Présentation de la saison 2016-2017 : SAN DIEGO CHARGERS

Publié le Mis à jour le


san_diego_chargers_logo-svg

Bilan 2015-2016 : 4-12, 4ème AFC West

Les Chargers restent sur une saison catastrophique, où à part Philip Rivers, rien n’a fonctionné. Le jeu au sol n’a pas été performant alors que San Diego avait investi un premier tour de draft dans Melvin Gordon, et la défense a été aussi mauvaise contre le jeu de passes que contre le jeu au sol. Il y a également de nombreuses blessures qui n’ont pas aidées. La ville de San Diego a trouvé un accord avec la franchise pour une saison supplémentaire, mais seules des victoires semblent pouvoir convaincre un investissement sur LE long terme dans le sud de la Californie.

Arrivées notables

  • Zach Mettenberger (QB)
  • Travis Benjamin (WR)
  • Jeff Cumberland (TE)
  • Matt Slauson (OL)
  • Brandon Mebane (NT)
  • Casey Heyward (CB)
  • Dwight Lowery (S)

Le recrutement des Chargers est plutôt cohérent, ils avaient besoin de renforts partout et ils ont donc pris des joueurs partout. Mettenberger vient pour être backup de Rivers mais surtout parce qu’il connaît Ken Wisenhunt. Travis Benjamin peut devenir une cible de choix pour le QB. En défense, des bons renforts arrivent, avec Mebane pour ancrer la ligne défensive, et Heyward et Lowery pour pallier aux départs sur les lignes secondaires.

Départs importants

  • Ladarius Green (TE)
  • Johnnie Troutman (OG)
  • Kendall Reyes (DT/DE)
  • Donald Butler (ILB)
  • Kavell Conner (ILB)
  • Patrick Robinson (CB)
  • Eric Weddle (S)

Antonio Gates repousse chaque année l’âge de la retraite, et Ladarius Green a fini par se lasser. Plusieurs joueurs qui n’ont jamais réussi à prouver leur potentiel sont partis, comme Reyes ou Butler. Mais les vraies grosses pertes sont sur les lignes secondaires, avec Patrick Robinson et surtout Eric Weddle.

Draft 2016

Round 1, Pick 3 (3) Joey Bosa DE Ohio State
Round 2, Pick 4 (35) Hunter Henry TE Arkansas
Round 3, Pick 3 (66) Max Tuerk C USC
Round 4, Pick 4 (102) Joshua Perry ILB Ohio State
Round 5, Pick 38 (175) Jatavis Brown OLB Akron
Round 6, Pick 4 (179) Drew Kaser P Texas A&M
Round 6, Pick 23 (198) Derek Watt FB Wisconsin
Round 7, Pick 3 (224) Donavon Clark OG Michigan State

3 stars des Chargers à suivre

  • Philip Rivers (QB)
  • Keenan Allen (WR)
  • Melvin Ingram (LB)
Le RB Melvin Gordon doit se reprendre en 2016 (Fox Sports)
Le RB Melvin Gordon doit se reprendre en 2016 (Fox Sports)

3 questions pour la saison 2016-2017

Philip Rivers peut-il encore porter son équipe ?

Si on se fie à la saison 2015, la réponse est non. Rivers a encore fait une grosse saison, avec 4792 yards et 29 touchdowns, mais les Chargers n’ont remporté que quatre matchs. Le QB a même dû faire sans Antonio Gates lors des quatre premiers matchs de la saison, et sans Keenan Allen lors des huit derniers. Une autre preuve que le QB ne suffit pas, un match perdu contre les Packers (20-27) lors duquel il avait lancé pour 503 yards.

Il ne reste plus que quelques années au top pour Philip Rivers, il peut encore aller chercher des victoires mais il a besoin d’être plus entouré. Avec Allen, Gates et la recrue Travis Benjamin, il aura le choix cette saison. La solidité de la ligne offensive sera importante pour mettre le QB dans de bonnes dispositions.

Le jeu au sol peut-il s’améliorer ?

En 2015, les Chargers étaient 31ème dans ce secteur. Le titulaire était le rookie Melvin Gordon, sélectionné au premier tour (en 15ème position) lors de la draft précédente. Et le running-back a été en grande difficulté, avec seulement 641 yards et 14 matchs (blessé ensuite), 3.5 yards par course en moyenne et aucun touchdown.

Il y a de l’espoir car Gordon a semblé plutôt affuté lors de la pré-saison, et on sait qu’il a du talent puisqu’il l’a prouvé au niveau universitaire. Il y a eu également trois arrivées intéressantes pour le running-back. La première est celle de Ken Wisenhunt au poste de coordinateur offensif, et qui devrait avoir une meilleure entente avec le RB. Il y a aussi le recrutement de lineman Matt Slauson, qui aura pour mission d’ouvrir le jeu. Les Chargers ont également drafté Derek Watt (petit frère de), qui était le fullback de Melvin Gordon à Wisconsin. Autant de raisons de penser que ce dernier montre enfin de quoi il est capable pour sa deuxième saison dans l’élite. Le backup est toujours Danny Woodhead, qui est plutôt un spécialiste du jeu de passes.

Où en est la défense ?

28ème contre le jeu de passes, 30ème contre le jeu au sol, la défense des Chargers ne faisait rien de bien la saison dernière. 2016 ressemble à une sorte de passation de pouvoir, puisque le leader défensif des dernières années, Eric Weddle, est parti, et Joey Bosa a été drafté pour être le futur de la franchise. Mais les Chargers n’ont pas pu faire les choses correctement, ainsi la séparation avec Weddle a été douloureuse, et il y a eu un conflit sur le contrat du rookie. Le bras de fer avec Bosa a duré durant toute la pré-saison, ce qui n’est pas idéal pour se préparer. Le DE devrait du coup manquer au moins le premier match de la saison car il n’est pas prêt. Mais lorsqu’il sera là, Bosa va booster un pass-rush inexistant et il pourra même avoir un impact sur le jeu au sol.

Parmi les autres renforts, l’arrivée de Mebane va permettre à San Diego d’avoir un joueur capable de mettre le bazar dans les lignes offensives adverses. Sur les lignes secondaires, les départs de Robinson et Weddle ont globalement été bien compensés. Jason Verrett reste et il est l’un des meilleurs jeunes cornerback de la ligue. Il sera associé à Casey Heyward, qui a été recruté pour pas trop cher, c’est l’un des bons coups de l’intersaison. Au poste de safety, Dwight Lowery a été signé pour remplacer Eric Weddle.

Il y a donc des renforts, qui devraient permettre à cette défense d’être moins mauvaise, mais les joueurs déjà présents en 2015 vont devoir monter leur niveau d’un cran. Je pense notamment aux Perriman ou Te’o.

Le calendrier de San Diego

Un calendrier bien équilibré pour les Chargers.

Prédiction nfl-France

6-10, 4ème AFC West

La destinée des Chargers est dans les bras de Philip Rivers. La saison dépend avant tout des performances du quarterback, mais le succès est également important pour le futur de la franchise à San Diego.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s