Ce qu’il faut retenir de la 2ème journée de NFL

Publié le Mis à jour le


Buffalo et Houston invaincus, New Orleans et Indianapolis sans victoire… Ce début de NFL réserve son lot de surprises. Voici ce qu’il faut retenir des matchs de cette deuxième journée.

117 yards et 1 TD pour Sammy Watkins
117 yards et 1 TD pour Sammy Watkins (billsmafia)

Buffalo Bills (2-0) 29 – Miami Dolphins (1-1) 10  – Buffalo seul leader de l’AFC East

Pour la première fois depuis 2010, Buffalo remporte ses deux premiers matchs de la saison. Les Bills seuls leader de l’AFC East. Cette victoire est d’autant plus importante qu’elle est contre un adversaire direct de l’AFC East.

Devant des fans reboostés par le rachat de la franchise par Terry Pegula, qui a assuré vouloir garder l’équipe à Buffalo, les Bills ont montré leurs arguments.

La défense a tenu son rôle en limitant Ryan Tannehill à 241 yards, 1 touchdown et 1 interception. La sortie sur blessure de Knowshon Moreno a également aidé. Le RB devrait être absent pour 1 mois environ.

L’attaque était attendue, et notamment la connection E.J Manuel – Sammy Watkins, qui représente le futur de la franchise. Et pour ce second match, elle a semblé prendre parfaitement. Manuel termine avec 202 yards et 1 touchdown, sa cible numéro 1 tout au long du match était le receveur rookie qui totalie 117 yards (en 8 réceptions) et 1 touchdown.

C.J Spiller signe l’action du match, un retour de kick-off de 102 yards.

Jacksonville Jaguars (0-2) 10 – Washington Redskins (1-1) 41 – Sans RGIII, les Redskins signent le carton de la soirée

Dès le premier quart-temps, les Skins ont perdu leur quarterback, RGIII, et leur recrue phare, le receveur DeSean Jackson. Les deux joueurs sont sortis après s’être blessés et n’ont pas rejoué.

Kirk Cousins a pris le relais au poste de QB et a guidé Washington à une large victoire. Il lance pour 250 yards et 2 touchdowns. Voilà qui devrait ouvrir une nouvelle fois le débat sur qui est le meilleur quarterback actuellement dans la capitale.

Face aux Jaguars, Cousins a bien été aidé par ses running-back, auteurs de 3 touchdowns. Alfred Morris en totalise 2 et gagne 85 yards. La défense a également pris ses responsabilités, en prenant largement le dessus sur la ligne offensive de Jacksonville. Ryan Kerrigan toalise 4 des 10 sacks de Washington. Les Jaguars terminent avec seulement 148 yards an attaque, contre 449 pour les Redskins.

Tennessee Titans (1-1) 10 – Dallas Cowboys (1-1) 26 – Les Titans incapables d’arrêter DeMarco Murray

Après un match très compliqué la semaine dernière, les Cowboys ont montré de meilleures choses à Nashville dimanche. Des deux côtés du terrain.

En attaque, Tony Romo a éviter les pertes de balles et termine avec 176 yards et 1 touchdown. Il a souvent cherché son receveur numéro 1, Dez Bryant, qui totalise 10 réceptions, 103 yards et 1 TD. Mais le point fort de l’attaque de Dallas était DeMarco Murray, qui gagne 167 yards au sol et marque 1 touchdown.

Même la défense des Cowboys a été présente, en réusissant 2 sacks et 2 interceptions sur Jake Locker. Le QB, qui a souvent cherché son tigt-end, finit avec 234 yards, 1 touchdown et 2 interceptions. Delanie Walker compte 10 réceptions pour 142 yards dont 61 yards sur le touchdown.

New York Giants (0-2) 14 – Arizona Cardinals (2-0) 25 – Les Cards profitent des pertes de balle new-yorkaise

En plus des nombreux absents en défenses, Arizona était privé de son quarterback titulaire Carson Palmer. Il était remplacé par Drew Stanton, qui débutait son premier match depuis 2010. Il termine avec 167 yards. Le seul touchdown offensif des Cardinals est venu d’une course de Dwyer.

