Draft 2014 – NFC North – Teddy Bridgewater rejoint une division explosive

Publié le Mis à jour le


La saison dernière, les Packers ont remporté la division avec un bilan très moyen (8-7-1). Les Lions, qui filait droit vers le titre se sont sabordés en fin de saison. Les Bears n’étaient pas loin, mais n’ont jamais semblé capable de se mêler à la lutte, la faute à une défense en difficulté. Les Vikings, qualifiés en playoffs en 2012, sont retombés sur terre.

Teddy Bridgewater a bien failli sortir du 1er tour
Teddy Bridgewater a bien failli sortir du 1er tour

CHICAGO BEARSchicago-bears-logo

 Bears

A l’image de celle des Steelers, la défense des Bears n’est plus ce qu’elle était dans le passé (30è de NFL en 2013). Il est donc logique que Chicago ait utilisé ses trois premiers choix pour des défenseurs. Au premier tour, les Bears ont sélectionné Kyle Fuller, cornerback moins explosif que Justin Gilbert mais a priori plus prêt pour jouer en NFL. Il a des chances d’être titulaire dès le début de saison. Les deux choix suivants ont servi à renforcer la ligne défensive, avec Ego Ferguson et Will Sutton, deux joueurs parfaits pour le système de Chicago.

En attaque, les choix sont essentiellement des remplacements de joueurs partis. Ka’Deem Carey prendra la place de Michael Bush comme backup du running-back Matt Forte, quand au QB David Fales, il prend la place de Josh McCown et sera le numéro 2 derrière Jay Cutler.

Une draft résolument portée vers la défense, mais il n’y avait pas d’autre choix pour Chicago.

DETROIT LIONSDetroit-Lions-logo

 Lions

Un cornerback était attendu avec un des deux premiers choix de Detroit. Finalement, avec leur 10è choix, les Lions ont surpris en prenant le TE Eric Ebron. Une très belle option offensive mais pas un besoin majeur de la franchise. Le deuxième choix s’est porté sur Kyl Van Noy, un linebacker qui peut évoluer à plusieurs postes.
Le cornerback est venu au 4è tour avec Nevin Lawson, mais ce n’est pas lui qui arrêtera les Brandon Marshall ou Jordy Nelson dès la saison prochaine.

Draft surprenante de Detroit, le grand gagnant s’appelle Matthew Stafford. Après Golden Tate lors du marché des agents libres, le QB obtient une nouvelle cible de qualité avec Ebron.

GREEN-BAY PACKERSgreen-bay-packers

 Packers

Le manager des Packers, Ted Thompson, s’est rarement trompé avec sa technique de sélection des meilleurs joueurs disponibles. Cette année, Green-Bay avait deux zones de besoins majeurs. La première était le renfort d’une défense en difficulté la saison passée. Les Packers ont ainsi sélectionné le safety Ha-Ha Clinton-Dix au premier tour, puis Khyri Thornton (DT) et Carl Bradford (OLB) un peu plus tard.

La deuxième étape était de pallier la perte de James Jones et de Jermichael Finley. Pour les remplacer, les Packers ont choisi le receveur Davante Adams au 2è tour, puis le TE Richard Rodgers au 3è.
Thompson a une nouvelle fois montré son talent. Green-Bay est l’un des gagnants de cette Draft 2014.

MINNESOTA VIKINGSMinnesota Vikings Logo

 Vikings

Les Vikings abordait cette Draft avec un nouveau coach, le défensif Mike Zimmer, et un nouveau coordinateur, Norv Turner. Le premier tour de Draft a satisfait les deux. Avec leur premier choix (9è position), les Vikings ont pris le le linebacker extérieur Anthony Barr. Ils ont ensuite échangé avec les Seahawks pour revenir au premier tour et sélectionner le QB Teddy Bridgewater, longtemps vu comme potentiel numéro 1 de la Draft mais qui a bien failli sortir du premier tour du fait de réserves sur sa taille et sa force de bras. L’attaque de Minnesota, dirigée par Turner, semble une très bonne destination. Ponder et Freeman ne ont perdu la confiance des dirigeants, Cassell est le titulaire pour l’instant, mais Bridgewater peut se retrouver à ce poste rapidement.

La suite de la Draft a bien été négociée par Minnesota. Scott Crichton (DE), David Yankey (OG) et Antoine Exon (CB) sont des bons choix. Une très bonne Draft 2014 pour les Vikings.

Conclusion

La NFC North est une division explosive, avec des attaques prolifiques menées par des Quarterback comme Aaron Rodgers ou Matthew Stafford et des receveurs comme Calvin Johnson et Brandon Marshall. Les Vikings ont peut être enfin trouver leur QB du futur avec Bridgewater et une nouvelle menace pour les défense de la division. Les Lions ont encore étoffé un corps de receveurs déjà impressionant. Quant aux Bears et aux Packers, ils ont renforcé leurs lignes secondaires pour lutter face à ses quarterbacks et receveurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s