Week 9 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le


Alors que le froid commence à s’abattre sur la France, le dimanche soir a été réchauffé par de superbes matchs de NFL. Plusieurs rencontres se sont jouées dans les dernières minutes voire même en prolongations, avec des actions superbes et mêmes des moments bizarres. Parmi les infos à retenir, il y a la 1ère défaite des Vikings dans leur nouveau stade, la nouvelle démonstration des rookies de Dallas, ou encore la confirmation que les Raiders peuvent faire quelque chose…

Matthew Stafford n’a pas tremblé pour aller chercher la victoire (AP)
Matthew Stafford n’a pas tremblé pour aller chercher la victoire (AP)

Minnesota Vikings (5-3) 16 – Detroit Lions (5-4) 22

  • Fin de match folle entre les Vikings et les Lions, avec une victoire finale de Detroit en prolongations. Minnesota prend pourtant l’avantage à 23 secondes de la fin du temps réglementaire grâce à un touchdown au sol de Rhett Ellison. Mais Matthew Stafford trouve rapidement Seth Robert pour une passe de 27 yards, qui permet ensuite à Matt Prater d’égaliser avec un field-goal de 58 yards.
  • En prolongations, c’est Golden Tate qui donne la victoire aux Lions grâce à un superbe jeu de jambes le long de la ligne et à un peu de puissance pour finir.
  • Les Lions ont été mené dans le 4ème quart-temps lors de tous les matchs cette saison…
  • Stafford finit avec 219 yards (23/36), 2 TD et 1 INT. Golden Tate prend 11 ballons pour 79 yards et 1 TD. C’est le 25ème drive victorieux de Stafford dans un 4ème quart-temps ou en prolongations depuis 2009. Seul Matt Ryan fait mieux (29).
  • En face, Sam Bradford termine avec 273 yards (31/40) et 1 TD. Stefon Diggs attrape 13 balles pour 80 yards. Le QB de Minnesota a également réussit à attraper une de ses propres passes… C’est en fait une passe contrée qui lui revient dans les bras, pour un gain de 5 yards.
  • 3ème défaite de rang pour les Vikings, qui perdent pour la 1ère fois dans leur nouveau stade.

New York Giants (5-3) 28 – Philadelphia Eagles (4-4) 23

  • Gros match d’Eli Manning qui lance pour 254 yards et 4 TD. 2 de ses passes de TD sont pour Odell Beckham Jr. (46 yards). Le QB des Giants lance tout de même deux interceptions en fin de match qui auraient pu couter cher.
  • Manning passe à la 9ème place au niveau des yards à la passe en carrière. Il dépasse Vinny Testaverde (46 233).
  • La défense new-yorkaise a également fait du bon boulot. Elle intercepte les 2 premières passes du match de Carson Wentz, et stoppe les Eagles à 3 reprises sur des 4èmes
  • Le QB rookie de Philadelphia totalise 364 yards (27/47) mais ne parvient pas à marquer et se fait donc intercepter à 2 reprises. A l’image de son équipe, il a été bien plus solide en 2ème mi-temps, mais les Eagles n’ont pas su concrétiser les actions importantes (3/15 sur 3rd down et 1/4 sur 4th down et 0 points marqués à la suite des 2 interceptions). Wentz bat tout de même le record de franchise du nombre yards à la passe de Nick Foles.
  • Les équipes spéciales se sont encore distinguées pour Philadelphia. Cette semaine, c’est Darren Sproles qui marque sur un retour de punt de 66 yards.

