Présentation de la saison 2015 – AFC WEST

Publié le


Depuis 2013, l’AFC West est l’une des divisions les plus relevées de la ligue, avec de très beaux duels internes entre les Broncos, les Chiefs et les Chargers. En 2013, les trois équipes s’étaient qualifiées pour les playoffs, la saison dernière seul Denver y est allé mais les trois franchises comptaient au moins 9 victoires. En 2015, les aspirations restent les mêmes et toutes ont des arguments à faire valoir. Les Broncos ont changé de staff mais visent un baroud d’honneur de Peyton Manning, les Chiefs et les Chargers sont à l’affût au moindre faux pas. Quant aux Raiders, ils sont en construction mais seront surement plus compétitifs qu’en 2014.

Dernière saison pour Peyton Manning (Fox)
Dernière saison pour Peyton Manning (Fox)

DENVER BRONCOSDenver-Broncos-Logo

En 2013, les Broncos et Peyton Manning ont réussi une saison historique offensivement, mais on retient surtout la claque reçu lors du Super Bowl perdu face aux Seahawks (43-8). La saison dernière, nouvelle exercice réussi avec un 4ème titre de division consécutif, mais une nouvelle fois la désillusion en playoffs avec la défaite face aux Colts dès le Divisional Round.

Bilan 2014 : 12-4

L’objectif 2015 : Un dernier Super Bowl pour Peyton Manning

Principales arrivées

  • Evan Mathis (OG)
  • Ryan Harris (OT)
  • Owen Daniels (TE)
  • Antonio Smith (DT)
  • Darian Stewart (FS)
  • Shane Ray (OLB, rookie)

Principaux départs

  • Julius Thomas (TE)
  • Orlando Franklin (OG)
  • Terrance Knighton (DT)
  • Nate Irving (LB)
  • Rahim Moore (FS)

Question clé

Comment Gary Kubiak va gérer Peyton Manning et l’attaque des Broncos ?

Rendons hommage à John Elway, son pari de faire venir Peyton Manning a été payant jusqu’ici. Depuis l’arrivée du quarterback il y a 4 ans, Denver affiche un bilan de 46 victoires pour seulement 18 défaites et 4 titres de division. Mais les bons résultats ne se sont pas confirmés en playoffs et après l’élimination de la saison dernière, John Fox et son staff ont été prié d’aller voir ailleurs.

Gary Kubiak, qui a déjà été coordinateur des Broncos entre 1995 et 2005, est de retour pour cette fois-ci être coach. Kubiak aime l’attaque et surtout le jeu au sol. En 20 ans de carrière il a mené 13 fois son jeu au sol dans le top 10 dont 10 fois dans le top 5 de la ligue. Il devrait donc tenter d’imposer son style à Denver, mais comment cela va se passer avec Peyton Manning ? Le quarterback a les clés de l’attaque depuis 4 ans et c’est lui qui appelle les actions après avoir lu les défenses. A 39 ans, et étant donné les signes entrevus sur la deuxième partie de la saison 2014, Manning devrait accepter de prendre un peu de recul et ainsi donner plus de responsabilités à son backfield.

Il faut donc prévoir une très grosse saison pour C.J Anderson, qui peut exploser à la manière de Justin Forsett l’année dernière sous les ordres de Kubiak à Baltimore. Anderson a montré de belles choses en fin de saison et a totalisé 1200 yards (courses et passes). Ronnie Hillman a battu Montee Ball pour le rôle de backup.

Pour revenir à Manning, j’ai une petite inquiétude au niveau de la ligne offensive et donc sur la protection du QB. Orlando Franklin est parti, Ryan Clady est blessé et manquera l’intégralité de la saison, deux pertes de poids pour cette ligne qui va logiquement perdre en solidité. La protection est la clé pour éviter une blessure de Manning, qui serait peut-être synonyme de fin de carrière. En revanche un jeu au sol performant peut permettre d’enlever de la pression défensive sur le quarterback et lui laisser plus de temps pour trouver Demaryius Thomas et Emmanuel Sanders.

