Week 4 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le


Entre Londres et les Etats-Unis, la majorité des équipes de NFL jouaient hier leur 4ème match de la saison. Il y a beaucoup de choses à retenir, comme le fait que les Broncos sont restés invaincus, que les Patriots ne le sont plus, que des poids lourds de la NFC souffrent, ou que Matt Ryan et Julio Jones battent des records… Pour tout le reste, voici le résumé des matchs d’hier. 

Les Jaguars ont dû attendre de voyager en Europe pour remporter leur premier match de la saison (The Guardian)
Les Jaguars ont dû attendre de voyager en Europe pour remporter leur premier match de la saison (The Guardian)

Jacksonville Jaguars (1-3) 30 – Indianapolis Colts (1-3) 27

  • Ce match entre les Jaguars et les Colts était le premier de la saison à Londres. Le stade de Wembley était une nouvelle fois plein et l’ambiance au rendez-vous.
  • Jacksonville a eu jusqu’à 17 points d’avance (23-6 à la fin du 3ème quart-temps). Les Colts ont tenté un comeback dans la dernière période, marquent 2 touchdowns, mais échouent finalement à 3 points.
  • Les Colts se sont handicapés eux-mêmes, aussi bien en attaque avec des ballons relâchés et une interception lancée par Luck, qu’en défense avec plusieurs grosses pénalités.
  • Pour la première fois cette saison, Blake Bortles ne perd pas de ballon. Il termine avec 207 yards (19/33) et 2 TD à la passe, ainsi que 36 yards et 1 TD au sol. Le jeu au sol a d’ailleurs été plutôt efficace, avec T.J Yeldon qui prend 71 yards en 14 courses.
  • Côté Indianapolis, Andrew Luck lance pour 234 yards (27/42), 2 TD et 1 INT. Toujours aussi peu protégé, le QB prend 6 sacks. Au sol, Frank Gore gagne 68 yards en 16 courses et marque 1 touchdown. Le RB jouait son 4ème match hors des Etats-Unis, il totalise 264 yards et 4 touchdowns lors de ces matchs.

Houston Texans (3-1) 27 – Tennessee Titans (1-3) 20

  • Pour la première fois depuis 83 matchs, les Texans jouaient sans leur star défensive J.J Watt. Le DE ne rejouera pas cette saison après s’être fait opéré du dos.
  • Houston prend un bon départ et mène rapidement 14-0 grâce à 2 passes de touchdown du QB Brock Osweiler. Les Titans reviennent ensuite grâce à 2 touchdowns au sol de DeMarco Murray.
  • En seconde mi-temps, l’attaque des Texans a beaucoup plus de mal. La différence vient d’un touchdown de 67 yards de Will Fuller sur un retour de punt. Le rookie totalise également 81 yards et 1 TD dans le jeu aérien.
  • Avant cet exploit de Fuller, Brock Osweiler avait lancé sa 2ème interception du match, mais Jadeveon Clowney avait stoppé Mariota sur un joli sack.
  • Osweiler finit avec 254 yards (25/37, 2 TD et 2 INT. Mariota prend 202 yards (13/29) et lance 1 interception.

Washington Redskins (2-2) 31 – Cleveland Browns (0-4) 20

  • Les Redskins ont gagné en étant efficaces, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici. Face aux Browns, ils marquent 4 touchdowns lorsqu’ils étaient en redzone, alors qu’ils affichaient un ratio de 3 sur 14 sur les trois premiers matchs.
  • Kirk Cousins lance pour 3 touchdowns, dont 2 pour le TE Jordan Reed, et finit avec 183 yards (21/27). Il lance aussi 1 interception. Matt Jones passe les 100 yards au sol (117) et ajoute 1 TD.
  • Jordan Reed atteint les 200 réceptions en 38 matchs, aucun autre TE n’avait été aussi rapide. Le précédent record était de 39 matchs, pour le Hall of Famer Kellen Winslow.
  • Pour Cleveland, Cody Kessler était de nouveau titulaire et fait un match correct, avec 223 yards (28/40), 1 TD – 1 INT. Isaiah Crowell a encore été très bon au sol et prend 112 yards en 15 courses avec 1 touchdown.
  • Mais 3 pertes de balles en seconde mi-temps font mal aux Browns. Le deux Johnson, Malcolm le FB rookie et Duke le RB, perdent chacun 1 fumble, et Josh Norman intercepte une passe de Kessler.
  • Cleveland est la seule équipe sans victoire après 4 journées.

