Ce qu’il faut retenir de la 3ème journée de NFL

Publié le


La troisième journée de NFL est déjà derrière nous. Plusieurs équipes ont enfin remporté leur premier match, d’autres sont toujours invaincues. La semaine a été marqué par le rematch du dernier Super Bowl et les grands débuts de deux quarterbacks rookie. Voici ce qu’il faut retenir. 

Marshawn Lynch donne la victoire aux Sehawks en prolongation (photo : the news tribune)
Marshawn Lynch donne la victoire aux Sehawks en prolongation (photo : the news tribune)

8 mois après le Super Bowl, les Seahawks restent plus fort que les Broncos

Seattle Seahawks 26 – Denver Broncos 20

Le match a certes été plus serré que le dernier Super Bowl, mais à la fin Seattle est toujours la meilleure équipe. Peyton Manning (303 yards, 2 TD et 1 INT) a réussi à obtenir la prolongation, lors de laquelle Russell Wilson (258 yards, 2 TD et 1 INT) a pris ses responsabilités. Plusieurs bonnes passes et quelques courses qui permettent aux Seahawks de remonter le terrain et de l’emporter sur un touchdown de Marshawn Lynch (128 yards et 2 TD au total).

L’attaque de Denver a de nouveau eu du mal à s’exprimer face à la défense des Seahawks, avec un très faible 4.7 yards de moyenne par action. Emmanuel Sanders (11 réceptions pour 149 yards) a été le receveur le plus actif. Demaryius Thomas, limité par une blessure au pied, n’est pas à son niveau, et le jeu au sol n’est pas parvenu à aider Manning. Globalement, l’attaque semble moins forte que la saison dernière.

Faut-il prendre les Cards au sérieux ?  (photo : bleacher report)
Faut-il prendre les Cards au sérieux ? (photo : bleacher report)

Cincinnati, Philadelphia et Arizona, seules équipes toujours invaincues

Philadelphia Eagles 37 – Washington Redskins 34

Ce match de la NFC East a donné un beau duel de quarterbacks entre Nick Foles et Kirk Cousins, au cours d’un match prolifique et animé. L’un des points forts était le retour de DeSean Jackson dans son ancien stade. Le receveur, remercié par les Eagles durant l’intersaison, s’est fendu de quelques provocations, dont une après son touchdown de 81 yards qu’il a célébré avec le fameux « Fly Eagles, Fly ».

Nick Foles réussit son meilleur match de la saison, il a dû prendre ses responsabilités après la sortie sur blessure de LeSean McCoy. Le QB termine avec 325 yards et 3 TD. Jeremy Maclin totalise 154 yards et 1 TD, quant au rookie Jordan Matthews il compte 59 yards et 2 TD. La défense des Eagles a montré ses faiblesses en encaissant 34 points, mais l’attaque a su compenser en en marquant 37.

Face à Foles, Kirk Cousins n’a donc pas été en reste. Il finit avec 427 yards, 3 TD et 1 interception en fin de match. Ses deux receveurs clés, Pierre Garcon et DeSean Jackson terminent au-dessus des 100 yards et marquent 1 touchdown chacun.
Les performances de Cousins vont ouvrir un débat chez les dirigeants des Redskins quand RG3 sera de retour.  Kirk Cousins semble plus à l’aise dans le système de jeu, et Washington est tout simplement meilleur depuis qu’il est au centre de l’attaque.

Arizona Cardinals 23 – San Francisco 49ers

Carson Palmer est absent, pas de problème Drew Stanton assure (244 yards et 2 TD). Il s’entend notamment très bien avec le rookie John Brown, qui attrape ses deux passes de touchdown. Malcolm Floyd termine lui avec 114 yards. La défense aussi tient malgré les nombreuses blessures (la dernière en date, celle de John Abraham).
Les Cards ont remporté leurs trois premiers matchs, et s’affirment dans la NFC. Le test à Denver lors de la week 4 va permettre de savoir à quel point il faut prendre cette franchise au sérieux cette année.

