Week 12 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le


Encore un beau dimanche de NFL. Pendant que les 49ers ont été officiellement éliminés des playoffs, d’autres équipes ont gagné des points dans cette optique. La situation est particulièrement serrée dans plusieurs divisions, et notamment dans la très relevée AFC West.

De la 200ème victoire de Tom Brady, au duel défensif entre Von Miller et Justin Houston, en passant par la surprise des Bucs, vous saurez tout sur les matchs de dimanche.

Justin Tucker n’a pas manqué 1 seul coup de pied cette saison (USA Today)
Justin Tucker n’a pas manqué 1 seul coup de pied cette saison (USA Today)

Baltimore Ravens (6-5) 19 – Cincinnati Bengals (3-7-1) 14

  • Justin Tucker avait le sourire en conférence de presse, et pour cause, il a été excellent lors de la victoire de Baltimore. Le kicker passe ses 4 field-goals du jour, dont 3 de plus de 50 yards en 1ère mi-temps (record NFL). Tucker affiche toujours 100% sur la saison.
  • Joe Flacco lance pour 234 yards, avec 1 TD (pour Perriman) et 1 INT. Les Ravens reprennent la tête de la division AFC North, à égalité avec les Steelers. Ils n’avaient plus gagné face à Cincinnati depuis 5 matchs.
  • Nouvelle défaite pour des Bengals qui n’ont pas pu faire grand-chose offensivement. Les absences d’A.J Green et Giovani Bernard ont évidemment pesées. Andy Dalton termine avec 283 yards et 1 TD (pour Eifert) mais perd un fumble à 1 minute de la fin du match, à la suite d’un sack d’Elvis Dumervil.
  • Pour s’assurer la victoire, Jim Harbaugh a joué avec le règlement. Alors qu’il devait se dégager, il a demandé à son punter de garder la balle le plus longtemps possible avant de sortir du terrain pendant que ses linemen retenaient (illégalement) les joueurs adverses. La safety encaissé ne change rien et la victoire est assurée car les pénalités offensives n’entrainent pas de nouvelle action.

New Orleans Saints (5-6) 49 – Los Angeles Rams (4-7) 21

  • Sean Payton et les Saints accueillaient les Rams et leur ex coordinateur défensif Gregg Williams. Ce dernier a été victimisé et repart avec 555 yards et 49 points encaissés.
  • Drew Brees lance pour 310 yards (28/36) et 4 TD. Il trouve notamment Michael Thomas (108 yards) à 2 reprises. Mark Ingram marque également 2 fois et gagne 146 yards en 14 courses. Et cerise sur le gâteau, le receveur Willie Snead lance une passe de touchdown de 50 yards pour Tim Hightower.
  • Drew Brees est devenu le 3ème quarterback avec plus de 30 passes de touchdown lors de 9 saisons différentes. Il rejoint Brett Favre et Peyton Manning.
  • En face, Jared Goff a réussi à répondre pendant 1 mi-temps. Le rookie lance 3 TD sur les 2 premiers quart-temps, mais il n’a pas réussi à tenir la cadence et finit avec 214 yards, 3 TD, 1 INT et 1 fumble perdu.