Miami Dolphins (4-4) 27 – New York Jets (3-6) 23

  • A Miami aussi la fin de match a été très intéressante. Menés dans le 4ème quart-temps, les Jets profitent d’une erreur du punter de Miami, qui ne contrôle pas le ballon dans un premier temps, et le perd de nouveau ensuite sur un plaquage, pour prendre l’avantage. Sur le kickoff qui suit, un joueur de New York est signalé hors-jeu, le coup de pied est donc tiré de nouveau et le RB rookie Kenyan Drake marque un TD de 96 yards pour permettre à Miami de repasser devant.
  • Après 2 matchs à plus de 200 yards au sol, Jay Ajayi continue d’être efficace avec 111 yards cette fois, et 1 TD. Le RB de Miami totalise 77 courses, 529 yards (6.9 AVG) et 4 TD sur les 3 derniers matchs.
  • Ryan Tannehill finit lui avec 149 yards (17/28) et 1 TD pour Dominique Jones.
  • Ryan Fitzpatrick n’a pas été très bon, avec 193 yards (17/28), 1 TD et 2 interceptions. Il a notamment manqué quelques passes faciles, avec des receveurs ouverts. Après le match, Todd Bowles a réaffirmé que Fitz était son QB et qu’il serait titulaire la semaine prochaine.
  • 3ème victoire consécutive pour les Dolphins. Les Jets prennent l’eau à la dernière place de la division AFC East.

Kansas City Chiefs (6-2) 19 – Jacksonville Jaguars (2-6) 14

  • Pour se sortir de ce match, les Chiefs ont misé sur leur défense. Et ça a fonctionné. Le point d’orgue arrive à moins de 2 minutes de la fin du match, pour sceller la victoire, lorsque les Jaguars sont stoppés sur une 4ème Avant ça, Kansas City avait forcé 4 pertes de balle (3 fumbles et 1 interception).
  • Blake Bortles a donc eu du mal et finit avec 252 yards (22/41), 2 TD et 1 INT. Ses receveurs n’ont pas aidé, avec plusieurs ballons relâchés. Malgré un fumble dans le 4ème quart-temps, Chris Ivory fait un bon match avec 107 yards en 18 courses.
  • L’attaque des Chiefs était très diminuée avec les absences d’Alex Smith, Jamaal Charles, Spencer Ware et Parker Ehinger (OG). Ils ont également rapidement perdu Jeremy Maclin et Travis Kelce s’est fait expulser en début de 4ème quart-temps. Le TE, mécontent de ne pas recevoir une pénalité en sa faveur, a lancé sa serviette vers les arbitres pour leur montrer comment faire…
  • Nick Foles était donc le QB titulaire pour Kansas City, il finit avec 187 yards et 1 TD. Charcandrick West (39 yards) finit 3 actions par des TD au sol.
Sans plusieurs titulaires, les Chiefs misent sur leur défense pour s’imposer (USA Today)
Sans plusieurs titulaires, les Chiefs misent sur leur défense pour s’imposer (USA Today)

Cleveland Browns (0-9) 10 – Dallas Cowboys (7-1) 35

  • Le retour possible de Tony Romo n’inquiète pas Dak Prescott, qui a encore été excellent face aux Browns. Le QB rookie lance 3 passes de touchdowns et termine avec 247 yards (21/27), soit un rating de 141.8. Prescott bat les records de Troy Aikman et est donc le rookie avec le plus de yards (2020) et de TD (12) dans l’histoire des Cowboys. Il est également le 3ème QB rookie a remporté 7 matchs de suite (les autres : Ben Roethlisberger et Kyle Orton).
  • L’autre rookie, le RB Ezekiel Elliot, prend 92 yards au sol et marque à 2 reprises. Il porte son total à 6 TD sur la saison. Seuls deux RB rookies ont fait mieux dans l’histoire de la franchise, Julius Jones (7 en 2004) et Emmitt Smith (11 en 1990).
  • Les Browns ne s’arrêtent pas de perdre… 9ème défaite en 9 matchs cette saison, 12 revers consécutifs en remontant à la saison dernière, 19ème défaite sur les 20 derniers matchs ou 27ème sur 30…
  • Cleveland ne totalise que 28 yards en 2ème mi-temps. C’est également la 2ème équipe de l’histoire à encaisser plus de 25 points lors des 9 premiers matchs de la saison (comme les Broncos de 1964).
  • Dès le début du match, deux joueurs se sont fait expulser. Cam Erving (OL – Browns) et son quasi homonyme David Irving (DE – Cowboys) se sont mis sur la gueule dès la 5ème action…