Car la victoire, c’est la défense qui est allé la chercher, en forçant les Giants à faire des erreurs. 2 fumbles forcés et 2 interceptions sur Eli Manning. Le QB des Giants lance 2 passes de touchdowns, mais c’est insuffisant pour pallier les trop nombreuses erreurs de son équipe.

Les deux équipes prennent des trajectoires très différentes. Les Cardinals sont leader de la NFC West et ont prouvé qu’ils pouvaient prétendre aux playoffs. Les Giants ressemblent plus à un candidat potentiel au premier tour de la prochaine Draft.

Gros match pour Darrelle Revis et la défense des Pats
Gros match pour Darrelle Revis et la défense des Pats (photo : fansided)

Minnesota Vikings (1-1) 7 – New England Patriots (1-1) 30 – Soirée difficile pour Matt Cassel

Avec l’absence de leur star, Adrian Peterson, Matt Cassel devait porter l’attaquer des Vikings face à son ancien club. Mais le match ne s’est pas passé comme prévu, et il s’est même terminé avec des chants de fans qui réclamaient l’entrée de Teddy Bridgewater.

Cassell s’est fait intercepté à 4 reprises par la défense des Pats. Il termine avec 202 yards et peu de soutien de son jeu au sol, orphelin de Peterson.

Du côté des Patriots, Tom Brady n’a pas eu à forcer son talent. Il assure et termine avec 149 yards (15/22) et 1 passe de touchdown pour Julian Edelman. Steven Ridley, auteur de 101 yards en 25 courses, ajoute un touchdown au sol.

Cleveland Browns (1-1) 26 – New Orleans Saints (0-2) 24 – Hoyer et les Browns surprennent les Saints

La semaine dernière, Cleveland avait bien failli renverser la situation et créer la surprise à Pittsburgh. Dimanche, les Browns ont tenu bon pour s’offrir les Saints. Le fait de marquer 26 points sans Josh Gordon, Jordan Cameron et Ben Tate est également une performance.

La défense, plutôt solide, a réussi à contenir les assauts de Drew Brees. Le QB termine avec 237 yards, 2 touchdowns et 1 interception retournée en touchdown par Gipson. Jimmy Graham attrape 10 passes pour 118 yards et 2 TD. Mark Ingram ajoute 83 yards et 1 TD.

En parallèle du bon travail défensif, Brian Hoyer et l’attaque des Browns a réussi à produire juste ce qu’il fallait pour l’emporter. Le QB a de nouveau été plutôt propre, finissant avec 204 yards et 1 passe de touchdown pour Miles Austin. Le rookie Terrance West ajoute un touchdown au sol.

Cincinnati Bengals (2-0) 24 – Atlanta Falcons (1-1) 10 – La défense des Bengals, trop forte pour Ryan et Atlanta

Matt Ryan avait été excellent face aux Saints la semaine dernière, il a beaucoup plus de problème face à la défense de Cincinnati. Il se fait intercepter à 3 reprises, et ne lance que 231 yards et 1 touchdown pour Julio Jones (88 yards).

Derrière leur redoutable défense, l’attaque a assuré. Andy Dalton, qui ne pouvait pas compter sur A.J Green dimanche, a moins lancé que d’habitude et termine avec 252 yards et 1 touchdown. Cincinnati a beaucoup utilisé le jeu au sol, emmené par Giovani Bernard (90 yards, 1 TD) et le rookie Jeremy Hill (74 yards, 1 TD).

Les Bengals confirment leur statut d’équipe à suivre dans l’AFC.

Retour victorieux pour Cam Newton (photo : USA Today)
Retour victorieux pour Cam Newton (photo : USA Today)

Carolina Panthers (2-0) 24 – Detroit Lions (1-1) 7 – La défense des Panthers éteint Detroit

Ce match était un gros test pour les deux équipes. L’attaque des Lions pouvait se tester face à une des meilleures défenses de la ligue. Et c’est la défense des Panthers qui est la grande gagnante.

