Week 11 – Les gagnants et perdants

Publié le Mis à jour le


Outre les 10ème victoires (en 10 matchs) des Panthers et des Patriots, d’autre équipes et joueurs ont impressionné cette semaine. Deux RB passent la barre des 200 yards au sol, Tony Romo revient et gagne et Broc Osweiler réussit ses débuts.

Côté perdants, plusieurs équipes sont en train de voir les playoffs s’éloigner et les Ravens continuent d’enchaîner les blessures.

PANTHERS_charlotteobserver
10-0 pour Cam Newton et les Panthers (Charlotte Observer)

Gagnants

Les Panthers et les Patriots, toujours parfaits

Les deux équipes invaincues avant cette 11ème journée le sont restées. Les Panthers puis les Pats ont fait le boulot et remportent leur dixième match de la saison.

Les Panthers ont signé l’une des plus belles performances du week-end avec une démonstration face aux Redskins. Cam Newton lance 5 passes de touchdown, un record personnel, et apparaît de plus en plus comme un potentiel MVP. Avec 20 touchdowns à la passe sur la saison, il n’est qu’à 4 unités de son record et il reste 6 matchs à jouer. Et il ne faut pas oublier qu’il a marqué 6 fois au sol. Le tout alors que son receveur le plus fiable (le seul ?) est un tight-end (Greg Olsen). La majorité de son corps de receveurs n’aurait en effet pas une place de titulaire dans une bonne partie des équipes de NFL. L’autre marque de fabrique des Panthers est la défense, qui fait partie des meilleures de la ligue. Kirk Cousins, qui restait sur 4 touchdowns et un rating parfait, en a fait les frais. Il lance pour 207 yards et 1 TD, mais perd 3 fois le ballon (1 interception, 2 fumbles).

En ce qui concerne les Pats, ça devient une habitude de voir l’équipe de Belichick et Brady terminer avec plus de 10 victoires (13ème saison consécutive). On a également déjà vu une saison parfaite (16-0 en 2007) de cette équipe. Face aux Bills, New England n’a pas fait son meilleur match mais la victoire est là. Les Pats avaient beaucoup de blessés, mais il en faut plus pour déstabiliser Tom Brady, et Bill Belichick trouve toujours un joueur pour faire la différence (White marque ses 2 premiers touchdowns hier soir, en début de saison c’était Dion Lewis).

D’après les statistiques, débuter par 10 victoires offre de fortes chances d’atteindre le Super Bowl et même de le remporter. Cette année, 2 équipes sont concernées, allons-nous les retrouver lors du premier week-end de février ? 

Le rebond des Chiefs

On aurait dû se méfier car les équipes d’Andy Reid sont souvent des diesels. Sauf que le début de saison des Chiefs était carrément mauvais, et la blessure du leader offensif Jamaal Charles semblait être le coup de grâce. Bilan, 1 victoire en 6 matchs et des fans qui disent déjà au revoir aux playoffs (1 seule équipe sur 205 a réussi à y aller après avoir débuté par 1-5).

Mais voilà, après 11 journées et 4 victoires de rang, Kansas City a retrouvé l’équilibre. Mieux, du fait de la défaite de Buffalo, les Chiefs sont même à égalité pour une wild-card dans l’AFC. L’équipe s’est complètement relancée, grâce notamment à une défense redoutable et une attaque plus réaliste. Dimanche, cette défense a limité Philip Rivers à 178 yards et 1 interception, avec une pick-6 de Justin Houston. Quant à l’attaque, elle a réussi à trouver des joueurs capables de remplacer la production de Jamaal Charles (Charcandrick West puis Spencer Ware dimanche).

Thomas Rawls et Doug Martin

La semaine dernière, Adrian Peterson avait dépassé les 200 yards pour devenir le codétenteur du record de matchs avec plus de 200 yards (6 avec O.J Simpson). Il a donné des idées à d’autres RB puisque 2 ont dépassé ce chiffre ce week-end.

Il y a d’abord eu Doug Martin, qui totalise 235 yards lors de la grosse victoire des Bucs sur les Eagles. Martin, qui fait une bonne saison (941 yards, 3 TD) après 2 années compliquées, comptait déjà 177 yards à la mi-temps.

