Classement des stades de NFL : 20-11

Publié le


Deuxième volet du classement des stades de NFL, avec aujourd’hui les positions 20 à 11. Vous y retrouverez une liste de très bon stade, mais dans lequel il manque un petit quelque chose,  au niveau du design, de l’atmosphère ou bien encore de la localisation…

  1. MetLife Stadium

  • Localisation : East Rutherford, New Jersey
  • Equipes : New York Giants & New York Jets
  • Capacité : 82 500
  • Année d’ouverture : 2010

Le MetLife Stadium, maison des Giants et des Jets, est l’un des stades les plus récents du pays mais il n’est pas une grande réussite quand on sait qu’il a coûté plus d’1 milliard de dollars. L’architecture est terne et manque de créativité (en résumé le stade est moche). Il y a tout de même quelques points positifs. Le premier c’est la technologie, qui permet au stade de changer de couleurs en quelques minutes (logos, bannières des équipes, boutiques…). Le deuxième c’est une tradition qui s’est créé pour les fans qui font le trajet New-York – New-Jersey en train, le « railgating ». Enfin c’est une enceinte moderne, confortable donc au final agréable pour suivre un match. Manque juste un peu de style.

Le MetLife Stadium, ici aux couleurs des Giants (Fandeavor)
Le MetLife Stadium, ici aux couleurs des Giants (Fandeavor)

  1. Paul Brown Stadium

  • Localisation : Cincinnati, Ohio
  • Equipe : Cincinnati Bengals
  • Capacité : 65 515
  • Année d’ouverture : 2000

Une journée NFL à Cincinnati est une expérience plutôt bonne. Comme le stade n’est pas très loin du centre-ville, on peut débuter par descendre une bière et manger un burger sur les bords de la rivière Ohio. Puis vient l’heure du match, dans un stade toujours plein et avec une belle ambiance. Mais l’enceinte, comme beaucoup de projets du début des années 2000, vieillit trop vite a déjà eu besoin d’un rafraichissement.

Vue du Paul Brown Stadium, avec en arrière plan le centre-ville de Cincinnati (ESPN)
Vue du Paul Brown Stadium, avec en arrière plan le centre-ville de Cincinnati (ESPN)
  1. Soldier Field

  • Localisation : Chicago, Illinois
  • Equipe : Chicago Bears
  • Capacité : 61 500
  • Année d’ouverture : 1924

Le « nouveau » Soldier Field est le résultat d’un accident industriel. Stade mythique des Bears, le Soldier Field se distinguait par son style gréco-romain, avec ses colonnes et son histoire. Puis en 2003, des rénovations ont eu lieu et ont complètement transformé cette antre. Le New-York Times a un jour écrit qu’un « OVNI s’était écrasé sur une ancienne ruine ». L’histoire joue en faveur de ce stade et c’est ce qui m’a influencé dans mon choix de classement, car j’aurai très bien pu le mettre tout en bas.

Les rénovations du Soldier Field font oublier le passé glorieux du stade (Chicago Sun)
Les rénovations du Soldier Field font oublier le passé glorieux du stade (Chicago Sun)
  1. FirstEnergy Stadium

  • Localisation : Cleveland, Ohio
  • Equipe : Cleveland Browns
  • Capacité : 67 431
  • Année d’ouverture : 1999

La « Factory of Sadness » ne s’en sort pas si mal… Ouvert en 1999, le FirstEnergy Stadium est le seul stade de NFL à ne pas avoir accueilli un match de playoffs… Du coup le côté résultat et historique n’aide pas. Heureusement, les fans continuent de venir au stade et la tribune appelée « Dawg Pound » est l’une des plus animées de la NFL. Petit plus pour les fans de Rock, le Rock N’ Roll Hall of Fame est juste à côté.

Le FirstEnergy Stadium, au bord du Lac Erie (Axiom)
Le FirstEnergy Stadium, au bord du Lac Erie (Axiom)
  1. NRG Stadium

  • Localisation : Houston, Texas
  • Equipe : Houston Texans
  • Capacité : 71 500
  • Année d’ouverture : 2002

Le NRG Stadium (appelé Reliant Stadium auparavant) a accompagné la création de la franchise des Texans en 2002. Ce grand stade (Texas oblige) est plus animé à l’extérieur qu’à l’intérieur. Lorsque l’on arrive à 8h du matin pour commencer le tailgating, c’est normal d’être vide ensuite (ou trop chargé pour certains). Beaucoup d’améliorations ont été faites au fil du temps pour améliorer l’expérience. Bonus : ce stade accueille également des compétitions de rodéo, pour les puristes…

Vue d'ensemble du NRG Stadium, ex- Reliant Stadium (ESPN)
Vue d’ensemble du NRG Stadium, ex- Reliant Stadium (ESPN)
  1. Mercedes Benz Superdome

