Week 10 – Les trophées

Publié le


Cette semaine dans les trophée nfl-france : Marcus Mariota, des Cowboys, Gronk victime d’une auto-tamponneuse et Blake Bortles qui vise les pieds de ses coéquipiers…

Trophée du Quarterback de la semaine

Marcus Mariota (Titans)

Le jeune QB des Titans n’a pas tardé à se mettre en évidence dimanche face aux Packers. Il mène son équipe lors des 3 premiers drives et son équipe mène 21-0 après le 1er quart-temps. Mariota termine avec 295 yards (19/26), 4 TD, et un rating quasi parfait de 149.8. Et si Tennessee était un invité surprise des playoffs…

Les sophomores (2ème année) sont à l’honneur puisque Jameis Winston a également été très bon lors du large succès des Bucs face à Chicago.

Mentions honorables : Jameis Winston (Buccaneers), Russell Wilson (Seahawks), Dak Prescott (Cowboys), Ben Roethlisberger (Steelers)

Mariota et les Titans sont en train de s'affirmer
Mariota et les Titans sont en train de s’affirmer

Trophée du Running-back de la semaine

Ezekiel Elliott (Cowboys)

Oui, encore lui ! Zeke a une nouvelle fois été excellent dimanche contre Pittsburgh. Profitant de sa formidable ligne offensive et de son explosivité, il gagne 114 yards au sol et marque 2 TD dont celui de la victoire à 9 secondes de la fin. Il ajoute 95 yards dans les airs, avec un TD de 83 yards en début de match. 209 yards au total et 3 TD, merci, bonsoir.

Mentions honorables : DeMarco Murray (Titans), Ryan Matthews (Eagles)

Trophée du Receveur de la semaine

Stefon Diggs (Vikings)

Malgré la défaite des Vikings, Stefon Diggs a une nouvelle fois été l’un des seuls moteurs de l’attaque de son équipe. Il attrape 13 ballons pour 164 yards et établit par la même occasion un record NFL. Il est en effet le premier joueur à totaliser au moins 13 réceptions lors de 2 matchs consécutifs.

Mentions honorables : Odell Beckham Jr (Giants), Demaryius Thomas (Broncos)

Trophée du Défenseur de la semaine

Eric Berry (SS – Chiefs)

Les 3 joueurs cités dans les mentions honorables auraient aussi mérité le trophée, mais Eric Berry se détache grâce à un match complet et à une action qui a changé le cours du match. Le safety des Chiefs réussit une pick-6 sur Cam Nexton au début du 4ème quart-temps, qui lance le comeback de son équipe. Il ajoute 9 plaquages à sa feuille de stats.

Mentions honorables : Darian Stewart (FS – Broncos), Preston Smith (OLB – Redskins), Kam Chancellor (SS – Seahawks)

Eric Berry, auteur d'une interception décisive face aux Panthers (AP)
Eric Berry, auteur d’une interception décisive face aux Panthers (AP)

Trophée du Rookie de la semaine

C.J Prosise (RB – Seahawks)

J’ai décidé de ne plus mettre ni Elliott, ni Prescott pour ce trophée. Du coup, le lauréat est C.J Prosise, le RB des Seahawks. Même si cette situation est provisoire, il était titulaire dimanche face aux Pats et il a sorti un match référence. Il gagne 153 yards au total, 66 yards au sol (en 17 courses), et 87 yards dans les airs (7 réceptions). Il réussit notamment une réception de 38 yards sur 3rd down dans le 4ème quart-temps, qui permet ensuite à Seattle de passer devant avec un field-goal.

Je parlais de situation provisoire car Thomas Rawls est sur le retour. Par contre Prosise sera son backup car les Seahawks se sont séparés de Christine Michael.

Mentions honorables : Ezekiel Elliott (RB – Cowboys), Dak Prescott (QB – Cowboys)

Trophée du « Déjà-vu »

Patriots vs Seahawks

L’action : Sur la dernière action du match, Tom Brady est dans les 5 yards de Seahawks et cherche Rob Gronkowski pour tenter d’égaliser. Mais Kam Chancellor coupe la passe et s’interpose pour sceller la victoire de Seattle.

Le précédent : Lors du Super Bowl 49, Russell Wilson a la balle du titre dans les mains, mais il se fait intercepter sur la ligne d’en-but par Malcolm Butler qui surgit devant son receveur.

Certes cette victoire en saison régulière ne vaut pas un Super Bowl, mais les Hawks ont eu leur petite revanche.

Trophée de l’auto-tamponneuse

Earl Thomas (FS – Seahawks)

Rob Gronkowski en a pris des boîtes dans sa carrière, et le TE des Pats n’est pas du genre à se plaindre. Mais il va se souvenir un moment d’avoir croisé le chemin d’Earl Thomas. Après une réception manquée, Gronk se prend Thomas en plein râble, le choc est violent et le TE doit sortir brièvement pour reprendre son souffle. A l’issue du match, il a déclaré que c’était le coup le plus dur qu’il ne s’était jamais pris. Un bel hommage pour le safety de Seattle, qui n’a aucune animosité envers le Gronk et qui n’a même « que du respect » pour lui.