Auteurs de 35 points la semaine dernière face aux Giants, les Lions n’ont pas marqué en première mi-temps et terminent avec un seul touchdown, une passe de Mathew Stafford pour Collins. Le QB termine avec 291 yards, 1 TD et 1 interception. Detroit perd également 2 fumbles.

L’autre bonne nouvelle pour Carolina, c’est le retour de Cam Newton. Le QB termine avec 281 yards et 1 touchdown, sans perdre la balle. Et c’est encourageant de voir qu’il a tenu tous le match sans rechuté, malgré avoir pris 4 sacks. Jonathant Stewart ajoute un touchdown au sol.

Tampa Bay Buccaneers (0-2) 17 – Saint Louis Rams (1-1) 19 – Les Bucs déçoivent encore

Dans le match des équipes en difficulté, les Bucs plongent un peu plus dans le doute après une deuxième défaite à domicile.

Pour son deuxième match avec Tampa, Josh McCown n’a toujours pas rassuré. Il marque 2 touchdowns sur des courses courtes, mais ne termine qu’avec 179 yards à la passe et 1 interception. Seul point fort pour l’attaque des Bucs, les 144 yards de Bobby Rainey au sol.

Du côté des Rams, c’est le 3ème QB Austin Davis qui débutait. Il rend une copie plus que correcte et finit avec 235 yards, sans perte de balle, pour sa première titularisation en NFL. Zac Stacy gagne 71 yards au sol et marque le seul touchdown de St Louis. Greg Zuerlein transforme ses 4 field-goals.

San Diego Chargers (1-1) 30 – Seattle Seahawks (1-1) 21 – Le champion tombe à San Diego

Les Chargers ont utilisé la même stratégie qui avait posé beaucoup de problèmes aux Broncos la saison dernière. Un rythme assez lent et un contrôle de balle maximum afin d’éviter des donner trop de munitions à l’adversaire. Au final, la recette a de nouveau été un succès.

Antonio Gates, 34 ans, a retrouvé une seconde jeunesse lors de ce match, en attrapant les 3 passes de touchdown de Philip Rivers. Le QB termine avec 284 yards (28/37) et Gates totalise 96 yards en 7 réceptions. Le seul coup dur pour les Chargers, c’est la perte sur blessure de Ryan Mathews. Le running-back devrait être absent pendant un peu plus d’un mois.

Seattle a eu peu la balle, mais quand il l’on eut ils ont été efficace. Russell Wilson continue d’impressionner par son aisance, il termine avec 202 yards (17/25) et 2 touchdowns.

J.J Watt est surement le meilleur défenseur de la NFL, et maintenant il marque des touchdows (photo : torotimes)
J.J Watt est surement le meilleur défenseur de la NFL, et maintenant il marque des touchdows (photo : torotimes)

Oakland Raiders (0-2) 14 – Houston Texans (2-0) 30 – Les Texans surclassent les Raiders

On connaissait J.J Watt, meilleur défenseur de la ligue et spécialiste de la pression sur les quarterbacks adverses, voici maintenant J.J Watt qui joue TE et attrape des passes de touchdown.

Le Defensive End des Texans a attrapé la première des deux passes de touchdowns lancées par Ryan Fitzpatrick, sur le drive d’ouverture du match. DeAndre Hopkins attrape la deuxième et entre temps Arian Foster ajoute un touchdown. Houston mène 27-0 après trois quart-temps. Les 14 points encaissés en fin de match sont anodins. Fitzpatrick termine avec 139 yards et 2 TD, Arian Foster gagne 138 yards au sol, son deuxième match de suite avec plus de 100 yards.

Les Raiders ont eu énormément de mal à mettre la défense de Houston en difficulté. Seulement 3 yards gagnés sur le premier quart-temps, quatre balles perdus dans le match dont deux interceptions pour Derek Carr. Le QB finit avec 263 yards, et 1 touchdown en fin de match.

Les fans d’Oakland sentent déjà une 12ème saison de suite avec un bilan négatif se profiler. Houston a déjà gagné autant de match que la saison dernière, mais ils avaient également débuté par 2 victoires.

