Draft Recap – NFC WEST

Publié le Mis à jour le


Il est toujours délicat de juger une Draft quelques jours après la date de l’évènement. Il faut en effet attendre 2 à 3 saisons pour réellement dresser un bilan d’une classe de joueurs. Mais l’analyse à chaud permet de voir si les franchises de NFL ont adressé leurs besoins et s’ils ont fait des bons coups ou n’importe quoi. 

Les Cardinals et les Seahawks sont les deux franchises qui dominent cette division actuellement,  et qui ont l’effectif taillé pour aller loin en 2016. Chacune présente des problèmes « de lignes », en attaque pour Seattle et en défense pour Arizona. Au-delà de ces deux favoris, il faudra suivre le retour des Rams à Los Angeles avec le 1er choix de la Draft, ainsi que la reconstruction des 49ers.

Robert Nkemdiche rejoint le désert de l'Arizona (USA Today)
Robert Nkemdiche rejoint le désert de l’Arizona (USA Today)

ARIZONA CARDINALS

Round 1, Pick 30 (29) Robert Nkemdiche DT Mississippi
Round 3, Pick 30 (92) Brandon Williams CB Texas A&M
Round 4, Pick 30 (128) Evan Boehm C Missouri
Round 5, Pick 30 (167) Marqui Christian SS Midwestern State
Round 5, Pick 33 (170) Cole Toner OT Harvard
Round 6, Pick 30 (205) Harlan Miller CB Southeastern Louisiana

La Draft des Cardinals est très sérieuse et va leur permettre de rester parmi les prétendants aux titres dans les années qui viennent. La franchise de l’Arizona a adressé ses principaux besoins, en se concentrant sur la défense. Robert Nkemdiche est le premier choix des Cards. Il n’est pas le meilleur DE de cette cuvée 2016, mais il est surement le bon choix pour l’équipe. Il y avait un besoin clair au niveau du pass-rush, et avec Chandler Jones (trade avec les Pats) et Nkemdiche, ce secteur est bien renforcé.

L’autre zone faible de la franchise était la ligne offensive. Carson Palmer n’est plus tout jeune et a besoin d’être mieux protégé. Les Cards ont ainsi sélectionné deux linemen, dont le centre Evan Boehm qui est a priori le futur titulaire à ce poste.

Enfin, les Cards ont décidé de solidifier les lignes secondaires en apportant de la profondeur sur les postes de cornerbacks et de safety.

Verdict

Une Draft très solide pour les Cardinals. La seule petite surprise vient du fait qu’ils n’aient pas pris de quarterback pour préparer l’après Palmer.

Jared Goff, numéro 1 de la Draft 2016 (LA Times)
Jared Goff, numéro 1 de la Draft 2016 (LA Times)

LOS ANGELES RAMS

Round 1, Pick 1 (1) Jared Goff QB California
Round 4, Pick 12 (110) Tyler Higbee TE Western Kentucky
Round 4, Pick 19 (117) Pharoh Cooper WR South Carolina
Round 6, Pick 2 (177) Temarrick Hemingway TE South Carolina State
Round 6, Pick 15 (190) Josh Forrest ILB Kentucky
Round 6, Pick 31 (206) Mike Thomas WR Souhtern Miss

Pour leur retour à Los Angeles, les Rams ont décidé de frapper fort et ont récupéré le 1er choix de la Draft. L’objectif était alors clair, prendre un quarterback. Rapidement, le nom de Jared Goff est ressorti, une rumeur qui s’est confirmé le jour J. Le QB de California était le meilleur à son poste et le mieux équipé pour être titulaire rapidement en NFL. A l’aise dans sa pocket, il est également précis sur les passes à moyenne distance. Sa marge de progression semble intéressante.

Du fait de l’échange de choix pour récupérer Goff, les Rams ne sont pas revenu avant la 4ème tour. Pour mettre leur nouveau QB dans de bonnes dispositions, les Rams ont eu l’intelligence de se pencher sur leurs corps de receveurs. Ils ont ainsi pris le receveur Pharoh Cooper, un joueur athlétique qui peut jouer dans plusieurs schémas. Ils ont également sélectionné deux tight-end, notamment pour pallier le départ de Jared Cook.

Verdict

Les Rams ont fait un choix risqué en donnant beaucoup de choix pour récupérer le 1er. Ils veulent gagner rapidement et Jared Goff semblait le joueur idéal pour relancer la franchise. Les Rams arrivent à Los Angeles avec un plan, faut-il encore qu’il fonctionne.