Il y a ensuite eu Thomas Rawls, qui avait remplacé à la dernière minute Marshawn Lynch, blessé. Le rookie des Seahawks gagne 209 yards au sol et marque 1 TD, il ajoute même 46 yards et 1 TD dans les airs. Rawls profite au maximum du temps de jeu qui lui est offert puisqu’il compte déjà 3 matchs avec plus de 100 yards dont 2 avec plus de 160. Ce dernier chiffre est intéressant puisque Lynch n’a jamais atteint 160 yards dans sa carrière. Pas mal donc pour un rookie qui « ne touchera que » 525 000$ en 2016 (contre 9 millions pour Lynch).

Le retour de Tony Romo

Désolé Brandon Weeden et Matt Cassel mais vous étiez bel et bien le problème, une des raisons principales des 7 défaites de rang de Dallas. Car Tony Romo revient, Tony Romo n’est pas spécialement bon, mais Tony Romo gagne. Le QB a lancé son match avec un passe main gauche pour éviter un safety, classique, mais il a également lancé 2 interceptions au cours de la rencontre. Il a bien été aidé par les 129 yards de Darren McFadden et par une défense solide sur Tannehill, avec notamment une pick-6 de McClain.

Les Cowboys (3-7) ne sont finalement qu’à 2 victoires des wild-card dans la NFC…

La première de Brock Osweiler

Bons débuts pour Osweiler, titulaire à la place de Peyton Manning, blessé. Pour sa première titularisation, il obtient la victoire et ne perd aucun ballon. Lui aussi a été bien aidé lors de la victoire de Denver sur Chicago (17-15). La défense a retrouvé sa solidité en contenant bien Jay Cutler (0 TD, 1 INT), et le jeu au sol s’est retrouvé avec 102 yards pour Hillman et 59 pour Anderson.

Osweiler devrait de nouveau être titulaire lors du prochain match des Broncos.

Bonus : Le gagnant invisible

Les Giants ont vu les Eagles et les Redsksins se faire humilier ce week-end, et sans jouer ils prennent 1 victoire d’avance dans la NFC East.

GettyImages-eagles_bucs
Les Eagles se sont fait humilié par les Bucs (Getty)

Perdants

Philadelphia Eagles

La saison des Ealges était déjà mal engagée, autant dire que ça ne s’est pas arrangé après la claque reçue à domicile par les Bucs (45-17). Déjà peu flamboyante avec Sam Bradford, l’attaque est encore moins performante avec Mark Sanchez, qui lance sans forcer 3 interceptions. La défense n’a pas fait mieux puisqu’elle se prend 45 points, 521 yards dont 283 au sol et 5 touchdowns d’un QB rookie.

Sur les prestations actuelles, Philadelphia n’a pas le niveau pour aller en playoffs, mais ils peuvent toujours espérer y aller grâce à une mauvaise division.

Darrelle Revis et les New York Jets

Et dire qu’il y a quelques semaines, les Jets jouaient les Pats et visaient la première place de l’AFC East. Depuis cette défaite, New England est toujours invaincue alors que les Jets restent sur 4 défaites en 5 matchs, la seule victoire étant obtenue de manière poussive face aux Jaguars.

Ce week-end, les Jets ont été battus par les Texans du QB T.J Yates… Le QB fait un bon match et DeAndre Hopkins a largement dominé Darrelle Revis. Nuk prend 118 yards et 2 TD en 5 réceptions, et marque notamment un touchdown de 61 yards dans le dos de Revis. Le CB de New York reste dans le top 10 à la position, mais disons que son île s’est un peu ouverte au tourisme…

Atlanta Falcons

Comme les Jets, les Falcons ont perdu 4 de leurs 5 derniers matchs, le seul succès étant face aux Titans 10-7 après un mauvais match. Le très beau début de saison (5-0) d’Atlanta est bien loin et les playoffs commencent à leur échapper. Ils n’ont plus qu’une victoire d’avance sur les Bucs et les Seahawks.

Dimanche, les Falcons ont mené de 14 points à deux reprises mais finissent tout de même pas perdre le match face aux Colts de Matt Hasselbeck. L’attaque a complètement craqué, comme en témoigne la pick-6 lancée par Matt Ryan depuis sa propre endzone et qui permet à Indianapolis d’égaliser.

