Présentation du Divisional Round

Publié le Mis à jour le


Samedi et dimanche se jouent le deuxième tour des playoffs, les demi finales de conférences. Souvent jugé comme le plus beau week-end de football, le Divisional Round nous offre de belles affiches. Rivalités, oppositions de style ou duels de quarterbacks, il y en aura pour tous les goûts.

Joe Flacco pourra t-il hausser son niveau de jeu pour faire tomber Tom Brady et les Pats ?
Joe Flacco pourra t-il hausser son niveau de jeu pour faire tomber Tom Brady et les Pats ?

NEW ENGLAND PATRIOTS vs BALTIMORE RAVENS

  • Conférence : AFC
  • Horaire et Lieu : Samedi, 22h35 au Gillette Stadium de Foxborough

Saison 2014

Les Pats n’ont pas douté longtemps. Après un départ moyen (2-2) et une lourde défaite à Kansas City lors de la week 4 (41-14), la fin de la dynastie était annoncée. 3 mois et 10 victoires en 11 matchs plus tard, New England remportait son 6ème  titre de division consécutif,  le 12ème depuis les débuts du duo Belichick-Brady en 2001. A part une défaite très serré à Lambeau Field, les Pats ont écarté tous leurs adversaires et quelques équipes présentes en playoffs ont pris des claques. Denver, Indianapolis puis Detroit ont été pulvérisé par New England en l’espace d’un mois. Belichick a reposé plusieurs de ses titulaires lors de la dernière journée, il disposera donc d’une équipe en pleine forme pour aborder la rencontre face à Baltimore.

Pour les Ravens, il aura fallu attendre la dernière journée pour décrocher le ticket en playoffs. Malgré leur bon bilan, ils ne terminent que troisième de l’AFC North. Ils sont pourtant apparus comme l’équipe la plus équilibré de la division sur l’ensemble de la saison régulière. Joe Flacco a réussi une belle saison avec Gary Kubiak, le jeu au sol a surpris avec Justin Forsett, et la défense a été solide. Mais Baltimore a perdu des matchs important, comme sa double confrontation face aux Bengals, ou encore à Pittsburgh et Indianapolis. En revanche, la victoire face aux rivaux Steelers lors du match de wild-card va apporter beaucoup de confiance au groupe.

Forces et faiblesses

Le premier point fort de New England, c’est l’expérience. Chaque année, l’équipe menée par Bill Belichick est présente en playoffs et fait partie des prétendantes au titre. Tom Brady est le quarterback qui a débuté le plus de match en playoffs (26) et qui compte le plus de victoires (18). L’attaque des Pats va d’ailleurs s’appuyer sur ses deux stars pour faire la différence. Brady sort d’une superbe saison (4109 yards, 33 TD – 9 INT), et Rob Gronkowski est à 100% (1124 yards, 12 TD). La défense est solide, plutôt plus que les stats le disent au niveau du jeu de passe où Darrelle Revis et Brandon Browner sont bons.

Le succès en attaque des Ravens cette saison se construit sur l’équilibre. Sous les ordres du coordinateur offensif Gary Kubiak, Joe Flacco a réussi l’une de ses meilleures saison (3986 yards, 27 TD – 12 INT). Flacco n’aura pas peur d’aller challenger les lignes secondaires pour trouver l’un des deux Smith dans la profondeur. Après l’affaire Ray Rice, on avait peur pour le jeu au sol déjà fragile de Baltimore, mais finalement un homme s’est imposé. Justin Forsett a signé une superbe saison, en courant pour 1266 yards et 8 TD. En défense aussi, les Ravens sont solides. Les lignes secondaires sont peut-être un peu friables, ce qui est un problème face à un grand quarterback. La vraie force de Baltimore est son pass-rush, emmenée par le redoutable duo Terrell Suggs – Elvis Dumervil (29 sacks).

