Présentation de la saison 2015 – AFC North

Publié le Mis à jour le


Depuis plusieurs saisons, l’AFC North est l’une des divisions les plus compétitives de la NFL. L’année dernière, les Steelers, Ravens et Bengals ont lutté jusqu’au bout pour s’offrir la première place. C’est finalement Pittsburgh qui a terminé un match devant Cincinnati et Baltimore. En playoffs, les Ravens ont pris le dessus sur les Steelers avant de chuter contre le futur vainqueur, et les Bengals ont une nouvelle fois chuté au premier tour.

La saison 2015, un gros challenge pour les Ravens de John Harbaugh (Baltimore Ravens)
La saison 2015, un gros challenge pour les Ravens de John Harbaugh (Baltimore Ravens)

BALTIMORE RAVENSravens_logo

En 2014, les Ravens ont fait les playoffs en terminant 3ème de l’AFC North. Et pourtant, Baltimore était surement l’équipe la plus forte de la division, grâce notamment à un bel équilibre entre les performances offensives et la solidité défensive. La preuve est venue en playoffs puisque les Ravens ont aisément dominé les rivaux Steelers en wild-card, et n’oublions pas qu’ils ont bien failli sortir les futurs vainqueurs au tour suivant. L’équipe a pas mal changé, aussi bien au niveau du staff que des joueurs, mais cet effectif reste parmi les plus équilibré de la ligue.

Bilan 2014 : 10-6

L’objectif 2015 : Remporter la division AFC North.

Principales recrues

  • Matt Schaub (QB)
  • Kendrick Lewis (FS)
  • Breshad Perriman (WR, rookie)
  • Maxx Williams (TE, rookie)
  • Marc Trestman (coordinateur offensif)

Principaux départs

  • Torrey Smith (WR)
  • Jacoby Jones (WR)
  • Owen Daniels (TE)
  • Haloti Ngata (DT)
  • Pernell McPhee (LB)
  • Gary Kubiak (coordinateur offensif)

Questions clés

Marc Trestman peut-il faire perdurer les bonnes performances offensives ?

La saison dernière, les Ravens ont décidé de faire venir Gary Kubiak pour prendre le poste de coordinateur offensif. Résultat, Baltimore a battu des records de franchise en points marqués et yards par match. Mais Kubiak est parti pour prendre les rênes à Denver et Batlimore s’est vu contraint de trouver un nouveau coordinateur. Ils ont finalement fait appel à Marc Trestman.

L’ex coach des Bears n’est pas parvenu à « changer » Jay Cutler et les problèmes défensifs ont eu sa peau à Chicago. A Baltimore, il va pouvoir se concentrer sur la partie du jeu qu’il maitrise le mieux, l’attaque, et son style est relativement proche de celui de Gary Kubiak. Les premiers entrainements ont montré que Trestman n’allait pas drastiquement changer l’approche et seulement apporter quelques touches personnelles. Avec Joe Flacco, Justin Forsett et quelques jeunes receveurs (Perriman, Williams), il a les armes pour construire une attaque performante.

Ou en sont les lignes secondaires ?

L’un des points faibles des Ravens la saison dernière était la qualité des lignes secondaires. Et ils n’ont pas fait grand-chose pour améliorer cette zone. Le duo Ladarius Webb – Jimmy Smith n’est pas le plus intimidant du monde, et au niveau des safeties, les bonnes performances de Will Hill n’ont fait que pallier les nombreuses erreurs de Matt Elam. Baltimore a recruté quelques cornerbacks, comme Kendrick Lewis ou Kyle Arrington, mais pas de véritable titulaire.

Le front seven des Ravens peut compenser une partie du problème. En effet, même en perdant Ngata, cela reste une zone forte de l’équipe. Le duo de pass-rusher Terrell Suggs – Elvis Dumervil (12 et 17 sacks en 2014) peut faire des dégâts, et C.J Mosley (133 tackes en 2014) est l’un des meilleurs linebackers intérieur de la ligue. De quoi rendre de médiocres lignes secondaires correctes.

