Draft Recap – AFC WEST

Publié le Mis à jour le


Il est toujours délicat de juger une Draft quelques jours après la date de l’évènement. Il faut en effet attendre 2 à 3 saisons pour réellement dresser un bilan d’une classe de joueurs. Mais l’analyse à chaud permet de voir si les franchises de NFL ont adressé leurs besoins et s’ils ont fait des bons coups ou n’importe quoi. 

On le sait, c’est très compliqué de gagner le Super Bowl 2 années de suite, et c’est encore plus vrai quand son légendaire QB et son backup quittent l’équipe. Les Broncos n’étaient donc pas dans une situation idéale avant la Draft 2016, mais en champions ils ont fait des choix qui peuvent être payants dans le futur. A propos de futur, les Raiders continuent de voir leur côte grimper et ils pourraient faire parler d’eux la saison prochaine.

paxton-lynch-CBS
Paxton Lynch officiellement présenté par les Broncos (CBS)

DENVER BRONCOS

Round 1, Pick 26 (26) Paxton Lynch QB Memphis
Round 2, Pick 32 (63) Adam Gotsis DT Georgia Tech
Round 2, Pick 36 (98) Justin Simmons FS Boston College
Round 4, Pick 38 (136) Devontae Booker RB Utah
Round 5, Pick 5 (144) Connor McGovern OG Missouri
Round 6, Pick 1 (176) Andy Janovich FB Nebraska
Round 6, Pick 44 (219) Will Parks S Arizona
Round 7, Pick 7 (228) Riley Dixon P Syracuse

Les champions en titre se sont retrouvés dans une situation peu enviable au poste de quarterback car aucun des deux QB qui ont joués en 2015 n’est encore à Denver. Peyton Manning a pris sa retraite et son successeur désigné, Brock Osweiler, a décidé de partir pour Houston. Les Broncos ont ainsi signé Mark Sanchez et ont longtemps été au cœur des rumeurs concernant Colin Kapernick. Ce n’est donc qu’une demi-surprise d’avoir vu les Broncos prendre un QB au 1er tour de la Draft. Paxton Lynch n’était pas prévu si tôt mais d’autres franchises (Dallas…) étaient sur le coup et Denver pense qu’il peut devenir le QB du futur pour la franchise.

Au second tour, les Broncos se sont concentrés sur la défense, déjà la force de l’équipe. Adam Gotsis est un très bon joueur, qui était parti sur des bases impressionnantes en 2015 avant de se faire les croisés. Il faudra voir s’il est complétement remis. Justin Simmons est un safety qui peut couvrir les zones des tight-ends et des runnings-backs et venir en renfort sur le jeu au sol.

Denver ajoute deux joueurs très intéressants un peu plus loin. Devontae Booker a le talent pour s’imposer rapidement comme le titulaire au poste de running-back. Et Connor McGovern apporte de la profondeur sur la ligne offensive.

Verdict

Les Broncos sortent globalement renforcés, avec des bons choix en attaque comme en défense. Les performances de Paxton Lynch décideront du succès ou non de cette Draft 2016.

Chris Jones peut devenir une force au sein de la défense des Chiefs (Getty)
Chris Jones peut devenir une force au sein de la défense des Chiefs (Getty)

KANSAS CITY CHIEFS

Round 2, Pick 6 (37) Chris Jones DT Mississippi State
Round 3, Pick 11 (74) KeiVarae Russell CB Notre Dame
Round 4, Pick 7 (105) Parker Ehinger OG Cincinnati
Round 4, Pick 8 (106) Eric Murray CB Minnesota
Round 4, Pick 28 (126) Demarcus Robinson WR Florida
Round 5, Pick 25 (162) Kevin Hogan QB Stanford
Round 5, Pick 28 (165) Tyreek Hill WR West Alabama
Round 6, Pick 3 (178) D.J White CB Georgia Tech
Round 6, Pick 28 (203) Dadi Nicolas DE Virginia Tech

Kansas City a pris la décision de sortir du 1er tour en échangeant des choix de Draft. Une stratégie qui peut être payante, surtout si Chris Jones explose en NFL. Le DT est l’un des joueurs avec le plus de potentiel et il peut devenir un élément dominant sur la ligne défensive des Chiefs.

