Week 17 – Ce qu’il faut retenir de la dernière journée de la saison régulière

Publié le


De retour de vacances dans des Alpes sans neige, je suis arrivé chez moi à 18h59, comme un signe… Juste le temps d’allumer le Game Pass pour suivre la week 17 et commencer l’année de belle manière. 

Ah la magie de la dernière journée de la saison… Celle où le rêve peut continuer avec une qualification pour les playoffs, ou bien se briser net. Dans l’AFC, les Jets et les Steelers s’affrontaient à distance pour la dernière place qualificative. Dans la NFC, le titre de « Rois du Nord » était en jeu.

Pour cette ultime journée de saison régulière, il restait donc plusieurs scénarios possibles pour finaliser le tableau des playoffs. Certaines équipes avaient leur destin entre les mains et n’en n’ont pas profité, d’autres ont su saisir leur chance dans cette dernière ligne droite. Résumé.

Les Steelers de Mike Tomlin sont en playoffs ! (Getty)
Les Steelers de Mike Tomlin sont en playoffs ! (Getty)

Les Jets s’effondrent, Pittsburgh en profite

Buffalo Bills (8-8) 22 – New York Jets (10-6) 17

Cleveland Browns (3-13) 12 – Pittsburgh Steelers (10-6) 28

Rex Ryan a été viré des Jets parce qu’il n’arrivait pas à qualifier l’équipe en playoffs… L’ironie du sort veut que le désormais coach des Bills continue d’éliminer la franchise New-Yorkaise. Les Jets arrivaient à Buffalo avec leur destin entre les mains, une victoire et ils joueraient les playoffs, quel que soit le résultat des Steelers à Cleveland. Raté.

Le coup est rude pour les Jets qui ont réalisé une belle saison, notamment en attaque où ils ont battu de nombreux records de franchises. Ryan Fitzpatrick, excellent toute la saison, a flanché dans le moment de vérité en se faisant intercepté à 3 reprises dans le 4ème quart-temps. Le QB, qui a battu le record de franchise avec 31 TD, s’est montré abattu à l’issue du match.

Car dans le même temps, les Steelers sont allés gagner à Cleveland et ont ainsi pris la place des Jets en playoffs. Pas forcément inspirés pendant une bonne partie du match, à l’image de son QB Ben Roethlisberger, les Steelers font finalement la différence en fin de rencontre, peut être galvanisés par le résultat des Jets. Finalement, Big Ben termine avec 349 yards, 3 TD (2 INT), et Antonio Brown illumine une nouvelle fois le match avec 13 réceptions, 187 yards et 1 TD.

Peyton Manning a repris sa place au centre de l'attaque de Denver (Justin Edmonds - Getty)
Peyton Manning a repris sa place au centre de l’attaque de Denver (Justin Edmonds – Getty)

Denver garde l’AFC West et prend la première place de la conférence

Denver Broncos (12-4) 27 – San Diego Chargers (4-12) 20

Kansas City Chiefs (11-5) 23 – Oakland Raiders (7-9) 17

Miami Dolphins (6-10) 20 – New England Patriots (12-4) 10

Cincinnati Bengals (12-4) 24 – Baltimore Ravens (5-11) 16

L’autre enjeu de la dernière journée dans l’AFC était de savoir quelle équipe terminerait à la première place de la conférence et aurait ainsi l’avantage du terrain pendant les playoffs.

Les Patriots étaient les mieux placés mais ils ont décidé de faire un match dégueulasse à Miami. La ligne offensive a lâché un Tom Brady qui en a pris plein la gueule et qui a terminé le match sur le banc pour éviter une blessure. Le QB sort avec son plus faible total de la saison, 134 yards et 0 TD.

Cette défaite profite aux Broncos qui récupèrent la première place de l’AFC (en plus du titre de l’AFC West) grâce au succès sur San Diego. Denver a globalement souffert, et s’est fait peur en voyant les Chiefs s’imposer face à Oakland un peu plus tôt (la dixième de suite pour KC). Après un long touchdown sur le premier drive (72 yards pour D.Thomas), Brock Osweiler a eu du mal (2 INT) et a été remplacé par Peyton Manning dans le 3ème quart temps. Gary Kubiak n’a pas voulu dire qui sera titulaire en playoffs.

SKOL ! Les Vikings sont champions de la NFC North
SKOL ! Les Vikings sont champions de la NFC North

Les Vikings, rois du nord

Green Bay Packers (10-6) 13 – Minnesota Vikings (11-5) 20

La NFL avait décidé de décaler cette finale de division en prime time. Et ce sont les Vikings qui sont les « Rois du Nord » cette saison après la victoire obtenue au Lambeau Field. Green Bay restait sur 4 titres consécutifs et les Vikings n’avaient plus remporté la NFC North depuis 2009.

Teddy Bridgewater ne termine qu’avec 99 yards (10/19) et 1 INT, mais Adrian Peterson (67 yards) marque au sol et Captain Munnerlyn retourne un fumble pour un TD de 55 yards. Côté Packers, Aaron Rodgers finit avec 291 yards, 1 TD et 1 INT.

Le RB de Minnesota, Adrian Peterson, remporte le « Rushing title » avec ses 1485 yards sur la saison. Il est seulement le 3ème RB à le faire après 30 ans.

