Les besoins de chaque équipe de l’AFC en vue du mercato et de la Draft

Publié le Mis à jour le


Pendant chaque intersaison, le futur des franchises se joue en partie sur deux événements. Le mercato, qui permet de signer des joueurs en fin de contrat, sert aux équipes à ajuster leurs effectifs et à avoir une vision sur le court-termes. La Draft, qui aura lieu fin avril, permet aux clubs de voir à plus long termes en espérant récupérer les futures stars de la NFL.

Pour tenter d’anticiper les mouvements de votre équipe préférée, voici les besoins de chaque franchise de l’AFC en vue de ces échéances et de la saison 2016.

Les Bills vont devoir gérer leur salary cap durant l'intersaison (Brett Carlsen, Getty)
Les Bills vont devoir gérer leur salary cap durant l’intersaison (Brett Carlsen, Getty)

AFC EAST

Buffalo Bills

  • 19ème choix lors de la Draft 2016
  • Cap space : 909 214 $ (32ème)
  • Besoins principaux : OL – WR – DE – LB

Buffalo est la franchise avec le moins de marge de manœuvre au niveau du salary cap, ce qui risque de leur poser problème pour recruter mais également pour conserver les principaux joueurs en fin de contrat. La question pourrait notamment se poser car deux titulaires de la ligne offensive sont en passe d’être agents libres (Cordy Glenn, Richie Incognito). Perdre un des deux joueurs renforcerait encore un peu plus le besoin sur la ligne, car la protection du QB Tyrod Taylor laissait à désirer la saison dernière.

L’attaque des Bills est plutôt basée sur le jeu au sol, mais ils ont besoin d’un autre receveur pour jouer à l’opposé de Sammy Watkins.

En ce qui concerne la défense, la deuxième année de Rex Ryan devrait être meilleure. La saison dernière, l’équipe a du s’ajuster à la transition 4-3 / 3-4. Mais il faut tout de même des renforts sur plusieurs postes, notamment un DE et LB. Mario Williams devrait quitter Buffalo durant l’intersaison et la perte de Kiko Alonso il y a un an a laissé un vide au milieu de la défense.

Miami Dolphins

  • 8ème choix lors de la Draft 2016
  • Cap space : 8 402 761 $ (29ème)
  • Besoin principaux : OL – RB – DL – LB – CB

2015 devait être la saison qui allait permettre aux Dolphins de challenger les Patriots… Le résultat est un échec et des questions des deux côtés du terrain. Le  très cher recrutement de Suh, il y a un an, a laissé des traces sur le salary cap.

Du côté de l’attaque, la principale zone qui a besoin d’être renforcée est la ligne offensive, sur les deux postes (tackle et guard). Les Dolphins n’ont certes pas été épargnés par les blessures (Albert notamment), mais ils ne peuvent pas continuer à exposer autant leur QB Ryan Tannehill (45 sacks encaissés en 2015). Autre question sur le plan offensif, celle du poste de running-back. Lamar Miller est sous-utilisé et arrive en fin de contrat, Miami peut tenter de le conserver ou bien donner les clés à Jay Ayaji.

En défense, il faut absolument que les Dolphins progressent contre le jeu au sol (28ème NFL en 2015). Pour cela, ils doivent trouver des renforts sur la ligne défensive et au niveau des linebackers. Sur les lignes secondaires, Brent Grimes à 33 ans et Miami manque de profondeur derrière son leader.

New England Patriots

  • Pas de choix au 1er tour suite à l’affaire du Deflategate
  • Cap space : 11 372 766 $ (26ème)
  • Besoin principaux : OT – RB – WR – CB

Les années se suivent et se ressemblent pour les Patriots, qui continuent de dominer l’AFC East et qui font partie des prétendants au Super Bowl chaque saison. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il n’y a pas de la place pour des améliorations.

Pendant toute la saison, Bill Belichick a changé sa ligne offensive, une improvisation qui a eu ses limites en playoffs face à une défense aussi forte que celle de Denver. New England doit trouver de la stabilité dans ce secteur pour éviter que Tom Brady prenne 20 coups et 4 sacks en un match.