Actuellement, les 49ers sont très moyens et en dessous des Seahawks et des Cardinals dans la NFC West. La force était le jeu au sol et il ne l’est plus autant. Frank Gore et Carlos Hyde sont moins utilisé. Colin Kapernick, 245 yards et 1 TD à la passe et 54 yards au sol, est à l’image de son équipe, incapable de marquer en deuxième mi-temps. Cette tendance est inquiétante car les 49ers prennent souvent la tête rapidement mais ils peinent à conserver leur avantage. Ils n’ont marqué que 3 points en 2ème mi-temps (6 quart-temps) cette saison…

Cincinnati Bengals 33 – Tennesse Titans 7

Cincinnati est-elle la meilleure équipe de l’AFC ? Après trois matchs et trois victoires convaincantes, les Bengals s’affirment. Et quand un quarterback se transforme en receveur pour marquer un touchdown, c’est la preuve que la confiance est bien présente. Andy Dalton a en effet attrapé une passe de Mohamed Sanu… Les Bengals paraissent encore plus fort en attaque avec Hue Jackson, et la défense est toujours au top.

La mission était bien trop compliquée pour une équipe de Tennesse très moyenne. Les Titans ont commis beaucoup d’erreur, un safety, deux field-goals manqués… et Jake Locker est trop irrégulier pour réellement tirer son équipe vers le haut. Le quarterback termine avec 185 yards et 2 interceptions.

Blake Bortles et Teddy Bridgewater ont fait leurs grands débuts (photo : sporting news)
Blake Bortles et Teddy Bridgewater ont fait leurs grands débuts (photo : sporting news)

L’heure des Quarterbacks Rookies a sonnée

Jacksonville Jaguars 17 – Indianapolis Colts 44

Andrew Luck était en forme et il a profité des largesses de la défense de Jacksonville pour livrer un des meilleurs matchs de sa jeune carrière. 31 passes réussies sur 39, 370 yards et 4 touchdowns, dont 3 en première mi-temps pour porter le score à 30-0 à la pause. Cette première victoire de la saison prouve que les Colts restent les plus forts dans l’AFC South mais le début de saison prouve également qu’ils ont du mal contre des équipes qu’ils pourraient retrouver en playoffs.

Quant aux Jaguars, ils sont en compétition avec les Bucs pour le titre de plus mauvaise équipe de NFL après 3 journées. L’évènement du week-end est que Blake Bortles, 3ème choix de la draft 2014, a fait ses débuts. Il a remplacé Chad Henne, blessé, et après une entrée en matière délicate il termine avec 223 yards, 2 touchdowns et 2 interceptions. Le rookie sera titulaire lors de la 4ème journée, et il devra faire avec une ligne offensive horrible.

Une nouvelle ère débute pour les Jaguars qui misent sur le futur avec de nombreux rookies, notamment en attaque. Le QB, Bortles, ainsi que 3 receveurs (Lee, Hurns et Robinson) sont titulaires et acquièrent de l’expérience dès cette saison.

New Orleans Saints 20 – Minnesota Vikings 9

Enfin la première victoire pour les Saints. Malgré une attaque un peu décevante, Marques Colston par exemple, Drew Brees termine avec 293 yards et 2 TD. Le jeu au sol devrait s’en sortir même sans Mark Ingram, Robinson et Thomas se partagent le boulot. Après deux matchs compliqués, la défense de Rob Ryan s’est montré plus solide, n’encaissant que 247 yards au total.

Un autre quarterback rookie a fait ses débuts cette semaine. Cassel a dû quitter le terrain, blessé (os cassés dans le pied), il a ainsi été remplacé par Teddy Bridgewater. Lui aussi sera titulaire lors de la week 4. Le rookie termine avec 150 yards à la passe et 27 yards au sol. La ligne offensive des Vikings devra être plus solide pour éviter à Bridgewater d’avoir à improviser trop souvent. Adrian Peterson manque clairement dans cette attaque. La défense de Mike Zimmer est bonne.

Philip Rivers, MVP après 3 journées (photo : buffalo news)
Philip Rivers, MVP après 3 journées (photo : buffalo news)

Philip Rivers, meilleur QB. DeMarco Murray, meilleur RB 

Buffalo Bills 10 – San Diego Chargers 22

Les Bills ne sont plus invaincus. Face aux Chargers, ils sont tombés sur plus fort qu’eux, plus complet.
La défense et le jeu au sol ont prouvé qu’ils peuvent gagner des matchs, mais contre des grosses équipes ça n’est pas suffisant. Et E.J Manuel n’est pour le moment pas capable de faire la différence. Le jeune quarterback commet trop d’erreurs et a du mal à convertir les passes importantes. Il termine avec 238 yards et 1 TD.

