est favori pour le titre de meilleur rookie offensif.

#5 NFC – SAN FRANCISCO 49ers (12-4)

49ers logo

Les 49ers ont perdu deux joueurs clés avant la saison, le receveur Michael Crabtree et le défenseur Aldon Smith. Mais l’arrivée d’Anquan Boldin a compensé et la défense est resté parmi l’élite, avec notamment un des meilleurs duo de linebackers de la NFL avec Patrick Willis et NaVorro Bowman. Le dernier est en course pour le titre le défenseur de l’année. Frank Gore a porté le jeu offensif des niners en signant une septième saison avec plus de 1000 yards (1128 yards et 9 TD). Le jeu de passes a connu quelques difficultés (30è NFL), mais Colin Kaepernick (3197 yards, 21 TD pour 8 INT) est monté en régime sur la fin de saison.

Le joueur : ANQUAN BOLDIN

Michael Crabtree avait explosé la saison dernière et était la cible préférée de Kaepernick. Sa blessure a été un coup dur, mais Anquan Boldin est tout de suite devenu compétitif. L’ancien receveur des Cardinals et des Ravens termine avec 85 réceptions, 1179 yards et 7 TD. Et maintenant que Crabtree est de retour, les 49ers sont armés pour les playoffs.

#6 NFC – NEW ORLEANS SAINTS (11-5)

new-orleans-saints-logo

Avec le retour de suspension du coach Sean Payton et l’arrivée du coordinateur défensif Rob Ryan, les Saints sont de retour. L’année dernière, la défense était largement dernière de la NFL au niveau des yards encaissés, cette saison avec Ryan elle pointe au 4è rang. En attaque, Drew Brees est toujours à la baguette, il termine la saison avec 5162 yards (#2 NFL) et 39 TD pour 12 INT, avec un rating de 104.7. Il devient par ailleurs le QB le plus rapide à atteindre 50 000 yards en carrière.

Le joueur : JIMMY GRAHAM

Le meilleur tight-end et l’un des meilleurs receveur de la ligue. Graham mène sa catégorie avec 1215 yards en 86 réceptions, et la NFL avec 16 TD.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s