Les gagnants et les perdants du marché des agents libres

Publié le Mis à jour le


Le marché des agents libres est l’un des moyens pour les franchises de NFL de se renforcer. La Draft qui arrive dans quelques jours sera un autre moment fort de l’intersaison. Il est donc encore un peut tôt pour tirer des conclusions, cependant plusieurs équipes sortent renforcées de cette période de transferts quand d’autres apparaissent plus faibles. Voici les 5 principaux gagnants et les 5 principaux perdants.

LES GAGNANTS

New-England et Denver, les riches deviennent plus riches

Après la claque reçue lors du Super Bowl (défaite 43-8 face aux Seahawks), les Broncos ont fait en sorte de ne plus subir une telle humiliation. C’est donc logiquement qu’ils ont décidé d’étoffer leurs lignes défensives, en faisant signer Aqib Talib et T.J Ward. Talib, même s’il a été ralenti par des pépins physiques, reste l’un des meilleurs cornerbacks de couverture. Ward est lui un safety, potentiellement Pro Bowler, qui apporte du physique en fond de ligne.
Mais ils ne se sont pas arrêté en si bon chemin. Ils ont en effet recruter l’un des meilleurs défenseurs des dernières années, DeMarcus Ware, libéré par les Cowboys. Si l’on ajoute le retour de Von Miller, on obtient une défense qui s’annonce bien plus forte qu’en 2013.
Du côté de l’attaque, les Broncos ont dominé la NFL la saison dernière, donc aucune raison de changer l’escouade autour de Peyton Manning. Le seul changement notable se situe au niveau du troisième receveur, puisque Manning lancera désormais pour Emmanuel Sanders, arrivé pour remplacer Eric Decker. Le running-back, Knowshon Moreno, n’a pas été conservé, Montee Ball semble capable de prendre la relève.

Face à cette approche agressive de Denver, les Patriots se devaient de répondre pour espérer être compétitifs. Et c’est ce qu’ils ont fait, avec le talent qui caractérise Bill Belichick. La perte de Talib a rapidement été comblée par l’arrivée de non pas un mais deux joueurs. D’abord le redoutable Darrelle Revis, qui reste l’un des top cornerbacks de la ligue, puis Brandon Browner, ex-Seahawk. Ce dernier sera suspendu lors des quatre premiers matchs, mais ce duo pourrait bien être l’un des plus intéressant de la NFL en 2014.
L’autre point sensible des Pats reste le manque d’options pour Tom Brady. Le très jeune corps de receveur a montré ses limites l’année dernière, et la perte sur blessure de Rob Gronkowski a encore compliqué les choses. La réelle satisfaction est Julian Edelman, qui a obtenu un nouveau contrat, un choix intelligent de la part des Patriots. La franchise a recruté plusieurs receveurs à bas prix, et la draft reste une solution pour trouver un receveur ou un tigh-end de qualité. Mais la facteur clé sera quoiqu’il arrive la présence ou non de Gronkowski.

La rivalité Broncos vs Patriots sort également gagnante
La rivalité Broncos vs Patriots sort également gagnante

Baltimore, outsider de l’AFC en 2014 ?

Champions en 2013, les Ravens n’ont même pas accroché les playoffs la saison dernière. Le problème était assez simple à identifier, l’attaque de Baltimore a été catastrophique. Joe Flacco n’a pas justifié le gros contrat obtenu après la victoire au Super Bowl, Ray Rice était hors du coup, et Anquan Boldin n’avait pas été remplacé.

Ozzie Newsome a appris de ses erreurs et a corrigé le tir cette année. La première étape a été de recruter un nouveau coordinateur offensif, Gary Kubiak, ex-coach de Houston. La deuxième étape a été de prolonger des joueurs importants, comme Eugene Monroe, indispensable pour protéger Joe Flacco, et comme le tight-end Dennis Pitta, blessé en 2013 mais cible appréciée du quarterback. La troisième étape était le recrutement de nouvelles armes offensives. Baltimore a ainsi fait venir Steve Smith, libéré par les Panthers, et qui comblera le vide laissé par le départ de Boldin il y a deux ans. Pour étoffer un peu plus son attaque, Newsome a également fait venir le TE Owen Daniels.