Baltimore Ravens (4-4) 21 – Pittsburgh Steelers (4-4) 14

  • Malgré un avantage de 3 touchdowns (21-0), les Ravens ont bien failli se faire rattraper par le grand rival. Baltimore a largement dominé pendant plus de 3 quart-temps, limitant l’attaque de Pittsburgh à 69 yards avant le drive du 1er TD de Roethlisberger.
  • Big Ben trouve Antonio Brown à 8 minute 38 de la fin du match, puis marque au sol à 48 secondes du terme pour réduire l’écart à 1 touchdown. Mais sur l’onside-kick de l’espoir, Chris Boswell se prend pour Cristiano Ronaldo en tentant un coup du foulard… Un échec ridicule !
  • Roethlisberger termine finalement avec 264 yards (23/45), 2 TD au total et 1 INT. Le jeu au sol ne fait rien et Le’Veon Bell finit avec 32 yards.
  • Baltimore menait 10-0 à la mi-temps et 21-0 au début de la dernière période, après un touchdown à la suite d’un punt contré. Le seul touchdown offensif vient d’une passe de Joe Flacco pour Mike Wallace, ce dernier montre sa vitesse pour marquer 96 yards plus loin. C’est la plus longue action de l’histoire des Ravens (hors retours). Flacco termine avec 241 yards (18/30), 1 TD et 1 INT.
  • Steve Smith était de retour de blessure, il attrape la première passe du match (30 yards) et finit avec 4 réceptions pour 47 yards.

San Francisco 49ers (1-7) 23 – New Orleans Saints (4-4) 41

  • Gros spectacle offensif entre les 49ers et les Saints, deux des moins bonnes défenses de la NFL. A la mi-temps, les 2 équipes affichaient 51 points cumulés, et à la fin de la rencontre, la barre des 1000 yards cumulés a été franchie (1057).
  • C’est l’attaque des Saints qui sort victorieuse de ce duel, derrière un grand Drew Brees. Le QB lance pour 323 yards et 3 TD, dont 2 pour Michael Thomas. Au sol, Mark Ingram et Tim Hightower se sont régalés. Le premier totalise 158 yards en 15 courses et marque 1 TD de 75 yards, et le second prend 87 yards en 23 courses avec lui aussi 1 TD.
  • Du côté de San Francisco, Colin Kaepernick sort son meilleur match depuis son retour comme titulaire. Il lance pour 398 yards (24/39), soit son 2ème meilleur total, et lance 2 TD pour 1 INT. Il passe également la barre des 2000 yards au sol en carrière.
  • C’est la 7ème défaite consécutive pour les Niners, et de nombreux fans commencent à demander le départ de Trent Baalke, le Manager General de la franchise.

Los Angeles Rams (3-5) 10 – Carolina Panthers (3-5) 13

  • À Los Angeles, c’était tout l’inverse, à savoir un match horrible offensivement entre les Rams et les Panthers. Des problèmes offensifs qui ne sont pas nouveaux pour les Rams, si bien que les fans du Coliseum réclament le numéro 1 de la dernière Draft Jared Goff. En attendant, il a regardé Case Keenum (296 yards, 1 TD) lancer sa 8ème interception de la saison
  • En face, Cam Newton a lutté face à la défense des Rams, et se prend un total de 5 sacks dont 2 d’un encore excellent Aaron Donald. Le QB des Panthers finit avec 225 yards (20/32) et 1 TD pour Greg Olsen.
  • Les Rams n’ont pas marqué le moindre point jusqu’à 8 minutes de la fin du match, et auront donc passé plus de 102 minutes sans scorer…
  • Après avoir réduit l’écart à 34 secondes de la fin du match, les Rams n’ont pas eu l’occasion de tenter un comeback improbable. Le kicker Greg Zuerlein dégage la balle avec un kickoff classique plutôt que de tenter un onside-kick… Surprenant.
Malgré les coups, Cam Newton et les Panthers s’en sortent (USA Today)
Malgré les coups, Cam Newton et les Panthers s’en sortent (USA Today)