Pour revenir au QB, il continue de briller et a encore fait partie des meilleurs joueurs de la NFL en 2015. Mais il pourrait profiter d’un peu plus d’options pour l’aider. Cela peut être un réel running-back, capable d’assumer un rôle de numéro 1, ou un receveur à l’aise dans la profondeur pour donner une option verticale à Tom Brady. Les blessures de Julian Edelman, Danny Amendola et même Rob Gronkowski ont montré le manque de choix.

En défense, le besoin principal se concentre sur le poste de cornerback. Les Pats ont une tradition de laisser partir leurs CB titulaires chaque saison.

New York Jets

  • 20ème choix lors de la Draft 2016
  • Cap space : 21 656 365 $ (21ème)
  • Principaux besoins : RB – LB – OT

Les Jets sont passés tout près des playoffs, mais Rex Ryan a décidé de jouer un mauvais tour à son ex équipe. Pour tenter d’accrocher le bon wagon la saison prochaine, ils devront adresser quelques besoins.

En attaque, la question principale est faut-il conserver Chris Ivory ? Le RB de 27 ans et en fin de contrat et reste sur la meilleure saison de sa carrière (Pro Bowl, + de 1000 yards). Il souhaitera donc en profiter pour décrocher un beau chèque. Si les Jets ne souhaitent pas s’aligner, ils peuvent se tourner vers Bilal Powell ou regarder ce qu’il y a sur le marché. D’autres besoins, secondaires, peuvent être mis sur la table, comme la situation au poste de QB ou de TE. Ryan Fitzpatrick est agent libre mais reste sur une belle saison, ce qui peut pousser les Jets à le conserver. Dans le cas contraire, Geno Smith est-il la solution ? Concernant le poste de TE, le retour de blessure de Jace Amaro devrait écarter la question.

Du côté défensif, la franchise new-yorkaise est plutôt bien dotée, mais quelques ajustements sont toujours nécessaires. Ainsi, un renfort sur le poste de linebacker extérieur ne ferait pas de mal, et  un remplaçant à Antonio Cromartie doit être trouvé. Les Jets se sont séparés du CB pour libérer du salary cap.

Baltimore a besoin de jeunesse pour son pass-rush (Russell Street Sport)
Baltimore a besoin de jeunesse pour son pass-rush (Russell Street Sport)

AFC NORTH

Baltimore Ravens

  • 6ème choix lors de la Draft 2016
  • 6 205 629 $ (31ème)
  • Principaux besoins : CB – OLB – OL – WR

La saison 2015 est à oublier du côté de Baltimore, tout simplement car c’est l’une des pires de l’histoire de la franchise. Le retour de nombreux blessés et notamment du QB Joe Flacco devrait aider mais les Ravens doivent aussi corriger certains problèmes.

Durant cette intersaison, Baltimore doit avant tout se concentrer sur la défense. Le poste de CB pose problème puisque l’équipe a encaissé 30 touchdowns dans les airs en 2015, pour seulement 6 interceptions. Il faut un autre bon CB à l’opposé de Jimmy Smith, surtout quand on évolue dans une division où l’on croise Antonio Brown et A.J Green. Autre zone de la défense qui aurait besoin de jeunesse, le pass-rush. Elvis Dumervil a 32 ans et Terrell Suggs en a 34 et s’est rompu le tendon d’Achilles cette saison.

Sur le front de l’attaque, quelques renforts sur la ligne offensive ne font jamais de mal. Les Ravens vont récupérer Breshad Perriman (drafté en 2015 et blessé toute la saison), mais ils pourraient avoir un receveur de plus pour Joe Flacco.

Cincinnati Bengals

  • 24ème choix lors de la Draft 2016
  • 38 598 157 $ (10ème)
  • Besoins principaux : LB – DB – WR – C

Les Bengals ont une nouvelle fois manqué le coche en playoffs mais l’équipe reste l’une des plus équilibrée de la NFL, sans grande zone de faiblesse. Certains postes sont tout de même à surveiller, notamment du fait que beaucoup de joueurs arrivent en fin de contrat.