Trophée de la haine du beau jeu

Los Angeles Rams

L’attaque des Rams est horrible, et pour la 2ème fois de la saison ils remportent un match sans marquer de touchdown… Case Keenum a été fidèle à lui-même, à savoir mauvais. Pourtant, la défense est au top, comme en témoignent les stats sur les 3 derniers matchs. Les Rams ont alloué moins de 300 yards à chaque fois et seulement 3 TD (1 par match). Bilan, 1 victoire et 2 défaites…

Heureusement, la bonne nouvelle est tombée ! Jared Goff, numéro 1 de la dernière Draft, sera enfin titulaire lors de la week 11. Pas si vite… Car même si Goff ne peut pas être pire que Keenum, les problèmes vont bien au-delà du quarterback. Le coaching par exemple…

Mention honorable : NY Jets (car il faut être 2 pour faire un match de merde)

Trophée de la reconversion réussie

Tony Lippett (CB – Dolphins)

Au niveau universitaire à Michigan, Tony Lippett était un receveur, et un plutôt bon puisque lors de sa dernière saison il affichait 65 réceptions, 1198 yards et 11 TD. Mais lorsqu’il se présente à la Draft 2015, il décide de revenir à son 1er poste, celui de cornerback. Les Dolphins sélectionnent Lippett au 5ème tour, aujourd’hui il est titulaire et il vient d’intercepter Philip Rivers à 2 reprises.

Trophée du comeback de la semaine

Kansas City Chiefs

Pour la 2ème fois cette saison, les Chiefs réussissent à s’imposer après avoir été menés de 17 points. Face aux Panthers, ils ont donc attendu d’être menés 17-0 pour commencer à jouer. Ils l’emportent finalement 20-17, le tout sans touchdown offensif.

Le 1er tournant du match a lieu en début de 4ème quart-temps, lorsqu’Eric Berry intercepte Cam Newton et s’en va marquer. Le 2ème tournant, décisif, à lieu quelques secondes avant la fin du temps réglementaire alors que les 2 équipes étaient à égalité. Marcus Peters arrache le ballon des bras de Kelvin Benjamin et place idéalement son kicker. Cairo Santos ne tremble pas.

Une fois de plus, Kansas City gagne en étant opportuniste. Les Chiefs créent des pertes de balles (leader de NFL avec 22) et n’en perdent que très peu (+14 de ratio).

Trophée de la meilleure Ligne Offensive

Dallas Cowboys

Ce ne sera pas un trophée récurrent, mais il faut récompenser cette ligne offensive de Dallas, qui est l’une des meilleures de l’histoire. Car on donne beaucoup de crédit aux 2 rookies, à raison, mais les linemen ne sont-ils pas les vrais MVP ?

Si Dak Prescott est aussi efficace, c’est bien sûr parce qu’il a du talent, mais c’est également parce que sa ligne lui donne du temps pour faire des bons choix. Le jeune QB n’est pas souvent mis sous pression et peut jouer en plein confiance.

De même, Ezekiel Elliott fait des ravages pour sa première saison, en partie parce qu’il est un talent spécial, mais aussi parce qu’il est aidé par une ligne impressionnante. Si l’on observe ses touchdowns, il peut parcourir des dizaines de yards sans être touché par un défenseur adverse. Ses linemen bloque en 1er rideau mais glisse également sur le 2ème pour ouvrir le champ au RB.

La ligne offensive de Dallas domine depuis plusieurs saisons maintenant. DeMarco Murray avait fait une saison exceptionnelle en 2014, avant de sombrer à Philadelphia et de rebondir chez les Titans, derrière une autre ligne dominante. Et l’année dernière, Darren McFadden a passé les 1000 yards derrière cette OL…

Mentions honorables : Oakland Raiders (les Raiders ont construit autour de Derek Carr et ont renforcé leur ligne offensive, un choix payant), Philadelphia Eagles (l’OL a permis à Carson Wentz de connaître des débuts confortables, et dimanche elle a ouvert le jeu au sol), Tennessee Titans (des jeunes talents comme Lewan ou Conklin rendent l’attaque dangereuse).

Trophée de l’action WTF de la semaine

Blake Bortles (QB – Jaguars)

La saison de Bortles et des Jags ne se passe pas comme prévu, et en plus ils inventent des moyens ridicules de perdre la balle. Avec son équipe menée 14-7 dans le 2ème quart-temps du match face à Houston, Bortles tente une « screen pass » anodine sur le côté pour T.J Yeldon, sauf qu’il la lance trop bas et la balle rebondit sur le pied de son RB avant d’arriver dans les bras d’un défenseur adverse…

Mention honorable : Alex Smith (QB – Chiefs) qui lance la balle, se fait contrer, récupère sa propre passe, décide de courir un peu, puis de passer une 2ème fois, sauf que c’est interdit…

Les 2 actions sont à voir et à revoir juste en-dessous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s