Green Bay Packers (4-4) 26 – Indianapolis Colts (4-5) 31

  • Les Colts ont frappé d’entrée, et ils ont réussi à tenir ensuite pour aller surprendre Green Bay. Jordan Todman marque un TD de 99 yards sur le kickoff d’ouverture.
  • Andrew Luck lance 2 interceptions (Clinton-Dix à chaque fois) dans le 1er quart-temps avant de se reprendre. Il finit avec 281 yards et 1 TD et réussit plusieurs lancés clés en fin de match. Frank Gore (60 yards) ajoute 2 TD au sol.
  • Le comeback d’Aaron Rodgers et des Packers ne réussit donc pas. Pourtant le QB ramène son équipe à 5 points à 3 minutes 30 de la fin lorsqu’il trouve Randall Cobb. Son 3ème touchdown du match. Le QB des Packers termine avec 297 yards (26/43) à la passe et 43 yards au sol. Mais l’attaque de Green Bay s’est mise en route trop tard, et a encore montré des signes de faiblesses.
  • Malgré les 2 interceptions, la défense des Packers montre également des lacunes. Elle encaisse plus de 30 points pour la 2ème semaine consécutive.

San Diego Chargers (4-5) 43 – Tennessee Titans (4-5) 35

  • Record en carrière avec 196 yards au sol pour Melvin Gordon. Le RB marque également 1 touchdown, celui qui fait passer San Diego devant pour de bon dans le 3ème quart-temps. Gordon, 0 TD en 2015, est leader de NFL avec 11 TD.
  • Philip Rivers fait un bon match également, avec 275 yards (24/33), et 2 TD pour Antonio Gates (le 81ème du duo) et Tyrell Williams.
  • Chez les Titans, Marcus Mariota a alterné le bon et le moins bon. Il lance pour 313 yards et marque un total de 4 TD, mais les Chargers marquent à 2 reprises sur ses pertes de balle (1 fumble et 1 interception).
  • La franchise du Tennessee n’a plus gagné à San Diego depuis 1990.
  • Cette semaine, les Chargers font voter leur futur. En effet, la demande d’un nouveau stade dans le centre-ville de San Diego sera étudiée et a besoin d’une majorité au 2/3. Pas gagné mais il y a aura peut-être un effet positif après cette victoire et l’embellie récente.

Oakland Raiders (7-2) 30 – Denver Broncos (6-3) 20

  • A égalité avec les Broncos avant ce duel, les Raiders jouaient l’un des plus gros matchs de leur saison 2016. Et ils l’ont gagné. Ce succès en prime time, sur le champion en titre, sur l’équipe qui domine l’AFC West depuis plusieurs saisons, est une preuve supplémentaire que les Raiders doivent être pris au sérieux. C’est en tout cas le meilleur départ de la franchise d’Oakland depuis 15 ans (7-2).
  • En mode record la semaine dernière, Derek Carr a été plus en gestion face à la défense des Broncos. Il termine avec 184 yards mais ne perd pas la balle. Les dégâts ont été fait au sol, où Latavius Murray prend 114 yards en 20 courses et marque 3 TD. Jalen Richard ajoute 62 yards et Oakland totalise 218 yards au sol.
  • La ligne offensive a fait un match remarquable pour contrer les Von Miller, DeMarcus Ware ou autre Derek Wolfe.
  • La défense, à la rue en début de saison, est bien mieux maintenant. Elle a été notamment très solide contre le jeu au sol, n’allouant que 33 yards aux Broncos. La jeune star de cette escouade, Khalil Mack, réussit 2 sacks et 1 fumble qu’il récupère.
  • Parfois un peu à la peine, Trevor Siemian finit avec 283 yards (18/37), 2 TD et 1 INT et 1 fumble perdu.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s