Week 3 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le


Encore un superbe dimanche de NFL hier, avec notamment deux surprises du côté de Buffalo et de Charlotte. Cinq équipes restent invaincues après 3 journées, dont deux menées par des quarterbacks rookies (Eagles, Broncos) et deux autres décimées par les blessures (Vikings, Patriots).

Gros rebond des Bills qui créent la surprise face aux Cards (AP)
Gros rebond des Bills qui créent la surprise face aux Cards (AP)

Buffalo Bills (1-2) 33 – Arizona Cardinals (1-2) 18

  • Une des surprises de la soirée, la large victoire des Bills face aux Cardinals. Le renvoi de Greg Roman a visiblement eu un effet positif sur l’équipe, reste à voir s’il persiste dans les prochaines semaines.
  • LeSean McCoy marque 2 touchdowns au sol et termine avec 110 yards, soit presque autant que lors des deux premiers matchs cumulés. McCoy dépasse du coup les 50 TD au sol en carrière. Tyrod Taylor ajoute 76 yards au sol, dont la plus longue course de l’histoire de la franchise par un QB (49 yards).
  • La défense de Buffalo a également rebondi après avoir alloué près de 500 yards face aux Jets. Les Cardinals ne gagnent que 2 yards sur leurs 5 premières possessions et ils « punt » à chaque fois. Carson Palmer lance 4 interceptions en fin de match.
  • Seul fait marquant pour Arizona, un field-goal de 60 yards de Chandler Catanzaro.

Tennessee Titans (0-3) 10 – Oakland Raiders (2-1) 17

  • Même s’ils n’ont jamais alloué plus de yards que cette saison sur les 3 premiers matchs, les Raiders ont retrouvé leur défense hier. Ils ont gardé les Titans à 10 points et ont forcé 3 pertes de balle et 1 sack.
  • Oakland a construit son succès en première mi-temps, avec notamment une passe de touchdown de Derek Carr pour Seth Roberts. A la pause, les Titans n’avaient gagné que 40 yards en attaque.
  • Marcus Mariota termine avec 214 yards (17/33) et perd la balle à 3 reprises (2 interceptions et 1 fumble). Il en est à 7 déjà cette saison, 4 interceptions et 3 fumbles.
  • DeMarco Murray rebondi bien du côté de Tennessee. Hier il termine avec 114 yards et 1 TD au sol, ainsi que 41 yards en 5 réceptions dans les airs. C’est son 22ème match en carrière avec plus de 100 yards au sol.
  • Le kicker des Raiders, Sebastien Janikowski, a battu le record du nombre de field-goals réussis à plus de 50 yards. Avec son 53ème hier, il dépasse Jason Hanson.

Miami Dolphins (1-2) 30 – Cleveland Browns (0-3) 24

  • Deux équipes sans victoire avant cette journée, et deux équipes qui ont presque tout fait pour ne pas gagner. Ce sont finalement les Dolphins qui s’imposent en prolongation. Ryan Tannehill trouve d’abord Jarvis Landry pour un gros gain, et Jay Ayaji trouve la solution au sol.
  • Avant ça les deux équipes avaient eu l’occasion de remporter la rencontre dans le temps réglementaire. Ryan Tannehill d’abord, mais il a perdu le ballon à 20 secondes de la fin. Puis Cody Parker ensuite, mais le kicker des Browns rate son 3ème coup de pied du match.
  • Cody Kessler était le QB titulaire pour Cleveland. Le rookie est le 3ème QB en 3 matchs cette saison et le 5ème sur les 5 derniers matchs des Browns (Manziel, Davis, RGIII, McCown, Kessler).
  • Hier soir, Terrell Pryor a fait un peu de tout pour Cleveland. Il termine avec 144 yards en réception, 25 yards au sol avec 1 touchdown, mais également 35 yards à la passe (3/5), et une action défensive comme safety (sur un hail mary).