Cette situation est particulièrement vraie sur les lignes secondaires, où 4 titulaires sont susceptibles de quitter la franchise, les safeties Iloka et Nelson et les cornerbacks Hall et Jones. Le constat est un peu le même sur le poste de linebackers où Rey et Lamur sont agents libres et il faut se rappeler que Burfict sera surement suspendu en début de saison prochaine.

En attaque, Marvin Jones et Mohamed Sanu sont en fin de contrat et il sera peut être compliqué pour Cincinnati de conserver les deux joueurs. Au centre de la ligne offensive, Russell Bodine n’a pas été convaincant et un remplacement peut lui être trouvé.

Cleveland Browns

  • 2ème choix lors de la Draft 2016
  • 39 786 320 $ (9ème)
  • Besoins principaux : QB – DL – ILB – WR

Oh surprise ! Il faut un quarterback à Cleveland. Comme chaque saison, les Browns sont à la recherche de leur « franchise QB », Jared Goff ou Carson Wentz attention à vous.

Outre ce problème récurrent de QB, les Browns doivent améliorer leur défense contre le jeu au sol, qui n’a pas été bonne du tout la saison dernière. Un lineman ou un linebacker, voire les deux, ne feraient pas de mal.

Autre question, celui des receveurs. Le cas Josh Gordon est toujours en suspens, le joueur a du talent mais ses frasques l’éloignent régulièrement du terrain. Cleveland semble vouloir le conserver malgré tout. Et que penser de Travis Benjamin ? Le receveur est sorti de nulle-part en 2015 après plusieurs saisons passées dans l’anonymat, mais est-ce un éclat d’une année ?

Pittsburgh Steelers

  • 25ème choix lors de la Draft 2016
  • 11 269 316 $ (27ème)
  • Besoins principaux : CB – S – LB – QB

Malgré les blessures de nombreux cadres offensifs, les Steelers sont allés en playoffs et ils ont même passé un tour. Mais pour espérer retourner au Super Bowl, ils devront se renforcer sur certains aspects du jeu (en plus de récupérer tout le monde).

La zone principale à adresser est la défense contre le jeu aérien, car les lignes secondaires ont trop souvent été prises à défaut en 2015. Que ce soit des safeties ou des cornerbacks, il faut du sang neuf. Bien que la défense contre le jeu au sol a été solide en 2015, il faut du renfort sur les postes de linebackers. Sur l’extérieur, le meilleur joueur est James Harrison, 38 ans. A l’intérieur, Ryan Shazier a bien fini la saison mais un peu de profondeur ne ferait pas de mal.

En attaque, le talent et la profondeur sont là, mais il est peut-être temps de s’occuper de trouver un backup de qualité à Ben Roethlisberger. Le QB a manqué plusieurs matchs cette saison et ni Michael Vick, ni Landry Jones ne sont des solutions viables pour le remplacer. Les Steelers pourraient donc essayer de trouver un backup et un possible successeur à Big Ben.

Mission QB à Houston dans les semaines à venir (Kirby Lee, USA Today)
Mission QB à Houston dans les semaines à venir (Kirby Lee, USA Today)

AFC SOUTH

Houston Texans

  • 22ème choix lors de la Draft 2016
  • 30 569 427 $ (14ème)
  • Besoins principaux : QB – RB

Bien mal partis, les Texans sont parvenus à se qualifier pour les playoffs, mais l’absence d’un bon QB leur a couté très cher. La priorité numéro 1 pour Houston durant cette intersaison est donc de trouver le futur « franchise QB ». Le 22ème choix n’est peut-être pas l’idéal mais les Texans ne gagneront pas en playoffs avec Brian Hoyer ou Brandon Weeden.

L’autre dossier chaud à gérer est celui du running-back. Arian Foster, souvent blessés lors des dernières saisons, ne devrait pas être conservé par Houston, il faudra donc trouver un nouveau RB capable de mener le jeu au sol de l’équipe.

