Week 15 – Les gagnants et les perdants

Publié le Mis à jour le


Qui aurait cru que Brandon Weeden pourrait emmener une équipe en playoffs cette saison ? L’ex QB des Browns et Cowboys est en bonne compagnie cette semaine, avec des candidats au trophée de MVP qui enchaînent les performances de haut vol. 

Comme chaque semaine, découvrez les gagnants et les perdants des matchs du week-end. 

Brandon Weeden, sauveur des Texans ? (Brian Spurlock - USA Today Sports)
Brandon Weeden, sauveur des Texans ? (Brian Spurlock – USA Today Sports)

Les gagnants

Houston, qui prend la tête de l’AFC South

Souvent, une situation problématique au poste de quarterback est synonyme de mauvais résultats. Avec 4 QB différents depuis le début de saison, les Texans devraient donc être à la rue. Mais grâce à une bonne gestion de Bill O’Brien et à une division faible, Houston est en bonne position pour jouer les playoffs. Les Texans sont en effet allés s’imposer à Indianapolis (16-10) pour passer devant les Colts au classement.

Il y a eu Brian Hoyer (blessé), Ryan Mallett (viré), T.J Yates (blessé), et maintenant c’est au tour de Brandon Weeden d’être le QB de Houston. T.J Yates a débuté le match contre les Colts, mais il s’est rompu les ligaments croisés et Brandon Weeden l’a donc remplacé. L’ex QB des Browns et des Cowboys remportent son premier match en carrière au Lucas Oil Stadium. Il termine avec un 11/18 à la passe, pour 105 yards et 1 TD.

Après un mauvais départ, la blessure d’Arian Foster et 4 QB différents, Bill O’Brien et les Texans n’ont pas lâché et cela paye dans une AFC South de faible qualité.

Russell Wilson et Doug Baldwin, acte IV

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’attaque de Seattle.Russell Wilson distille et Doug Baldwin conclut.

Face aux Browns, Wilson termine avec 249 yards (21/30) et 3 TD. Il devient le premier joueur de l’histoire avec 5 matchs consécutifs avec 3 touchdowns (ou plus) et 0 interception. Le QB affiche 19 TD pour 0 INT sur ces 5 matchs.

En ce qui concerne Doug Baldwin, la moisson de touchdowns continue. Le receveur en attrape 2 supplémentaires dimanche, ce qui porte son total à 10 sur les 4 derniers matchs. Un seul joueur a connu une telle série dans l’histoire, un certains Jerry Rice.

Cam Newton aka « Super Cam » aka « MVP »

Le match face aux Giants a peut-être bien scellé le trophée de MVP de Cam Newton. La star des Panthers est devenue le premier QB de l’histoire à totaliser + de 300 yards à la passe, + de 100 yards au sol et 5 passes de touchdown au cours d’un même match. De quoi faire taire ceux qui disent que Newton n’a pas les stats d’un MVP.

Alors oui, en effet, Cam Newton affiche un pourcentage de passes réussies (58.8%) un peu en dessous des autres tops QB, et il en va de même pour sa moyenne de yards par match. Mais le trophée de MVP récompense un joueur qui fait gagner son équipe. Et c’est exactement ce qu’il fait. Dernier exemple, son run face aux Giants qui permet à Graham Gano de donner la victoire aux Panthers.

Et puis au niveau stats, ça reste excellent. 3402 yards, une moyenne de 7.7 par tentative, 33 TD à la passe pour 10 interceptions. Et il faut ajouter 580 yards et 7 TD au sol. Soit déjà 40 TD sur la saison ! Son rating est également le meilleur de sa carrière avec 98.9.

Teddy Bridgewater, qui fait taire ses détracteurs

Teddy Bridgewater a été critiqué cette saison pour ses performances moyennes. Il est vrai que ses 9 touchdowns pour 8 interceptions ne faisaient pas rêver avant le match de dimanche. L’attaque de Minnesota est évidemment synonyme d’Adrian Peterson. Mais face aux Bears, AP était diminué (cheville), et le QB a pris ses responsabilités, pour prouver à ses détracteurs qu’il était capable de mener cette attaque quand il le faut.

Bridgewater fait un match presque parfait contre Chicago et porte son équipe vers une victoire facile. Il termine avec plus de touchdowns que de passes manquées, 17/20 pour 231 yards et 5 TD (4 à la passe et 1 au sol).

Charles Woodson, pour l’ensemble de son oeuvre

Le cornerback des Raiders n’a pas forcément fait un match énorme ce week-end face aux Packers, mais il a annoncé sa retraite en fin de saison. L’occasion de féliciter un grand joueur, futur membre du Hall of Fame.

Woodson a croisé le succès très tôt puisqu’il remporte le trophée Heisman en 1997, face à un beau casting (Peyton Manning, Randy Moss notamment). A 39 ans et après 18 saisons dans l’élite, Woodson a un donc un CV de Hall of Famer : 65 interceptions (5è dans l’histoire de la NFL) dont 11 retournées en touchdown (2è dans l’histoire), 8 Pro Bowl, 1 Super Bowl (XLV), et 1 trophée de meilleur défenseur (2009). Respect.