Jacksonville Jaguars (0-3) 17 – Baltimore Ravens (3-0) 19

  • Une fois de plus, le pied du kicker Justin Tucker a été précieux. Il passe 4 field-goals dont celui de la victoire de 54 yards à 1 minutes de la fin du match.
  • Les Jaguars ont pourtant eu des opportunités pour faire la différence, en forçant 3 pertes de balle dans le 4ème quart-temps. Mais ils ne marquent que 3 points, se font contrer un autre field-goal, et Bortles lance 2 interceptions.
  • Malgré son match moyen (214 yards, 2 INT), Joe Flacco a battu un record de franchise en réussissant 21 passes consécutives.
  • 3 sur 3 pour les Ravens pour la première depuis 2009. Baltimore n’a une différence que de +13 sur l’ensemble des 3 matchs. Au contraire, grosse déception pour Jacksonville qui compte 3 défaites.
Les Ravens ne sont pas parfaits mais ils gagnent (baltimoreravens.com)
Les Ravens ne sont pas parfaits mais ils gagnent (baltimoreravens.com)

Green Bay Packers (2-1) 34 – Detroit Lions (1-2) 27

  • Pour leur première à Lambeau Field cette saison, les Packers ont brillé offensivement. La majorité des dégâts ont été fait en 1ère mi-temps, puisque Green Bay menait 31-10 à la pause. Aaron Rodgers avait déjà lancé 4 touchdowns, dont 2 pour Jordy Nelson.
  • Le coach Mike McCarthy s’est montré frileux en deuxième période. Heureusement pour lui, son attaque avait fait le boulot. Rodgers termine avec 205 yards (15/24) et 4 TD, Nelson prend 101 yards et 2 TD, et Lacy gagne 103 yards au sol.
  • Les Lions ont eu le mérite de tenter un comeback et n’échouent qu’à 1 touchdown. Matthew Stafford finit avec 385 yards et 3 TD. Le QB a également lancé sa 100ème interception en carrière.
  • Grosse performance de Marvin Jones qui totalise 205 yards en 6 réceptions, avec notamment un touchdown de 73 yards. 2 records personnels pour l’ex-WR des Bengals. C’est également la première fois de sa carrière qu’il enchaîne 2 matchs à plus de 100 yards.
  • Les Packers ont montré quelques lacunes contre le jeu de passes, ils sont par contre très solides contre le jeu au sol depuis le début de saison. Ils ont mis 11 quart-temps avant d’encaisser 100 yards au total et pointent actuellement largement en tête de la NFL avec seulement 42.7 yards par match alloués au sol.

Cincinnati Bengals (1-2) 17 – Denver Broncos (3-0) 29

  • Trevor Siemian n’a pas eu l’air intimidé par son premier match à l’extérieur. Le QB des Broncos fait un match quasi parfait avec 312 yards, 4 TD et 0 INT. Il a notamment réussi 11 passes sur 12 et 2 TD sur les deux drives qui permettent aux Broncos de prendre l’avantage dans le 4ème quart-temps.
  • Les receveurs de Denver, qui se plaignaient du peu de passes lancées dans leurs directions, se sont rassurés. Emmanuel Sanders prend 117 yards et 2 TD, et Demaryius Thomas finit avec 100 yards et 1 TD.
  • Cincinnati a fait quelques dégâts au sol dans un premier temps. Jeremy Hill réussit notamment une course de 50 yards et il termine finalement avec 97 yards et 2 TD. Ça été plus compliqué pour le jeu de passes et un Andy Dalton qui n’a pas pu faire grand-chose (206 yards, 1 INT).
  • Voici les stats des QB qui ont affronté les Broncos lors des 5 derniers matchs : Dalton (0 TD – 1 INT), Luck (1 TD – 1 INT), Newton (1 TD – 1 INT), Newton (0 TD, 1 INT), Brady (1 TD – 2 INT) … Encore plus fort ? Aucun QB adverse n’affiche un rating de plus de 100 sur les 28 derniers matchs des Broncos…

Carolina Panthers (1-2) 10 – Minnesota Vikings (3-0) 22

  • Autre surprise du jour, la victoire à Charlotte de Vikings pourtant décimés. La franchise du Minnesota met d’ailleurs fin à une série de 14 victoires à domicile pour les Panthers.
  • Limités à 2 first-downs sur leurs 5 premières possessions et à 34 yards en 1ère mi-temps (205 pour Carolina), les Vikings n’ont pourtant que 2 petits points de retard à la pause (10-8).
  • La défense des Vikings a pris le dessus pendant tout le match et termine avec 3 interceptions et 8 sacks sur Cam Newton (dont 1 safety). Les 2 receveurs titulaires des Panthers, Benjamin et Funchess, n’attrapent pas un seul ballon du match.
  • Coup d’arrêt donc pour Newton (262 yards, 3 INT) et l’attaque de Carolina, qui restait sur 42 points marqués en moyenne sur les 3 derniers matchs à domicile.
  • Les Panthers dépassent tout de même les 100 yards au sol, pour le 30ème match de suite. C’est la 3ème plus longue série de l’histoire.
  • Sam Bradford remporte sa 2ème victoire en 2 matchs, il termine avec 171 yards et 1 TD. Avec Adrian Peterson blessé, Asiata et McKinnon se sont partagés le travail au sol et gagnent 70 yards.

