Week 5 – Les gagnants et perdants

Publié le Mis à jour le


Qui dit semaine de folie en NFl, dit surprises à prévoir dans les gagnants et perdants. Ainsi Josh McCown et les Bucs se retrouvent chez les gagnants alors que Aaron Rodgers et la défense des Seahawks passent du côté obscur…

En fin d’article, vous retrouverez comme chaque semaine, les joueurs qui ont le plus brillé.

Victoire et record de franchise (457 yards) pour Josh McCown
Victoire et record de franchise (457 yards) pour Josh McCown (ESPN)

Gagnants

Josh McCown et Mike Pettine

Alors que les fans de Cleveland chantaient le nom de Johnny Manziel lors des derniers matchs, Mike Pettine a décidé de confirmer son choix en laissant Josh McCown titulaire. Et il a eu raison, puisque McCown joue peut-être le meilleur football de sa carrière. Face aux Ravens, il a grandement contribué à la victoire des Browns en totalisant 457 yards, un record de franchise. Sur les trois dernières sorties, McCown compte 341, 356 et 457 yards, aucun quarterback de Cleveland n’avaient enchaîné trois matchs à plus de 300 yards.

Todd Gurley

Absent lors des trois premiers matches pour récupérer d’une rupture des ligaments croisés, Todd Gurley a fait des débuts tonitruants la semaine dernière face aux Cardinals. Avec 144 yards en deuxième mi-temps, il avait impressionné tous le monde. Et bien le rookie a confirmé face aux Packers en gagnant 158 yards au total. Deux de ses actions ont marqué la rencontre, la première est un bloc qui repousse Clay Matthews alors que ce dernier tentait un blitz, la seconde est une course magnifique de 55 yards. L’ex-RB de l’université de Georgia a rapidement prouvé son explosivité et ses qualités physiques, et il est clairement le joueur qui peut mener l’attaque des Rams. A condition que le quarterback ne gâche pas tout… On en reparle dans les perdants.

Attention tout de même à la charge de travail de Gurley. Les Rams lui ont donné le ballon à 30 reprises dimanche, un chiffre élevé pour un joueur qui revient d’une grave blessure.

L’attaque des Eagles

Même si tout n’était pas parfait, l’attaque des Eagles a livré sa performance la plus aboutie de la saison ce week-end. Toutes les recrues ont été bonnes en même temps pour la première fois. Malgré deux interceptions en red-zone, Sam Bradford termine avec 333 yards et 2 touchdowns. Les deux running-backs se sont associés pour gagner 156 yards au sol. DeMarco Murray prend 83 yards au sol et marque un touchdown, il ajoute 37 yards dans les airs. Ryan Mathews totalise 73 yards en seulement 8 courses et marque aussi un touchdown.

En deuxième mi-temps, l’attaque des Eagles a commencé à être réellement efficace et surtout régulièrement. Philadelphia est parvenu à faire la différence face aux Saints en marquant sur 7 possessions consécutives entre la fin du second quart-temps et la fin du match.

Il faut tout de même préciser que la défense à bien aidé en mettant Bradford en bonne position à plusieurs reprises. Fletcher Cox, notamment, a fait un match remarquable.

Tyler Eifert

Un début de saison parfait, un Andy Dalton dans la meilleure forme de sa vie, et un joueur qui fait peut-être la différence. Tyler Eifert est surement la pièce la plus importante de l’attaque des Bengals en ce début de saison. Le tight-end apporte une solution sûre à Andy Dalton dans le jeu de passe et sa présence dans la end-zone est très importante.

Face aux Seahawks ce dimanche, Cincinnati a remporté une superbe victoire à la suite d’un impressionnant comeback. A.J Green, le receveur numéro 1 de l’équipe, a été plutôt bien couvert par Richard Sherman & co, du coup Dalton s’est tourné vers sa deuxième option, à savoir son tight-end. Eifert termine avec 8 réceptions, 90 yards et 2 touchdowns. Sur la saison, il totalise 24 réceptions (3ème) pour 312 yards (4ème) et 5 touchdowns (1er), et est surement le meilleur tight-end après Rob Gronkowski.

Charles Woodson

En 18 ans de carrière, Charles Woodson a intercepté de nombreux quarterbacks, mais il n’avait jamais réussi à le faire contre Peyton Manning. Les deux joueurs sont pourtant entrés en même temps en NFL, lors de la draft de 1998. Pour information, de cette cuvée 1998 il ne reste que 3 joueurs actifs : Manning, Woodson donc, et Matt Hasselbeck.

