Présentation de la saison 2016-2017 : ATLANTA FALCONS

Publié le Mis à jour le


atlanta_falcons_logo-svg

Bilan 2015-2016 : 8-8, 2ème AFC South

La saison 2015 des Falcons comporte un peu deux saisons en une, car l’équipe a montré deux visages complétement différents. Le départ a été canon, 6 victoires en 7 matchs et un statut d’outsiders surprise. Puis la dégringolade, 7 défaites sur les 9 derniers matchs avec une attaque déréglée. Ce côté bipolaire a été parfaitement incarné par le quarterback Matt Ryan, et ce dernier est la clé du rebond de la franchise cette année.

Prolongation de contrat

  • Adrian Clayborn (DE)

Arrivées notables

  • Matt Schaub (QB)
  • Mohamed Sanu (WR)
  • Alex Mack (OL/C)
  • Derrick Shelby (DE)
  • Dwight Freeney (DE)
  • Courtney Upshaw (DE/OLB)
  • Sean Weatherspoon (ILB)

Numéro 3 à Cincinnati, Sanu a été surpayé par les Falcons et vient pour être le numéro 2. Derrick Shelby, Courtney Upshaw et Dwight Freeney apportent de la profondeur à la ligne défensive et au pass-rush. Mais le gros recrutement est celui du centre Alex Mack, l’une des références à cette position. A noter le retour du linebacker Weatherspoon, après un an du côté de l’Arizona.

Départs importants

  • Roddy White (WR)
  • Jake Long (OT)
  • Paul Soliai (DT)
  • O’Brien Schofield (DE/OLB)
  • Justin Durant (OLB)
  • William Moore (S)

Une page se tourne avec le départ de Roddy White, qui part avec les records de réceptions, yards et touchdowns dans l’histoire de la franchise. Autre joueur qui part après avoir passé de nombreuses saisons à Atlanta, le safety William Moore. Jake Long était en fin de course, Paul Soliai et Justin Durant étaient trop chers. Dan Quinn aurait aimé conserver Schofield, mais les deux parties n’ont pas réussi à se mettre d’accord.

Draft 2016

Round 1, Pick 17 (17) Keanu Neal SS Florida
Round 2, Pick 21 (52) Deion Jones OLB LSU
Round 3, Pick 18 (81) Austin Hooper TE Stanford
Round 4, Pick 17 (115) De’Vondre Campbell OLB Minnesota
Round 6, Pick 20 (195) Wes Schweitzer OG San Jose State
Round 7, Pick 17 (238) Devin Fuller WR UCLA

3 stars des Falcons à suivre

  • Julio Jones (WR)
  • Matt Ryan (QB)
  • Vic Beasley (LB)
Matt Ryan doit se relever après une saison ratée (Getty)
Matt Ryan doit se relever après une saison ratée (Getty)

3 questions pour la saison 2016-2017

Matt Ryan est-il fini ?

Depuis son arrivée en NFL, Matt Ryan est régulier et fait partie du top 10-12 des quarterbacks. Il était d’ailleurs parti sur des bases plutôt semblables la saison dernière, avant d’être catastrophique sur la deuxième partie. Il termine avec 21 touchdowns seulement (surtout quand on a Julio Jones) et 16 interceptions, un ratio mauvais comparé à son historique. Parmi ses 16 interceptions, 3 ont eu lieu dans ses 20 yards et 4 autres dans les 20 yards adverses. Cela prouve une mauvaise gestion dans les moments importants.

Les Falcons ont bien failli aller au Super Bowl en 2012, lorsque Matt Ryan était au top, est-ce encore envisageable aujourd’hui ? Pas sûr, et même si Ryan retrouve son niveau de 2012. A 31 ans, il reste un bon QB et il peut toujours compter sur Julio Jones. Matty Ice a envoyé pas moins de 203 passes dans sa direction en 2015, mais n’est-il pas un peu seul ? Roddy White était en fin de course et est maintenant parti, et il y a un problème au poste de TE depuis la retraite de Tony Gonzalez. Les Falcons ont fait signé Mohamed Sanu durant l’intersaison, une option viable mais pas exceptionnelle.

Mais pour certains observateurs, le problème ne vient pas des armes offensives disponibles mais plutôt du schéma de jeu dans lequel Ryan n’est pas à l’aise. Kyle Shanahan est plutôt un adepte du jeu au sol, il va donc avant tout essayer de mettre ses running-backs en bonne position. Cela s’est vu avec la superbe saison de Devonta Freeman (1056 yards, 11 TD sans jouer toute la saison). La signature d’Alex Mack renforce cette idée, même si toute la ligne et même Matt Ryan vont en profiter. Plus de solidité sera la bienvenue pour éviter à Ryan de se faire sacker trop souvent.

Qui pour mettre la pression sur les quarterbacks ?

La défense d’Atlanta manque globalement de « playmakers », de joueurs capables de faire la différence. Le seul qui pourrait être cité est le cornerback Desmond Trufant. Le pass-rush était un gros problème la saison dernière, puisque les Falcons pointaient à la dernière place de la NFL avec seulement 19 sacks. Et le problème n’est pas récent car le chiffre était de 22 en 2014.

Le rookie Vic Beasley n’a pas eu l’impact prévu, même s’il termine leader de son équipe avec 4 sacks. Il est attendu cette saison et doit s’imposer comme le leader du front-seven des Falcons. Pour l’aider, l’équipe a recruté plusieurs joueurs dont l’expérimenté Dwight Freeney. Quant à Shelby, il est plutôt spécialisé pour contrer le run sur l’extérieur, il n’aide donc pas la pression sur les quarterbacks. Adrian Clayborn a été prolongé pour jouer à l’opposé de Beasley.

Julio Jones est-il le meilleur receveur de la NFL ?

Il y a débat entre lui et Antonio Brown. En 2015, Jones a vu 203 passes arriver en sa direction, et il termine avec 136 réceptions et 1871 yards. Il a dépassé la barre des 100 yards lors de 9 matchs. Avec un meilleur Matt Ryan en 2016, il est capable d’aller chercher les 150 réceptions et de franchir la barre des 2000 yards sur la saison. Antonio Brown aussi, attention au duel à distance…

Le calendrier d’Atlanta

vs Tampa Bay ; @ Oakland ; @ New Orleans ; vs Carolina ; @ Denver ; @ Seattle ; vs San Diego ; vs Green Bay ; @ Tampa Bay ; @ Philadelphia ; vs Arizona ; vs Kansas City ; @ Los Angeles ; vs San Francisco ; @ Carolina ; vs New Orleans

Les trois premiers matchs de la saison sont favorables pour les Falcons. Mais ils savent d’expérience qu’un bon départ ne suffit pas. Le calendrier est globalement plus relevé qu’en 2015, avec notamment une série qui s’annonce compliquée entre les week 4 et 8 (Carolina, Denver, Seattle et Green Bay au programme).

Prédiction nfl-France

7-9, 3ème NFC South

Je ne vois aucune raison pour que les Falcons fassent une meilleure saison que la saison dernière. Il y a toujours des questions autour de Matt Ryan et du pass-rush, les renforts n’étant pas suffisants à mon avis. Le calendrier compliqué fait pencher la bascule du côté négatif.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s