La victoire donne certes le titre aux Vikings, mais en playoffs ils recevront les Seahawks… Alors que les Packers iront à Washington.

Cam Newton, votre futur MVP... (Bob Donnan - USA Today Sports)
Cam Newton, votre futur MVP… (Bob Donnan – USA Today Sports)

Carolina conserve la tête dans la NFC

Carolina Panthers (15-1) 38 – Tampa Bay Buccaneers (6-10) 10

Arizona Cardinals (13-3) 6 – Seattle Seahawks (10-6) 36

Les Panthers ne seront donc pas invaincus mais ils ont terminé la saison sur une bonne note et à l’image de leur magnifique saison régulière. Cam Newton a définitivement scellé son trophée de MVP avec une nouvelle performance de haut vol. Le QB réussit 21 de ses 26 passes et lance pour 2 touchdowns, il ajoute également 2 TD au sol et bat ainsi le record de Steve Young. L’ex QB des 49ers avait marqué 43 TD au sol en 15 saisons, Cam Newton l’a fait en 5… Le QB des Panthers termine la saison avec un total de 45 touchdowns (35 à la passe, 10 au sol).

Carolina aura donc l’avantage du terrain pendant les playoffs, les Cardinals seront aussi exempté de 1er tour malgré la lourde défaite à domicile contre Seattle. Déjà assurés d’être champions de la NFC West, les Cards terminent mal la saison face à un adversaire qu’ils pourraient retrouver en playoffs. Carson Palmer (129 yards, 1 TD, 1 INT) a rapidement été mis sur le banc pour être préserver, et il a regardé Russell Wilson dérouler. Le QB des Seahawks passe pour 197 yards et 3 TD, avant de lui aussi terminer le match au chaud.

Charles Woodson ... Légende
Charles Woodson … Légende

Les autres informations de la week 17

  • Brandon Marshall (109 réceptions, 1502 yards, 14 TD) et Eric Decker (80 réceptions, 1027 yards, 12 TD) sont le premier duo de receveurs des Jets à dépasser les 1000 yards depuis 1998 (Keyshawn Johnson et Wayne Chrebet).
  • Julio Jones attrape 9 ballons pour 149 yards lors de la défaite des Falcons. Le WR termine la saison avec 136 réceptions, 1871 yards et 8 TD. Il établit la deuxième meilleure marque de l’histoire en yards (derrière Calvin Johnson, 1964 yards en 2012), et en réceptions (derrière Marvin Harrison, 143 en 2002).
  • Drew Brees lance pour 323 yards face à Atlanta, son 96ème match avec plus de 300 yards (record NFL). Il finit la saison avec 4870 yards, soit un record NFL de 6 saisons consécutives au-dessus des 4500 yards.
  • Les Giants perdent à domicile 35-30 face aux Eagles, pour ce qui était peut-être le dernier match du coach new-yorkais Tom Coughlin.
  • Pour le dernier match de la saison, Kirk Cousins n’a eu besoin que d’un quart-temps. Le QB lance pour 176 yards (12/15) et 3 TD avant de sortir. Washington remporte la NFC East avec un bilan de 9-7. Sur la saison, Cousins bat le record de franchise avec 4135 yards à la passe.
  • Sans Andrew Luck, ni Matt Hasselbeck, ni Charlie Whitehurst, les Colts ont joué avec Josh Freeman et Ryan Lindley. Les 2 QB ont marqué dans la victoire d’Indianapolis mais les Colts (8-8) n’iront pas en playoffs.
  • Les Titans perdent donc à Indianapolis (30-24), ils auront le 1er choix lors de la Draft 2016. Cleveland aura le second choix, San Diego le 3ème et Dallas le 4ème.
  • Johnny Manziel n’est pas venu au stade hier avec ses coéquipiers… Il aurait été aperçu à Las Vegas ! Le Browns ont annoncé que le QB ne faisait plus partie des plans de l’équipe, et Johnny « Football » a quant à lui annoncé qu’il voulait jouer à Dallas…
  • Suite à une nouvelle saison plus que décevante (3-13), les Browns ont décidé de faire le ménage en se séparant de leur GM Ray Farmer et de leur coach Mike Pettine.
  • Houston s’impose facilement face aux Jaguars pour assurer le titre d’AFC South. J.J Watt totalise 3 sacks et 1 fumble. Le DPOY en titre termine avec 17.5 sacks cette saison (leader NFL), sa 3ème au-dessus de 15 en 5 ans de carrière (seul Reggie White a fait aussi bien).
  • Charles Woodson a joué son dernier match là où il avait joué son premier (Arrowhead Stadium). Le safety, futur Hall of Famer, s’en va avec 254 matchs de NFL, 1003 plaquages, 65 interceptions et 11 touchdowns.
  • Le WR des Cards, Larry Fitzgerald, a battu son propre record de franchise avec 109 réceptions en 2015. Il termine la saison avec 1215 yards et 9 TD.
  • La mauvaise saison des 49ers (5-11) a eu raison du coach Jim Tomsula après seulement 1 saison. Les noms de Sean Payton et Mike Shanahan sont évoqués pour le remplacer.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s