Verdict

Je pense que l’attaque des Broncos sera très équilibrée cette saison, avec un petit recul du jeu de passes et une belle progression de jeu au sol. Peyton Manning doit se préserver s’il veut tenir toute la saison et donc accepter de déléguer une partie du travail offensif, il restera tout de même productif mais attention à la solidité de la ligne offensif. C.J Anderson devrait connaître une superbe saison.

Côté défensif, les Broncos ont perdu un seul joueur important (Terrance Knighton) mais devrait rester parmi les meilleures escouades de la ligue. Avec Von Miller – DeMarcus Ware, le pass-rush est intimidant et avec Chris Harris et Aqib Talib, les lignes secondaires sont redoutables.

Au final, les Broncos restent les favoris de l’AFC West et un prétendant au Super Bowl grâce à un effectif très complet, surement le plus complet de la NFL. Si la ligne offensive tient le coup, l’attaque continuera de faire des dégâts mais cette fois elle le fera également au sol.

Jeremy Maclin est une addition de choix pour Kansas City (CBS)
Jeremy Maclin est une addition de choix pour Kansas City (CBS)

KANSAS CITY CHIEFSkansas-city-chiefs_f

En 2014, les Chiefs ont terminé avec un bon bilan mais ils ne sont pas parvenus à se qualifier pour les playoffs. La saison s’est tout de même terminée sur une bonne note puisqu’ils ont éliminés des playoffs les rivaux Chargers lors de la dernière journée. Derrière une défense très solide et un jeu au sol très performant, les Chiefs ont clairement pêché dans le jeu aérien. L’année dernière, Alex Smith n’avait pas vraiment de receveur de confiance, il en aura un cette année mais est-ce que ce sera suffisant.

Bilan 2014 : 9-7

L’objectif 2015 : Faire tomber les Broncos et remporter l’AFC West.

Principales arrivées

  • Jeremy Maclin (WR)
  • Tyvon Branch (S)
  • Marcus Peters (CB)
  • Mitch Morse (OG)

Principaux départs

  • Dwayne Bowe (WR)
  • Rodney Hudson (C)

Questions clés

Enfin un touchdown pour un receveur ?

La saison dernière, les Chiefs ont terminé la saison avec une statistique étonnante et inquiétante. Aucun receveur n’a attrapé de passe de touchdown durant la saison, en effet tous les touchdowns des Chiefs ont été marqués par des running-backs ou des tight-ends. Le problème vient donc d’un problème criant de receveurs et de l’incapacité du quarterback Alex Smith à les trouver.

Alex Smith est un bon quarterback mais il n’a jamais été et ne sera jamais très productif. Son jeu contient très peu de prises de risques et donc il envoie très rarement de longues passes vers ses receveurs, préférant assurer des petits gains avec ses running-backs et tight-ends.

L’arrivée de Jeremy Maclin va-t-elle changer la donne ? Sur le papier, Maclin est bien plus fort que Dwayne Bowe (parti pour Cleveland), mais qu’en sera-t-il de l’entente avec Smith. Je pense qu’une relation de confiance peut vite se trouver grâce au talent de Maclin et je suis sûr que nous pouvons compter sur lui pour attraper quelques passes de touchdowns. Dans tous les cas Kansas City a apporté une solution pour pallier ce problème offensif.

Je pense également que le TE Travis Kelce va avoir une grosse saison, dans la continuité de 2014, et il sera une des cibles favorites de Smith. L’autre cible de choix sera Jamaal Charles, le leader de cette attaque, aussi à l’aise au sol que dans les airs. Le running-back va continuer à dominer les défenses adverses, mais pour battre les Broncos, les Chiefs devront faire mieux et développer un jeu de passes plus performant.

Une petite faiblesse sur les lignes secondaires ?

