Présentation de la saison 2016-2017 – CINCINNATI BENGALS

Publié le Mis à jour le


cincinnati-bengals-logo-psd-446738

Bilan 2015-2016 : 12-4, vainqueurs AFC North

Playoffs : Défaite en wild-card face aux Steelers (16-18)

La saison dernière, les Bengals ont décroché une cinquième qualification consécutive en playoffs, mais comme à chaque fois l’aventure s’est terminée au premier tour. Cincinnati ne parvient pas à passer ce cap, et pourtant tout semblait réuni en 2015 avec un effectif talentueux et un Andy Dalton en nette progression.

Prolongation

  • Giovani Bernard (RB)
  • Shawn Williams (S)

Les Bengals ont prolongé pour 3 saisons (15.5M$) le RB Gio Bernard qui sort d’une saison solide. Le safety Shawn Williams rempile pour 4 ans (19.5M$).

Arrivées notables

  • Brandon LaFell (WR)
  • Karlos Dansby (LB)

Pour pallier aux départs de deux receveurs, les Bengals ont recruté Brandon LaFell, et ils ont pris Tyler Boyd au second tour de la Draft. Karlos Dansby apportera de la profondeur au poste de linebacker.

Départs importants

  • Marvin Jones (WR)
  • Mohamed Sanu (WR)
  • Andre Smith (OT)
  • Emmanuel Lamur (OLB)
  • J Hawk (OLB)
  • Leon Hall (CB)
  • Reggie Nelson (S)

Cincinnati a donc laissé partir deux receveurs durant l’intersaison, un choix plutôt cohérent car Jones et Sanu ont été surpayé. Sur la ligne offensive, Andre Smith est une perte importante, mais les Bengals avaient préparé le terrain. Au niveau défensif, les principaux départs se sont fait sur les lignes secondaires, avec notamment Reggie Nelson qui a terminé leader en interceptions la saison dernière.

Draft 2016

Round 1, Pick 24 (24) William Jackson III CB Houston
Round 2, Pick 24 (55) Tyler Boyd WR Pittsburgh
Round 3, Pick 24 (87) Nick Vigil ILB Utah State
Round 4, Pick 24 (122) Andrew Billings NT Baylor
Round 5, Pick 24 (161) Christian Westerman OG Arizona State
Round 6, Pick 24 (199) Cody Core WR Mississippi
Round 7, Pick 24 (245) Clayton Fejedelem S Illinois

3 stars des Bengals à suivre

  • J Green (WR)
  • Geno Atkins (DL)
  • Andy Dalton (QB)
Andy Dalton peut-il continuer à progresser sans Hue Jackson ? (NewArena)
Andy Dalton peut-il continuer à progresser sans Hue Jackson ? (NewArena)

3 questions pour la saison 2016-2017

Enfin une victoire en playoffs ?

Y a-t-il une malédiction sur Marvin Jones en playoffs ? Le coach des Bengals depuis 2003 a emmené son équipe en playoffs à 7 reprises dont les 5 dernières saisons. Et à chaque fois, les Bengals ont été sorti au premier tour. L’équipe gagne au moins 10 matchs par an, arrive avec un statut de favori et se fait éliminer.

En 2015, cela ressemblait vraiment à une malédiction car les Bengals ne pouvaient pas perdre le match de wild-card face aux Steelers. Même sans Andy Dalton (Big Ben n’était pas là non plus), Cincinnati a globalement dominé le match, et on pensait que c’était bon lorsque Burfict réussissait une interception en fin de match. Puis vient la malédiction. Jeremy Hill perd la balle sur une course, les défenseurs pètent les plombs (Burfict et Jones) et finalement les Steelers gagnent le match.

Peut-être qu’avec Andy Dalton, les Bengals auraient gagné ce match. Mais même avec A.J McCarron ils devaient le remporter… Cincinnati aura surement une nouvelle chance cette année, à eux de briser la malédiction.

Vers une régression du jeu de passes ?

La saison dernière, Andy Dalton a connu sa meilleure saison et il était dans le coup pour le trophée de MVP pendant une grande partie de l’année. Il termine avec 3250 yards, 25 TD et 7 INT en 12 matchs, oui 12 matchs seulement car une blessure au pouce a mis fin sa saison prématurément. Dalton s’est blessé face aux Steelers (déjà) en essayant de faire un plaquage…  Du coup c’est A.J McCarron qui a pris le relais et le jeu des passes est resté plutôt performant. Le backup termine à 2-2, avec une défaite en prolongation contre Denver et la défaite face aux Steelers en wild-card donc.

Le départ de deux des trois meilleurs receveurs de l’équipe peut joueur sur le rendement de l’attaque, même si cela devrait être compensé. A.J Green va prendre plus de responsabilités et on le sait capable d’assumer, Brandon LaFell sera utile à l’opposé, et le rookie Tyler Boyd peut rapidement s’imposer comme une cible de choix. Et il y a également Tyler Eifert, excellent en 2015 mais qui souffre toujours de sa cheville.

Finalement, le plus challenge est le changement de coordinateur offensif, puisque l’excellent Hue Jackson est parti pour Cleveland. Ken Zampese, coach des QB depuis 2003, prend le relais et ne devrait pas trop changer la philosophie de jeu.

A quoi va ressembler le jeu au sol cette saison ?

Excellent lors de sa saison de rookie, Jeremy Hill a connu une année 2015 très compliquée, le fameux « Sophomore Slump ». Pour résumé, il n’a jamais dépassé les 100 yards et il termine sur un fumble qui débouche sur une défaite en playoffs. De 5.1 yards par course en moyenne en 2014, Hill est descendu à 3.6 en 2015.

L’autre RB de ce backfield est Giovani Bernard, qui reste sur une meilleure saison et qui a été prolongé durant l’intersaison. Lui aussi avait connu le « Sophomore slump » mais il a su rebondir. Il a finalement été plus utilisé que Jeremy Hill et termine la saison avec 1200 yards au total (courses + réceptions).

Si Jeremy Hill rebondi de la même façon et que Gio Bernard se maintient, alors ce duo complémentaire pourrait enfin être au top en même temps et donc faire des dégâts.

Le calendrier des Bengals

@ NY Jets ; @ Pittsburgh ; vs Denver ; vs Miami ; @ Dallas ; @ New England ; vs Cleveland ; vs Washington (Londres) ; @ NY Giants ; vs Buffalo ; @ Baltimore ; vs Philadelphia ; @ Cleveland ; vs Pittsburgh ; @ Houston ; vs Baltimore

Sur le papier, le calendrier est plus facile que celui de la saison dernière. Les Bengals joueront 9 matchs loin de leur stade, dont le 30 octobre du côté de Londres.

Prédiction nfl-France

11-5, 2ème AFC North

Même si le jeu de passes peut décliner légèrement, cette équipe a les moyens de faire aussi bien que la saison dernière, et donc de retrouver les playoffs. Le constat reste finalement inchangé comparé à il y a un an, à savoir que nous attendons les Bengals en playoffs, et pas seulement pour participer mais pour enfin gagner.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s