New York Jets (1-3) 17 – Seattle Seahawks (3-1) 27

  • Légèrement blessé au genou, Russell Wilson portait une genouillère mais ça n’a pas semblé le gêner. Certes sa mobilité n’était pas la même, mais il lance pour 309 yards (23/32) et 3 touchdowns. Il a notamment été quasiment parfait en 1ère mi-temps, où il réussit 10 passes sur 11, pour 191 yards et 2 TD.
  • En face, Ryan Fitzpatrick continue sa mauvaise période. Il se fait intercepter à 3 reprises, 2 fois par Richard Sherman et 1 autre fois par Earl Thomas. Le QB des Jets compte 9 interceptions sur les 2 derniers matchs.
  • Jimmy Graham confirme son retour en forme. Le TE attrape 6 ballons pour 113 yards, et il nous a gratifié d’une magnifique réception à une main en début de match.
  • Tout juste signé par les Seahawks, le RB C.J Spiller marque un touchdown de 8 yards sur une passe de Wilson.
Le connexion Wilson – Graham commence à faire des dégâts, pas une bonne nouvelle pour les autres équipes de NFL (Getty)
Le connexion Wilson – Graham commence à faire des dégâts, pas une bonne nouvelle pour les autres équipes de NFL (Getty)

New England Patriots (3-1) 0 – Buffalo Bills (2-2) 16

  • Ce match entre rivaux de division était chaud même avant le début de la rencontre. Une altercation a même eu lieu lors de l’échauffement.
  • Première défaite cette saison pour New England, et premier shutout pris au Gillette Stadium. La dernière fois que les Pats n’avaient pas marqué de point à domicile remonte à 1993.
  • Jacoby Brissett était le QB titulaire des Patriots, malgré sa blessure au pouce de la semaine dernière. Jimmy Garoppolo (épaule) n’était pas remis et Tom Brady purgeait son dernier match de suspension.
  • Les Bills remportent le match grâce à 1 touchdown (Taylor pour McCoy) et 5 field-goals de Dan Carpenter. La défense a également fait le boulot, en « sackant » Brissett à 3 reprises.
  • Moyen depuis le début de la saison, Tyrod Taylor a fait un bon match. Il finit avec 246 yards (27/39) et 1 TD. Le RB LeSean McCoy passe les 100 yards au total (70 au sol, 38 et 1 TD dans les airs).
  • L’attaque de New England a eu du mal pendant tout le match. Elle ne gagne que 277 yards au total et les Pats ne convertissent qu’un 3rd down en 12 tentatives.

Atlanta Falcons (3-1) 48 – Carolina Panthers (1-3) 33

  • Nuit de record pour les Falcons et le duo Matt Ryan / Julio Jones. Le QB termine avec un record de franchise de 503 yards à la passe (et 4 TD), et le receveur établit lui aussi un record avec ses 300 yards en 12 réceptions. Jamais un duo QB/WR n’avait fait un 500/300 au cours du même match.
  • A la mi-temps déjà, Julio Jones affichait 170 yards en 7 réceptions. Il est le 6ème joueur de l’histoire à passer les 300 yards en un match. Le dernier joueur à l’avoir fait était l’ex-WR des Lions, Calvin Johnson, avec 329 yards face aux Cowboys en 2013. Le record appartient toujours à Flipper Anderson et ses 336 yards avec les Rams en 1989.
  • Les Panthers ont tenté un comeback dans le dernier quart-temps et marquent 3 touchdowns, dont 2 pour le QB remplaçant Derek Anderson. Il a remplacé Cam Newton, sorti pour un protocole commotion. Le défenseur des Falcons, Robert Alford, met fin aux espoirs de Carolina lorsqu’il intercepte une passe d’Anderson et part marquer.
  • Les Panthers, champions NFC en titre, perdent leur 3 match en 4 journées.