Quel QB doit jouer les playoffs pour Denver ? (Justin Edmonds - Getty)
Quel QB doit jouer les playoffs pour Denver ? (Justin Edmonds – Getty)

Les perdants

La deuxième mi-temps de Brock Osweiler et des Broncos

Denver a perdu à Pittsburgh ce week-end (35-27) et reste donc sur 2 revers de rang. Face aux Steelers, l’équipe et surtout l’attaque a montré deux visages très différents.

En première mi-temps, tout s’est bien passé. Les Broncos mènent 27-13 et Brock Osweiler fait un match brillant, avec un joli 14/18 pour 214 yards et 4 TD (3 à la passe, 1 au sol). Mais la machine s’est enrayée en seconde période où Denver ne marquera pas le moindre point et où le QB ne réussit que 7 passes sur 26 pour 82 yards.

Les playoffs ne sont pas remises en question mais la fin de saison peut être plus mouvementée que prévu. Kansas City est en effet revenu à 1 victoire et les Broncos jouent les Bengals la semaine prochaine pour un nouveau choc dans l’AFC.

Mais la question que tout le monde se pose et que Gary Kubiak (et John Elway) doivent se poser, c’est quel QB doit jouer ? Peyton Manning est sur le retour et il ne veut pas être backup, mais même si Osweiler n’est pas régulier, il a été meilleur que Manning sur ce qu’il a montré cette saison. Car rappelons le, Manning est toujours leader de la NFL avec 17 interceptions et il affichait le moins bon rating lorsqu’il jouait. Mais est-ce possible de mettre un futur Hall of Famer, 5 fois MVP, sur le banc ?

Dans tous les cas, Denver a besoin d’un QB en forme pour les playoffs et pour avoir une chance de jouer et de gagner le Super Bowl. Le jeu au sol est meilleur qu’en début de saison mais toujours pas flamboyant, et même si la défense est excellente, on a vu qu’elle ne suffisait pas pour arrêter Antonio Brown et une attaque aussi puissante que celle de Pittsburgh.

Les Colts perdent la tête

Jusqu’ici, les Colts jouaient mal mais parvenaient à conserver la première place de l’AFC South. Dimanche, ils ont perdu à domicile face aux Texans et se font ainsi dépassés. Et difficile de les voir reprendre la tête.

Alors oui Andrew Luck est blessé, mais il n’était pas très bon lorsqu’il a joué cette saison. Mais Hasselbeck comme backup reste une meilleure option qu’un T.J Yates ou un Brandon Weeden. L’excuse du QB n’est donc pas acceptable, le problème de la franchise est bien plus profond.

Indianapolis est l’une des grandes déceptions de cette saison et l’avenir de Chuck Pagano est incertain avec la franchise. Une chose est sûre, il va y avoir des changements durant l’intersaison.

Odell Beckham Jr et son attitude

Le match entre les Panthers et les Giants a globalement tenu ses promesses avec une rencontre spectaculaire. Mais le duel phare entre Odell Beckham Jr et Josh Norman a mal tourné.

Le cornerback de Carolina a dominé OBJ, comme le prouve la ligne de stats du receveur à la mi-temps (0 réception). En même temps, c’est assez normal car Odell Beckham n’était pas vraiment intéressé par le jeu mais plutôt par son adversaire direct. A chaque action il a provoqué Norman et a concédé plusieurs pénalités. Dans le 3è quart temps, il pète carrément un plomb en se jetant par derrière sur Josh Norman, le frappant à la tête. La NFL l’a d’ailleurs suspendu 1 match suite à cet incident qui était vraiment dangereux.

On ne connaît peut être pas l’intégralité de l’histoire, Josh Norman n’est surement pas tout blanc, mais comme l’a dit le CB des Panthers, OBJ est passé pour un « enfant » tant il a été immature sur ce match. Être une star passe également par son attitude sur le terrain…

Dan Campbell n’est pas la solution pour Miami

Le coach par intérim de Miami restera une option provisoire. Avec 6 défaites en 8 matchs, il n’a pas changé les choses et n’a rien fait pour redresser la saison décevante des Dolphins. Dimanche, Miami a livré une nouvelle prestation embarrassante à San Diego. A la mi-temps, le score était de 23-0 pour des Chargers pourtant en difficulté.

Bref, un nouveau coach sera à la tête des Dolphins en 2016.

La défense des Cardinals, qui perd Tyrann Mathieu

La franchise de l’Arizona n’est en rien perdante, la belle victoire face aux Eagles permettant à l’équipe d’avoir un bilan de 12-2. Les Cardinals font clairement partis des favoris dans la NFC (avec les Panthers, Seahawks et peut être les Packers).