  • Localisation : New Orleans, Louisiana
  • Equipe : New Orleans Saints
  • Capacité : 73 000
  • Année d’ouverture : 1975

D’extérieur, le Superdome ressemble plus à une grosse soucoupe volante qu’à un stade de football. Heureusement, les environs du stade sont vivants et les jours de matchs vous pouvez trouver des barbecues géants et de la musique en live. A l’intérieur, l’ambiance est également au rendez-vous, et ça peut même devenir très bruyant. Les Saints ont d’ailleurs eu une période de domination à domicile il y a quelques saisons, et cette atmosphère n’y était pas étrangère. Enfin, il y a un côté historique autour du Superdome, qui est le plus vieux des dômes déjà, et qui a servi de refuges à des milliers de personnes après l’ouragan Katrina.

Le Superdome, une enceinte remplie d'histoire(s) (Saints.com)
Le Superdome, une enceinte remplie d’histoire(s) (Saints.com)
  1. Levi’s Stadium

  • Localisation : Santa Clara, California
  • Equipe : San Francisco 49ers
  • Capacité : 68 500
  • Année d’ouverture : 2014

Le nouveau stade des 49ers ne tombe pas très bien car il coïncide avec des résultats très moyens de l’équipe. Mais le Levi’s Stadium a de quoi attiré les fans, puisque c’est un bijou de technologie. Il y a le wifi partout, on peut commander sa nourriture et ses boissons depuis son siège, il y a des restaurant pour tous les goûts et même un jardin. Par contre, ce stade est très Silicon Valley, à l’image de son emplacement (un peu loin du centre de San Francisco du coup) et son patron Jed York. Tout un côté du stade est d’ailleurs réservé aux plus riches, avec de luxueuses loges. Le stade en lui-même est donc l’un des meilleurs du pays, mais il est trop loin de la base de fans des 49ers et trop « bobo ».

Les fans des 49ers se donnent désormais rendez-vous à Santa Clara (Sigmalive)
Les fans des 49ers se donnent désormais rendez-vous à Santa Clara (Sigmalive)
  1. Gilette Stadium

  • Localisation : Foxborough, Massachusetts
  • Equipe : New England Patriots
  • Capacité : 68 756
  • Année d’ouverture : 2002

L’antre des Patriots est un très bon stade, du niveau du Mile High de Denver qui est dans le top 10. Mais ce qui fait descendre le classement, c’est sa localisation, au milieu de la forêt et excentrée du centre de Boston (presque 50km !). Autrement, le stade remplit parfaitement son rôle, les fans sont bons et surtout habitués aux bonnes performances de leur équipe. Enfin, la Patriots Place, située juste à côté du stade, propose une multitude de bars, restaurants et magasins.

La Patriots Place et l'entrée principale du Gillette Stadium (Patriots.com)
La Patriots Place et l’entrée principale du Gillette Stadium (Patriots.com)
  1. Lincoln Financial Field

  • Localisation : Philadelphia, Pennsylvania
  • Equipe : Philadelphia Eagles
  • Capacité : 69 596
  • Année d’ouverture : 2003

Même s’il n’a rien d’exceptionnel au niveau de l’architecture, le “Linc” est un très bon stade. Il fait partie d’un super complexe sportif, puisque le Citizen Bank Park (MLB, Phillies) et le Wells Fargo Center (NBA, 76ers et NHL, Flyers) sont juste à côté. Un quartier avec des bars, des restaurants et plein d’autres choses ont ouvert, histoire d’offrir des alternatives au classique tailgating. Le stade des Eagles a connu des rénovations récemment, avec des écrans géants, une nouvelle boutique et des nouveaux sièges entre autres.

Vue extérieure du Lincoln Financial Field de Philadelphie (Eagles.com)
Vue extérieure du Lincoln Financial Field de Philadelphie (Eagles.com)
  1. University of Phoenix Stadium

  • Localisation : Glendale, Arizona
  • Equipe : Arizona Cardinals
  • Capacité : 63 400
  • Année d’ouverture : 2006

La première vision du stade des Cards, c’est celle d’un vaisseau spatial sorti de Star Wars au milieu du désert. Le stade possède un toit rétractable et même lorsqu’il est fermé, l’atmosphère n’est pas étouffante comme dans certaines enceintes de ce genre. Mais les architectes sont allés encore plus loin, puisque la pelouse aussi est rétractable, ainsi le gazon est monté sur rail et peut être sorti du stade pour prendre le soleil. Autre caractéristique de cette enceinte, le gros signe « Red Zone » dans l’un des en-but. Un beau stade donc, qui a d’ailleurs accueilli le Super Bowl 49 en 2015.

Le stade des Cardinals, avec au fond le mythique signe géant "RedZone"
Le stade des Cardinals, avec au fond le mythique signe géant « RedZone »

Rendez-vous la semaine prochaine pour le top 10. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s