Avec une défense au même niveau que la saison passée, et un jeu de passe plus performant, les Ravens peuvent retrouver les playoffs. Le point d’interrogation reste le poste de running-back, car Ray Rice ne semble pas être en mesure de revenir à son meilleur niveau.

Joe Flacco va profiter des recrues offensives
Joe Flacco va profiter des recrues offensives

Tampa, le Kansas City de 2014 ?

Après une saison catastrophique et seulement deux victoires en 2012, les Chiefs ont rebondi la saison dernière en se qualifiant pour les playoffs avec 11 victoires. Avec un bilan de 4 victoires et 12 défaites en 2013, les Bucs ont déçu. Mais il y a du talent dans l’équipe et encore plus avec les nombreuses recrues que le nouveau coach Lovie Smith a fait venir.

Tampa a fait signer un total de 17 joueurs lors du marché des agents libres, et parmi ces joueurs il y a beaucoup de titulaires en puissance. Le premier gros dossier a été de trouver un remplacement à Darrelle Revis, et le coup à été parfait avec la signature d’un des très bons cornerback de la ligue pour un prix moins importants, Alterraun Verner (ex Titan). Toujours du côté défensif, l’arrivée de Michael Johnson (Bengals) aux côtés de Gerald McCoy offre à Tampa un duo de pass-rusher redoutable. Autre pilier de Cincinnati à venir renforcer les Bucs, le tackle offensif Anthony Collins. Le centre Evan Dietrich-Smith est un autre renfort de choix pour la ligne offensive.

En attaque, Lovie Smith a fait venir un quarterback qu’il a connu à Chicago, Josh McCown qui était jusqu’ici le backup de Jay Cutler. McCown a très bien joué lorsque Cutler s’est blessé la saison dernière, mais il arrive alors que le rookie Mike Glennon semblait avoir gagner la place de titulaire. Le futur de ce dernier devient d’un coup un peu plus flou.

Quelques-unes des signatures de Tampa
Quelques-unes des signatures de Tampa

Oakland est sur la bonne voie

Reggie McKenzie et les Raiders ont pris un départ compliqué avec la perte de deux jeunes talents maisons, Jared Veldheer et Justin Houston. Mais une deuxième partie de marché très active et beaucoup plus intéressante permet de tirer un bilan positif. Oakland avait surement le plus mauvais effectif de la NFL en 2013, il sera bien plus fourni la saison prochaine. Les nouveaux noms sont principalement des joueurs d’expériences, qui auront un impact immédiat sur le terrain. Le choix de McKenzie est clairement orienté court-terme.

En défense, on peut citer Justin Tuck, LaMarr Woodley ou Antonio Smith, ainsi que Tarrell Brown et Carlos Rodgers pour les lignes secondaires. La ligne offensive voit arriver de nombreux éléments, comme Donald Penn, Austin Howard ou Kevin Booth, pour protéger le nouveau quarterback Matt Schaub. Le QB a vécu une saison cauchemardesque à Houston et espére se relancer. Pour l’attaque, en plus de Schaub, les Raiders ont signé le très bon receveur James Jones (Packers) et le running-back Maurice Jones-Drew. Si MJD et Darren McFadden retrouve un bon niveau, ce duo peut être intéressant.

Oakland ne gagnera pas le prochain Super Bowl, mais avec une bonne Draft, une bonne saison peut enfin se profiler dans la baie de San Francisco.

Woodley (photo), Tuck... de l'expérience pour les Raiders
Woodley (photo), Tuck… de l’expérience pour les Raiders

LES PERDANTS

A quoi jouent les Panthers et les Chiefs ?

Pour deux équipes qui ont participé aux dernières playoffs, ça risque d’être compliqué d’y retourner. Carolina et Kansas City ont perdu beaucoup de joueurs importants sans recruter pour pallier les départs.