L’attaque est excellente avec un Carson Palmer qui fait partie des meilleurs QB de NFL cette saison, et un jeu au sol redoutable comme le prouve le match monstrueux de David Johnson.

La défense est également dans le top 10 de la ligue. Mais quel impact peut avoir la perte de son leader défensif, candidat pour le DPOY ? Tyrann Mathieu s’est en effet blessé au genou et il ne rejouera pas cette saison. C’est un coup dur pour les Cardinals, car le Super Bowl peut se jouer à un détail et perdre Mathieu est un gros détail.

Gros match de David Johnson face aux Eagles (USATSI)
Gros match de David Johnson face aux Eagles (USATSI)

Les meilleurs joueurs de la week 15

QB

1 Cam Newton CAR 25/45, 340 yards, 5 TD, 0 INT, 100 yards au sol, 3 sack, 1 FUM, 116.9 QBR
2 Teddy Bridgewater MIN 17/20, 231 yards, 5 TD (4 pass, 1 run), 0 INT, 1 sack, 0 FUM, 154.4 QBR
3 Kirk Cousins WAS 22/28, 319 yards, 5 TD (4 pass, 1 run), 0 INT, 1 sack, 0 FUM, 153.7 QBR
4 Matthew Stafford DET 22/25, 254 yards, 3 TD, 0 INT, 3 sack, 0 FUM, 148.6 QBR
5 Russell Wilson SEA 21/30, 249 yards, 3 TD, 0 INT, 2 sack, 0 FUM, 128.3 QBR

Difficile de ne choisir que 3 QB cette semaine, du coup j’en ai choisi 5 !

Cam Newton est évidemment numéro 1 car il s’est surement assuré le trophée de MVP avec sa performance historique (340 yards et 5 TD à la passe, 100 yards au sol).

Derrière, 3 QB ont été quasiment parfaits. Teddy Bridgewater a pris ses responsabilités face à Chicago, Kirk Cousins a lui été impeccable contre Buffalo. Les 2 joueurs totalisent 5 touchdowns. Matthew Stafford en lance 3 mais lui aussi a livré un grand match face aux Saints.

Enfin Russell Wilson continue de nous éblouir et prolonge sa série record de match avec plus de 3 touchdowns et 0 interception (5).


RB

1 David Johnson ARI 29 courses, 187 yards, 6.4 AVG, 3 TD, 0 FUM
2 Rashad Jennings NYG 16 courses, 107 yards, 6.7 AVG, 1 TD, 1 FUM
3 Darren McFadden DAL 16 courses, 100 yards, 6.2 AVG, 0 FUM

Pas de Chris Johnson, pas d’Andre Ellington, pas de problème les Cardinals ont un rookie qui peut assurer. David Johnson a marché sur la défense des Eagles, totalisant 187 yards et 3 TD.

Malgré un fumble, Rashad Jennings a fait un de ses meilleurs matchs de la saison, face à une défense redoutable de Carolina. Il affiche une moyenne excellente de 6.7 yards par course et marque 1 TD.

Le choix de Darren McFadden pour remplacer DeMarco Murray avait été critiqué, mais le RB est un des joueurs qui s’en sort le mieux à Dallas actuellement. Il franchit une nouvelle fois les 100 yards cette semaine.

WR

1 Antonio Brown PIT 16 réceptions, 189 yards, 11.8 AVG, 2 TD, 0 FUM
2 Emmanuel Sanders DEN 10 réceptions, 181 yards, 18.1 AVG, 1 TD, 0 FUM
3 Brandin Cooks NO 10 réceptions, 124 yards, 12.4 AVG, 1 TD, 0 FUM

Face à un des meilleurs cornerbacks de la NFL (Chris Harris), Antonio Brown a encore montré qu’il était l’un des meilleurs receveurs de la ligue. Pas moins de 16 réceptions, 189 yards et 2 nouveaux touchdowns, une démonstration reconnue par le CB des Broncos lui-même.

A Denver, c’est Emmanuel Sanders qui s’est illustré en prenant souvent la défense des Steelers à défaut. 10 réceptions, 181 yards et 1 beau touchdown pour lui.

Enfin, Brandin Cooks a fait un gros match lundi soir contre Detroit, avec lui aussi 10 réceptions et 124 yards et 1 TD. Un match comme on en attendait plus de la part du jeune receveur.

TE

1 Jordan Reed WAS 7 réceptions, 84 yards, 12.0 AVG, 2 TD, 0 FUM
2 Antonio Gates SD 6 réceptions, 88 yards, 14.7 AVG, 0 FUM
3 Greg Olsen CAR 6 réceptions, 79 yards, 13.2 AVG, 1 TD, 0 FUM

Jordan Reed voit encore double cette semaine avec 2 nouveaux touchdowns. Philip Rivers et Antonio Gates continue de se trouver les yeux fermer. Et Greg Olsen continue de montrer qu’il est bien l’un des meilleurs TE de la NFL.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s