Dimanche soir, Charles Woodson a enfin réussi à intercepté une passe de Peyton Manning, et il y a pris goût puisqu’il l’intercepte finalement à deux reprises. Le cornerback porte son total à 4 interceptions (1er) cette saison et 64 en carrière. A 39 ans, Woodson ne faiblit pas.

Doug Martin

Pour que les Bucs gagnent des matchs, ils doivent avoir une attaque équilibrée qui ne repose pas seulement sur les épaules du quarterback rookie Jameis Winston. Plutôt moyen jusqu’ici, le jeu au sol de Tampa s’est réveillé dernièrement. Doug Martin gagne 123 yards et enchaîne un deuxième match à plus de 100 yards. Il marque également deux touchdowns au sol et un dans les airs.

Après deux saisons moyennes et marquées par des blessures, Doug Martin semble retrouver le niveau de sa saison rookie. Il compte 405 yards et 3 TD au sol depuis le début de la saison, avec une moyenne de 4.5 yards par course.

Un jeu au sol performant permet d’enlever de la pression à Jameis Winston, qui comme par hasard réussit son meilleur match à domicile. 209 yards, 1 touchdown et surtout pas de perte de balle. C’est son premier match à domicile sans interception et même sans pick-6.

Dion Lewis

Encore un joueur sorti de nulle part par Bill Belichick, qui sait mieux que personne trouver le bon joueur pour son système. Derrière Gronk et Edelman, Dion Lewis est le troisième playmaker offensif de cette équipe depuis le début de saison. Pas forcément beaucoup utilisé dans le backfield (36 courses pour 180 yards), il est très investi dans le jeu de passes (23 réceptions, 238 yards).

Le point fort de Lewis est sa capacité à faire manquer des plaquages aux défenseurs adverses. Grâce à ses appuis et ses petits mouvements (crochets ou autres toupies) il est le joueur qui fait manquer le plus de plaquages. Il est actuellement sur des bases de 112 plaquages évités, soit mieux que le record de 101 de Marshawn Lynch. Dion Lewis mérite amplement la prolongation de contrat de 2 ans qu’il a obtenu de la part des Pats.

Matt Cassell (16) remplacera Brandon Weeden (3) lors du prochain match des Cowboys (Dallas News)
Matt Cassell (16) remplacera Brandon Weeden (3) lors du prochain match des Cowboys (Dallas News)

Perdants

Brandon Weeden

Avec Tony Romo au centre de l’attaque, les Cowboys ont débuté la saison avec 2 victoires. Depuis sa blessure et avec Brandon Weeden, ils ont perdu leurs 3 matchs. Le quarterback n’est évidemment pas la seule raison de ces mauvais résultats, mais la principale.

Si l’on remonte à sa période avec les Browns, Weeden est sur une série de 11 défaites consécutives. Il n’a donc plus gagné depuis la week 14 de 2012, et il a lancé 14 interceptions pour 9 touchdowns depuis. Les Cowboys en ont assez vu et ont décidé de changer de quarterback pour le prochain match. Dallas ne joue pas ce week-end, mais celui d’après ils iront à New York pour défier les Giants, avec Matt Cassell.

Pour que Cassell ne connaisse pas les mêmes performances que Weeden, il faudra tout de même que l’équipe joue mieux, et ce dans tous les domaines. La ligne offensive, si forte la saison dernière, est un peu en dessous. Le jeu au sol est poussif (19ème avec 106 yards par match), et la défense est trop moyenne pour compenser.

Detroit Lions

Les Lions restent la seule équipe sans victoire de la NFL après leur lourde défaite face aux Cards. Jim Caldwell, qui d’après plusieurs sources, aurait perdu son vestiaire, est sur la sellette.

Depuis l’arrivée de Caldwell et du coordinateur offensif Joe Lombardi, Matthew Stafford semble avoir régressé. Pour la première fois depuis sa saison rookie en 2009, Stafford compte plus d’interceptions (8) que de touchdowns (6). Ses stats sont globalement toutes en baisse, au niveau de ses premières saisons dans l’élite (74.8 de rating, 6.2 yards par tentative…). Face aux Cards, il a de nouveau été mauvais et lance 3 interceptions. Bilan, il a terminé le match sur le banc et a été remplacé par Dan Orlovsky.

