Suspense dans l’AFC North et l’AFC West

Publié le


La saison 2014 de NFL va bientôt entrer dans la dernière ligne droite…déjà. Il ne reste que cinq matchs pour chaque équipe, cinq matchs qui vont être décisifs pour définir le tableau des playoffs. Dans l’AFC, New England et Indianapolis devraient de nouveau remporter leurs divisions respectives. Mais le suspense reste entier dans deux divisions, l’AFC North où toutes les équipes ont le même nombre de victoires, et l’AFC West qui nous offre une course à trois. Voici le point sur la situation. 

Les Patriots dominent une nouvelle fois l'AFC East (ESPN)
Les Patriots dominent une nouvelle fois l’AFC East (ESPN)

AFC EAST

afceast

Un 6ème titre division consécutif, le 12ème depuis 2001, se profile pour New England. Chaque année, on se pose la même question : Quelle équipe peut concurrencer les Patriots ? Et chaque année, après un espoir en début de saison, le résultat est le même. Tom Brady, Bill Belichick & co remportent au minimum 10 matchs et conservent le titre. 2014 ne sera pas une exception. On a rapidement compris que les Jets seraient hors course, comme souvent empêtrés dans leurs problèmes de quarterbacks…entre autres. Les Bills ont commencé fort et les Dolphins étaient également dans le coup, surtout que New England connaissait un départ compliqué. Je rappelle une nouvelle fois l’épisode post-défaite à Kansas City, où la dynastie était enterrée. Au final, les Dolphins et les Bills font une saison plutôt bonne, mais pas assez pour mettre en danger des Pats qui ont gagné leur 7 derniers matchs.

Tom Brady (2998 yards, 26 TD-6 INT) est revenu dans la course au titre de MVP et le retour de Gronkowski a transformé l’attaque de l’équipe. Le tight-end est redevenu le joueur dominant qu’il était avant sa blessure. Le coaching de Belichick fait également des merveilles, à l’image de sa gestion du backfield. Ridley blessé, il n’a pas hésité à lancer le rookie Jonas Gray qui a flambé en passant 199 yards et 4 TD aux Colts. Cette semaine, Gray est arrivé en retard à l’entrainement, Belichick ne l’a pas fait jouer et a relancé LeGarrette Blount, signé la veille et qui va marquer 2 touchdowns contre Detroit.  Sur le mois de novembre, les Pats (9-2) ont battu trois leaders de divisions, Denver, Indianapolis et Detroit, avec un score cumulé de 119-50.

Derrière, la division n’est plus l’objectif, mais les playoffs restent envisageables. Les mieux placés sont les Dolphins (6-5), même si la défaite à Denver de dimanche fait mal. Miami a mené quasiment tous le match, mais Peyton Manning (4 TD) a permis aux Broncos de revenir et de l’emporter in-extremis 39-36. Ryan Tannehill, qui a haussé son niveau de jeu sur la deuxième partie de saison, a bien fait face en totalisant lui aussi 4 touchdowns. Souvent sortis d’affaire par leur défense, les Dolphins ont prouvé que l’attaque pouvait répondre présente. Avec deux matchs face aux Jets et la réception des Vikings, Miami peut s’assurer quelques victoire supplémentaires. Un choc contre Baltimore, autre prétendant aux playoffs, lors de la week 14 pourrait s’annoncer déterminant.

Pour les Bills (6-5), ce sera compliqué de mettre fin à 14 ans de disette mais c’est possible. Grâce à la fessée mise aux Jets hier soir (38-3), la franchise garde espoir. Buffalo réalise une bonne saison, en s’appuyant notamment à une excellente défense. Kyle Orton a livré quelques belles performances, et apporte un peu plus qu’E.J Manuel, mais le poste de quarterback reste le frein majeur pour viser plus haut. Le backfield est performant, Sammy Watkins a prouvé qu’il était un très bon receveur, mais l’attaque reste trop peu efficace face à des bonnes défenses.