Depuis le départ de Brandon Flowers, les lignes secondaires sont un peu bancales, un problème dans une division comme l’AFC West. Le poste de cornerback notamment est une zone faible de l’équipe. Les Chiefs en sont conscients et ils ont agi en prenant un cornerback au premier tour de la dernière draft, Marcus Peters. Il sera directement titulaire mais c’est toujours délicat de prévoir la saison d’un rookie, surtout lorsqu’il doit affronter des quarterbacks comme Peyton Manning ou Philip Rivers.

Heureusement pour les Chiefs, le reste de la défense a fière allure. Premier point important, le retour de Dontari Poe, qui va solidifier un peu plus la ligne défensive. Deuxième point, un des meilleurs duos de pass-rush de la ligue avec Justin Houston et Tamba Hali. Houston est passé tout près de battre le record de sack de Michael Strahan (22 contre 22.5) la saison dernière. Ce front seven redoutable peut permettre aux Chiefs de faire des dégâts et de palier un peu la petite faiblesse sur les lignes secondaires.

Verdict

Avec Houston, Hali, Charles et maintenant Maclin, les Chiefs ont des très bons joueurs, capables de faire la différence, des deux côtés du terrain. La défense devrait être très forte et le fait d’avoir gardé et prolongé Justin Houston est la meilleure nouvelle de l’intersaison pour Kansas City. La différence viendra de la capacité du quarterback Alex Smith à trouver ses receveurs et notamment Jeremy Maclin. Jamaal Charles sera encore énorme mais pour espérer dépasser les Broncos, il faut que le jeu de passes soit plus performant. J’aime beaucoup cet effectif, Kansas City fait partie de mes outsiders cette année.

Khalil Mack (52) et Derek Carr (4), l'avenir des Raiders (Fansided)
Khalil Mack (52) et Derek Carr (4), l’avenir des Raiders (Fansided)

OAKLAND RAIDERSlogo-raiders

Pour la douzième saison de rang, les Raiders ont terminé avec un bilan négatif. Que ce soit à Oakland ou à Los Angeles… il faut s’attendre à poursuivre cette tendance encore quelques années. Les Raiders sont en train de construire autour de quelques joueurs talentueux mais ils ont encore loin d’avoir les moyens pour embêter les autres équipes de la division. Cette saison doit avant tout permettre à ces jeunes joueurs de progresser.

Bilan 2014 : 3-13

L’objectif 2015 : Faire progresser les jeunes piliers.

Principales arrivées

  • Roy Helu (RB)
  • Michael Crabtree (WR)
  • Rodney Hudson (C)
  • Dan Williams (NT)
  • Curtis Lofton (ILB)
  • Malcolm Smith (OLB)
  • Nate Allen (SS)
  • Amari Cooper (WR, rookie)

Principaux départs

  • Darren McFadden (RB)
  • Denarius Moore (WR)
  • James Jones (WR)
  • Stefan Wisnewski (C)
  • Pat Sims (DT)
  • Antonio Smith (DT)
  • LaMarr Woodley (DT)
  • Tyvon Branch (SS)

Questions clés

Derek Carr va t-il progresser ?

La saison dernière, les Raiders ont jeté leur dévolu sur Derek Carr, qui doit devenir le « franchise quarterback » de l’équipe, le premier depuis… depuis qui ? Bonne question, depuis très longtemps en tout cas. Malgré le bilan très mauvais d’Oakland et un manque d’armes en attaque, Carr a montré de belles choses pour un rookie.

Afin de l’aider à progresser, le nouveau coach Jack Del Rio, connu pour son penchant offensif, a fait venir plusieurs joueurs intéressants. Le premier est Amari Cooper, choisi avec le premier choix des Raiders lors de la dernière draft. L’ex receveur d’Alabama a tout pour devenir la cible numéro 1 de Carr. Pour l’accompagner, Michael Crabtree a traversé la baie de San Francisco et sera une autre arme de choix s’il parvient à éviter les blessures. Troisième joueur qui peut apporter au jeu aérien, le running-back Roy Helu, qui avait peu de temps de jeu à Washington mais qui a de très bonnes mains.

