Week 3 – Les gagnants et les perdants

Publié le


Si certaines équipes se sont réveillées pour aller chercher un premier succès cette saison, d’autres continuent de décevoir. La situation est radieuse pour les Bengals d’Andy Dalton ainsi que pour les Cardinals de Carson Palmer, par contre, Joe Philbin est déjà menacé à Miami. Voici les gagnants et les perdants de la semaine.

Vous trouverez également quelques informations bonus et les meilleurs joueurs de la semaine.

Amari Cooper - Derek Carr ou AC-DC, une association qui fonctionne (NFL.com)
Amari Cooper – Derek Carr ou AC-DC, une association qui fonctionne (NFL.com)

Les gagnants de la Week 3

L’AFC South

Il y a de l’espoir dans la plus mauvaise division de la saison 2014, où aucune équipe n’avait un bilan positif. Cette année, les Panthers et les Falcons ont remportés leurs trois premiers matchs et peuvent nous offrir une compétition inattendue.

Les Falcons ont dû s’employer pour battre les Cowboys ce week-end, mais ils ont montré un caractère qui représente bien cette nouvelle équipe menée par Dan Quinn. Menés à trois reprises de 14 points, ils s’imposent finalement 39-28. Julio Jones a une nouvelle fois dominé les débats avec 12 réceptions, 164 yards et 2 touchdowns. Il totalise déjà 34 réceptions, 440 yards et 4 TD après 3 matchs (sur la saison cela fait des bases de 181 réceptions, 2347 yards…). Le running-back Devonta Freeman s’est également montré à son avantage avec 141 yards et 3 TD au sol mais aussi 52 yards dans les airs. Côté défensif, j’aime beaucoup le rookie Vic Beasley, qui est déjà l’un des pass-rushers les plus rapides de la ligue.

Ce ne fut pas facile non plus pour les Panthers. Rapidement menés 10-0 par les Saints, ils ont pu compter sur une excellent Cam Newton pour finalement gagner 27-22. Le QB termine avec 315 yards et 2 touchdowns à la passe. Il ajoute un touchdown au sol. Sans receveur de confiance, il s’est appuyé sur son tight-end Greg Olsen (134 yards, 2 TD). J’en ai déjà parlé lors du résumé du match mais j’insiste sur les performances du cornerback Josh Norman, qui se place en candidat pour le Pro Bowl. Il a notamment réussit sa deuxième interception de la saison.

L’attaque des Raiders

Pour la première fois depuis très longtemps, les Raiders ont gagné un match à l’extérieur et affichent un bilan positif (2-1). Cette équipe doit ses deux dernières victoires à une attaque surprenante, qui vient de passer plus de 400 yards aux Ravens et aux Browns.

Commençons avec le quarterbacks, Derek Carr. Après avoir montré quelques belles choses la saison dernière, il est en train de prendre une nouvelle dimension et montrer son talent. 351 yards et 3 TD face à Baltimore puis 314 yards et 2 TD contre Cleveland, Carr prend ses responsabilités et le fait avec précision (65 et 62% de passes réussies sur ces deux matchs).

La grande différence avec la saison dernière est le casting qui entoure Carr. Il y a enfin un top receveur dans cette équipe. Amari Cooper est certes un rookie mais il a transformé cette attaque, en réussissant notamment deux matchs de suite avec plus de 100 yards (109 et 134). Plus fort encore, il a déjà démontré qu’il pouvait battre des très bons cornerbacks en un contre un, demandez à Joe Haden. La connexion Derek Carr – Amari Cooper ou AC – DC est un point très encourageant pour le développement de la franchise. Et si le RB Latavius Murray (139 yards) peut répéter sa performance du week-end, alors il y a clairement une ossature solide.

Tyrod Taylor

Et si ce Tyrod Taylor était vraiment un bon quarterback ?! J’ai toujours des doutes et tout peut changer sur les 13 prochaines semaines mais il faut quand même mettre en avant le superbe match de Taylor face aux Dolphins.

Sur les 3 premiers matchs, voici les stats du QB des Bills : 58/78, 714 yards, 7 TD, 3 INT, 116.1 QB Rating. Son  pourcentage de passes réussies est donc supérieur à ceux de Tom Brady et Aaron Rodgers, seuls cinq quarterbacks ont lancé plus de touchdowns que lui, et il n’y a que Ben Roethlisberger qui gagne plus de yards par tentative (9.2 pour Taylor). Et il a également montré qu’il pouvait aller chercher des yards et des touchdowns au sol.