La situation à San Diego est plutôt bonne car l’équipe joue bien des deux côtés du terrain et se positionne comme l’une des valeurs sûres de l’AFC. Philip Rivers (256 yards et 2 TD) est peut-être le meilleur quarterback depuis le début de la saison. Le seul bémol pour les Chargers, c’est la blessure de Danny Woodhead, qui ne rejouera pas cette saison. Après celle de Matthews la semaine dernière, c’est l’hécatombe au poste de running-back. Heureusement ils avaient recruté Donald Brown durant l’intersaison.

Saint Louis Rams 31 – Dallas Cowboys 34

Beau retour pour Tony Romo et les Cowboys, après avoir été menés 21-0 par les Rams. Le QB termine avec 217 yards, 2 touchdowns et 1 interception, et trouve Terrance Williams pour donner la victoire à Dallas. En revanche, Romo a toujours l’air de retenir son bras pour ne pas forcer sur dos. DeMarco Murray franchit encore le cap des 100 yards au sol et ajoute un touchdown.

Pour St Louis, le troisième QB, Austin Davis a fait bon match. Il finit avec 327 yards, 3 touchdowns et 2 interceptions et a marqué des points pour rester conserver le poste de titulaire.

Première victoire cette saison pour les Giants (photo : fox news)
Première victoire cette saison pour les Giants (photo : fox news)

Ce qu’il faut retenir des autres matchs

Cleveland Browns 21 – Baltimore Ravens 23

3 matchs. 3 fois la victoire est donnée sur field-goal. 2 fois les Browns perdent. Avec un peu plus de chance et un peu plus de contrôle, les Browns pourraient très bien compter 3 victoires. Ce week-end face à Baltimore, les Browns ont été incapables de convertir plusieurs occasions en fin de match, et se sont fait rejoindre. Brian Hoyer continue de faire du bon boulot malgré un corps de receveur limité. Le QB termine avec 290 yards et 1 TD.

Les Ravens ont eu le mérite de retourné la situation, grâce notamment à une des actions du match. Une passe de 32 yards de Joe Flacco pour Steve Smith qui permet à Baltimore de parfaitement positionner Justin Tucker pour le field-goal victorieux. Flacco termine avec 217 yards et 1 TD, et Smith est de nouveau le receveur numéro 1 avec 101 yards. Il le sera d’autant plus que Dennis Pitta s’est de nouveau blessé. Quant à Torrey Smith, il a complétement disparu de la circulation.

Ce match a été marqué par les performances des running-backs rookies. Taliaferro (91 yards, 1 TD) pour Baltimore, Crowell (55 yards, 1 TD) et West (36 yards, 1 TD) pour Cleveland, se sont illustrés.

La conclusion des trois premières semaines est que les Browns sont plus proches mais pas encore prêt pour  être vraiment compétitifs dans l’AFC North.

Detroit Lions 19 – Green Bay Packers 7

Le festival offensif attendu entre ces deux équipes de la NFC North n’a pas eu lieu. Au contraire, fumbles, interceptions, safety… ce sont les défenses qui se sont illustrées, surtout celle de Detroit. Car malgré un mauvais match de Stafford (246 yards, 3 pertes de balles), les Lions ont réussi à surclasser les Packers. Le jeu au sol, à l’image de Reggie Bush (61 yards, 1 TD) a été plutôt efficace.

Pour Green Bay, Aaron Rodgers n’est pas à son meilleur niveau et a été limité à 162 petits yards et 1 TD. Quant à Eddie Lacy, il est toujours en difficulté depuis son retour après sa commotion. Au final, l’attaque est bien moins explosive en ce début de saison.

New England Patriots 16 – Oakland Raiders 9

Victoire poussive pour les Pats, qui une fois de plus s’en sont remis à leur défense pour tenir le résultat.
Oakland a eu la possibilité de gagner, mais les Pats ont tenu bon sur leur ligne et l’interception de Vince Wilfork sur Derek Carr a scellé le sort de la rencontre.
Côté offensif, Tom Brady termine avec 234 yards et 1 touchdown, mais il est toujours aussi mal protégé par sa ligne et manque d’armes dans le jeu de passe. Le QB se sert de son expérience pour gérer les matchs et il prend peu de risques (très peu de longues passes).
En défense le seul petit point noir est Darrelle Revis, qui a souvent été ciblé par Derek Carr et battu par James Jones à plusieurs reprises.

