Draft 2014 – AFC West – Les Chargers et les Raiders réduisent l’écart

Publié le Mis à jour le


La saison dernière, les Broncos ont montré leur puissance offensive en battant tous les records, mais pas les Seahawks au Super Bowl. Peyton Manning n’est pas éternel, et John Elway sait qu’il faut aller chercher le titre cette année. La division AFC West était à l’honneur en 2013, puisque Kansas City et San Diego se sont aussi qualifiés pour les playoffs.

Khalil Mack, 5è choix de la Draft 2014 et future star d'Oakland ?
Khalil Mack, 5è choix de la Draft 2014 et future star d’Oakland ?

DENVER BRONCOSDenver-Broncos-Logo

Broncos

L’effectif de Denver est l’un des plus beaux de la NFL, mais la lourde défaite lors du Super Bowl a montré qu’il y avait encore des zones d’améliorations. Dominés physiquement par les Seahawks, les Broncos avaient besoin de joueurs solides.

Les deux premiers choix de la Draft 2014 ont servi à remplacer des joueurs partis en prenant des jeunes plus physiques. Le cornerback Bradley Roby est talentueux et solide, il permet d’apporter un peu de profondeur dans les lignes secondaires, derrière Chris Harris Jr et les recrues Aqib Talib et T.J Ward. Quant au receveur Cody Latimer, il a un profil plus physique que les titulaires actuels de Denver et pourrait dépanner lors de certaines rencontres.

La suite de la Draft a servi aux Broncos à apporter de la profondeur sur certains postes importants, comme la ligne offensive (Michael Schofield) qui est la clé pour protéger Peyton Manning.

Avec seulement six choix et une position tardive à chaque tour, les Broncos ont plutôt bien géré cette Draft 2014.

KANSAS CITY CHIEFSkansas-city-chiefs_f

Chiefs

Menés par une superbe défense, les Chiefs ont surpris leur monde la saison dernière avec notamment un départ tonitruant. L’équipe a ensuite un peu baissé le pied et n’a pas réussi à passer le premier tour des playoffs.

Pour cette édition 2014, on attendait que la franchise renforce son attaque en trouvant de nouvelles armes pour Alex Smith. Surtout après un marché des agents libres qui a vu beaucoup de joueurs partir et très peu arriver. Mais John Dorsey et Andy Reid ont décidé de renforcer leur point fort en prenant le DE Dee Ford. Un nouveau « pass-rusher », certes très bon, mais pas nécessaire quand on a déjà Houston et Hali. Visiblement les Chiefs pensent qu’il faut ça pour contrarier Peyton Manning et Philip Rivers, ou bien ils ont prévu de se séparer de Tamba Hali la saison prochaine…

Au second tour, ils ont sélectionnées le cornerback Philip Gaines, ce qui confirme les rumeurs de départ de Brandon Flowers. Toujours pas de receveurs et de joueurs offensifs. Il aura fallu attendre le troisième tour et la sélection de De’Anthony Thomas, un running-back qui remplacera parfaitement Dexter McCluster, notamment pour les retours.

Les Chiefs se sont trouvés quelques bons jeunes joueurs, mais aucun receveur n’a été sélectionné pour pallier les problèmes offensifs de l’équipe. La défense devra être de nouveau excellente en 2014.

OAKLAND RAIDERS500px-Oakland_Raiders.svg_

Raiders

Reggie McKenzie doit gagner, et maintenant. Oakland a ainsi été l’une des équipes les plus actives lors du marché des transferts, en signant beaucoup de joueurs capables d’avoir un impact immédiat (Justin Tuck, LaMarr Woodley…). Pour ce qui est de la vision à long-terme, la Draft était le rendez-vous à ne pas manquer pour les Raiders.

Du fait du choix de Blake Bortles par les Jaguars et de l’échange pour Sammy Watkins par les Bills, Oakland a récupérer Khalil Mack avec le cinquième choix. Annoncé dans le top 3, le linebacker extérieur est une aubaine pour McKenzie. Pas de quarterback donc au premier tour, mais au second avec la sélection de Derek Carr qui était le favoris des dirigeants. Avec Matt Schaub recruté il y a quelques mois, Carr va pouvoir travailler tranquillement avant d’être lancé en NFL.  Début de Draft parfait.

Les deux choix suivants sont également intelligents. Un homme de ligne offensif (Gabe Jackson) pour renforcer la protection des quarterbacks, puis un homme de ligne défensif (Justin Ellis) pour apporter de la profondeur.

Après un marché des transferts de bonne facture, les Raiders signent une très bonne Draft. L’optimisme est de rigueur à Oakland avant la saison 2014.

SAN DIEGO CHARGERSchargers (1)

Chargers

Les Chargers ont surpris en 2013, en réussisant à se qualifer pour les playoffs puis à passer un tour. Mike McCoy est parvenu à redresser l’équipe et à relancer Philip Rivers.

Le point faible de San Diego était sa défense contre la passe, la quatrième moins bonne de la ligue. Logique donc que le premier choix soit aller sur un cornerback, Justin Verrett. Le joueur de TCU est très rapide et devrait rapidement être titulaire. Le second choix est également défensif, avec la sélection de Jeremiah Attaochu, un linebacker qui peut évoluer à l’intérieur comme à l’extérieur.

En attaque, les Chargers pouvaient renforcer le corps de receveur. C’est chose faite avec Tevin Reese, un receveur rapide et adepte des longues courses.

San Diego a pris un cornerback dès le début et a ainsi renforcé sa défense contre le jeu de passe. Reese peut être une bonne affaire en fin de Draft.

Conclusion

Denver possédait le meilleur effectif en 2013, et ce sera de nouveau le cas en 2014. Les Broncos ont réussi à pallier les départs et on très bien géré la Draft. San Diego a les moyens de réduire l’écart, et les Raiders devraient être bien meilleurs la prochaine saison. Quant aux Chiefs, ce sont les seuls qui paraissent avoir régressé durant l’intersaison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s