Baltimore Ravens (3-1) 27 – Oakland Raiders (3-1) 28

  • Après avoir été menés 14-3 et 21-12, les Ravens ont réussi à prendre l’avantage dans le 4ème quart-temps. Terrance West fait passer Baltimore devant après que la défense ait forcé un fumble.
  • Mais comme la saison dernière, Derek Carr a eu le dernier mot et trouve Michael Crabtree dans le coin de la endzone. Le receveur termine avec 3 des 4 touchdowns du QB, qui lance pour 199 yards (25/35).
  • Les Ravens totalisent 412 yards en attaque, dont 298 pour le QB Joe Flacco, mais ils ont été incapables de marquer un touchdown avant la fin du 3ème quart-temps.
  • Première défaite de la saison pour Baltimore. Les Raiders affichent le même bilan (3-1) avec 3 victoires à l’extérieur.

Chicago Bears (1-3) 17 – Detroit Lions (1-3) 14

  • Première victoire de la saison pour les Bears, qui mettent ainsi fin à une série de 6 défaites à domicile.
  • Les Bears se sont fait peur mais ont tenu. Alors qu’ils menaient 17-6 à 2 minutes de la fin du match, Andre Roberts marque pour Detroit sur un retour de punt de 86 yards, et Stafford réussit la conversion à 2 points. Heureusement derrière, Chicago récupère le onside kick.
  • Brian Hoyer était le QB titulaire pour le 2ème match de suite. Et il a été très bon, finissant avec 302 yards (28/36) et 2 TD. Eddie Royal finit avec 111 yards et 1 TD, et le TE Zach Miller attrape l’autre. Au sol, le rookie Jordan Howard prend 111 yards.
  • Quant à Matthew Stafford, il ne termine qu’avec 213 yards (23/36) et lance 2 interceptions. L’entente avec Golden Tate continue d’être un problème.
Brian Hoyer, solide pour aller chercher la première victoire des Bears (Chicago Tribune)
Brian Hoyer, solide pour aller chercher la première victoire des Bears (Chicago Tribune)

Tampa Bay Buccaneers (1-3) 7 – Denver Broncos (4-0) 27

  • Ce match mettait aux prises deux QB draftés en 2013. Côté Tampa, Jameis Winston, 1er choix, et côté Denver, Trevor Siemian, 250ème choix et dernier QB pris. Malheureusement, le duel n’est pas allé jusqu’au bout car Siemian a dû sortir avant la mi-temps avec une épaule blessée. Il avait lancé pour 68 yards et 1 TD.
  • Du coup, le rookie et 1er choix des Broncos, Paxton Lynch a fait ses débuts. Ça n’a pas affecté l’équipe et il s’est même montré plutôt solide avec 170 yards (14/24) et 1 TD.
  • En face, Jameis Winston n’a pas été à la fête. Il ne réussit même pas la moitié de ses passes (17/35) pour 179 yards. Il marque une fois au sol, mais se fait intercepté à 2 reprises par Aqib Talib. Le CB avait été drafté par les Bucs et y a joué pendant plus de 4 saisons.
  • Pour la 2ème semaine de suite, le match a dû être arrêté à cause d’un orage sur Tampa.

Arizona Cardinals (1-3) 13 – St Louis Rams (3-1) 17

  • Le tournant de ce match a eu lieu à un peu moins de 6 minutes de la fin du temps réglementaire. Les Cards mènent mais Carson Palmer se fait sacker par Aaron Donald sur 3rd down. Sur l’action, la tête du QB d’Arizona tape par terre et il doit sortir pour un protocole commotion. Sur le punt qui suit, Tavon Austin parcourt 47 yards et place idéalement son attaque. Case Keenum en profite et trouve Brian Quick pour faire passer les Rams devant.
  • Drew Stanton est entré ensuite pour les Cards, mais il se fait intercepter 2 fois dans les dernières minutes du match. Au total, Arizona perd la balle à 5 reprises.
  • Les Rams ne font pas un match énorme. Case Keenum ne réussit que 18 passes sur 30 pour 266 yards mais marque 2 TD, et Todd Gurley ne prend que 33 yards en 19 courses. Mais ils ont su profiter des erreurs adverses. Les Cards terminent avec 420 yards offensifs contre seulement 288 pour LA.
  • Il ne fait décidemment pas bon être favori pour le Super Bowl dans la NFC. A l’image des Panthers, les Cardinals perdent une 3ème fois en 4 journées, soit autant que lors de toute la saison dernière. Au contraire, le déménagement à Los Angeles donne des ailes aux Rams qui gagnent pour la 3ème C’est le meilleur départ de la franchise depuis 2006.

