Week 1 – Les trophées de la semaine

Publié le Mis à jour le


Nouvelle saison, nouvelle rubrique. Chaque semaine, je décernerai des trophées à des joueurs, des coachs ou n’importe quelle personne qui le mérite. Certains trophées seront sérieux, comme ceux des meilleurs joueurs de la semaine, d’autre seront plus légers car la NFL nous offre aussi quelques moments WTF.

Matthew Stafford est l'un des lauréats de cette week 1 (Getty)
Matthew Stafford est l’un des lauréats de cette week 1 (Getty)

Trophée « du quarterback de la semaine »

Matthew Stafford (Detroit Lions) – 31/39, 340 yards, 3 TD, 128.6 rating

Beaucoup de questions entouraient l’attaque de Detroit après la retraite de Calvin Johnson. Matthew Stafford a répondu de la plus belles des manières lors de ce premier match. Le QB a envoyé des passes à pas moins de 8 joueurs différents et termine avec 340 yards et 3 touchdowns. Golden Tate a été une option principalement sur des passes courtes, alors qu’une belle connexion est déjà présente dans la profondeur avec la recrue Marvin Jones. Les running-back (Riddick, Abdullah) et le tight-end Ebron ont également été très utilisés (5 réceptions et 1 TD chacun).

Mention honorable : Jameis Winston (Buccaneers) qui affiche 281 yards (23/33), 4 TD – 1 INT et 122.6 de rating. Il est même élu meilleur joueur offensif de la NFC.

Trophée « du running-back de la semaine »

DeAngelo Williams (Pittsburgh Steelers) – 26 courses, 143 yards, 5.5 AVG, 2 TD

Pas de Le’Veon Bell, pas de problèmes. Les Steelers ont tellement d’options offensives que ça ferait presque peur. Williams a donc pris ses responsabilités sur le backfield et termine avec 143 yards, soit le meilleur total pour un RB lors de la week 1. Il est élu meilleur joueur offensif dans l’AFC.

Mention honorable : C.J Anderson (Broncos) qui a été excellent lors du match d’ouverture face aux Panthers. Il marque au sol et dans les airs, et totalise 139 yards au total.

Trophée « du receveur de la semaine »

A.J Green (Cincinnati Bengals) – 12 réceptions, 180 yards, 1 TD

On en reparlera un peu plus bas dans un autre trophée, A.J Green s’est baladé sur la « Revis Island » dimanche après-midi. Le receveur star des Bengals a attrapé les 12 ballons envoyés dans sa direction par Andy Dalton, il totalise 180 yards et marque son 1er touchdown de la saison.

Mention honorable : Antonio Brown (Steelers) qui est reparti sur les mêmes bases que la saison dernière. 8 réceptions, 126 yards et 2 TD.

Trophée « du défenseur de la semaine »

Whitney Mercilus (OLB – Houston Texans)

Elu meilleur défenseur de la semaine dans l’AFC, Mercilus a été dans tous les bons coups face aux Bears et termine avec 2 sacks. Avec un J.J Watt diminué, lui et Jadeveon Clowney ont bien pris leurs responsabilités sur le front-seven de Houston.

Mention honorable : Eric Kendricks (Vikings) qui réussit le premier pick-6 de la saison (sur Marcus Mariota) et est élu meilleur défenseur dans la NFC.

Trophée « du coach de la semaine »

Jack Del Rio (Oakland Raiders)

On aurait également pu appeler ce trophée « le coach le plus couillu de la semaine ». Le choix de Jack Del Rio de tenter une conversion à 2 points en fin rencontre est l’un des coups de la semaine. 31 coachs sur 32 en NFL auraient surement choisis d’égaliser en frappant la transformation, pas Del Rio qui est allé chercher la victoire.

Mention honorable : Bill Belichick (Patriots) pour être aller chercher la victoire dans l’Arizona, sans Tom Brady, Rob Gronkowski, 2 OL titulaires sur 5, Rob Ninkovich…

Le petit sourire victorieux de Jack Del Rio (Raiders.com)
Le petit sourire victorieux de Jack Del Rio (Raiders.com)

Trophée « de la meilleure première impression »

Carson Wentz (Philadelphia Eagles)

Ce trophée deviendra par la suite celui du rookie de la semaine, mais week 1 oblige, c’était la première occasion pour les rookies de se montrer. Et en l’absence de Jared Goff, numéro 1 de la dernière draft et pas aligné par les Rams (pourquoi se priver de Case Keenum en même temps), les yeux étaient rivés sur le numéro 2. Carson Wentz était donc titulaire pour les Eagles et il a été plutôt convaincant, même si un match contre les Browns aide à prendre confiance. Le jeune QB termine avec 278 yards (22/37), 2 touchdowns (aucune interception) et la victoire.

Mention honorable : Will Fuller (WR – Texans) pour avoir presque éclipsé DeAndre Hopkins pour son premier match avec Houston (107 yards, 1 TD).