Face à Miami, il a aisément prit la mesure de la défense en terminant avec 21 passes réussies sur 29 tentées, 277 yards et 3 touchdowns. Les Giants, qui jouent Buffalo la semaine prochaine, prennent Taylor très au sérieux. Alors devons-nous en faire autant … ?

Cincinnati Bengals

Les Bengals ont remporté une victoire très importante dimanche face aux rivaux Ravens. Devant rapidement, ils se sont laissé rejoindre avant de finalement porter l’estocade finale avec un duo Andy Dalton – A.J Green de haut vol. Bilan, Cincinnati reste invaincu et Baltimore débute la saison avec 3 défaites pour la première fois de son histoire.

Depuis le début de saison, Andy Dalton est très bon. Ses stats : 66.3% de passes réussies, 866 yards, 8 TD pour 1 INT et 121 de QB Rating. Sa précision est en hausse (62% en carrière), son ratio TD-INT est très bon et son QB Rating n’a jamais dépassé 88 en carrière. Alors pourquoi Dalton est-il si bon ?

Peut-être est-il simplement plus fort et plus mature. Mais pas seulement, il est également formidablement bien entouré et protégé. Il peut en effet compter sur l’un des meilleurs castings de la ligue, avec un backfield composé de Jeremy Hill et Giovani Bernard, et un corps de receveur qui compte l’un des meilleurs receveurs de la NFL en A.J Green, un TE qui peut faire partie du top 5 à la position en Tyler Eifert, et un couteau suisse en Marvin Jones. Et en plus de ça, la ligne offensive des Bengals fait un énorme travail de protection du quarterback. Dalton n’a pris que 2 sacks pour le moment.

Avec les Ravens toujours sans victoire et les Steelers qui viennent de perdre leur QB pour 6 semaines, Cincinnati a une opportunité en or pour dominer cette division.

Arizona Cardinals

La tendance se confirme, les Cardinals seront peut-être l’équipe à battre dans la NFC. La franchise de l’Arizona a empoché une troisième victoire en autant de matchs, en pulvérisant les 49ers 47-7. La défense a rapidement mise l’équipe dans la bonne direction avec deux pick-6 en début de rencontre, mais l’attaque ne s’est pas contentée de contrôler et a enfoncé le clou.

Carson Palmer termine avec 311 yards et 2 nouveaux touchdowns. Son receveur favori, Larry Fitzgerald, dépasse encore les 100 yards (134) et attrape les deux passes de touchdowns. Même un Chris Johnson qui semblait grillé, retrouve ses jambes dans cette équipe (110 yards et 2 TD dimanche). Avec Palmer, les Cards ont un bilan de 19 victoires pour 6 défaites. Le bon quarterback dans le bon système, un accord qui fonctionne parfaitement. Si le QB parvient à éviter les blessures, cette équipe sera très dangereuse toute la saison.

Début de saison très compliqué pour Joe Philbin et les Dolphins (Miami Herald)
Début de saison très compliqué pour Joe Philbin et les Dolphins (Miami Herald)

Les perdants de la Week 3

Joe Philbin et les Dolphins

Il est donc possible d’être vu comme le « champion de l’intersaison » et de rater complétement son début de saison. En étant très actifs sur le marché des transferts, les Dolphins se sont construit une belle équipe sur le papier, sauf que sur le terrain ça ne marche pas.

Après la claque reçue face aux Bills, le siège de Joe Philbin devient éjectable. La défense a encore déçu et prend 41 points par un quarterback qui était un inconnu il y a 3 semaines et par un running back qui arrivait avec 12 courses en carrière. Tyrod Taylor termine avec 277 yards et 3 TD, Karlos Willimas gagne 110 yards en seulement 12 courses. Quant à l’attaque, ça n’a pas été beaucoup plus concluant. Ryan Tannehill termine avec 3 interceptions.

Une semaine après une défaite face aux Jaguars (qui en ont pris 51 face aux Pats), ça commence à faire beaucoup. Et que dire du long terme où le salaire de Ndamukong Suh va venir peser sur la marge de manœuvre de l’équipe… Les Dolphins ont peut-être perdu plus que cette simple week 3.

San Francisco 49ers

Les nombreux départs (et retraites) laissaient envisager une saison difficile pour San Francisco, c’est le cas. Après une victoire en trompe l’œil face aux Vikings lors du premier match, les 49ers ont coulé. En deux semaines, ils ont effet encaissé 90 points (contre 25 marqués).