New York Giants (2-1) 27 – Washington Redskins (1-2) 29

  • Gros duel entre rivaux de division, surtout en 2ème mi-temps lorsque les Redskins ont refait leur retard (9-21). Ils évitent ainsi une 3ème défaite en autant de matchs.
  • Un field-goal de Dustin Hopkins fait la différence dans le dernier quart temps. Eli Manning a pourtant plusieurs opportunités de faire gagner les Giants, mais le QB se fait intercepter 2 fois dans cette ultime période.
  • Le duel Odell Beckham Jr – Josh Norman a lui aussi tenu ses promesses. Le receveur des Giants le remporte finalement grâce à quelques belles actions en fin de match. OBJ termine avec 7 réceptions et 121 yards. Mais il perd 2 matchs dans la soirée, celui contre Washington et celui contre un filet d’entrainement des kickers qui lui a rendu sa frustration…
  • OBJ est tout de même devenu le joueur à atteindre le plus rapidement les 3000 yards en réceptions (30 matchs).
  • Le centre des Giants, Weston Richburg, est lui devenu le 1er joueur à se faire exclure après 2 fautes personnelles.
OBJ gagne son duel face à Josh Norman, mais les Giants perdent le match (USA Today)
OBJ gagne son duel face à Josh Norman, mais les Giants perdent le match (USA Today)

Tampa Bay Buccaneers (1-2) 32 – Los Angeles Rams (2-1) 37

  • Enfin des touchdowns pour les Rams ! Case Keenum lance le 1er de la saison et donc le 1er depuis le retour à Los Angeles. Todd Gurley ouvre lui aussi son compteur cette saison (2 TD). Case Keenum a soufflé le chaud et le froid, avec 190 yards, 2 TD mais aussi une pick-6.
  • Du côté de Tampa, Doug Martin était absent, et c’était donc Charles Sims le RB titulaire. Il gagne 55 yards au sol et prend 69 yards dans les airs.
  • Jameis Winston a fait ce qu’il a pu pour tenter de donner la victoire aux Bucs. Il finit avec 405 yards et 3 TD. Mais il a de nouveau commis des erreurs qui ont coûté chères, une interception qui amène un des touchdowns de Gurley, et un fumble perdu qui est retourné en touchdown par la défense des Rams.
  • A 2 minutes de la fin du temps réglementaire, un orage sur Tampa a forcé une interruption du match pendant 69 minutes.

Seattle Seahawks (2-1) 37 – San Francisco 49ers (1-2) 18

  • Match à sens unique pour les Seahawks qui ont mené 37-3 dans cette rencontre. Les points des 49ers viennent en toute fin de match, sur deux courses de Carlos Hyde.
  • Il faudra tout de même suivre avec attention les résultats de l’IRM de Russell Wilson. La jambe du QB s’est pliée bizarrement sur un plaquage et le genou gauche semble touché. Il est vite revenu sur le terrain après l’action, mais son staff a préféré le sortir étant donné le score. Ils se sont montré rassurant ensuite.
  • Le rookie Trevone Boykin l’a remplacé et a lancé son 1er touchdown en NFL.
  • Après avoir marqué 15 points en 2 matchs, l’attaque de Seattle se reprend. Doug Baldwin attrape 8 ballons pour 164 yards (record personnel). Titulaire au poste de running-back, Christine Michael gagne 106 yards et marque 2 TD. A noter aussi le retour en forme du TE Jimmy Graham, qui finit avec 100 yards et 1 TD.