Verdict

Je pense que les Ravens sont sur la brèche. Leur bilan en fin de saison peut être très différent en fonction de plusieurs paramètres. Le premier sera la qualité des lignes secondaires, qui peuvent réellement faire couler l’équipe. Le deuxième sera l’impact des rookies en attaque. Pour faire la différence dans cette AFC North très compliquée, il faut que Perriman et Williams trouvent rapidement leurs places. Certes je n’oublie pas que les Ravens ont mené à deux reprises de 10 points en finale de conférence il y a quelques mois, mais je ne serai pas non plus étonné de les voir avec un bilan négatif en décembre si rien ne se passe comme il faut. Baltimore peut aussi bien terminer avec 11 victoires qu’avec 9 défaites.

Dernière chance pour Andy Dalton ? (Medium)
Dernière chance pour Andy Dalton ? (Medium)

CINCINNATI BENGALSCincinnati-Bengals

Très réguliers depuis plusieurs saisons, les Bengals sont toujours candidats aux playoffs mais ils leur manque un petit quelque chose pour viser le titre. Beaucoup (dont ma personne) pointent du doigt le quarterback Andy Dalton, correct en saison mais qui s’écroule sous la pression des grands rendez-vous. Cincinnati fait pour le moment confiance à son staff et à son quarterback, mais si le même scénario continue de se répéter ils vont bien finir par perdre patience… Dès cette année ?

Bilan 2014 : 10-5-1

L’objectif 2015 : Remporter un match de playoffs.

Principales recrues

  • Michael Johnson (DE)
  • J Hawk (LB)
  • Pat Sims (DT)
  • Denarius Moore (WR)

Principaux départs

  • Jermaine Gresham (TE)
  • Terence Newman (CB)

Questions clés

Andy Dalton et les Bengals vont-ils remporter un match en playoffs ?

L’effectif des Bengals est équilibré, sans véritable trou, capable donc de lutter une nouvelle fois pour le titre de division.

En défense, peu de changements dans une escouade qui est très solide depuis plusieurs saisons maintenant. Le retour de Michael Johnson, après un passage raté à Tampa, peut aider le pass-rush. La seule perte important est celle du cornerback Terence Newman.

L’attaque peut compter sur un backfield très intéressant, avec deux joueurs complémentaires. Après une grosse saison rookie, Jeremy Hill devrait être le numéro 1, et la principale menace au sol. Giovani Bernard étant plutôt utilisé sur le jeu de passe, pour compléter un corps de receveur qui est mené par A.J Green. Et il faut ajouter que la ligne offensive est très solide.

Un effectif de playoffs donc. Oui, mais entre en jeu le quarterback, Andy Dalton. 40 victoires pour 23 défaites, 60% de passes réussies, 99 touchdowns pour 66 interceptions, des chiffres corrects en saison régulière pour Dalton. Mais viennent maintenant les stats en playoffs, beaucoup moins à l’avantage du QB des Bengals. 0 victoires pour 4 défaites, 55.7% de passes réussies et 1 touchdown pour 6 interceptions. Dalton ne semble tout simplement pas capable d’hausser son niveau de jeu dans les moments importants, et il a même tendance à s’écrouler sous la pression.

La question clé est donc de savoir si Dalton est capable de hausser son niveau de jeu dans les matchs importants ?

Verdict

Les Bengals feront moins bien que la saison dernière. L’équipe à peu changé, Andy Dalton est toujours le quarterback et le calendrier sera beaucoup plus compliqué que l’année dernière. Cincinnati a tout de même une équipe plutôt équilibrée, sans véritable trou, et est capable de se mêler à la lutte pour le titre de division. Et si les Bengals arrivent en playoffs, la grande question abordée plus haut sera au centre de toutes les discussions. Andy Dalton pourrait bien jouer sa place…

Une nouvelle saison galère s'annonce pour les Browns
Une nouvelle saison galère s’annonce pour les Browns (DawgPoundDaily)

CLEVELAND BROWNSbrownslogo

Loin des batailles entre les Bengals, Ravens et Steelers, la ville de Cleveland subit. Sans titre depuis 1964, les Browns sont enlisés dans leurs problèmes depuis de trop nombreuses saisons. Comme chaque année, le « franchise quarterback » n’est toujours pas là et comme chaque année Cleveland est condamnée à jouer la dernière place de l’AFC North.