Du côté d’Oakland, Derek Carr a montré quelques belles séquences mais il reste trop irrégulier. Il finit avec 174 yards et 1 interception. Le premier choix des Raiders lors de la dernière draft, Khalil Mack, est également intéressant. Cette équipe a des jeunes talents et devrait progresser tout au long de la saison.

New York Giants 30 – Houston Texans 17

Quand Eli Manning (234 yards, 2 TD) fait un bon match comme dimanche, les Giants ont les armes pour gagner. Il a été mieux protégé par sa ligne et a pu compter sur Victor Cruz (107 yards, 1 TD). Rashad Jennings était aussi en grande forme, avec 176 yards et 1 touchdown au sol. Des signes encourageants pour la nouvelle attaque de McAdoo.

Pour Houston, l’enflamade des deux premières semaines est retombée. J.J Watt parait un peu seul en défense, et Ryan Fitzpatrick a fait un très mauvais match (289 yards, 1 TD et 3 interceptions). Ryan Mallett sera-t-il bientôt lancé ? L’ex QB de New England à l’avantage de connaitre le système de Bill O’Brien (NE).
Arian Foster, très bon sur les deux premiers matchs, a manqué.

Miami Dolphins 15 – Kansas City Chiefs 35

L’espoir était de mise après une belle victoire face aux Patriots, il l’est moins suite à une vilaine défaite à domicile ce week-end. Ryan Tannehill a livré une piètre performance (205 yards, 1 TD), des rumeurs affirment qu’il commence à être en danger… Lamar Miller (108 yards) a lui été plutôt bon dans le jeu au sol.
La défense de Miami a pris l’eau contre des Chiefs sans Jamaal Charles et avec une ligne offensive très mauvaise depuis le début de saison, inquiétant.

Pour Kansas City, Alex Smith fait un bon match avec 186 yards et 3 TD. Knile Davis a bien remplacé Jamaal Charles en gagnant 132 yards au sol avec 1 touchdown. Première victoire de la saison pour les Chiefs.

Carolina Panthers 19 – Pittsburgh Steelers 37

Beau rebond de Pittsburgh après la défaite à Baltimore. L’attaque a de nouveau démontré son potentiel, avec notamment un gros match des running-backs. Le’Veon Bell termine avec 147 yards dont une superbe course de 81 yards, et LeGarrette Blount ajoute 118 yards et 1 touchdown. Le tout face à un des meilleurs « front 7 » de la NFL. Dans les airs, le duo Big Ben-Antonio Brown continue de faire des dégâts (10 passes, 90 yards, 2 TD).

Soirée compliqué donc pour les Panthers. Cam Newton (250 yards, 1 TD) a souvent été mis sous pression. Le rookie Kelvin Benjamin continue d’impressionner, avec 115 yards et 1 TD. Le jeu au sol en revanche n’aide pas.
Carolina a mis en évidence ses lacunes au niveau de la ligne offensive et de la profondeur du corps de receveur, des lacunes un peu vite oubliées après les deux belles victoires pour débuter la saison.

New York Jets 19 – Chicago Bears 27

Il est peut-être plus réaliste de dire que les Jets ont perdu ce match plus que les Bears l’ont gagné. Chicago a en effet profité des erreurs new-yorkaises pour remporter une belle victoire à l’extérieur. Ryan Mundy retourne une interception en touchdown dès la deuxième action des Jets, et un peu plus tard la défense des Bears force une nouvelle perte de ball qui va mener au premier touchdown du duo Cutler-Bennett et porter le score à 14-0. Le QB termine avec 225 yards et 2 TD, les deux pour son tight-end Martellus Bennett (54 yards). Alshon Jeffery totalise 105 yards.

Les Jets ont eu le mérite de ne pas lâcher et ont eu l’occasion de revenir. Geno Smith, qui est toujours branché sur courant alternatif, termine avec 316 yards, 1 touchdown et 2 interceptions. Le jeu au sol n’a pas été performant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s