Kansas City Chiefs (2-1) 24 – New York Jets (1-2) 3

Résumé du match de Ryan Fitzpatrick (via B/R)
Résumé du match de Ryan Fitzpatrick (via B/R)
  • Une semaine après une de ses meilleures performances, Ryan Fitzpatrick a livré une de ses pires à Kansas City. Le QB des Jets se fait intercepter à 6 reprises, dont 2 fois par Marcus Peters et une pick-6 pour Derrick Johnson.
  • Fitzpatrick a donc été très mauvais, avec 188 yards seulement, moins de 50% de passes réussies (20/44) et donc un record personnel de 6 interceptions. Le dernier QB à avoir lancé autant d’interceptions était un certains Peyton Manning en 2007…
  • Au total, la défense des Chiefs force 8 pertes de balle et marque 2 touchdowns défensifs. En plus de la pick-6, Demetrius Harris marque après un fumble de Jalin Marshall sur un retour de kickoff.
  • Avec ses 2 interceptions, Marcus Peters en totalise déjà 4 cette saison (leader NFL). Il avait terminé leader de NFL l’année dernière, lors de saison rookie, avec 8. Le CB des Chiefs compte 13 interceptions sur ses 21 premiers matchs en carrière, à titre de comparaison, Deion Sanders ou Darrelle Revis en avaient 6.

Indianapolis Colts (1-2) 26 – San Diego Chargers (1-2) 22

  • Grâce à un TD de 63 yards de T.Y Hilton sur une passe d’Andrew Luck, les Colts parviennent à s’imposer face aux Chargers. Jusqu’ici plutôt discret, T.Y Hilton termine avec 8 réceptions, 174 yards et 1 TD.
  • Limité à l’entrainement la semaine dernière, Luck lance pour 331 yards et 1 TD, et il a réussi plusieurs actions importantes lors du match. Il n’a pas été parfait puisqu’il se fait intercepter et perd un fumble.
  • Indianapolis parvient à conserver la victoire grâce à 2 fumbles forcés en fin de match.
  • Philip Rivers lance pour 330 yards mais ne parvient pas à marquer. Melvin Gordon a encore trouvé la faille mais est limité à 35 yards au sol.
  • La malédiction continue pour San Diego. Après Kennan Allen et Danny Woodhead, c’est au tour de Manti Te’o de se blesser gravement. Le linebacker s’est rompu le tendon d’Achilles et ne rejouera pas cette saison…

Philadelphia Eagles (3-0) 34 – Pittsburgh Steelers (2-1) 3

  • Carson Wentz continue ses débuts parfaits. Le QB rookie signe son 3ème succès avec les Eagles et n’a toujours pas lancé d’interception. Hier, il passe les 300 yards pour la première fois et marque 2 touchdowns.
  • Carson Wentz est le 1er joueur de l’histoire à lancer plus de 100 passes, en réussir plus de 60 et marquer plus de 5 touchdowns sans se faire intercepter sur ses 3 premiers matchs.
  • Autre stats, Doug Pederson et Carson Wentz rejoignent Rex Ryan et Mark Sanchez comme seuls tandems coach/QB rookie à débuter par 3-0.
  • Bien sûr, certains dirons que le quarterback joue simple et sans risques, et que beaucoup de yards viennent après les réceptions. Le touchdown de 73 yards de Darren Sproles en est l’incarnation. Le RB est d’ailleurs entré dans le top 10 des joueurs avec le plus de yards au global (courses, réceptions, retours…) avec 18 208. Devant lui, on retrouve des noms comme Jerry Rice, Walter Payton, Emmitt Smith ou encore LaDainian Tomlinson…
  • Après avoir battu les Browns et les Bears, ce match était un premier gros test face à des Steelers eux aussi invaincus. Test réussi.
  • Les Steelers n’ont pas été bons du tout, à quel point ? Au point de subir leur plus grosse défaite depuis un 41-10 face aux Bengals en 1989.
  • Big Ben termine avec 257 yards, 1 interception, 1 fumble perdu et 0 touchdown. DeAngelo Williams a été inexistant avec 8 courses et 21 yards seulement.

Dallas Cowboys (2-1) 31 – Chicago Bears (0-3) 17

  • Dallas gagne enfin sans Tony Romo. Et avec Dak Prescott et Ezekiel Elliott, le futur semble prometteur pour l’attaque des Cowboys. Le premier a bien guidé son équipe et lance sa première passe de touchdown en NFL, pour Dez Bryant. Le second passe pour la première fois les 100 yards au sol (140 en 30 courses).
  • Du côté des Bears, Brian Hoyer était le QB titulaire en l’absence de Jay Cutler. Il termine avec 317 yards et 2 TD, la majorité venant une fois le match bouclé. Les 2 passes de TD sont attrapées par le TE Zach Miller.
  • Les Cowboys retrouvent enfin le chemin de la victoire à domicile. Ils restaient en effet sur 8 défaites de rang à l’AT&T Stadium.
  • Chicago démarre par 3 défaites pour la 2ème saison de rang sous les ordres de John Fox.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s