Draft 2016 – Les Quarterbacks à suivre

Publié le


Deux quarterbacks, Carson Wentz et Jared Goff, se détachent du lot et devraient être sélectionnés en début de Draft. Les Rams ont acquis le premier choix de la Draft, les Eagles ont fait de même avec le second choix, et les deux équipes sont à la recherche d’un QB. D’autres franchises, comme les 49ers, les Browns ou même les Broncos ont un besoin à cette position cruciale.

Voici les 6 quarterbacks qui peuvent sortir lors des 3 premiers tours de la Draft 2016.

Carson Wentz (Getty)
Carson Wentz (Getty)

Carson Wentz

  • Université : North Dakota State

Matchs % passes réussies Yards TD INT
2014 16 63.7 3111 25 10
2015 7 62.5 1651 17 4

En deux saisons comme titulaire des Bisons, Carson Wentz affiche un bilan de 20 victoires pour 3 défaites et a mené son université à deux nouveaux titres dans la FCS. Lors de sa première saison, il a dépassé les 3000 yards et termine avec 25 TD pour 10 INT. La saison passée, il a repris au même niveau après s’être cassé le poignet.

Points forts

  • Bonne puissance de bras
  • Calme et précis dans sa poche
  • Capable de porter la balle si besoin
  • A joué dans une attaque avec un schéma de jeu de NFL

Points faibles

  • Vision du jeu et anticipation des mouvements défensifs
  • Moins de 2 saisons comme titulaire
  • Quelques soucis de fumbles (10 sur les 2 dernières saisons)

Comparaisons NFL : Alex Smith

Prédiction : 1er tour, 1er choix potential.

Jared Goff (Getty)
Jared Goff (Getty)

Jared Goff

  • Université : California
Matchs % passes réussies Yards TD INT
2013 12 60.2 3508 18 10
2014 12 62 3973 35 7
2015 12 64.5 4719 43 13

Malgré une équipe en manque de talents, Jared Goff a su tirer son épingle du jeu dès sa première saison avec les Bears. L’équipe ne gagne qu’1 seul match sur 12 mais ses stats sont déjà intéressantes. Il fait encore mieux la saison suivante, toujours sans grande aide. Et sa dernière saison lui permet d’arriver comme l’un des meilleur quarterback disponible lors de la Draft 2016. Il lance pour 4719 yards et 43 TD, et mène California à sa première victoire dans un « Bowl » depuis 2008 (Armed Forces Bowl).

Points forts

  • Bon bras, capable de réaliser beaucoup de lancés
  • Mobilité dans sa poche en progression, capable d’échapper aux blitz
  • Efficace sur les passes longues

Points faibles

  • Petites mains d’après les recruteurs NFL
  • Trop de fumbles (24 en 3 saisons)
  • Parfois un peu lent dans la prise de décision (81 sacks en 3 saisons)

Comparaison NFL : Matt Ryan

Prédiction : 1er tour, 1er choix potentiel.

Paxton Lynch (AP)
Paxton Lynch (AP)

Paxton Lynch

  • Université : Memphis
Matchs % passes réussies Yards TD INT
2013 12 58.2 2056 10 9
2014 13 62.7 3031 22 9
2015 13 66.8 3776 28 4

Lynch a connu quelques soucis lors de sa première saison comme titulaire avec seulement 58% de passes réussies et 10 TD pour 9 INT. Sa seconde saison a été beaucoup plus intéressante au niveau des stats et des résultats de son équipe (10 victoires, finale de conférence). Mais il a réellement explosé lors de la saison 2015, avec des records personnels en pourcentage de passes réussies (66.8%), en yards (3776) et en TD (28). Des performances qui lui permettent aujourd’hui d’arriver en bonne position pour la Draft NFL.

Points forts

  • Grand et physique, il est taillé pour la NFL et peut encaisser les coups
  • Capable de s’adapter aux défenses, bon QI football
  • A l’aise dans sa pocket et dans les passes en mouvement

Points faibles

  • Des problèmes de précision sur les passes longues
  • Parfois un peu long dans la prise de décision
  • Jeu de jambes faible pour la NFL

Comparaison NFL : Marcus Mariota

Prédiction : 2ème tour, potentiel fin du 1er.

Connor Cook (Getty)
Connor Cook (Getty)

Connor Cook

  • Université : Michigan State
Matchs % passes réussies Yards TD INT
2013 14 58.7 2755 22 6
2014 13 58.1 3214 24 8
2015 13 56.1 3131 24 7

Cook restera dans l’histoire de Michigan State grâce à 3 saisons de qualité depuis 2013. Il affiche un bilan de 34 victoires pour 4 défaites et a remporté les 2 finales de Big Ten qu’il a joué. Il était annoncé dans le top 20 s’il s’était déclaré pour la Draft 2015.

Points forts

  • Bonne lecture du jeu, offensivement comme défensivement
  • Grand et athlétique, peut encaisser les coups

Points faibles

  • La précision est un problème (56% de passes réussies en 2015)
  • En difficulté lorsqu’il est mis sous pression
  • Personnalité jugée « différente », peut être un souci pour s’intégrer dans un vestiaire

Comparaison NFL : Brian Hoyer

Prédiction : 2ème tour.

Christian Hackenberg (Getty)
Christian Hackenberg (Getty)

Christian Hackenberg

  • Université : Penn State
Matchs % passes réussies Yards TD INT
2013 12 58.9 2955 20 10
2014 13 55.8 2977 12 15
2015 13 53.5 2525 16 6

Prometteur lors de sa première saison avec Penn State, Hackenberg n’a pas réellement réussi à convaincre lors des 2 suivantes. En 2014, il termine avec plus d’interceptions que de touchdowns, et la saison passée, il n’a réussies que 53% de ses passes. Il s’en va tout de même comme le leader dans l’histoire de Penn State en yards (8457) et touchdowns (48). Vu comme un futur 1er choix de la Draft, il ne devrait pas sortir avant la fin du 2ème tour / début du 3ème.

Points forts

  • Expérience dans une attaque de style NFL
  • Qualités de leader (capitaine à Penn State)
  • Solide, aucun match manqué malgré de nombreux chocs

Points faibles

  • Gros problème de précision (53.5% de passes réussies en 2015)
  • Souvent trop long pour prendre une décision (82 sacks en 2 saisons)
  • Parfois en difficulté dans sa pocket

Comparaison NFL : Jay Cutler

Prédiction : 3ème tour, potentiel fin du 2ème.

Cardale Jones (Getty)
Cardale Jones (Getty)

Cardale Jones

  • Université : Ohio State
Matchs % passes réussies Yards TD INT
2014 10 60.9 860 7 2
2015 10 62.3 1459 8 5

Cardale Jones est un joueur intéressant à suivre. Potentiel 1er tour il y a un an après avoir mené son université au titre national, il a décidé de rester une saison de plus dans l’Ohio. Mais ce n’était peut-être pas la meilleure idée. Car un an après avoir pris le poste de titulaire des Buckeyes, il l’a perdu du fait de prestations moyennes. L’absence de progression est en effet troublante, il faudra donc voir ce que les équipes de NFL font avec Jones.

Points forts

  • Bonne taille et bon bras
  • Capable de jouer au sol (489 yards et 2 TD sur les 2 saisons)

Points faibles

  • Manque de régularité
  • Prises de décisions moyennes, attend trop que des cibles soient ouvertes
  • Ne respecte pas toujours le plan de jeu et improvise

Comparaison NFL : JaMarcus Russell

Prédiction : 4ème tour, mais potentiel 2ème si une équipe décide de prendre un pari avec lui.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s