Atlanta Falcons (7-4) 38 – Arizona Cardinals (4-6-1) 19

  • L’homme du match s’appelle Taylor Gabriel pour les Falcons. Le receveur marque 2 touchdown dans les airs (de 25 et 35 yards), et a montré son incroyable vitesse. Il finit leader de son équipe avec 4 réceptions, 75 yards et 2 TD. Gabriel a été recruté en début de saison après que les Browns ait mis fin à son contrat. Les Falcons ont d’ailleurs remercié son ancienne équipe avec un tweet ironique.
  • Atlanta ajoute 3 touchdowns au sol pour finalement remporter une victoire large. Devonte Freeman (60 yards) marque 2 fois, et Tevin Coleman conclut. Le QB Matt Ryan termine avec 269 yards (26/34), 2 TD et 1 INT.
  • Ryan est d’ailleurs devenu le 1er joueur de l’histoire de la NFL a lancé pour plus de 200 yards lors de 50 matchs consécutifs.
  • Nouvelle déception pour les Cardinals, qui sont au bord de l’élimination pour les playoffs. 2ème défaite de rang et 6ème de la saison (plus 1 nul).
  • Carson Palmer lance pour 289 yards (25/45), 2 TD et 1 INT. David Johnson passe les 100 yards de scrimmage comme à chaque match cette saison. Il gagne 58 yards en 13 courses et ajoute 103 yards (et 1 TD) en 8 réceptions.

Miami Dolphins (7-4) 31 – San Francisco 49ers (1-10) 24

  • Sifflé par le public de Miami à son entrée sur le terrain, Colin Kaepernick a réussi à rester concentré et sort un bon match. Ce n’est hélas pas suffisant pour des 49ers qui sont officiellement éliminé des playoffs. La série en cours de 10 défaites consécutives est la pire de l’histoire de la franchise de San Francisco.
  • Kap lance pour 296 yards (29/46), 3 TD et 1 INT, et il a retrouvé ses jambes pour gagner 113 yards au sol. Mais il est stoppé par Ndamukong Suh sur les 2 yards des Dolphins, alors qu’il tentait d’égaliser en fin de rencontre.
  • Pour Miami, c’est une 6ème victoire de rang. Ryan Tannehill finit avec 285 yards et 3 TD, et Jay Ajayi prend 45 yards en 18 courses et marque 1 fois. Un chiffre un peu décevant pour le RB face à une des pires défenses contre le jeu au sol. Mais les Dolphins jouaient sans 3 OL titulaires.
  • La défense des Dolphins a également su faire le boulot avec quelques grosses actions. Avant le plaquage décisif de Suh, Kiko Alonso avait récupéré un fumble forcé par Maxwell et intercepté Kaepernick, et Cameron Wake avait réussi 1 sack pour le 6ème match de suite.
6ème victoire de rang pour des Dolphins qui visent clairement les playoffs (AP)
6ème victoire de rang pour des Dolphins qui visent clairement les playoffs (AP)

Buffalo Bills (6-5) 28 – Jacksonville Jaguars (2-9) 21

  • Il était incertain, il a finalement été décisif. LeSean McCoy, opéré du pouce après le match de dimanche dernier, était donc au rendez-vous, et il gagne 103 yards en 19 courses, avec 2 TD à la clé dont 1 de 75 yards.
  • Tyrod Taylor marque également sur 1 course, et lance pour 166 yards (12/18) et 1 TD pour Hunter qui met Buffalo à l’abri. De retour de blessure (pied), Sammy Watkins attrape 3 ballons pour 80 yards.
  • Les Jaguars étaient pourtant mieux partis et menaient à la mi-temps 7-6. Pour une fois, Blake Bortles ne perd pas de ballon, mais il a été en difficulté dans le jeu aérien et ne termine qu’avec 126 yards et 50% de passes réussies. Il parvient à lancer 2 passes de touchdowns et a été plus à l’aise au sol où il gagne 81 yards (record personnel).
  • 6ème défaite consécutive des Jaguars.