Dimanche face aux Cardinals, ils ont vécu un calvaire dès le début de match. Sur sa première passe, Colin Kaepernick est intercepté par Bethel qui marque le premier touchdown du match. Quelques actions plus tard, c’est au tour de Mathieu d’intercepter et de marquer à nouveau. Kaepernick termine le match avec 4 interceptions et seulement 9 passes réussies pour 67 yards (QB rating de 16.7).

Chicago Bears

Une équipe a fait pire que les 49ers cette semaine, ce sont les Bears. Chicago accueillait Seattle pour un match entre équipes sans victoires, mais ils n’ont pas tenu la comparaison. Incapable d’avancer, ils terminent avec un sublime 0 pointé. Les Bears ont eu 10 séries offensives sur le match, qui se sont terminées par … 10 punts. Le punter Pat O’Donnell totalise 384 yards et a été le seul joueur à faire son boulot correctement.

Au poste de QB, Jimmy Clausen remplaçait Jay Cutler, blessé. Son premier match n’est pas une réussite avec 9 passes réussies pour 63 yards. Au total, l’attaque de Chicago gagne 146 yards sur le match.

L’attaque des Rams

St Louis nous fait le coup classique. Une victoire éclatante face aux Seahawks puis rien d’autre. Depuis ce beau succès en ouverture, les Rams ont perdu leurs deux matchs et n’ont marqué que 13 points. L’attaque est donc le gros problème, Nick Foles & co n’arrivent pas à être productifs. Et pourtant face aux Steelers, la défense des Rams a fait le boulot en limitant cette attaque à seulement 12 points. Foles termine avec 197 yards et 1 interception et le jeu au sol totalise 71 yards avec aucun RB à plus de 24 yards.

Ken Wisenhunt

Le coach des Titans s’est placé pour remporter le trophée de « plus mauvais choix d’action de l’année ». Alors que Marcus Mariota venait de ramener les Titans à 2 points des Colts, il décide de tenter la conversion à 2 points pour égaliser. Jusqu’ici tout est logique. Mais la suite est moins bonne. Les Titans se mettent en formation « tight », donc inutile de chercher le choix d’action, ce sera pour un joueur du backfield qui va foncer dans le tas. Tellement prévisible que la défense des Colts saute sur le fullback qui va perdre 15 yards dans l’opération… Mariota avait réussi un très bon match jusqu’ici et a prouvé en universitaire qu’il savait convertir ce genre d’action, donne la balle à ton QB et tente quelque chose de moins prévisible !

Pittsburgh Steelers

Les Steelers ne sont pas dans cette catégorie du fait de leur résultat, puisqu’ils ont battu les Rams 12-6 ce week-end. Le match n’a certes pas été très beau mais le vrai problème est la blessure de leur quarterback. Ben Roethlisberger a dû quitter le terrain dans le troisème quart-temps à cause d’une blessure au genou, les examens ont révélé une entorse. Il devrait manquer environ 6 semaines. C’est un coup dur pour l’attaque de Pittsburgh car Michael Vick est très loin du niveau de Big Ben et il n’a pas la même alchimie avec les receveurs. Son entrée face à St Louis n’a pas du rassurer les fans, il a failli perdre un fumble et n’est pas passé lojn d’une interception.

Tom Brady rejoint le club très fermé des QB avec plus de 400 TD (Twitter)
Tom Brady rejoint le club très fermé des QB avec plus de 400 TD (Twitter)

Bonus – 6 informations à retenir

  • Tom Brady a donc lancé son 400ème touchdown en carrière lors de la victoire face aux Jaguars. Il rejoint Peyton Manning, Brett Favre et Dan Marino. Légende.
  • Charles Woodson a réussi sa 61ème interception en carrière. Il compte désormais au moins 1 interception lors de 18 saisons consécutive. Hall of Famer.
  • Pour la première fois depuis la week 14 de la saison 2013, un receveur des Chiefs a attrapé une passe de touchdown. Jeremy Maclin a mis fin à ce record embarrassant. Evènement.
  • En battant les Titans dimanche, les Colts ont enregistré un 14ème succès consécutif face à une équipe de la division AFC South.
  • Dimanche, les Eagles ont signé leur première victoire de la saison. Ils mènent 10-0 dans les confrontations avec les Jets.
Performance de haut vol pour A.J Green face aux Ravens (USA Today)
Performance de haut vol pour A.J Green face aux Ravens (USA Today)

Les meilleurs performeurs de la Week 3

QB

1 Aaron Rodgers GB 24/35, 333 yards, 5 TD, 0 INT, 1 sack, 138.5 QB Rating
2 Tyrod Taylor BUF 21/29, 277 yards, 3 TD, 0 INT, 0 sack, 136.7 QB Rating
3 Andy Dalton CIN 20/32, 383 yards, 3 TD, 1 INT, 2 sacks, 122.3 QB Rating

Encore une démonstration à domicile pour Aaron Rodgers, qui poursuit sa série de victoire et de passes de touchdown sans interception. Lundi soir en clôture de la week 3, il a été presque parfait face à une bonne défense de Kansas City. Rodgers est élu meilleur joueur offensif de la semaine dans la NFC.