L’équipe se trouve ensuite deux joueurs qui semblent fait pour s’intégrer facilement dans le système des Chiefs. Le CB Kei’Varae Russell et le lineman (guard ou tackle) Parker Ehinger peuvent se retrouver titulaire à moyen termes. Le QB Kevin Hogan peut lui être un bon backup pour Alex Smith.

Les Chiefs avaient besoin de continuer à renforcer leur corps de receveur, ce qu’ils ont fait mais un peu tard. Demarcus Robinson a le talent pour jouer mais il a un lourd passif de suspensions.

Verdict

Même sans prendre de joueurs au 1er tour, les Chiefs s’en sortent très bien. Le seul bémol est de ne pas avoir pris de receveur dans les 3 premiers tours.

Karl Joseph a signé son contrat rookie (Raiders.com)
Karl Joseph a signé son contrat rookie (Raiders.com)

OAKLAND RAIDERS

Round 1, Pick 14 (14) Karl Joseph S West Virginia
Round 2, Pick 13 (44) Jihad Ward DE Illinois
Round 3, Pick 12 (75) Shilique Calhoun DE Michigan State
Round 4, Pick 2 (100) Connor Cook QB Michigan State
Round 5, Pick 4 (143) DeAndre Washington RB Texas Tech
Round 6, Pick 19 (194) Cory James OLB Colorado State
Round 7, Pick 13 (234) Vadal Alexander OG LSU

Les lignes secondaires des Raiders se sont retrouvées orphelines du grand Charles Woodson, qui a pris sa retraite après la saison. Oakland a donc logiquement pris le meilleur safety disponible, Karl Joseph. Que ce soit en couverture ou en soutien sur le jeu au sol, Joseph sait tout faire et va avoir un impact immédiat sur la défense des Raiders. Toujours du côté de la défense, Oakland a ensuite ajouté deux joueurs sur son front seven. Ward peut être utile conte le jeu de course, alors que Calhoun devrait apporter dans le pass-rush.

Autre choix intéressant, celui de Connor Cook en 100ème position. Le QB de Michigan State était prévu plus tôt, c’est donc un bon coup. Et même s’il sera le backup de Derek Carr, il peut servir pour le futur ou pour un transfert.

Verdict

Une bonne Draft des Raiders qui ont ajouté des forces supplémentaires pour leur quête des playoffs.

Joey Bosa, 3è choix de la Draft 2016 (Getty)
Joey Bosa, 3è choix de la Draft 2016 (Getty)

SAN DIEGO CHARGERS

Round 1, Pick 3 (3) Joey Bosa DE Ohio State
Round 2, Pick 4 (35) Hunter Henry TE Arkansas
Round 3, Pick 3 (66) Max Tuerk C USC
Round 4, Pick 4 (102) Joshua Perry ILB Ohio State
Round 5, Pick 38 (175) Jatavis Brown OLB Akron
Round 6, Pick 4 (179) Drew Kaser P Texas A&M
Round 6, Pick 23 (198) Derek Watt FB Wisconsin
Round 7, Pick 3 (224) Donavon Clark OG Michigan State

Les Chargers ont créé la première surprise de cette Draft 2016 en sélectionnant le DE Joey Bosa. Pour 2 raisons, la première car les experts pensaient que San Diego allait renforcer sa ligne offensive avec le 3ème choix, et la seconde parce que Bosa n’était pas le joueur le plus adapté au système des Californiens. Dans tous les cas, le DE d’Ohio State est peut-être le meilleur joueur de la Draft 2016 et il va immédiatement renforcer le faible front seven des Chargers. Son ancien coéquipier chez les Buckeyes, le LB Joshua Perry, est également un bon renfort (surtout au 4ème tour).

Par contre, San Diego a laissé de côté son principal besoin, un besoin critique d’améliorer la ligne offensive et la protection de son quarterback. Mark Tuerk est le seul renfort pris dans ce secteur du jeu (au 3ème tour), il était le meilleur centre disponible et va faire du bien. Avant lui, les Chargers ont sélectionné Hunter Henry, le meilleur tight-end de la Draft et un joueur qui sera très utile dans le jeu de passes. Le successeur d’Antonio Gates en gros.

Verdict

Philip Rivers ne doit pas être ravi que les Chargers n’aient pas pris plus de renfort sur la ligne offensive. En revanche, la défense va recevoir quelques joueurs d’impact qui vont faire du bien.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s