Bilan 2014 : 7-9

L’objectif 2015 : Un 22ème quarterback. (21 QB différent depuis 1999).

Principales recrues

  • Josh McCown (QB)
  • Dwayne Bowe (WR)
  • Brian Hartline (WR)
  • Randy Starks (DL)
  • Tramon Williams (CB)
  • Danny Shelton (DT, rookie)

Principaux départs

  • Brian Hoyer (QB)
  • Jordan Cameron (TE)
  • Miles Austin (WR)
  • Jabaal Sheard (OLB)
  • Buster Skrine (CB)
  • Josh Gordon (WR, suspendu)

Questions clés

Josh McCown ou Johnny Manziel ou on s’en fout ?

La question du quarterback reste le plus importante. Le mot « reste » est intéressant car en effet chaque année cette question revient, et chaque saison un quaterback médiocre remplace un quarterback … médiocre. Parfois ces changements se font en pleine saison, mais si les QB partent, l’adjectif médiocre persiste. La saison dernière, Brian Hoyer a fait illusion quelques matchs avant que Johnny Manziel fasse illusion quelques minutes. Hoyer est parti, il ne manquera pas, et c’est Josh McCown qui est désormais au côté de « Johnny Football ». Vous choisissez le quarterback que vous voulez, je peux déjà parier que les deux joueront et qu’au moins un autre aura du temps du jeu.

Dwayne Bowe ou Brian Hartline ou on s’en fout ?

Ce qui est surprenant avec les Browns, c’est cette capacité à cultiver les zones faibles. On vient de parler des quarterbacks, et bien c’est pareil pour les receveurs. Le corps de receveur, déjà très faible, a vu les départs de Jordan Cameron et Miles Austin. Pour faire peur aux lignes secondaires adverses, les Browns se sont constitués un duo Dwayne Bowe – Brian Hartline… Rien à ajouter.

Et pourtant, Cleveland possède un receveur de talent, un joueur capable de faire la différence. Josh Gordon. Mais ce dernier s’est spécialisé dans les suspensions. Il manquera l’intégralité de la saison 2015…

Verdict

Je ne peux plus me cacher, je ne suis pas du tout excité par l’attaque des Browns. La situation au poste de quarterback et le manque de talent au poste de receveur vont plomber cette équipe. Par contre je suis plutôt positif sur la défense et sur les choix qui ont été fait pour améliorer cette zone du jeu, peu à son avantage en 2014. Randy Starks et le rookie Danny Shelton vont solidifier la ligne défensive et renforcer la défense contre le jeu au sol. Et Tramon Williams est une amélioration comparé à Buster Skrine au poste de cornerback.

Au final, la défense peut permettre à Cleveland de gagner des matchs contre des équipes faibles, mais l’attaque n’est pas en mesure de rivaliser. Encore une saison qui s’annonce longue pour les fans des Browns.

Les Steelers peuvent avoir la meilleure attaque de la NFL (Pennlive)
Les Steelers peuvent avoir la meilleure attaque de la NFL (Pennlive)

PITTSBURGH STEELERSPittsburgh-Steelers-logo-psd22874

La saison des Steelers va être intéressante à suivre, entre certitudes en attaque et transition en défense. Pittsburgh sera une des équipes les plus agréables à regarder jouer avec son attaque explosive, mais pas sûr que cela soit suffisant pour conquérir une nouvelle fois la division. Le fantôme de Dick LeBeau devrait flotter un moment au-dessus de cette défense qui sera le véritable facteur X.

Bilan 2014 : 11-5

L’objectif 2015 : Remporter de nouveau l’AFC North et gagner un match de playoffs.

