NFC Championship – Seattle 23 – San Francisco 17, La défense des Seahawks a le dernier mot

Publié le


Après la qualification des Broncos, place à la finale de conférence NFC. Les rivaux de la division West, les Seahawks et les 49ers, s’affrontaient dans un CenturyLink Field bouillant. Au terme d’un match intense et physique, c’est Seattle qui s’offre un voyage à New-York pour le Super Bowl. Résumé de la bataille.

La film du match

Les courses de Kaepernick ont fait des ravages en première mi-temps
Les courses de Kaepernick ont fait des ravages en première mi-temps

Annoncé comme une bataille défensive, le match va débuter de la meilleure des manières pour San Francisco. Sur la première balle jouée par Russell Wilson, Aldon Smith vient sacker le QB, force le fumble et le récupère. Les 49ers ouvre le score peu après sur un field-goal de Dawson. Le match est lancé très rapidement. Les défenses prennent le dessus en début de match, les running-backs sont châtiés et les quarterbacks n’ont pas le temps de développer leur jeu de passes. Le seul à trouver la brèche, c’est Colin Kaepernick avec ses courses. Il réalise notamment un « big play » dans le deuxième quart-temps, avec un gain de 58 yards qui va amener le premier touchdown du match de Dixon. Grâce aux jambes de Kap, les niners mènent 10 à 3 à la mi-temps.

Dès le retour des vestiaires, les choses changent. Seattle insiste avec son jeu au sol et Marshawn Lynch parvient enfin à faire sauter le verrou. « BeastMode » permet aux Seahawks d’égaliser avec un touchdown de 40 yards. C’était sans compter sur la réaction des Californiens. Kaepernick alterne passes et courses pour remonter le terrain, évite de justesse un fumble, puis réussi une passe en extension incroyable qui termine dans les bras de Boldin. Les 49ers reprennent l’avantage (17-10).

"Beast Mode"
« Beast Mode »

Puis vient le quatrième quart-temps, dramatique. La défense de San Francisco tient bon, mais Pete Carroll décide de jouer une quatrième tentative. Bon appel car Wilson trouve Kearse pour faire repasser les locaux devant (20-17). Progressivement la défense des Seahawks prend le dessus sur Colin Kaepernick, qui va perdre le fil du match. Gêné par le bruit du public, il a du mal à organiser ses attaques et fini par perdre un fumble sur un tackle de Bennett. Seattle est alors de retour sur la ligne d’en-but des 49ers, mais la défense est héroïque et force deux fumbles pour finalement récupérer le cuir. NaVorro Bowman se blesse gravement au genou sur l’action. On pense alors que San Francisco vient de faire tourner le match, mais Kaepernick craque et se fait intercepté par Kam Chancellor. Le kicker Hauschka ajoute trois points à deux minutes du terme, les 49ers ont encore une chance. Sur une quatrième tentative critique, Kap trouve Gore, puis Boldin ensuite pour arriver dans les 20 yards de Seattle. Le 12ème homme retient son souffle, Kaepernick lance la balle vers la end-zone, mais Richard Sherman surgit et dévie le cuir dans les mains de Smith. Interception, les Seahawks remportent le match 23 à 17. Final haletant.

Les stats

Les QB n’ont pas été très performant dans le jeu de passe. Russell Wilson a tout de même été relativement précis, avec un 16/25 pour 215 yards et 1 TD. Son receveur favoris a été Doug Baldwin, qui attrape 6 balles pour 106 yards. Pour Colin Kaepernick, le bilan est médiocre dans les airs, 14/24 pour 153 yards, 1 TD et surtout 2 interceptions dans le quatrième quart. Boldin gagne 53 yards en 5 réception, avec un touchdown.

Les plus gros gains viennent du jeu au sol. Kap, très à l’aise en première mi-temps, gagne 130 yards au sol. Pour la bête Marshawn Lynch, le réveil est venu en seconde période et il termine avec 109 yards en 22 courses, dont un touchdown de 40 yards. Petit comparatif entre les mi-temps pour Lynch, 12 courses pour 34 yards dans le premier acte, soit une moyenne de 2.8 yards par course; et 75 yards en 10 courses en deuxième période, soit 7.5 yards d’average.

Wilson vs Kaepernick

Deux des meilleurs quarterbacks modernes s’affrontaient. Wilson n’a pas fait de folie mais a été très sûr et il a su lancer les bonnes passes au bon moment, on pense notamment au TD de Kearse qui redonne l’avantage au hawks. Son fumble d’entrée aurait pu le déstabiliser, mais il a été sérieux malgré la pression continue de la défense des niners.

Quant à Kaepernick, il a très clairement marqué la première mi-temps de son empreinte, avec des courses superbes. Le scramble de 58 yards restera comme l’une des actions de la soirée, tout comme sa passe en extension pour le TD de Boldin dans le troisième quart. Mais on retiendra surtout ses trois pertes de balle en fin de match, il a craqué au moment où il devait être décisif.

Les Seahawks à la conquête de leur premier titre

Sherman et les Hawks sont au Super Bowl
Sherman et les Hawks sont au Super Bowl

Seattle sera donc opposé à Denver lors du Super Bowl XLVIII. Les hawks tenteront de remporter le premier titre de leur histoire, leur premier essai s’était conclut par une défaite face aux Steelers (saison 2005-2006). La meilleure défense de la NFL aura fort à faire face à la meilleure attaque de la ligue, menée par Peyton Manning.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s