Trophée « de l’île déserte qui s’est ouverte au tourisme »

Darrelle Revis (CB – New York Jets)

Ne soyons pas catégorique car Darrelle Revis à le temps de se remettre à l’endroit et de redevenir l’un des meilleurs cornerbacks de la NFL. Mais en cette première semaine de NFL, la fameuse « Revis Island » avaient ouvert ses portes, et le receveur des Bengals A.J Green en a profité. Ce dernier a tenu à rappeler que Revis était un futur « Hall of Famer », alors que Revis lui-même s’est logiquement montré critique sur sa prestation du soir.

Trophée « du meilleur quarterback sans défense »

Andrew Luck (Indianapolis Colts)

Le premier match des Colts résume surement très bien la saison à venir pour la franchise. A savoir, un quarterback qui fait tout ce qu’il peut pour garder son équipe dans le match, mais une défense qui fait tout ce qu’elle peut pour qu’il perde quand même. Andrew Luck a été très bon avec 385 yards, 4 TD et 66% de passes réussies, mais sa défense a encaissé 448 yards (dont 332 dans les airs) et 39 points.

Mention honorable : Drew Brees (Saints) qui lance pour plus de 400 yards mais n’arrive pas à repartir avec la victoire.

Trophée « de la célébration la plus réussie »

Antonio Brown (WR – Pittsburgh Steelers)

Durant l’intersaison, Antonio Brown s’est entrainée puisqu’il a participé à l’émission Danse avec les Stars aux Etats-Unis. Pressé de nous montrer ce qu’il a appris, il n’a pas tardé à marquer son premier touchdown de la saison. Après les danses plus classiques et les hugs aux poteaux, il nous a offert un joli twerk. Il a évidemment été pénalisé pour ça, puisque la NFL n’aime pas la danse.

Mention honorable : Victor Cruz (WR – Giants) qui a marqué pour son retour après 700 jours d’absence, et qui nous a montré qu’il maitrise toujours sa fameuse « Salsa dance ».

Trophée « du plus gros comeback »

Kansas City Chiefs

Mené 21-3 à la mi-temps par les Chargers, les Chiefs se sont révoltés (et ont profité de la blessure de Keenan Allen) pour finalement s’imposer sur un touchdown au sol d’Alex Smith. Et c’est tout simplement le plus gros comeback de l’histoire de la franchise de Kansas City.

Trophée « du rookie qui a parlé trop vite et trop fort »

Ezekiel Elliott (RB – Dallas Cowboys)

Drafté en 4ème position de la dernière draft par les Cowboys, Ezekiel Elliott ou Zeke pour les intimes, avait annoncé la couleur. Il veut battre le record du nombre de yards au sol pour un rookie, un record détenu par Monsieur Eric Dickerson (1808 yards avec les Rams en 1983). Après ses 51 yards en 20 courses (2.6 yards par course) de la week 1, Zeke doit peut-être reconsidérer son objectif.

Trophée « du kicker qui a les jambes qui tremblent »

Nick Folk (New York Jets)

Normalement très sûr, Nick Folk n’a pas démarré la saison de la meilleure des façons. Le kicker des Jets a clairement coûté la victoire à son équipe dimanche (22-23 contre Cincinnati), en manquant une transformation et un field-goal.

Mention honorable : Blair Walsh (Vikings) qui a recommencé la saison 2016 comme il avait terminé la 2015, en ratant un field-goal. Il en a même raté un second plus tard mais s’est bien repris.

Trophée « de la pire action de la semaine »

Terrance Williams (WR – Dallas Cowboys)

Alors que les Cowboys étaient menés d’un petit points (20-19) par les Giants, Dak Prescott a eu une dernière opportunité pour remonter le terrain et placer son kicker en bonne position. Sur la dernière passe avant que Dan Bailey tente un field-goal d’une 50aine de yards (il en avait déjà mis deux dans le match), Prescott trouve Williams. Sauf que ce dernier oublie de sortir du terrain afin d’arrêter le chrono…alors que Dez Bryant lui montre clairement où aller. Bilan, Dallas n’a pas le temps de tenter le field-goal et perd le match.

Mention honorable : Kenny Stills (WR – Dolphins) qui n’avait vraiment pas envie de marquer face à Seattle. Alors qu’il avait réussi à mettre Earl Thomas à 10 yards de lui, Stills ne parvient pas à contrôler une belle passe de Tannehill… Un touchdown tout fait.

Trophée « de l’équipe angoissante »

Los Angeles Rams

Angoissante, embarrassante… Choisissez le mot que vous voulez pour décrire la performance des Rams face aux 49ers lors de la week 1. Visiblement, la franchise avait prévu de rendre la ville de Los Angeles fière. Jeff Fisher continue donc de perdre et il est déjà le 1er coach sur la sellette. Case Keenum nous a offert une performance exquise avec 130 yards (17/35), 2 belles interceptions et un rating fabuleux de 34.2. Et pendant ce temps-là, le 1er choix de la draft Jared Goff n’était pas dans le groupe… L’art de la gestion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s