Principales recrues

  • DeAngelo Williams (RB)
  • Sammy Coates (WR, rookie)
  • Bud Dupree (OLB, rookie)
  • Senquez Golson (CB, rookie)

Principaux départs

  • Jason Worilds (OLB, retraite)
  • Troy Polamalu (SS, retraite)
  • Ike Taylor (CB)
  • Brice McCain (CB)
  • Brett Keisel (DE)
  • Lance Moore (WR)

Questions clés

A quoi ressemblera la défense sans Dick LeBeau ?

Durant les 11 dernières années, la défense des Steelers était reconnue en NFL grâce à un homme, Dick LeBeau. Ce génie créatif du blitz a décidé de mettre fin à son temps avec Pittsburgh pour partir aider les Titans. Il laisse une défense derrière lui, habituée à ses schémas et beaucoup moins forte sans lui. Les lignes secondaires notamment peuvent poser problème. Troy Polamalu a pris sa retraite et les cornerbacks Ike Taylor et Brice McCain sont partis.

L’homme qui remplacera LeBeau est Keith Butler, entraineur des linebackers jusqu’ici et qui connaît bien le système de son mentor. La transition devrait donc être plus facile à ce niveau. Mais même sur a spécialité, les linebackers, il y a des interrogations. La retraite surprise de Jason Worilds laisse un trou et le retour de James Harrison n’est pas suffisant. La défense de Pittsburgh devrait avoir du mal à mettre la pression sur les quarterbacks adverses.

La meilleure attaque de la ligue ?

Heureusement pour les Steelers, l’attaque peut compenser les soucis défensifs. Avec Ben Roethlisberger, Le’Veon Bell et Antonio Brown, Pittsburgh a peut-être le meilleur trio offensif de la NFL. Si la ligne offensive tient le coup et qu’il n’y a pas de grosses blessures, ils peuvent être inarrêtables. Big Ben pourra donc compter sur Antonio Brown, surement le meilleur receveur la saison dernière, mais également sur des jeunes armes comme Martevius Bryant, Markus Wheaton ou Sammy Coates.

Concernant le jeu au sol, Le’Veon Bell s’est imposé comme l’un des meilleurs running-back de la ligue, capable de faire des dégâts au sol grâce à sa puissance et d’aider dans le jeu aérien. Seul problème, il manquera les deux premiers matchs de la saison (suspension). Et il faut se rappeler que sans lui les Steelers ont été beaucoup moins performants, notamment lors du match de wild-card perdu face aux Ravens. Mais ces deux matchs d’absence ne devraient pas avoir un gros impact sur l’équipe en début de saison. Pittsburgh comptera sur la recrue DeAngelo Williams et sur le jeune Dri Archer pour compenser.

Verdict

Les Steelers sont candidats à leur propre succession dans l’AFC North, grâce avant tout à une attaque qui peut être exceptionnelle. La défense me fait un peu peur, surtout la transition après 11 ans de Dick LeBeau. Je ne vois pas Pittsburgh faire mieux qu’en 2014 et une nouvelle fois les matchs intra-division (Baltimore, Cincinnati) seront décisifs.

Predictions

1 Pittsburgh Steelers 10-6
2 Baltimore Ravens 9-7
3 Cincinnati Bengals 9-7
4 Cleveland Browns 3-13

Le calendrier des équipes de l’AFC North est très compliqué et c’est pour cela que je ne vois aucune équipe au-dessus des 10 victoires. Je vois les Steelers conserver leur titre grâce à une attaque de haut vol et surtout à un trio Big Ben, Antonio Brown, Le’Veon Bell impossible à arrêter. La défense va peut-être un problème pour Pittsburgh et nous devrions avoir quelques matchs spectaculaires avec beaucoup de points marqués. Une chose est sûre il y aura du spectacle lorsque les Steelers seront sur le terrain.

Derrière, les Ravens et les Bengals seront comme l’année dernière au contact. A bilan égal, je pense que les Ravens seront devant grâce aux confrontations directes. Je fais confiance à Joe Flacco dans les grands rendez-vous, pas à Andy Dalton.

Enfin, les Browns sont bons pour une saison galère. L’attaque va galérer à marquer des points et la défense ne pourra pas remporter beaucoup de match à elle toute seule. On suivra tout de même la deuxième saison de Johnny Manziel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s