Chicago Bears (2-9) 21 – Tennessee Titans (6-6) 27

  • Les Titans ont longtemps géré ce match, mais ils se sont fait peur dans le 4ème quart-temps lorsque l’écart est passé de +20 à +6. Ils résistent finalement au comeback des Bears et gardent espoir pour les playoffs.
  • Marcus Mariota a encore été solide, avec 226 yards (15/23) et 2 TD. Au sol, DeMarco Murray a eu du mal (43 yards en 17 courses), et c’est Derrick Henry qui a pris le relais (60 yards en 8 courses et 1 TD).
  • Pour Chicago, Matt Barkley était le QB titulaire à la place de Jay Cutler, blessé. Longtemps irrégulier, il a mené la charge en fin de match lors de la tentative de comeback. Il finit avec 316 yards (28/54), 3 TD et 2 INT. Lui qui comptait 6 interceptions jusqu’ici, a donc lancé ses premiers touchdowns en NFL.
  • En plus de Jay Cutler, les Bears étaient sans plusieurs titulaires. Le très bon OLB rookie Leonard Floyd (protocole commotion), et l’OG Josh Sitton (cheville) étaient blessés. Quant à Alshon Jeffery et Jerrell Freeeman, ils étaient suspendus.

Cleveland Browns (0-12) 13 – New York Giants (8-3) 27

  • Ça n’a encore pas été extraordinaire, mais les Giants continuent de gagner. 6ème succès de rang pour la franchise new-yorkaise.
  • Eli Manning a été efficace avec 194 yards (15/27) et 3 TD. Il trouve son receveur n°1, Odell Beckham à 2 reprises. Ce dernier attrape 6 ballons au total pour 96 yards. En défense, Jason Pierre-Paul continue d’être impressionnant, avec 3 sacks et 1 touchdown après avoir récupéré un fumble.
  • Le QB des Giants gagne encore une place dans la liste des yards à la passe en carrière. Il dépasse Fran Tarkenton (47 003 yards) à la 8ème place et vise maintenant Warren Moon (49 325 yards).
  • Pour Cleveland, toujours pas de victoire donc et une 15ème défaite de rang si l’on remonte à la saison dernière. Du fait de la blessure de Cody Kessler, Josh McCown était de retour au centre de l’attaque. Il finit avec 322 yards (25/43) et 1 TD pour Corey Coleman. Terrelle Pryor, le seul joueur régulier de l’équipe, attrape 6 ballons pour 131 yards.

Houston Texans (6-5) 13 – San Diego Chargers (5-6) 21

  • Invaincus à domicile jusqu’ici (5-0), les Texans chutent lourdement. La soirée est résumée par la performance de Brock Osweiler (246 yards, 1 TD au sol), qui lance 3 interceptions.
  • Après le match, le coach de Houston, Bill O’Brien, a confirmé Osweiler comme titulaire. Pour sa première saison avec les Texans, le QB a du mal et affiche 12 TD pour 13 INT.
  • Pas inquiet de la série à domicile de ses adversaires, Philip Rivers a été très bon. Il termine avec 242 yards (22/30), 3 TD et 1 INT. Dontrelle Inman attrape 6 ballons pour 119 yards et Melvin Gordon gagne 70 yards au sol. Le RB se rapproche des 1000 yards sur la saison.
Une semaine compliquée s’annonce pour Brock Osweiler après ses 3 interceptions (USA Today)
Une semaine compliquée s’annonce pour Brock Osweiler après ses 3 interceptions (USA Today)

Tampa Bay Buccaneers (6-5) 14 – Seattle Seahawks (7-3-1) 5

  • La surprise de cette soirée, avec une défaite des Seahawks et surtout 5 petits points marqués seulement.
  • Face à une défense de Tampa remontée, Russell Wilson a connu un match très compliqué. Le QB finit avec 151 yards (17/33) seulement et lance 2 INT, soit autant que depuis le début de la saison. En 1ère mi-temps, les Seahawks affichaient -1 yard net à la passe.
  • La défense des Bucs a donc été particulièrement bonne. Elle finit avec 6 sacks, 2 interceptions et 1 fumble retourné pour 53 yards par Lavonte David.
  • Offensivement, Jameis Winston a été très solide avec 220 yards (21/28), 2 TD sur les 2 premières possessions et 1 INT. Une fois de plus, Mike Evans a dominé le jeu aérien avec 8 réceptions pour 104 yards et 2 TD. Evans passe la barre des 1000 yards pour la 3ème saison de rang et est le 3ème receveur de l’histoire de la franchise à le faire (Joey Galloway et Vincent Jackson).