Pas grand-chose à dire sur les Jets (2-9), au cœur d’une nouvelle saison catastrophique. Le GM devrait sauter mais ce sera surement son coach Rex Ryan qui en fera les frais. La situation au poste de quarterback est très floue, l’avenir de Geno Smith est en suspens et rien ne dit que la franchise new-yorkaise ne cherche pas un nouveau quarterback durant l’intersaison. A suivre.

Les Ravens sont derniers de l'AFC North avec ... 7 victoires (Rantsports)
Les Ravens sont derniers de l’AFC North avec … 7 victoires (Rantsports)

AFC NORTH

afcnorth

La meilleure division de la ligue, la seule avec les 4 franchises en positif. La plus serrée également puisque toutes les équipes comptent 7 victoires. Avec une défaite en moins (match nul face aux Panthers), les Bengals ont un léger avantage, mais la division se décidera en interne. Cincinnati doit encore jouer deux fois Pittsburgh et une fois Cleveland. Des Browns qui se déplaceront à Baltimore lors de la dernière journée. Passionnant.

Après un passage à vide, les Bengals (7-3-1) ont retrouvé leurs esprits. Le retour d’A.J Green n’est pas étranger à ce regain de forme. Il a également aidé Andy Dalton a retrouvé un niveau acceptable. Jeremy Hill s’est lui affirmé en l’absence de Giovani Bernard, Cincinnati possède ainsi un des meilleurs backfield de la ligue.

Les Steelers (7-4) ne jouaient pas cette semaine, un repos qui tombait bien puisque l’équipe restait sur deux matchs compliqués face à des équipes du bas de tableau, dont une défaite face aux Jets. Le calendrier final est assez compliqué pour Pittsburgh, qui devra plus que jamais compter sur son trio offensif, Ben Roethlisberger, Le’Veon Bell et Antonio Brown. Les trois joueurs font partis du top à leurs positions cette saison et les résultats de l’équipe sont assez dépendants de leurs niveaux de performances.

A égalité, il y a Cleveland, qui s’accroche malgré des performances de Brian Hoyer de moins en moins bonnes. Sur les deux dernières semaines, le quarterback a été plutôt mauvais, et il a sauvé sa place grâce à un superbe drive qui a donné la victoire aux Browns face aux Falcons. Car il ne faut pas oublier qu’avant ça il avait lancé trois interceptions. Les Browns gagnent donc des matchs qu’ils devraient probablement perdre, à l’extérieur qui plus est. Peut être un signe. Et il faut parler de Josh Gordon, de retour de suspension et qui totalise 120 yards pour son premier match.

Toujours à égalité, Baltimore ferme la marche avec 7 victoires donc. Ils ont battu hier soir les Saints qui sont eux leaders avec 4 victoires seulement… Cette victoire à l’extérieur est très importante car le moindre faux pas peut être fatal dans l’AFC North. Avec un record en carrière de 182 yards, Justin Forsett continue sa superbe saison et rend l’attaque bien plus dangereuse que lorsque Joe Flacco doit assumer seul la responsabilité. Le point noir pour les Ravens est le bilan intra-division, qui est négatif (2-3), et qui pourrait être l’élément différenciateur lors des comptes de la dernière journée.

T.Y Hilton peut regarder derrière, il n'y a personne pour concurrencer les Colts dans l'AFC South (inkonindy)
T.Y Hilton peut regarder derrière, il n’y a personne pour concurrencer les Colts dans l’AFC South (inkonindy)

AFC SOUTH

afcsouth

C’était prévisible, les Colts (7-4) ne vont pas avoir beaucoup de mal à remporter la division pour la troisième saison de rang. Un sans-faute pour Andrew Luck depuis son arrivée dans l’élite. La victoire 23-3 face aux Jaguars ce week-end a montré la faiblesse de l’opposition dans la division.  Je suis en revanche plus inquiet pour Indianapolis en playoffs. Car face aux grosses cylindrées, qui seront surement présentes en playoffs, les Colts ne gagnent pas. Les quatre défaites cette saison sont face à Denver (31-24), Philadelphia (30-27), Pittsburgh (51-34) et New England (42-20). Les deux dernières, assez larges, ont montré qu’Andrew Luck ne pouvait pas faire gagner seul son équipe face à des équipes très fortes. Le jeune QB aura besoin de l’aide de son backfield (pas gagné avec Trent Richardson) et de sa défense. D’un point de vue personnel, Luck réalise une superbe saison qui le voit entrer pour de bon dans l’élite à la position. Il mène la NFL en yards (3641) et a amélioré son ratio touchdowns (29) – interceptions (10).

