Week 5 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le


 

Dimanche assez dingue en NFL avec des matchs serrés, des comebacks et pas moins de trois prolongations. Mais au final, les équipes invaincues le restent et Detroit n’a toujours pas gagné cette saison. Comme chaque lundi, je vous livre les informations importantes de chaque match.  

Deuxième victoire de rang pour Jay Cutler et les Bears (Chicago Tribune)
Deuxième victoire de rang pour Jay Cutler et les Bears (Chicago Tribune)

Kansas City Chiefs (1-4) 17 – Chicago Bears (2-3) 18

  • Jay Cutler nous a fait craindre un jour sans lorsque il perd un fumble dans la end-zone et offre un touchdown aux Chiefs dès le début de la rencontre.
  • Finalement, sans ses deux meilleurs receveurs (Alshon Jeffery et Eddie Royal blessés) et avec une ligne offensive poreuse, il réussit un superbe comeback pour offrir une deuxième victoire de rang aux Bears. Cutler lance deux passes de touchdowns en fin de match, dont la dernière pour Matt Forte à 18 secondes du terme.
  • Les Chiefs craignent une rupture des ligaments du genou pour Jamaal Charles. Le running-back passera un IRM aujourd’hui.

Cincinnati Bengals (5-0) 27 – Seattle Seahawks (2-3) 24 / OT

  • Menés de 17 points, les Bengals l’emportent en prolongation et restent invaincus. Mike Nugent égalise pour arracher la prolongation et réussit le field-goal victorieux.
  • Encore un beau match pour Andy Dalton, qui finit avec 331 yards (30/44) et 2 TD (1 INT). Dans le quatrième quart-temps et la prolongation, il a été quasiment parfait avec 13/15 à la passe pour 135 yards.
  • Giovani Bernard continue de s’installer comme running-back numéro 1. Il termine le match avec 80 yards et 5,3 yards par course en moyenne, alors que Jeremy Hill a toujours du mal (18 yards, 2,6 yards de moyenne).
  • La dernière fois que les Bengals avaient débuté par 5 victoires, ils étaient allés jusqu’au Super Bowl. C’était en 1988.
  • En l’absence de Marshawn Lynch, Thomas Rawls gagne 169 yards au sol et marque un touchdown de 69 yards.

Atlanta Falcons (5-0) 25 – Washington Redskins (2-3) 19 / OT

  • Comme je l’avais annoncé, le match a été serré et les Redskins repartent avec des regrets d’Atlanta. Les Falcons restent invaincus.
  • Washington a la première possession de la prolongation. Kirk Cousins parvient à remonter jusqu’au milieu de terrain, c’est alors qu’il se fait intercepter. Alford lit parfaitement l’action et s’en va marquer le touchdown de la victoire.
  • Devonta Freeman a une nouvelle impressionné. Il termine avec 153 yards en 27 courses et 1 touchdown. Il est le premier joueur de l’histoire avec 7 touchdowns en 3 titularisations.
  • Les Falcons gagnent le match malgré une performance très moyenne de Matt Ryan. Il termine avec 254 yards mais aucun touchdown et 2 interceptions. Son adversaire du jour, Kirs Cousins (219 yards, 1 TD), finit lui aussi avec 2 interceptions.

Tampa Bay Buccaneers (2-3) 38 – Jacksonville Jaguars (1-4) 31

  • Petit évènement avec cette victoire à domicile des Bucs. Ils restaient en effet sur une série de 11 défaites au Raymond James Stadium.
  • Pour l’emporter, les Bucs ont misé sur le jeu au sol. Un choix payant puisque Doug Martin totalise 123 yards et 3 touchdowns.
  • Jameis Winston fait un match propre, il lance pour 209 yards et marque un touchdown, le tout sans interception. Finalement, c’est le premier match à domicile du QB rookie sans interception et même sans pick-6…
  • Blake Bortles a tout fait pour garder ses Jaguars dans le match. Il finit avec 303 yards et 4 touchdowns (1 interception). Sa ligne offensive l’a pourtant souvent lâché, concédant notamment 6 sacks.
L'attaque des Eagles est-elle enfin lancée ? (Getty)
L’attaque des Eagles est-elle enfin lancée ? (Getty)

Philadelphia Eagles (2-3) 39 – New Orleans Saints (1-4) 17

  • Les Eagles tiennent leur match référence et les recrues de Chip Kelly sont enfin au rendez-vous. Sam Bradford totalise 333 yards et 2 TD. DeMarco Murray et Ryan Matthews marquent un touchdown chacun.
  • Tout n’a pas été parfait pour le QB de Philadelphia. Il lance 2 interceptions en red-zone, les deux premières de la saison pour la défense des Saints.
  • Drew Brees (335 yards, 2 TD) a été mis en difficulté par une défense agressive des Eagles. Il lance une interception et perd 2 fumbles suite à des sacks de Fletcher Cox.

