Playoffs 2014 – Voici les 6 équipes qualifiées dans l’AFC

Publié le Mis à jour le


A partir de samedi, les playoffs débutent avec le tour des wild-cards. Avant le lancement des hostilités, voici comment les 12 équipes en sont arrivées là. 

…pour la NFC, c’est par ici

#1 AFC – DENVER BRONCOS (13-3)

broncos

Les Broncos ont marqué la saison par de nombreux records offensifs. Menés par Peyton Manning, ils ont marqués un record NFL de 606 points (37.9 par match) avec à la clé trois matchs avec plus de 50 points. Ils ont tourné à 457.3 yards de moyenne, loin devant les autres équipes. Malgré une défense moyenne, Denver réussit à marquer (beaucoup) plus que ses adversaires.

Le joueur : PEYTON MANNING

Dès le premier match de la saison où il a lancé 7 touchdowns, Peyton Manning a survolé la NFL. Le QB a réussit à 37 ans une saison record, avec 5477 yards (record de Drew Brees battu) et 55 TD (record de Tom Brady battu), pour seulement 10 interceptions. Il affiche un rating de 115.1. Le titre de MVP de la saison lui est promis.

#2 AFC – NEW-ENGLAND PATRIOTS (12-4)

New_England_Patriots_Logo

Il y avait quelques inquiétudes du côté de New-England avec la perte de plusieurs joueurs importants (Wes Welker…) et la blessure du tight-end Rob Gronkowski. Mais au final, les Pats remportent une cinquième titre d’AFC East consécutif, et signent une onzième saison de rang avec plus de 10 victoires.

Le joueur : TOM BRADY

Malgré un corps de receveurs rookies (Aaron Dobson, Kimbrell Thompkins…) et leaders de la NFL en passes relâchées, Brady a livré une nouvelle saison de qualité. Il lance pour 4343 yards et 25 TD pour 11 interceptions. Il a également démontré qu’il était toujours capable de gagner des matchs avec des comebacks épiques, et il a encore une fois battu Manning.

#3 AFC – CINCINNATI BENGALS (11-5)

cincinnati-bengals-logo

Cincinnati, intraitable à domicile cette saison, a réussi à prendre le dessus sur le champion en titre, Baltimore, pour gagner l’AFC North. L’équilibre de l’équipe fait sa force. En attaque, Andy Dalton trouve toujours autant A.J Green, et le rookie Giovani Bernard a apporté sa versatilité. Pour définitivement s’imposer comme le QB de la franchise, Andy Dalton doit maintenant gagner en playoffs.

Le joueur : A.J GREEN

Depuis son arrivée en NFL il y a trois ans, le receveur a toujours dépassé les 1000 yards et s’est imposé comme l’une des références à son poste. Cette année, il a attrapé 98 passes pour 1426 yards et 11 TD.

#4 AFC – INDIANAPOLIS COLTS (11-5)

indianapolis-colts-logo

Avec la descente aux enfers des Texans (2-14), les jeunes Colts en ont profité pour conquérir le titre de la division AFC South. La franchise de l’Indiana s’est offerte des succès de prestige face aux Seahawks, 49ers, Broncos et Chiefs, et semble prête pour le tour suivant. Andrew Luck a bien géré sa deuxième saison dans l’élite avec 3822 yards et 23 TD (pour 9 interceptions), et a confirmé son talent pour les comebacks. Même lorsque son receveur favoris, Reggie Wayne, s’est blessé, il a trouvé une autre solution avec T.Y Hilton (82 réceptions, 1083 yards et 5 TD).

Le joueur : ROBERT MATHIS

A 32 ans, le linebacker connait une seconde jeunesse. Il termine la saison en tête au niveau des sacks, avec 19.5. Il porte son total en carrière à 111, soit le meilleur total de l’histoire de la franchise.

#5 AFC – KANSAS CITY CHIEFS (11-5)

kc logo

Andy Reid a débuté à la tête des Chiefs avec un 9-0. Une des surprises de la saison après le bilan de 2-14 de l’année précédente. Le nouveau QB Alex Smith, arrivé à l’intersaison de San Francisco, a été très sûr dans sa pocket. Il ne s’est fait intercepté que 7 fois, pour 23 TD et 3313 yards. Mais le réel point fort des Chiefs a été la défense. Meilleure escouade de la ligue jusqu’à la blessure de joueurs clés (Justin Houston…), Kansas City termine avec 47 sacks (6è NFL). Tamba Hali et Justin Houston en comptent 11 chacun.

Le joueur : JAMAAL CHARLES

Sans la saison stratosphérique de Peyton Manning, il aurait eu sa chance pour le titre de MVP. Le running-back a été omniprésent dans le jeu offensif des Chiefs. Il termine troisième de la NFL avec 1289 yards au sol, en affichant une moyenne de 5 yards par course, et il ajoute 693 yards dans les airs. Aucun joueur (hors QB) n’a marqué autant de touchdowns que lui (19, 12 sur courses et 7 sur passes).

#6 AFC – SAN DIEGO CHARGERS (9-7)

SanDiegoChargerslogo

Les Chargers ont obtenu leur ticket pour les playoffs lors de la dernière journée, après avoir remporté 5 de leurs 6 derniers matchs. L’arrivée du coach Mike McCoy a redonnée une seconde jeunesse au QB Philip Rivers. Ryan Mathews a réussit à éviter les playoffs et signe du coup sa deuxième saison à plus de 1000 yards (1255 yards et 6 TD). San Diego a également pu compter sur l’une des révélations de l’année, le rookie Keenan Allen qui a attrapé 71 ballons pour 1046 yards et 8 TD.

Le joueur : PHILIP RIVERS

En perte de vitesse depuis deux saisons, Rivers a retrouvé son meilleur niveau. Il termine cinquième de la NFL avec ses 4478 yards, et lance 32 touchdowns pour 11 interceptions. Son rating (105.5) et son pourcentage de passes réussies (69.5%) sont excellents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s