Matthew Stafford n’est pas le seul problème de Detroit actuellement. Offensivement, le jeu au sol ne l’aide pas du tout et est largement dernier de la NFL avec 49 yards par match seulement. Défensivement, les Lions font aussi partis des mauvais élèves de la ligue. Les départs de Suh et Fairley ainsi que la blessure de Levy ont fait beaucoup de mal à cette défense qui était l’une des meilleures en 2014.

La défense des Jaguars

Pourtant assez solide jusqu’ici, la défense des Jaguars a complètement craqué ce week-end face à Tampa. Les Bucs n’ont pourtant pas l’attaque la plus dangereuse de la NFL, mais ils ont réussi à marquer 38 points et à totaliser 183 yards au sol.

Les errements défensifs coûtent cher puisqu’ils gâchent un gros match de Blake Bortles. Le QB des Jaguars termine avec 303 yards (23/33) et 4 touchdowns, mais ce n’est pas suffisant pour éviter une quatrième défaite en cinq matchs pour son équipe.

Je parlais du poste menacé de Jim Caldwell, et bien Gus Bradley n’en est peut-être pas loin car sa franchise ne semble pas progresser.

L’attaque des Broncos

Les Broncos ne peuvent pas être perdants car ils ont remportés leur 5ème victoire en autant de match, mais une fois de plus c’est la défense qui a fait le boulot. L’action décisive, qui permet à Denver de battre difficilement Oakland, est un pick-6 de Chris Harris alors que le score n’était que de 9-7 dans le quatrième quart-temps.

L’attaque des Broncos n’est plus la machine qui détruisait tout sur son passage lors des saisons précédentes. Le jeu au sol est toujours inexistant et pointe à l’avant dernière place de la NFL avec 71.6 yards par match. Dimanche, C.J Anderson et Ronnie Hillman ont totalisé 43 yards…

Et puis Peyton Manning vieillit. A 39 ans, son bras est moins puissant et sa précision baisse. Les Broncos ont actuellement la 23ème attaque aérienne de la ligue, et Peyton Manning est loin de ses standards en carrière. Dimanche, il s’est fait intercepté deux fois par Charles Woodson. Ainsi, pour la première fois depuis sa saison rookie, il compte plus d’interceptions (7) que de touchdowns (6) après 5 matchs.

Nick Foles

J’ai abordé le point positif de l’attaque des Rams, le RB rookie Todd Gurley. Voici maintenant le point négatif. Nick Foles a réduit à néant les efforts de sa défense et de son running-back face aux Packers. Longtemps dans le match, St Louis n’a jamais pu revenir à cause d’un Nick Foles catastrophique. 11 passes réussies seulement sur 30 tentées, 141 petits yards et 4 interceptions. Le quarterback a été mauvais dans sa pocket, peu précis et a enchaîné les mauvaises décisions.

Avec Bradford, les Rams avaient un quarterback qui ne jouait pas. Avec Foles, ils ont un quarterback qui joue … mais mal.

Kansas City Chiefs

Au-delà de la nouvelle défaite des Chiefs, la quatrième de la saison, le vrai coup dur est la blessure du meilleur joueur offensif de cette équipe. Le running-back Jamaal Charles s’est rompu les ligaments croisés et sera écarté des terrains jusqu’à la fin de la saison.

Déjà en difficulté en attaque, les Chiefs perdent l’un des meilleurs running-back de la ligue, moins médiatique qu’un Adrian Peterson ou qu’un Marshawn Lynch, mais peut-être encore plus important pour son équipe. Depuis plusieurs saisons, Charles fait partie du top 3 et il était encore parti sur de bonnes bases. En 5 matchs, il totalisait 364 yards et 4 TD au sol avec une très belle moyenne de 5.1 yards par course. Il comptait également 177 yards et 1 TD dans les airs, car il est aussi l’une des armes principales du jeu de passe.

La défense des Seahawks

Redoutée depuis maintenant plusieurs saisons, la défense des Seahawks a connu un match difficile face aux Bengals. En plus de permettre un comeback de 17 points, elle encaisse 27 points, 310 yards dans les airs et 109 yards au sol.

Seattle perd son troisième match de la saison (2-3) et compte 2 victoires de retard sur les Cards dans la NFC West.

Aaron Rodgers

Aaron Rodgers dans les perdants ?! Et bien oui, tout arrive. Les Packers ont gagné mais le match de Rodgers est son moins bons depuis une éternité. Face à une défense agressive des Rams, il lance sa première interception à domicile depuis près de 3 ans, et il termine même le match avec 2 interceptions. Si l’on ajoute un fumble, Rodgers perd 3 ballons, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2009. Pour rassurer tout le monde, sur la même période, Jay Cutler a perdu plus de 3 balles à 12 reprises… Un match moyen donc pour le MVP en titre, mais il n’y a pas d’inquiétudes à avoir.