En deuxième position, les Texans (5-6) font meilleure impression que prévu après une saison 2013 catastrophique (2-14). La défaite face à Cincinnati met fin à leurs chances de voir les playoffs, mais ce n’était pas l’objectif de la saison. La star de cette franchise s’illustre chaque semaine du côté défensif du terrain. J.J Watt (4 touchdowns dont 2 offensifs cette saison), est le grandissime favori pour le titre de meilleur défenseur de la ligue. A part ça, Ryan Mallett a joué son deuxième match comme titulaire. La fin de saison va servir à évaluer sa capacité à emmener l’équipe plus haut l’année prochaine, mais le quarterback s’est blessé.

En queue de division et même de NFL, les Titans (2-9) et les Jaguars (1-10) sont à la peine et ont confié leurs attaques aux rookies. Dans le Tennessee, Jake Locker s’est encore blessé cette saison, et la question de son avenir se pose de plus en plus. Zach Mettenberger a été lancé dans le grand bain, il a quelques matchs pour s’imposer. Même idée pour le running-back Bishop Sankey. A Jacksonville, c’est l’intégralité de l’attaque qui est novice. Blake Bortles, Denard Robinson, Allen Robinson, Marqise Lee… Une équipe jeune, qui prend des vestes mais gagne de l’expérience. J’aurai presque plus confiance dans le projet des Jaguars que dans celui des Titans…

Les Broncos se sont arrachés pour conserver la tête de l'AFC West (ESPN)
Les Broncos se sont arrachés pour conserver la tête de l’AFC West (ESPN)

AFC WEST

afcwest

Les Broncos ont eu chaud face aux Dolphins. Mais grâce à Peyton Manning (4 TD) et au duo Demaryius Thomas – Emmanuel Sanders, ils ont arraché une victoire très importante. Car la division est particulièrement serrée, et il n’y aura peut-être pas de place pour tout le monde en playoffs. Denver reste leader, mais Kansas City et San Diego ne sont qu’à une petite longueur. La fin de saison s’annonce intense car chaque équipe doit encore se rencontrer une fois. Les Broncos ont tout de même un avantage dans la course au titre de l’AFC West, avec un bilan de 3-0 dans la division.

Pour Denver (8-3), l’attaque reste très prolifique mais est moins dominatrice que la saison dernière. Et pourtant, Emmanuel Sanders a plus que bien remplacé Eric Decker. La défense est elle meilleure que l’année passée, même si les Patriots ou même les Dolphins ont réussi à la mettre en difficulté récemment. En résumé, Denver ne survole pas l’AFC cette saison, et l’affiche annoncée face aux Patriots en finale de conférence n’est pas si évidente.

Car les Chiefs (7-4) et les Chargers (7-4) n’ont pas dit leurs derniers mots. Kansas City a d’ailleurs raté une belle occasion de rester à égalité en tête de la division, en offrant une première victoire aux Raiders. Emmenés par une défense très solide, les Chiefs vont devoir être meilleur offensivement pour espérer aller loin. Jamaal Charles est un peu trop seul et l’équipe ne peut pas gagner tous ces matchs avec un jeu de passe inexistant. Les Chargers, qui avaient commencé fort avant de s’essouffler, ne sont pas non plus lâché. Les deux victoires consécutives leurs ont permis de revenir dans la course. La défense apparaît un peu tendre depuis plusieurs matchs maintenant, ce qui peut être problématique sachant que San Diego affronte New England et Denver dans les prochaines semaines.

Un petit mot quand même pour les Raiders, qui ont donc remporté leur premier match de la saison. Le quarterback rookie Derek Carr réalise une saison plutôt encourageante, il est en tout cas le meilleur de la cuvée 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s