DeForest Buckner et Joshua Garnett en conférence de presse (niner fans)
DeForest Buckner et Joshua Garnett en conférence de presse (niner fans)

SAN FRANCISCO 49ers

Round 1, Pick 7 (7) DeForest Buckner DE Oregon
Round 1, Pick 28 (28) Joshua Garnett OG Stanford
Round 3, Pick 5 (68) Will Redmond CB Mississippi State
Round 4, Pick 35 (133) Rashard Robinson CB LSU
Round 5, Pick 3 (142) Ronald Blair DE Appalachian State
Round 5, Pick 5 (145) John Theus OT Georgia
Round 5, Pick 37 (174) Fahn Cooper OT Mississippi
Round 6, Pick 32 (207) Jeff Driskel QB Louisiana Tech
Round 6, Pick 36 (211) Kelvin Taylor RB Florida
Round 6, Pick 38 (213) Aaron Burbridge WR Michigan State
Round 7, Pick 28 (249) Prince Charles Iworah CB Western Kentucky

Etant fan des 49ers, j’ai suivi de prêt la décomposition de la franchise sur les deux dernières saisons. L’effectif est passé d’un des plus redouté de la NFL à une sorte de chantier avec des trous partout. Le choix d’une logique volume est donc assez cohérent, pour tenter de répondre à un maximum de besoins.

Avec leur premier choix (le 7ème), les niners ont sélectionné le DE DeForest Buckner. Il va rejoindre son ancien coéquipier Arik Armstead, pris la saison passée, et pourrait bien être l’un des meilleurs rookies défensifs à la fin de la saison 2016-2017. San Francisco est ensuite revenu au 1er tour pour prendre le Guard Joshua Garnett. La franchise a d’ailleurs mis le paquet sur la ligne offensive en prenant 3 joueurs. Même constat au poste de cornerback, une autre zone faible en 2015.

L’autre information de cette Draft concerne le poste de quarterback. Les 49ers vont conserver leurs deux options de la saison dernière, Colin Kaepernick et Blaine Gabbert, puisqu’ils n’ont pris un QB qu’au 6ème tour (Jeff Driskel).

Verdict

Chip Kelly n’aura surement pas une équipe ultra compétitive pour sa première saison à San Francsico, mais cette Draft aura permis d’ajouter une profondeur bienvenue sur plusieurs postes.

Jarran Reed dans tous ses états lorsqu'il apprend qu'il va à Seattle (my northwest)
Jarran Reed dans tous ses états lorsqu’il apprend qu’il va à Seattle (my northwest)

SEATTLE SEAHAWKS

Round 1, Pick 32 (31) Germain Ifedi OG Texas A&M
Round 2, Pick 18 (49) Jarran Reed DT Alabama
Round 3, Pick 27 (90) C.J Prosise RB Notre Dame
Round 3, Pick 32 (94) Nick Vannett TE Ohio State
Round 3, Pick 35 (97) Rees Odhiambo OG Boise State
Round 5, Pick 8 (147) Quinton Jefferson DT Maryland
Round 5, Pick 34 (171) Alex Collins RB Arkansas
Round 6, Pick 40 (215) Joey Hunt C TCU
Round 7, Pick 22 (243) Kenny Lawler WR California
Round 7, Pick 26 (247) Zac Brooks RB Clemson

Pas de surprise au premier tour pour les Seahawks qui devaient prendre un joueur pour la ligne offensive. Germain Ifedi peut jouer tackle ou guard et est dans une bonne organisation pour devenir un bon joueur. Avec le deuxième choix, Seattle est passé sur l’autre ligne en prenant le DT Jarran Reed, qui peut être un bon complément sur l’intérieur aux côtés d’Ahtyba Rubin.

Inutile de revenir longuement dessus, mais la retraite de Marshawn Lynch laisse un grand vide au poste de running-backs. Pour pallier ce départ, les Seahawks ont pris deux joueurs lors de cette Draft. C.J Prosise apporte une option qui peut se révéler dans le jeu passes puisqu’il et un ancien receveur. Il reste également sur une grosse saison 2015 avec Notre Dame. Alex Collins est lui une option physique, qui est particulièrement performant pour casser les plaquages. Ces deux joueurs rejoignent Thomas Rawls pour former un backfield jeune et intriguant.

Verdict

La mission numéro 1 est de mieux protéger Russell Wilson. C’est chose faite avec Ifedi et Odhiambo. Bon boulot également sur le backfield.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s