Gros match de Fletcher Cox face aux Saints (USAT)
Gros match de Fletcher Cox face aux Saints (USAT)

Les meilleurs joueurs de la Week 5

QB

1 Josh McCown CLE 36/51, 457 yards, 2 TD, 0 INT, 0 FUM, 4 sacks, 111.3 rate
2 Eli Manning NYG 41/54, 441 yards, 3 TD, 1 INT, 0 FUM, 0 sacks, 110.2 rate
3 Tom Brady NE 20/27, 275 yards, 2 TD, 0 INT, 0 FUM, 5 sacks, 130.9 rate

Deux quarterbacks se sont particulièrement illustrés ce week-end en menant leurs équipes à la victoire et en dépassant les 400 yards. Josh McCown établit un record de franchise avec ses 457 yards. Eli Manning bat un record en carrière avec 41 passes réussies. Les deux joueurs ont été nommé meilleurs joueurs offensifs de la semaine, McCown dans l’AFC et Manning dans la NFC.

Tom Brady continue lui son début de saison parfait. Il a lancé ses 10 et 11ème touchdowns de la saison, et il n’a toujours pas été intercepté.

RB

1 Thomas Rawls SEA 23 courses, 169 yards, 7.3 AVG, 1 TD, 0 FUM
2 Doug Martin TB 24 courses, 123 yards, 5.1 AVG, 2 TD, 0 FUM
3 Todd Gurley STL 30 courses, 159 yards, 5.3 AVG, 0 FUM

Les Seahawks ont du se priver de Marshawn Lynch, pas de problème puisque Thomas Rawls a parfaitement compenser son absence. Le rookie termine avec le meilleur total de yards cette semaine et a proposé quelques courses impressionnantes.

Doug Martin était lui dans sa forme de rookie. 123 yards et 2 touchdowns au sol, auxquels on peut ajouter un troisième touchdown dans les airs.

Todd Gurley a confirmé sa belle entrée en matière avec une nouvelle performance de haut vol.

WR

1 Odell Beckham Jr NYG 7 réceptions, 121 yards, 17.3 AVG, 1 TD, 0 FUM
2 Julian Edelman NE 4 réceptions, 120 yards, 30.0 AVG, 1 TD, 0 FUM
3 DeAndre Hopkins HOU 11 réceptions, 169 yards, 15.4 AVG, 0 FUM

La défense des 49ers a souffert face à Odell Beckham Jr. La star des Giants a fait des dégâts en tant que première solution pour Eli Manning.

Encore un gros match pour Julian Edelman. D’habitude plus habitué à un nombre élevé de réceptions courtes, il a été bon dans un autre registre dimanche. Seulement 4 balles attrapées mais pour une moyenne incroyable de 30 yards.

DeAndre Hopkins continue de montrer ses talents de receveurs au sein d’une équipe très moyenne.

TE

1 Gary Barnidge CLE 8 réceptions, 139 yards, 17.4 AVG, 1 TD, 0 FUM
2 Antonio Gates SD 9 réceptions, 92 yards, 10.2 AVG, 2 TD, 0 FUM
3 Tyler Eifert CIN 8 réceptions, 90 yards, 11.2 AVG, 2 TD, 0 FUM

En plus de ses 139 yards, Gary Barnidge s’est illustré en attrapant son touchdown avec les jambes. Un réception aussi inédite qu’exceptionnelle, qui fait le tour des réseaux sociaux.

Retour réussi pour Antonio Gates, qui a tout de suite retrouvé son alchimie avec Philip Rivers. 9 réceptions, 92 yards et 2 touchdowns d’entrée.

Gros match de Tyler Eifert face à la défense de Seattle. Auteur de réceptions difficiles et décisives, il totalise 2 touchdowns.

Défenseurs

Fletcher Cox (Eagles) : Le Defensive End des Eagles était dans tous les bons coups face aux Saints. 3 sacks, 6 plaquages et 2 fumbles forcés pour une performance défensive majuscule. Il est élu meilleur défenseur de la semaine dans la NFC.

Mike Adams (Colts) : Match très solide du safety des Colts, qui intercepte deux fois le quarterback de Houston. Il ajoute 4 plaquages à une prestation complète. Adams est élu meilleur joueur défensif de la semaine dans l’AFC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s