Pour les Panthers, il y a trois zones critiques. La première est le manque de joueurs pour défendre contre la passe, les départs de Munnerlyn et Mitchell fragilisent les lignes secondaires. Même histoire pour la ligne offensive qui perd son leader, Jordan Gross, qui a mis un terme à sa carrière. Mais le principal poste qui pose problème, c’est celui des receveurs. Steve Smith est parti pour Baltimore, LaFell et Ginn ont également quitté Carolina, et les deux arrivées ne sont pas des receveurs « numéro 1 ». Jericho Cotchery et Jason Avant seraient des « numéros 3 » dans la majorité des autres franchises de NFL. Et quand on sait que Cam Newton vient de se faire opérer de la cheville, on se dit que l’attaque des Panthers est en mauvais état. La Draft devra être réussie pour trouver des jeunes joueurs capables de remplir les trous…

A qui Cam Newton va lancer la balle en 2014 ?
A qui Cam Newton va lancer la balle en 2014 ?

Pour Kansas City, la liste des départs est longue, avec des joueurs titulaires comme les trois linemen Albert, Schwartz et Asamoah. L’explosivité et les retours de Dexter McCluster feront également défaut aux Chiefs. D’après Greg Rosenthal de NFL.com, la franchise a perdu 6000 snaps durant cette intersaison, un chiffre énorme qui prouve que se sont des joueurs importants qui ont quitté le Missouri et qui n’ont pas été remplacé. Car le gros problème finalement, c’est que très peu de signatures ont été enregistré par les Chiefs, et aucune d’importance. La deuxième saison d’Andy Reid s’annonce plus compliquée que la première…

Dallas fait du Dallas

Toujours minés par des problèmes de salary cap, les Cowboys ne s’en sortent pas et encore une fois Jerry Jones se montrent incapable de régler la situation. Pour ajuster ses finances, la franchise texane a été contrainte de laisser partir plusieurs joueurs importants, notamment en défense. La légende du club durant la dernière décennie, DeMarcus Ware a été libéré, et Jason Hatcher est parti vers le rival de division Washington. La défense de Dallas apparait encore plus affaiblie, surtout que seul Henry Melton est arrivé. Rien à signaler au niveau des lignes secondaires, qui auraient pourtant besoin d’aide. En attaque le départ du receveur Miles Austin n’a pas été compensé, et la seule signature est le quarterback Brandon Weeden…

A la lutte dans la NFC East mais avec un bilan de 8-8 sur les deux dernières saisons, les Cowboys vont avoir du mal à passer du côté positif du classement sans une Draft exceptionnelle. Un autre endroit où Jerry Jones n’a pas l’habitude de s’illustrer…

DeMarcus Ware, un grand nom des Cowboys est parti
DeMarcus Ware, un grand nom des Cowboys est parti

Cincinnati régresse

Cincinnati reste sur une bonne saison puisque la franchise de l’Ohio a remporté l’AFC North, mais une fois de plus elle n’a pas réussi à passer un tour de playoffs. Alors que les Ravens corrige leurs erreurs, que les Steelers sont toujours présents, et que les Browns affichent leurs ambitions, les Bengals ne bougent pas. Aucune signature d’importance durant le marché des agents libres n’est à signaler. Le problème est qu’ils ont perdu deux des éléments clés, un de chaque côté. Michael Johnson, l’un des meilleurs défenseurs de Cincinnati en 2013, et Anthony Collins, l’un des pilier de la ligne offensive, sont partis pour Tampa. Deux trous laissés béants pour l’instant….

Autre coup dur pour les Bengals, le départ des deux principaux coordinateur. Le coordinateur offensif, Jay Gruden, est parti pour entraîner les Redskins, et le coordinateur défensif, Mike Zimmer, est désormais à la tête des Vikings.

SOS joueurs d’impacts à Tennessee

Les Titans n’ont pas réalisé une mauvaise saison (7-9) mais une fois de plus les playoffs étaient hors de porté. La franchise du Tennesse ne fait parler d’elle et c’est bien ça le problème. Avec les départs de Chris Johnson, Kenny Britt et Alterraun Verner, l’équipe ne possède plus que très peu de joueurs « d’impacts », capables de faire la différence. Et ce n’est pas le recrutement de Dexter McCluster qui va changer les choses. Le nouveau coach, Ken Wisenhunt, réputé pour son travail avec les quarterbacks, a un gros challenge devant lui. Il doit relancer Jake Locker, avec peu d’armes offensives à sa disposition….

Gros challenge en vue pour Ken Wisenhunt
Gros challenge en vue pour Ken Wisenhunt

Photos : fansided ; bradenton ; huffington post ; foxsports 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s