NEW ENGLAND PATRIOTS BALTIMORE RAVENS
Bilan Saison 2014 12-4 10-6
Série en cours 1 défaite 2 victoires
Bilan contre Equipes Playoffs 4-1 3-4
 Derniers Affrontements
  • 22 déc 2013 : New England 41 – Baltimore 7
  • 20 janv 2013 (playoffs) : New England 13 – Baltimore 28
  • 23 sept 2012 : New England 30 – Baltimore 31
Classement Attaque 11ème 12ème
Jeu de passe 9ème 13ème
Jeu au sol 18ème 8ème
Classement Défense 13ème 8ème
Jeu de passe 17ème 23ème
Jeu au sol 9ème 4ème

Pronostic

Les Patriots sont favoris de ce match, mais ils auraient surement préféré un autre adversaire. Baltimore est un adversaire compliqué pour Brady & co, qui a remporté deux des trois derniers affrontements dont un en playoffs.  Les Pats seront plus frais et à domicile, et ils savent gérer la pression des playoffs comme personne. La clé pour les Ravens sera de mettre la pression constamment sur Brady, afin de l’empêcher d’avoir du temps pour trouver Gronk ou ses receveurs. L’équipe qui parviendra à assoir son jeu au sol se mettra en bonne position. Je vois donc une courte victoire des Patriots, pourquoi pas avec un comeback en deuxième mi-temps.

Un match défensif s'annonce pour le champion en titre
Un match défensif s’annonce pour le champion en titre

SEATTLE SEAHAWKS vs CAROLINA PANTERS

  • Conférence : NFC
  • Heure et Lieu : Dimanche, 2h15 du matin au Century Link Field de Seattle

Saison 2014

Malgré un calendrier brutal, les champions en titre sont parvenus à terminer une nouvelle fois au top de la NFC. Longtemps un peu en retard sur Arizona ou Dallas, les Seahawks ont haussé leur niveau de jeu au fur et à mesure de la saison, pour finalement s’emparer de la NFC West et de l’avantage du terrain en playoffs. Ce dernier point est crucial pour une équipe aussi forte dans son stade, soutenue par un douzième homme. Mis à part une défaite face aux Cowboys lors de la week 6, Seattle a remporté tous ses autres matchs contre des équipes en playoffs. Seattle a fini la saison en trombe, avec 5 victoires et le même jeu qui l’a mené au titre il y a un an.

Pour Carolina, la saison a été bien différente. C’est presque un miracle que l’équipe se retrouve au deuxième tour des playoffs alors qu’elle a fini avec un bilan négatif. Mais cette année cela suffisait dans un NFC South nulle, et ils ont enchaîné les victoires au bon moment. Avec celle acquise face aux Cardinals en Wild-Cards, les Panthers restent sur 6 succès. Cam Newton est en forme et la défense de retour à bon niveau.

Forces et faiblesses

La force des Seahawks on commence à la connaître. Comme la saison dernière lors de leur sacre, l’équipe de Pete Caroll s’appuie sur une défense redoutable, la référence de la ligue depuis plusieurs années. La « Legion of Boom » emmenée par Richard Sherman, Kam Chancellor, Earl Thomas et Byron Maxwell terrorise les attaques aériennes. L’autre point fort est le jeu au sol offensif, le plus performant de la NFL. Marshawn Lynch continue de trouer les défenses et Russell Wilson impressionne par sa capacité d’improvisation. En contrepartie, cette improvisation montre également le manque de solutions au niveau des receveurs. Si le jeu au sol est bien contenu, Wilson sera mis en difficulté.

A Carolina, Ron Rivera aussi s’appuie sur une base défensive solide. Moins dominante qu’en 2013, l’escouade défensive des Panthers est de retour à un très bon niveau sur la fin de saison. Lors du match de wild-card elle a complétement stoppé l’attaque d’Arizona. En attaque, le manque de solution dans le jeu de passe est un problème. Même avec l’émergence du rookie Kelvin Benjamin, Cam Newton doit trop souvent s’appuyer son tight-end Greg Olsen ou sur ses jambes. Le QB est en forme et devrait pouvoir créer quelques problèmes à la défense des Seahawks. Avec Jonathan Stewart, le jeu au sol de Carolina est en nette progression.

SEATTLE SEAHAWKS CAROLINA PANTHERS
Bilan Saison 2014 12-4 7-8-1
Série en cours 6 victoires 5 victoires
Bilan contre Equipes Playoffs 5-1 3-5-1
 Derniers Affrontements
  • 26 oct 2014 : Seattle 13 – Carolina 9
  • 7 sept 2013 : Seattle 12 – Carolina 7
  • 7 oct 2012 : Seattle 16 – Carolina 12
Classement Attaque 9ème 16ème
Jeu de passe 27ème 19ème
Jeu au sol 1er 7ème
Classement Défense 1er 10ème
Jeu de passe 1er 11ème
Jeu au sol 3ème 16ème

Pronostic

Depuis plusieurs saisons, ces duels sont très défensifs et se jouent à très peu. Je vois bien les Panthers réussir à s’accrocher plus longtemps que prévu mais Seattle devrait s’en sortir. Le champion en titre à un effectif globalement plus talentueux. Le duel Cam Newton – Russell Wilson s’annonce intéressant.