Derek Carr aura donc un groupe de receveurs bien supérieur à celui de la saison passée, mais il faut également qu’il soit bien protégé par sa ligne offensive et qu’un jeu au sol efficace lui enlève un peu de pression. Concernant la ligne offensive, Rodney Hudson remplacera Stefan Wisniewski au centre. Hudson est un meilleur joueur mais les Raiders l’ont payé trop cher. Pour le backfield, Darren McFadden est parti après plusieurs saisons décevantes et des blessures à répétition, et c’est le prometteur Latavius Murray qui va prendre le relais.

Le front seven peut-il compenser les lignes secondaires ?

Pour l’aider sur l’aspect défensif, Jack Del Rio a fait appel à Ken Norton Jr., son coéquipier linebacker à Dallas au début des années 90. Le poste joue un rôle important, car le meilleur défenseur des Raiders et l’un des joueurs autour duquel ils doivent construire, est le linebacker Khalil Mack.

Mack, déjà impressionnant lors de sa saison rookie, mènera un front seven qui s’est renforcé durant l’intersaison. Dan Williams vient solidifier la ligne défensive, et deux linebackers expérimentés arrivent pour entourer Mack. Curtis Lofton, toujours productif avec les Saints, et Malcolm Smith, MVP du Super Bowl 2014 mais en manque de temps de jeu à Seattle.

Mais est ce que ces renfort seront suffisants pour compenser des lignes secondaires très faibles ? D.J Hayden n’est pas parvenu à s’imposer comme le cornerback numéro 1 et Charles Woodson n’est plus le même à 38 ans. Le seul renfort est le safety Nate Allen, pas de quoi changer la donne. Ces lignes secondaires sont donc peu armées pour affronter des joueurs comme Demaryius Thomas, Jeremy Maclin ou Keenan Allen.

Verdict

Inutile d’espérer une équipe d’Oakland compétitive en 2015. Les RaIders sont en construction et encore à quelques années de pouvoir envisager les playoffs. Derek Carr, Amari Cooper ou Khalil Mack sont des jeunes joueurs talentueux, autour desquels Jack Del Rio et son staff vont devoir construire. La marche dans l’AFC West est encore beaucoup trop haute et le calendrier très difficile ne facilite pas les choses. En résumé, il faut attendre une saison encore difficile du côté d’Oakland et surement un nouveau choix de draft intéressant pour le projet.

Quel impact pour le RB rookie Melvin Gordon ? (USA Today)
Quel impact pour le RB rookie Melvin Gordon ? (USA Today)

SAN DIEGO CHARGERSchargers (1)

En 2014, après être très bien parti, les Chargers ont échoué aux portes de playoffs. La faute à deux défaites contre Denver et deux défaites contre Kansas City dont une décisive lors de l’ultime journée. San Diego a l’équipe pour aller en playoffs et le plus dur sera donc de reprendre la main dans la division. Entre rumeurs de départs et de déménagement à Los Angeles, Philip Rivers aimerait enfin toucher du doigt le Super Bowl avec San Diego.

Bilan 2014 : 9-7

L’objectif 2015 :

Principales arrivées

  • Orlando Franklin (OG)
  • Stevie Johnson (WR)
  • Jacoby Jones (WR)
  • Patrick Robinson (CB)
  • Melvin Gordon (RB, rookie)
  • Denzel Perryman (LB, rookie)

Principaux départs

  • Ryan Matthews (RB)
  • Eddie Royal (WR)
  • Marcus Gilchrist (SS)

Questions clés

Melvin Gordon peut-il exploser dès sa saison rookie ?