En résumé, la défense des Texans a été plutôt très bonne en 2015 derrière le double DPOY en titre J.J Watt, il faut donc mettre le paquet en attaque durant l’intersaison.

Indianapolis Colts

  • 18ème choix lors de la Draft 2016
  • 24 952 811 $ (18ème)
  • Besoins principaux : OL – OLB – DB

La saison 2016 ne peut pas être plus mauvaise que la 2015 pour Andrew Luck, qui espérons-le pour les Colts, reviendra en pleine forme. Mais pour aider le QB à retrouver son niveau de production normale, il faut absolument corriger le tir sur la ligne offensive. Luck a pris un total de 115 sacks en 4 saisons de NFL, il est bien trop facile d’arriver sur lui et cela augmente le risque de blessures.

En défense, plusieurs postes ont besoin de renforts. Les Colts doivent déjà s’améliorer dans la pression sur le QB adverse, un OLB est donc nécessaire. De la profondeur sur les lignes secondaires est également souhaitable.

Jacksonville Jaguars

  • 5ème choix lors de la Draft 2016
  • 74 312 314 $ (1er)
  • Besoins principaux : OLB – DB – OL

Avec un 5ème choix lors de la Draft 2016 et le plus de cap disponible en NFL, les Jaguars peuvent continuer leur progression s’ils font des bons choix.

La défense doit être le chantier principal lors de cette intersaison. Avec Branch et Clemons en fin de contrat, il va surement y avoir un besoin de joueurs sur l’extérieur de la défense, un OLB fait donc sens. A noter que le retour de blessure de Dante Fowler peut aider, rappelons qu’il avait été pris en 3ème position de la Draft 2015 avant de se rompre les ligaments croisés lors de la pré-saison. Les lignes secondaires doivent aussi être renforcées, les Jaguars faisaient partie des plus mauvaises équipes de la ligue en couverture.

En attaque, l’objectif de Jacksonville est de permettre à Blake Bortles de continuer sa progression. Il a déjà les cibles avec un très beau duo de receveurs (Robinson, Hurns), il faut maintenant assurer sa protection. Du renfort sur la ligne offensive donc.

Tennessee Titans

  • 1er choix lors de la Draft 2016
  • 49 048 299 (8ème)
  • Besoins principaux : OL – WR – RB

L’année dernière, les Titans ont trouvé leur « franchise QB » et Marcus Mariota est le futur de l’équipe. Pour continuer dans ce sens, ils doivent lui fournir des armes et le protéger.

Afin d’aider leur QB à grandir, il lui faut d’abord un entourage de qualité. Le leader actuel dans le jeu de passes est le TE Delanie Walker, il faut donc des receveurs plus fiables et durables que Kendall Wright ou Justin Hunter. Avoir un running-back capable d’assumer une grosse charge de travail est également nécessaire pour soulager le jeune QB. Ni Cobb, ni Sankey n’ont montré des capacités suffisantes.

L’autre point crucial est la protection du QB. La saison dernière, il a trop souvent été exposé (54 sacks alloués par les Titans) et a terminé la saison sur la liste des blessés. La ligne offensive doit donc être solidifiée pour permettre à Mariota d’avoir plus de temps de décision et pour éviter les blessures.

Prolonger Von Miller, la priorité des Broncos (Patrick Smith, Getty)
Prolonger Von Miller, la priorité des Broncos (Patrick Smith, Getty)

AFC WEST

Denver Broncos

  • 31ème choix lors de la Draft 2016
  • 12 046 411 $ (25ème)
  • Besoins principaux : OL – QB – TE

Le titre des Broncos repose avant tout sur une défense formidable, qui ne restera peut-être pas au complet mais qui sera de nouveau redoutable en 2016. Pour être encore plus fort, Denver doit donc s’occuper de son attaque, peu prolifique et qui devrait être sans Peyton Manning (s’il confirme sa retraite).

L’un des points faibles des Broncos en 2015 était la ligne offensive, touchée par des blessures (Clady, Sambrailo) et qui voit Evan Mathis arriver en fin de contrat. Du renfort est nécessaire pour stabiliser cette ligne, surtout devant un jeune QB comme Brock Osweiler.