Les Packers d'Aaron Rodgers partent favoris face aux Cowboys de Tony Romo
Les Packers d’Aaron Rodgers partent favoris face aux Cowboys de Tony Romo

GREEN BAY PACKERS vs DALLAS COWBOYS

  • Conférence : NFC
  • Heure et Lieu : Dimanche 19h05, au Lambeau Field de Green Bay

Saison 2014

Longtemps derrière les Lions dans la NFC North, Green-Bay a finalement eu le dernier mot en remportant notamment son ultime duel contre la franchise de Detroit. Les Packers ont eu quelques passages à vide cette saison (contre les Saints ou les Bills) mais ils ont aussi corrigé bon nombre de leurs adversaires dans leur antre de Lambeau Field. Battus à Seattle et Detroit lors des premières journées de la saison régulière, les Packers ont ensuite battus toutes les autres grosses équipes qui se sont présentées. Green Bay est invaincu à domicile.

Quelle saison pour Dallas ! Alors que tout le monde, moi le premier, voyaient cette équipe lutter pour un premier choix à la draft, la voilà au second tour des playoffs. Vainqueur de la NFC East aux dépends des Eagles, les Cowboys viennent de sortir Detroit après un match épique. L’attaque fait des merveilles, la défense tient bon. La « America’s Team » a repris couleurs cette année. Il faut quand même pointer le calendrier plutôt clément pour la franchise texane, qui a néanmoins su aborder ses matchs chauds. En témoignent la victoire à Seattle ! Dallas est invaincue à l’extérieur.

Forces et faiblesses

Pas la peine de chercher bien loin quand on a le probable MVP dans son équipe. Aaron Rodgers a réalisé une saison exceptionnelle, avec 4381 yards et ce ratio incroyable de 38 touchdown pour 5 interceptions. Pour l’accompagner il peut compter sur un formidable duo de receveurs avec Jordy Nelson et Randall Cobb (2800 yards et 25 TD cumulés). Et il ne faut pas oublier Eddie Lacy, le running-back qui est monté en puissance au fur et à mesure de la saison. L’attaque de Green-Bay et redoutable, particulièrement à Lambeau Field. De l’autre côté du terrain, la situation est plus contrastée. La défense des Packers n’est pas exceptionnelle malgré quelques joueurs de classe.

On parle donc de l’attaque des Packers, mais celle des Cowboys n’est pas mal non plus. Souvent décrié, Tony Romo a prouvé qu’il pouvait non seulement mener son équipe en playoffs mais également la faire gagner à ce stade de la compétition. Sa gestion de la fin de match face aux Lions était admirable. Sa cible préférée est bien sur Dez Bryant, qui est devenu le recordman de touchdown sur une saison pour la franchise (16). De même DeMarco Murray, auteur d’une campagne exceptionnelle, bat le record de yards sur une saison d’Emmit Smith (1798). Ce trio fait la force de Dallas. Il faut également souligner le gros travail de la ligue offensive, impeccable tout au long de la saison.  La défense est moins talentueuse et peut être en grande difficulté face à des bons passeurs. Le front 7 est plutôt solide. Mais il faut se rappeler que cette escouade était annoncée comme potentiellement la plus mauvaise de l’histoire…

GREEN BAY PACKERS DALLAS COWBOYS
Bilan Saison 2014 12-4 12-4
Série en cours 2 victoires 5 victoires
Bilan contre Equipes Playoffs 4-2 2-1
Derniers Affrontements
  • 15 déc 2013 : Green Bay 37 – Dallas 36
Classement Attaque 6ème 7ème
Jeu de passe 8ème 16ème
Jeu au sol 11ème 2ème
Classement Défense 15ème 19ème
Jeu de passe 10ème 26ème
Jeu au sol 23ème 8ème

Pronostic

Green Bay, 8-0 à domicile, contre Dallas, 8-0 à l’extérieur… Si une équipe peut aller chercher une victoire à Lambeau Field, c’est Dallas. Les Cowboys vont arriver dans le froid du Wisconsin, en outsiders, avec beaucoup moins de pression leurs adversaires et que lors du premier match de playoffs. Je pense que si Dallas parvient à marquer tôt et à faire la course en tête, les Packers auront du souci à se faire. Je mise tout de même sur Green Bay, et surtout sur le talent d’Aaron Rodgers.