Green Bay Packers (1-1) 31 – New York Jets (1-1) 24 – Rodgers et Nelson renversent les Jets

Les Jets y ont cru, en comptant jusqu’à 18 points d’avance à Lambeau Field. Mais Aaron Rodgers et Jordy Nelson ont mené un retour victorieux des Packers. Rodgers termine avec 346 yards et 3 touchdowns, et Nelson attrape 9 ballons pour 209 yards (record en carrière) et 1 TD. Green Bay s’évite ainsi un départ avec 2 défaites.

Geno Smith, toujours irrégulier, finit avec 176 yards et 1 touchdown et ajoute 1 touchdown sur une course. Il lance également une interception. Chris Ivory ajoute un touchdown au sol.

Denver Broncos (2-0) 24 – Kansas City Chiefs (0-2) 17 – Les Broncos s’en sortent bien

Alex Smith et les Chiefs ont eu l’occasion d’égaliser sur la dernière possession du match, mais la dernière passe du QB est déviée par Knighton qui préserve l’avantage de ses Broncos. Comme la semaine dernière face aux Colts.

Peyton Manning et Denver avaient fait le gros du travail en première mi-temps. Le QB lance ses 3 passes de touchdowns avant la pause, il finit le match avec 242 yards en réussissant 21 de ses 26 passes. Emmanuel Sanders totalise 108 yards.

Alex Smith (255 yards) et l’attaque des Chiefs a gagné plus de yards que celle des Broncos, mais ils n’ont pas su capitaliser lors de leurs moments forts. Knile Davis, qui a pris le relais après la blessure de Jamaal Charles, marque 2 touchdowns au sol.

4 TD pour Jay Cutler face aux 49ers
4 TD pour Jay Cutler face aux 49ers (bleacher report)

San Francisco 49ers (1-1) 28 – Chicago Bears (1-1) 20 – Chicago gâche la première des 49ers dans leur nouveau stade

Les débuts des niners, dans leur nouveau Levi’s Stadium, ne se sont pas passé comme prévu. Pourtant à la fin du troisième quart-temps, San Francisco menait 20 à 7. Colin Kaepernick trouvait Michael Crabtree dans le premier quart, et Frank Gore portait le score à 17-0 dans le second quart.

Puis tout s’est écroulé dans le dernier quart-temps, remporté 21-0 par Chicago. Jay Cutler y lance 3 de ses 4 touchdowns, dont 2 en moins de 30 secondes. Les cornerbacks remplaçants des 49ers ont montré de grosses lacunes. Et pour ne pas aider, Kaepernick enchaîne les erreurs et termine avec 3 interceptions.

Les deux équipes peuvent être inquiètes après deux journées. Leurs défenses, minées par les blessures, sont très loin d’être à la hauteur et ont montré de grosses lacunes.

Philadelphia Eagles (2-0) 30 – Indianapolis Colts (0-2) 27  – Les Eagles, spécialistes des comeback

Après avoir eu 17 points de retard la semaine dernière face à Jacksonville, les Eagles en ont compté 14 hier soir à Indianapolis. Mais une nouvelle fois, Foles, McCoy et Sproles ont mené le comeback.

Andrew Luck n’avait pas eu à forcer son bras pendant la majorité du match. Il finit d’ailleur avec 172 yards seulement, mais 3 passes de touchdowns. Pour une fois il a été soutenu par son jeu au sol, Trent Richardson et Ahmad Bradshaw totalisent 149 yards. Souvent héros des fins de match, Luck lance une interception à 5 minutes de la fin du match, qui va mener à l’égalisation des Eagles.

Nick Foles, encore inconstant jusque-là, trouve Maclin dans la end-zone avec un peu plus de 3 minutes à jouer. Sur leur possession suivante, le QB place son kicker en bonne position pour frapper le field-goal victorieux. Foles, bon aux moments importants, termine avec 331 yards, 1 touchdown et 1 interception. Le jeu au sol compte 2 touchdowns, et Darren Sproles était omniprésent dans le jeu de passe (152 yards en 7 réceptions).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s