San Diego Chargers (1-3) 34 – New Orleans Saints (1-3) 35

  • Les Saints sont allés chercher leur première victoire de la saison au terme d’un superbe comeback. Menés de 13 points à moins de 5 minutes de la fin du match, ils profitent notamment de 2 pertes de balle des Chargers. Melvin Gordon puis Travis Benjamin perdent des fumbles qui permettent à Drew Brees de faire la différence.
  • Le QB des Saints était de retour à San Diego pour la première fois depuis son dernier match avec le maillot des Chargers en 2005. Il avait mal débuté en lançant 2 interceptions, mais se rattrape en marquant 2 touchdowns dans les 5 dernières minutes. Il finit avec 207 yards (23/36), 2 TD et 2 INT.
  • Philip Rivers, son successeur à San Diego donc, lance pour 321 yards (28/43) et 2 TD. Il se fait également intercepté en toute fin de match alors qu’il tentait de refaire passer son équipe devant. Le RB Melvin Gordon ne fait pas un bon match (36 yards en 19 courses et 1 fumble) mais il continue de marquer (2 TD).
  • Du côté de New Orleans, un des héros du match se nomme John Kuhn. Le Fullback arrivé cette saison de Green Bay, marque 3 touchdowns, 2 au sol et 1 dans les airs.

San Francisco 49ers (1-3) 17 – Dallas Cowboys (3-1) 24

  • Menés 14-0 en début de 2ème quart-temps, les Cowboys ont un peu douté avant que les rookies sonnent la charge. Dak Prescott lance pour 245 yards (23/32) et 2 TD, et Ezekiel Elliott gagne 138 yards (dont 96 en 2ème mi-temps) en 23 courses avec 1 TD.
  • Prescott est le premier QB rookie à passer les 1000 yards à la passe sans se faire intercepter sur ses 4 premiers matchs.
  • Solide en début de match avec notamment un touchdown pour Jeremy Kerley, le QB de niners Blaine Gabbert a ensuite eu du mal. Il a notamment montré ses limites sur les passes longues lorsque Torrey Smith était disponible dans la profondeur. Sur une opportunité claire, il manque de puissance et se fait intercepter. Gabbert termine avec 196 yards (16/23).
  • Le LB star des 49ers, NaVorro Bowman, a dû quitter le terrain sur blessure. D’après les premières informations, il se serait rompu le tendon d’Achilles.

Pittsburgh Steelers (3-1) 43 – Kansas City Chiefs (2-2) 14

  • Moins d’une semaine après la fessée reçue à Philadelphia, les Steelers se sont repris avec la manière.
  • Ben Roethliseberger termine avec 300 yards (22/27) et 5 touchdowns. Son rating de 152.5 est quasiment parfait. Antonio Brown n’attrape « que » 4 ballons pour 64 yards mais marque quand même 2 fois.
  • Le RB Le’Veon Bell était de retour après sa suspension de 3 matchs. Il a rapidement eu un impact et termine avec 178 yards au total, 144 au sol (18 courses) et 34 dans les airs (5 réceptions).
  • Pittsburgh marque 22 points dans le 1er quart-temps (record de franchise), profitant notamment de 2 pertes de balle des Chiefs. Spencer Ware d’abord, perd un fumble, puis Alex Smith se fait intercepter un peu plus tard.
  • Kansas City n’a rien fait avant le 4ème quart-temps et mené 36-0. Alex Smith va lancer 2 touchdowns pour la forme. Le QB termine avec 287 yards (30/50).
  • La seule chose positive pour les Chiefs est le retour de blessure de Jamaal Charles. Le RB n’a couru qu’1 fois mais sa charge de travail devrait augmenter progressivement lors des prochains matchs.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s