Week 12 – MNF : Philadelphia Eagles 13 – Green Bay Packers 27

Publié le Mis à jour le


En crise avec une série de 4 défaites en cours, les Packers se déplaçaient chez les Eagles, invaincus à domicile depuis le début de la saison. Mais derrière un grand Aaron Rodgers, la franchise de Green Bay a retrouvé le chemin du succès et s’impose 27-13.

Aaron Rodgers était en forme MVP face aux Eagles (ESPN)
Aaron Rodgers était en forme MVP face aux Eagles (ESPN)

Ce qu’il faut retenir

  • Aaron Rodgers avait été plutôt bon sur les derniers matchs, mais il avait eu du mal à se mettre en route, faisant des dégâts en 2ème mi-temps alors que sa défense avait déjà pris l’eau. Hier, il a été chaud dès le début puisqu’il mène les Packers à 2 touchdowns sur les 2 premières possessions. Rodgers n’a pas hésité à aller chercher les yards sur des courses, et il lance 2 belles passes de TD pour Davante Adams (113 yards).
  • Après le 1er touchdown des Packers, Carson Wentz a rapidement réagit et égalise lui-même sur une course au près. Mais le QB rookie a ensuite eu du mal à tenir la distance et finit avec 254 yards (24/36) et 1 interception.
  • La défense de Philadelphia a eu énormément de mal à mettre Rodgers en difficulté. Elle ne réussit aucun sack, ne crée aucune perte de balle et les Packers ont converti 10 de leurs 14 3ème
  • Au contraire, la défense de Green Bay s’est bien repris. Elle restait sur 4 matchs avec plus de 30 points encaissés dont 89 sur les 2 derniers. Non seulement les Packers limitent l’attaque des Eagles à 13 points, mais la défense a également réussi des actions décisives, comme l’interception de Ha-Ha Clinton-Dix.
  • Les Eagles étaient donc invaincus jusqu’ici à domicile (4-0), ils avaient dominé leurs adversaires 108-38 en cumulé et n’avaient encaissé que 3 TD.

Le joueur du match

Aaron Rodgers (QB – Packers)

Pour que Green Bay aille en playoffs, il faudra évidemment que la défense soit de nouveau à peu près solide, mais un grand Aaron Rodgers peut faire la différence. Cette nuit il était en forme MVP et a parfaitement mené son équipe dès le début du match. Car ce qui lui a manqué depuis le début de la saison, c’est cette efficacité en 1ère mi-temps, et les Packers ont trop souvent couru après le score.

Face aux Eagles, Rodgers a marqué 2 touchdowns sur les 2 premiers drives du match et les Packers n’ont jamais regardé derrière. Il a parfaitement géré le reste du match, sans commettre d’erreur et finit avec 30 passes réussies (sur 39), 313 yards et 2 TD. Il ajoute 26 yards au sol.

Les stats de la rencontre

GREEN BAY PACKERS (5-6) PHILADELPHIA EAGLES (5-6)
1ères tentatives 25 1ères tentatives 20
Yards au sol 74 Yards au sol 81
Yards à la passe 313 Yards à la passe 211
Total Yards 387 Total Yards 292
Touchdowns 3 Touchdowns 1
Pertes de balle 0 Pertes de balle 1
Temps de possession 35:23 Temps de possession 24:37
Passes Passes
Aaron Rodgers 30/39, 313 yards, 2 TD Carson Wentz 24/36, 254 yards, 1 INT
Courses Courses
James Starks 17 courses, 41 yards Carson Wentz 4 courses, 33 yards, 1 TD
Réceptions Réceptions
Davante Adams 5 réceptions, 113 yards, 2 TD Dorial Green-Beckham 6 réceptions, 82 yards
Jordy Nelson 8 réceptions, 91 yards Darren Sproles 5 réceptions, 48 yards
Défense Défense
Ha-Ha Clinton-Dix 3 plaquages, 1 INT Jordan Hicks 8 plaquages
Clay Matthews 4 plaquages, 1 sack Nigel Bradham 7 plaquages
Mike Daniels 3 plaquages, 1 sack Malcolm Jenkins 7 plaquages

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s