La performance de Tyrod Taylor face aux Dolphins était la plus impressionnante avant le match de Rodgers. Il a quasiment tout réussit, marque 3 touchdowns et ne se fait ni intercepter ni sacker.

Enfin, Andy Dalton poursuit sur sa bonne forme du début de saison. Plus gros total de la semaine avec 383 yards et 3 touchdowns de plus.

RB

1 Devonta Freeman ATL 30 courses, 141 yards, 4.7 AVG, 3 TD, 0 Fumble
2 Adrian Peterson MIN 20 courses, 126 yards, 6.3 AVG, 2 TD, 0 Fumble
3 Karlos Williams BUF 12 courses, 110 yards, 9.2 AVG, 1 TD, 0 Fumble

Pour la première fois depuis assez longtemps, le backfield des Falcons donne des signes de vie. Le rookie Tevin Coleman avait réussi un bon début de saison. En son absence, Devonta Freeman a pris le relais avec brio. Beaucoup utilisé (30 courses), il totalise 141 yards et 3 TD.

Adrian Peterson est bel et bien de retour. Deuxième match avec plus de 100 yards au sol et premier touchdown depuis 2013. Il en marque même deux sur ce match qu’il a dominé.

En seulement 12 courses, Karlos Williams a mis à mal la défense des Dolphins. 110 yards et une moyenne de 9.2 yards par course, bien mieux que le titulaire des Bills, LeSean McCoy.

WR

1 A.J Green CIN 10 réceptions, 227 yards, 22.7 AVG, 2 TD, 0 Fumble
2 Julio Jones ATL 12 réceptions, 164 yards, 13.7 AVG, 2 TD, 0 Fumble
3 Steve Smith BAL 13 réceptions, 186 yards, 14.3 AVG, 2 TD, 0 Fumble

Match énorme d’A.J Green qui a largement dominé les cornerbacks de Baltimore. 227 yards, soit le plus gros total de la semaine et 2 touchdowns qui permettent aux Bengals de remporter un match très important. Green est élu meilleur joueur offensif de la semaine dans l’AFC.

Green est numéro 1 sur la semaine, mais le meilleur receveur depuis le début de la saison c’est Julio Jones. Encore inarrêtable face à Dallas il prend 12 passes pour 164 yards et 2 TD. Après 3 maths, il est (avec Tom Brady et Aaron Rodgers) un candidat sérieux pour le trophée de MVP.

Gros match aussi pour le « vétéran » Steve Smith qui attrape 13 ballons pour 186 yards et 2 TD. Insuffisant pour faire gagner son équipe hélas. Smith se retirera après cette saison et il nous manquera.

TE

1 Greg Olsen CAR 8 réceptions, 134 yards, 16.8 AVG, 2 TD, 0 Fumble
2 Rob Gronkowski NE 4 réceptions, 101 yards, 25.2 AVG, 0 Fumble
3 Gary Barnidge CLE 6 réceptions, 105 yards, 17.5 AVG, 1 TD, 0 Fumble

Greg Olsen parvient à détrôner Gronkowski cette semaine avec une très belle performance face aux Saints. Cible numéro 1 de Cam Newton, il totalise 134 yards et marque 2 touchdowns.

Mais Gronk n’est pas loin avec un nouveau match à plus de 100 yards. Pas de touchdown cette semaine en revanche.

Gary Barnidge est l’invité suprise avec un beau match pour les Browns.

Défense

Preston Brown (BUF) : Le linebacker des Bills a brillé lors de la large victoire de Buffalo contre Miami. 2 interceptions, 7 tackles et le titre de meilleur joueur défenseur de la semaine dans l’AFC.

Tyrann Mathieu (AZ) : Le safety des Cardinals a réussi ses deux premières interceptions de la saison, dont une retournée en touchdown. Il est élu meilleur joueur défensif de la semaine dans la NFC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s