Baltimore Ravens (1-4) 30 – Cleveland Browns (2-3) 33 / OT

  • Au milieu de tous les quarterbacks qui ont porté le maillot des Browns lors des dernières années, Josh McCown s’est fait une place dans le livre des records de la franchise. Le QB termine le match avec 457 yards, un record de franchise donc. Il est également le premier QB des Browns à enchaîner 3 matchs avec plus de 300 yards.
  • Vainqueurs de 13 des 14 dernières confrontations entre les deux équipes, les Ravens sont seuls derniers de l’AFC North. Baltimore a pourtant mené 21-9.
  • Le tight-end des Browns, Gary Barnidge, n’a pas besoin de ses mains pour marquer. Il a en effet attrapé une passe touchdown … entre ses jambes ! Peu conventionnel mais ça fait 6 points quand même.

Green Bay Packers (5-0) 24 – St Louis Rams (2-3) 10

  • La série d’Aaron Rodgers est terminée ! Face à la défense des Rams, il a lancé sa première interception à domicile depuis presque 3 ans, soit 19 matchs, 587 passes et 49 touchdowns plus tard. Rodgers termine avec 241 yards (19/30) et 2 TD (2 INT).
  • La défense des Packers a largement pallié le match moyen de leur quarterback. 3 sacks et 4 interceptions sur Nick Foles, et Green Bay reste invaincue. Foles ne réussit que 11 de ses 30 passes pour 141 yards.
  • Le rookie Todd Gurley a confirmé son bon match de la semaine dernière. 159 yards en 30 courses. Une des actions du match a vu Gurley repousser le linebacker Clay Matthews, une autre a vu le RB partir pour 55 yards.

Tennessee Titans (1-3) 13 – Buffalo Bills (3-2) 14

  • Les Bills ne sont pas épargnés par les blessures, notamment en attaque (McCoy, Williams, Watkins…). Mais hier Tyrod Taylor a compensé en terminant avec 109 yards et 1 TD à la passe et 76 yards et 1 TD au sol.
  • Deuxième défaite de la saison pour les Titans après avoir menés de plus de 10 points. Marcus Mariota lance une interception en fin de match, mettant ainsi fin aux espoirs des Titans.
Match compliqué pour Matthew Stafford et les Lions (CBS)
Match compliqué pour Matthew Stafford et les Lions (CBS)

Detroit Lions (0-5) 17 – Arizona Cardinals (4-1) 42

  • Chemins croisés pour les deux équipes et pour les deux quarterbacks. Les Cardinals ont repris leur marche en avant en marquant plus de 40 points pour la troisième fois de la saison, alors que les Lions restent la seule équipe de la NFL sans victoire. Côté QB, Carson Palmer lance 3 touchdowns, alors que Matthew Stafford lance 3 interceptions et termine le match sur le banc.
  • Dan Orlovski, qui n’avait plus lancé une passe depuis 2012, a terminé le match pour Detroit. Il termine avec 191 yards, 1 touchdown et 1 interception.
  • Le jeu au sol des Cards a été efficace. Chris Johnson prend 103 yards en 11 courses seulement, et David Johnson termine le travail avec 2 touchdowns au près.

Dallas Cowboys (2-3) 6 – New England Patriots (4-0) 30

  • En début de match, la défense de Dallas nous a fait croire qu’elle était capable de ralentir Tom Brady. 5 sacks en première mi-temps, dont deux pour Greg Hardy qui revenait de suspension.
  • Mais la machine offensive des Pats s’est progressivement mise en action pour s’offrir une nouvelle victoire aisée. Tom Brady finit avec un joli 20/27 à la passe, 275 yards et 2 touchdowns. Il ajoute même un touchdown au sol, son premier depuis 2012.
  • Brandon Weeden et l’attaque de Dallas ont eu beaucoup de mal. A la mi-temps les Cowboys n’avaient gagné que 59 yards. Weeden (26/39, 188 yards) perd son 11ème match de suite…

Oakland Raiders (2-3) 10 – Denver Broncos (5-0) 16

  • Encore une semaine où la défense de Denver gagne le match. La pick-6 de 74 yards de Chris Harris Jr dans le quatrième quart-temps permet à Denver de dominer Oakland et de rester invaincue.
  • Pour la première fois depuis sa saison rookie, Peyton Manning compte plus d’interceptions (7) que de touchdowns (6) après 5 matchs.
  • Charles Woodson intercepte Manning à deux reprises, alors qu’il n’y était jamais parvenu en 18 saisons. Les deux hommes viennent de la même draft, celle de 1998. Le seul autre joueur de cette draft et qui est toujours en NFL, c’est Matt Hasselbeck.

New York Giants (3-2) 30 – San Francisco 49ers (1-3) 27

  • Eli Manning nous a habitué à quelques retours impressionnants en playoffs et notamment lors des Super Bowls. Hier soir, il nous a gratifié d’un de ces moments en saison régulière. Le QB donne la victoire à son équipe en trouvant Larry Donnell à 21 secondes de la fin du match. Un superbe touchdown à la suite d’un formidable drive de 82 yards.
  • Il termine avec un record personnel de 41 passes réussies (sur 54). Il totalise 441 yards et devient le recordman de victoire dans l’histoire des Giants avec 102.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s