Ryan Mathews, pris au premier tour de la Draft 2010 a été plutôt performant lorsqu’il a été sur le terrain. Car son véritable problème est l’incapacité à éviter les blessures, ce qui lui a coûté 10 matchs la saison dernière. Les Chargers ont ainsi décidé de se séparer de Mathews et de prendre son remplaçant lors de la Draft. Dès le premier tour ils ont sélectionné Melvin Gordon, qui sera donc le titulaire en 2015. Agile et explosif, il est également un très bon receveur sur les phases de passes. Gordon a terminé sa carrière universitaire avec une saison 2014 à 2587 yards et 29 touchdowns en 14 matchs avec Wisconsin.

Melvin Gordon a donc les moyens de s’imposer dès sa première année dans l’élite et il peut surtout apporter un équilibre à l’attaque des Chargers qui a tendance à trop s’appuyer sur Philip Rivers. La saison dernière, le quarterback a débuté la saison en trombe avant de connaître une deuxième partie plus compliquée. Bilan, les Chargers ont raté les playoffs de justesse. Rivers est un très bon quarterback, très régulier, mais il ne peut pas (plus) tout faire. Même s’il pourra compter sur un corps de receveur intéressant, Jacoby Jones et Stevie Johnson ont rejoint Keenan Allen et Malcolm Floyd, il est important que le jeu au sol soit également une force.

La défense contre le jeu au sol sera-t-elle corrigée en 2015 ?

Peu de défenses sont aussi bipolaires que celle de San Diego. La saison dernière, la défense contre la passe pointait à la 4ème position de NFL tandis que la défense contre le jeu au sol émergeait à la 27ème place.

Malgré le départ de Marcus Gilchrist, les lignes secondaires ont fière allure avec les cornerbacks Brandon Flowers et Jason Verrett, et le safety Eric Weddle. La sélection du rookie Denzel Perryman est également intéressante car il est un linebacker très à l’aise en couverture. La défense contre le jeu de passe devrait donc rester un point fort de l’équipe, un paramètre important lorsque l’objectif est de battre Denver et Peyton Manning.

En ce qui concerne la défense contre le jeu de courses, peu de changements sont à noter. Un mauvais signe lorsque l’on allouait 124 yards par match au sol la saison dernière. Et quand on sait que Jamaal Charles joue dans la même division ou que les Broncos ont prévu d’utiliser beaucoup plus C.J Anderson, c’est un problème. Sans renforts de poids, San Diego doit compter sur les meilleures performances de ses joueurs, à commencer par Corey Liuget qui doit rentabiliser le gros contrat qui lui a été donné.

Verdict

A l’image des Chiefs, il y a beaucoup de talent des deux côtés du terrain à San Diego. Philip Rivers restent un top quarterback et rend tout de suite compétitif cette équipe, et si Melvin Gordon parvient à exploser dès sa première saison, alors l’attaque des Chargers peut être très dangereuse. En défense ce sont les performances contre le jeu au sol qui scelleront le sort de la franchise. Au final si Gordon s’impose et que la défense parvient à arrêter les courses, je pense que San Diego aura son mot à dire au mois de janvier. Une des clés sera aussi les résultats à l’intérieur de la division, qui ont souvent coûtés chers aux Chargers (2-4 en 2014).

Prédictions

1 Denver Broncos 12-4
2 Kansas City Chiefs 9-7
3 San Diego Chargers 9-7
4 Oakland Raiders 4-12

Cette saison encore je pense que les Broncos sont les favoris de l’AFC West. Peyton Manning devrait encore assurer et avec Gary Kubiak et C.J Anderson, le jeu au sol de Denver pourrait être une nouvelle arme pour cette attaque. La défense sera également dans les tops de la NFL. Derrière, j’attends de nouveau un beau duel entre Kansas City et San Diego. Avec leurs qualités, je pense que les deux équipes sont capables de terminer avec un bilan positif et d’accrocher les play-offs malgré des calendriers très compliqués. Enfin, la progression des Raiders ne se traduira pas vraiment dans le bilan final.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s