New York Jets (3-8) 17 – New England Patriots (9-2) 22

  • Comme souvent, les Pats ont eu du mal à se défaire des Jets, mais Brady parvient finalement à remporter sa 200ème victoire en carrière. Il égale ainsi le record de Peyton Manning. Et coïncidence, c’est également la 500ème victoire de la franchise.
  • Le QB de New England finit le match avec 286 yards (30/50) et 2 TD dont celui de la victoire pour Mitchell à moins de 2 minutes du terme. C’est le 50ème match remporté par Brady lorsque son équipe est menée ou à égalité dans le 4ème quart-temps. Brady passe également la barre des 60 000 yards en carrière, il est le 5ème QB à le faire.
  • Absent la semaine dernière (genou), Ryan Fitzpatrick était de retour. Le QB des Jets lance pour 269 yards (22/32) et 2 TD mais il perd le ballon sur la dernière possession de son équipe. Quincy Enunwa prend 5 ballons pour 109 yards et 1 TD et Brandon Marshall en attrape 6 pour 67 yards et 1 TD.
  • Incertain avant le match, Rob Gronkowski était finalement présent. Mais le TE est rapidement sorti après s’être blessé au dos en fin de 1er quart-temps.

Oakland Raiders (9-2) 35 – Carolina Panthers (4-7) 32

  • Blessé à la main, Derek Carr est revenu pour réussir le comeback et offrir une 5ème victoire de rang à son équipe. Les Raiders sont assurés de finir avec un bilan positif pour la première fois depuis 2002.
  • Carr finit avec 315 yards (26/38), 2 TD et 1 INT. Sur la série offensive finale d’Oakland, il trouve Crabtree pour une réception de 49 yards, qui permet ensuite à Janikowski de frapper le field-goal victorieux de 23 yards.
  • D’abord en difficulté et menés 24-7 à la mi-temps, les Panthers reviennent fort dans le 3ème quart-temps. Cam Newton lance pour 246 yards (14/29), 3 TD et 1 INT. Jonathan Stewart gagne 96 yards en 17 courses et marque à 2 reprises.
  • Enorme depuis plusieurs matchs, Khalil Mack continue sur sa lancée. Il réussit d’abord 1 sack pour le 6ème match de suite, mais s’illustre surtout en interceptant Newton et en marquant son premier touchdown. Il est allé le célébrer en se jetant dans les tribunes.

Denver Broncos (7-4) 27 – Kansas City Chiefs (8-3) 30

  • Match à suspense entre ces 2 franchises fortes de l’AFC West, qui se dénoue à la dernière seconde de la prolongation sur un field-goal (poteau rentrant) de Cairo Santos.
  • Une rencontre sur laquelle Tyreek Hill a laissé sa trace. Le receveur rookie des Chiefs s’est illustré en marquant 3 touchdowns, 1 sur une réception, 1 autre au sol, et 1 dernier sur un retour de kickoff de 86 yards. Il est le premier joueur depuis Gale Sayers en 1965 à réussir ce triptyque.
  • Les Broncos ont pris un risque pour tenter de l’emporter en prolongation. Gary Kubiak a décidé de tenter un field-goal de 62 yards, que McManus a manqué. Kansas City a du coup récupéré une bonne position sur le terrain.
  • Trevor Siemian réussit un gros match avec 368 yards (20/34) et 3 TD. Emmanuel Sanders explose avec 7 réceptions pour 162 yards et 1 TD. En face, Alex Smith lance pour 220 yards (26/44) et 1 TD.
  • En défense, 2 hommes se sont livrés un duel dantesque, Von Miller pour Denver et Justin Houston pour Kansas City. Les 2 joueurs terminent avec 3 sacks et 10 plaquages. Von Miller continue d’être un des favoris au trophée de meilleur défenseur, et Justin Houston soigne son retour après sa grosse blessure.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s