Un match aux allures de passation de pouvoir entre Manning et Luck
Un match aux allures de passation de pouvoir entre Manning et Luck

DENVER BRONCOS vs INDIANAPOLIS COLTS

  • Conférence : AFC
  • Heure et Lieu : Dimanche, 22h40 au Sport Authority Field de Mile High

Saison 2014

Moins surpuissants en attaque que lors de la saison record il y a un an, les Broncos ont compensé avec une défense bien plus complète. Le résultat final est le même, un titre d’AFC West et une qualification directe pour le Divisional Round. La seule petite inquiétude vient des défaites face à des équipes présentes en playoffs, et notamment Seattle et New England, deux équipes qu’il faudra surement battre pour aller au bout.

Du côté d’Indy, la division a été comme prévu une formalité. Mais les Colts ont chuté contre les grosses équipes, Denver, New England ou encore Dallas, avec des larges défaites face à ces deux derniers. Andrew Luck est le leader offensif, il mène presque seul l’attaque de la franchise, mais cela à des limites face à des prétendants au titre.

Forces et faiblesses

Cette saison, la principale force de Denver est surement sa défense. 3ème au général, elle défend très bien contre la passe et contre le jeu au sol. Les additions de l’intersaison (DeMarcus Ware dans le front 7 ou T.J Ward derrière par exemple), ont payé. Andrew Luck sera mis en difficulté par le pass-rush des Broncos et il commettra des erreurs. En attaque, Peyton Manning est moins dominant mais toujours là. Ses receveurs se régalent toujours autant, Demaryius Thomas en tête, et Emmanuel Sanders qui s’est très bien adapté. Mais le facteur X est peut-être C.J Anderson, qui brille depuis qu’il est titulaire au poste de running-back. Cela permet aussi de soulager Manning.

Pour Indy, c’est assez simple. Andrew Luck. Le jeune quarterback tient cette franchise à bout de bras. Sans jeu au sol consistant, il doit lancer la balle plus que n’importe qui. Cette stratégie fonctionne car il est ultra talentueux et capable de réussir des passes qu’aucun QB tente, mais elle est risquée. Car face à des grosses défenses, capables de mettre la pression sur lui, il sera obligé de forcer et donc de commettre des erreurs. Autre problème, la défense des Colts n’a pas assez de talent pour stopper une attaque comme Denver, surtout sur le jeu de course.

DENVER BRONCOS INDIANAPOLIS COLTS
Bilan Saison 2014 12-4 11-5
Série en cours 1 victoire 2 victoires
Bilan contre Equipes Playoffs 2-3 2-4
Derniers Affrontements
  • 7 sept 2014 : Denver 31 – Indianapolis 24
  • 20 oct 2013 : Denver 33 – Indianapolis 39
Classement Attaque 4ème 3ème
Jeu de passe 4ème 1er
Jeu au sol 15ème 22ème
Classement Défense 3ème 11ème
Jeu de passe 9ème 12ème
Jeu au sol 2ème 18ème

Pronostic

Les Broncos sont clairement favoris de cette rencontre, car beaucoup plus complet dans tous les compartiments du jeu. Mais je ne peux pas éliminer si facilement une équipe emmenée par Andrew Luck. Le duel aux allures de passation de pouvoir entre Manning et Luck va être sympa à suivre. Je pense que le vétéran aura le dernier mot, grâce à sa défense et son jeu au sol.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Présentation du Divisional Round »

    Thierry Padilla a dit:
    9 janvier 2015 à 1:30

    Super récapitulatif, je me suis régalé et je tiens plus de vois ces match la ! Merci à toi 😉

      Damien Foreau a répondu:
      9 janvier 2015 à 1:34

      Merci Thierry!
      J’ai hâte aussi, un week-end de folie pour les fans de NFL.
      Je ferai comme d’habitude le live tweet sur twitter : nfl-france / @damiennflfrance si tu veux réagir en direct 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s