La question du poste de quarterback est également intéressante. Il faut déjà savoir si Peyton Manning va confirmer sa retraite. Ensuite, il faut prolonger Brock Osweiler qui est en fin de contrat. Et si Manning décidait de revenir, le jeune QB pourrait aller voir ailleurs.

Enfin, une dernière zone d’amélioration sur le front de l’attaque, le poste de tight-end. Mis à part ses 2 touchdowns face aux Pats en playoffs, Owen Daniels a été globalement très discret. Et le recrutement de Vernon Davis n’a rien donné.

Kansas City Chiefs

  • 28ème choix lors de la Draft 2016
  • 32 434 301 $ (12ème)
  • Besoins principaux : CB – LB – OL

Du côté de Kansas City, la défense risque d’être la zone agitée lors de cette intersaison. La raison : beaucoup de joueurs arrivent en fin de contrat et il est toujours compliqué de garder tout le monde. Sur les lignes secondaires, Sean Smith est dans cette situation après une très belle saison. Marcus Peters, le meilleur rookie défensif 2016 a montré qu’il pouvait être le numéro 1 mais conserver un joueur d’expérience à ses côtés serait préférable. Du côté des linebackers, il y aura peut-être un choix crucial à faire entre Derrick Johnson et Tamba Hali. On voit mal le premier quitter les Chiefs, et il semble également difficile de satisfaire les deux joueurs. Un jeune OLB sera donc peut-être une priorité lors de la Draft.

Un Offensive Tackle est également un renfort utile pour une ligne qui a une marge de progression. Eric Fisher (n°1 de la Draft 2013) est toujours un peu décevant.

Oakland Raiders

  • 14ème choix lors de la Draft 2016
  • 73 851 440 $ (2ème)
  • Principaux besoins : S – CB – OL

La saison 2015 est globalement positive pour les Raiders, qui ont trouvé des jeunes leaders des deux côtés du terrain (Carr, Cooper en attaque, Mack en défense). Oakland est l’une des équipes avec le plus de cap disponible, il y a donc de quoi continuer le bon travail.

Si une seule zone doit être adressée, ça doit être les lignes secondaires. Le meilleur joueur de la saison dernière, Charles Woodson, a pris sa retraite et va laisser un vide dans le vestiaire comme sur le terrain. Oakland doit donc trouver un safety expérimenté pour compenser cette perte. Un cornerback ne serait pas un luxe, notamment parce que D.J Hayden (1er tour, Draft 2013) continue de décevoir. La défense contre le jeu aérien était le gros point faible de l’équipe en 2015, et sans renforts elle le sera encore plus en 2016.

Au niveau offensif, le QB est là (Carr), il a des bons receveurs (Cooper, Crabtree) et un RB solide (Murray). Pour installer encore plus son attaque, Oakland pourrait renforcer sa ligne offensive et la protection de son jeune QB.

San Diego Chargers

  • 3ème choix lors de la Draft 2016
  • 31 783 377 $ (13ème)
  • Besoins principaux : DL – S – OL – WR

Après une saison catastrophique, il y a beaucoup de choses à améliorer pour San Diego, aussi bien en défense qu’en attaque.

Les Chargers ont la 31ème défense de la ligue contre le jeu au sol en 2015 et une des moins bonnes ligne défensive. Pour corriger le tir, un joueur ne suffit pas, ils pourraient donc recruter ou drafter plusieurs linemen. Autre priorité en défense, remplacer le safety Eric Weddle, qui est en fin de contrat et qui ne reviendra pas à San Diego la saison prochaine.

En attaque, Philip Rivers a tenté, il s’est beaucoup énervé, mais il manquait tout simplement de solutions. Le retour de Keenan Allen va faire du bien, mais il lui faut un autre receveur fiable, surtout que les 2 tight-end titulaires sont en fin de contrat (Gates, Allen). Enfin, la ligne offensive est une catastrophe, surtout aux postes de LT et C.

[Suite du dossier lundi avec la NFC…]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s