Présentation de la saison 2016-2017 : NEW ORLEANS SAINTS

Publié le Mis à jour le


200px-new_orleans_saints_svg

Bilan 2015-2016 : 7-9, 3ème NFC South

Comme c’est le cas depuis plusieurs saisons, les Saints ont plusieurs visages. D’un côté, une attaque performante derrière l’éternel Drew Brees, qui était dans le top 5 en yards et le top 10 en points sur 9 des 10 dernières saisons. De l’autre côté, une défense historiquement mauvaise, qui bat des records de yards alloués. Ces problèmes défensifs, dans les airs comme au sol, plombent la franchise. Rob Ryan a été remercié après la saison, mais il y a aussi un manque de talent global.

Prolongation de contrat

  • Drew Brees (QB)

Le QB des Saints vient de prolonger d’une saison. Il se place désormais à la deuxième place des joueurs qui ont gagnés le plus d’argent avec leur contrat NFL, derrière Eli Manning.

Arrivées notables

  • Coby Fleener (TE)
  • Nick Fairley (DT)
  • Nathan Stupar (OLB)
  • Craig Robertson (ILB)
  • James Laurinaitis (ILB)
  • Roman Harper (S)

La majorité des arrivées sont logiquement pour la défense, mais aucun joueur ne fait réellement rêver. Le plus gros impact potentiel est celui de Nick Fairley. Le plus gros contrat a en revanche été donné à un joueur à vocation offensive, le TE Coby Fleener qui va remplacer Ben Watson.

Départs importants

  • Khiry Robinson (RB)
  • Marques Colston (WR)
  • Ben Watson (TE)
  • Kevin Williams (DT)
  • David Hawthorne (LB)
  • Brandon Browner (CB)

Une page se tourne avec le départ de Marques Colston, longtemps la cible numéro 1 de Drew Brees. Khiry Robinson était barré par Ingram et Hightower sur le backfield. Aucun défenseur ne sera regretté étant donné les performances de la saison passée.

Draft 2016

Round 1, Pick 12 (12) Sheldon Rankins DT Louisville
Round 2, Pick 16 (47) Michael Thomas WR Ohio State
Round 2, Pick 30 (61) Vonn Bell FS Ohio State
Round 4, Pick 22 (120) David Onyemata DT Manitoba (CN)
Round 7, Pick 16 (237) Daniel Lasco RB California

3 stars des Saints à suivre

  • Drew Brees (QB)
  • Cameron Jordan (DE)
  • Brandin Cooks (WR)
La défense des Saints au travail lors de la pré-saison (nola.com)
La défense des Saints au travail lors de la pré-saison (nola.com)

2 questions pour la saison 2016-2017

Combien de temps encore Drew Brees peut-il porter la franchise ?

A l’issue de cette saison, Drew Brees aura 38 ans, un âge auquel Joe Montana, John Elway ou encore Steve Young ont pris leurs retraites. Mais d’autres stars comme Brett Favre, Peyton Manning ou bien Tom Brady ont repoussé la date limite de péremption des QB. Et s’il on en juge par sa toute récente prolongation, Drew Brees entre dans cette catégorie. En même temps, ses performances sur le terrain prouvent qu’il est surement capable de pousser jusqu’à 40 ans.  Ce qui est remarquable avec Drew Brees, c’est sa régularité. Il aurait dépassé les 5 000 yards en 2015 s’il n’avait pas manqué un match, et il termine avec une 10ème saison à plus de 4 000 yards. Cette année, il va un peu plus étoffer son CV pour le Hall of Fame en dépassant Dan Marino au niveau des yards en carrière. Marino est actuellement 4ème avec 61 361 yards, Brees en est à 60 903.

En évitant les blessures, Brees devrait encore être le leader d’une attaque très performante en 2016. Certes Marques Colston est parti, mais il était très loin de son meilleur niveau. Le receveur numéro 1 est maintenant Brandin Cooks, avec qui Drew Brees commence à avoir une très belle relation. Le recrutement de Coby Fleener lui donne une option viable au poste de TE, après le départ de Watson.

Mais il faut tout de même noter que Sean Payton a évolué depuis la saison dernière sur son approche tactique. Conscient de l’âge de son QB, il a décidé d’intégrer beaucoup plus de jeu au sol. Mark Ingram, C.J Spiller et Tim Hightower se partagent le travail et enlèvent de la pression sur le QB. Drew Brees continue donc de guider le jeu offensif des Saints, mais il n’est plus seul.

La défense peut-elle être encore plus mauvaise ?

Pour commencer, la défense des Saints est à peu près aussi mauvaise contre le jeu de passes que contre le jeu au sol, pas de jaloux. La saison dernière, ils ont encaissé 29.8 points en moyenne, et ils étaient également derniers en yards alloués. Pour prouver l’inutilité de cette défense, prenons un chiffre : le rating des QB qui ont affrontés New Orleans en 2016 est de 116.2 en moyenne… Ce qui signifie que n’importe qui ressemble à Joe Montana quand il joue contre la défense des Saints.

Et alors, qu’ont fait les Saints pour corriger le tir ? Prenons ligne par ligne. Sur la ligne défensive, ils ont recruté Nick Fairley, un joueur prometteur mais qui n’a jamais réellement tenu ses promesses. S’il explose enfin avec les Saints, ce sera un plus. Les Saints ont également pris Sheldon Rankins lors de la draft, un excellent choix qui aura un impact immédiat. Au niveau des linebackers, deux joueurs expérimentés ont été signés, Laurinaitis et Robertson. Le premier est une machine à plaquages mais sur la pente descendante, et le second est plutôt bon en couverture. Rien d’extraordinaire donc. Enfin, sur les lignes secondaires, New Orleans a drafté le safety Vonn Bell au second tour. Un bon choix ici aussi, et il va rejoindre Byrd et Vaccaro. En revanche, la profondeur est plus préoccupante sur le poste de cornerback.

Au final, les Saints ont ajouté des pièces intéressantes, mais il manque toujours des joueurs d’impact, capables de faire la différence. Le DE Cameron Jordan est l’exception (3 sacks en 3 ans) et peut-être Jairus Byrd quand il est à 100%. Mais le principal changement vient en fait du coaching, puisque Dennis Allen (ex coach des Raiders) remplace Rob Ryan.

Le calendrier de New Orleans

vs Oakland ; @ NY Giants ; vs Atlanta ; @ San Diego ; vs Carolina ; @ Kansas City ; vs Seattle ; @ San Francisco ; vs Denver ; @ Carolina ; vs Los Angeles ; vs Detroit ; @ Tampa Bay ; @ Arizona ; vs Tampa Bay ; @ Atlanta

Un gros début de saison est obligatoire si les Saints veulent avoir une chance. Les 4 premiers matchs sont abordables, après le calendrier se complique sérieusement avec plusieurs prétendants aux playoffs et même au Super Bowl (Kansas City, Seattle, Carolina 2 fois).

Prédiction nfl-France

8-8, 2ème NFC South

Malgré une défense horrible, les Saints n’ont jamais été sous les 7 victoires lors des dernières saisons. L’attaque garde cette équipe à flot et cela va continuer cette saison. Le changement de coach en défense peut aider mais il n’y a eu assez de renforts pour espérer une grosse amélioration des résultats.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s