Minnesota Vikings

Face au rival Green Bay, les Vikings ont montré qu’ils étaient encore un peu jeunes. Malgré un match contrasté d’Aaron Rodgers (212 yards, 2 TD mais seulement 47% de passes réussies), les Packers ont donné une petite leçon aux Vikings. La défense est la principale raison de cette performance puisqu’elle totalise 6 sacks sur le match, alors qu’elle n’en avait pas réalisé un seul sur les 3 matchs précédents. Clay Matthews and co ont également limité Adrian Peterson à 45 yards. Autre point positif, le jeu au sol, avec Eddie Lacy qui atteint les 100 yards pour la première fois de la saison.

Côté Vikings, Teddy Bridgewater a fait un bon match malgré les problèmes de sa ligne offensive. Il termine avec 296 yards et 1 TD. AP a donc connu une soirée compliquée après avoir passé plus de 200 yards face à Oakland, ce qui peut aussi être expliqué par le peu de ballons qu’il a touché.

Minnesota repasse derrière Green Bay dans la NFC North, les 2 équipes se retrouveront lors de l’ultime journée de saison régulière.

Les blessures des Ravens

Baltimore a remporté son 3ème match de la saison mais c’est anecdotique. Déjà parce les playoffs sont oubliées depuis plusieurs semaines déjà, mais surtout parce que l’équipe continue de perdre ses joueurs clés sur blessure. Breshard Perriman, Terrell Suggs, Steve Smith Sr, et maintenant Justin Forsett et Joe Flacco.

Le premier à se blesser gravement dimanche est donc Justin Forsett. Le RB se casse le bras sur un tackle d’Aaron Donald, il sera absent pour le reste de la saison. Joe Flacco a lui terminé le match mais sa blessure est encore plus grave puisqu’il s’est fait les croisés. Saison terminée pour le QB, qui risque également de manquer des matchs en 2016.

Bonus : Le perdant fêtard

Johnny Manziel a été vu, et évidemment filmé à son insu, en train de siroter une bouteille de Dom Perignon en boîte de nuit ce week-end. Les Browns ont annoncé hier que le QB ne serait pas titulaire lors du prochain match de Cleveland, et peut être même pas backup… Santé Johnny !

Thomas Rawls
Enorme match pour Thomas Rawls (azcardinals.com)

Les meilleurs joueurs de la week 11

QB

MVP ! MVP ! Cam Newton a de plus en plus le profil. Le QB des Panthers a encore été étincelant dimanche avec 5 touchdowns à la passe, un record personnel. Même si son taux de passes réussies reste moyen, il est en amélioration partout et est clairement le leader de cette équipe qui n’a pas encore perdu cette saison.

Soirée faste pour Jameis Winston également. Le rookie lance lui aussi 5 passes de touchdowns pour permettre à son équipe d’étriller les Eagles et de ramener les Bucs à l’équilibre, et donc dans la course aux playoffs.

Enfin, Russell Wilson n’a quasiment rien raté face aux 49ers. Il réussit 24 de ses 29 passes et lance 3 passes de touchdown sans perdre une seule fois la balle.

RB

On en a parlé plus haut, match énorme de Thomas Rawls. Le rookie passe non seulement les 200 yards au sol (209) mais il ajoute 46 yards et 1 TD dans les airs.

235 yards dont 177 en première mi-temps pour Doug Martin. Il ne lui a manqué qu’un touchdown pour rendre sa copie parfaite.

Darren McFadden continue sa bonne série comme RB numéro 1 des Cowboys. En forme, il semble avoir retrouvé les qualités qui ont fait de lui un 4ème choix de draft. 129 yards dimanche pour aider Tony Romo et permettre à Dallas de retrouver le chemin de la victoire.

WR

Encore un match énorme de DeAndre Hopkins, qui a passé sa soirée à prendre le dessus sur Darrelle Revis. Il termine une nouvelle fois au-dessus des 100 yards (118) et marque 2 nouveaux touchdowns.

Julio Jones n’est pas en reste avec le plus gros total de yards de la semaine. 160 en 9 réceptions, il ne lui manque qu’un petit touchdown (et la victoire..).

La surprise de la semaine. Le rookie des Cardinals J.J Nelson fait un match énorme avec 142 yards en seulement 4 réceptions. Il a parfaitement profité de l’absence de Michael Floyd, blessé.

TE

Trois TE au-dessus des 100 yards cette semaine. Kyle Rudolph est le seul à marquer un touchdown. Delanie Walker continue d’être la cible préférée de Marcus Mariota, et Crockett Gilmore prend de l’importance du fait des nombreuses blessures à Baltimore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s