Week 15 – Ce qu’il faut retenir

Publié le Mis à jour le


Dès jeudi, Seattle est devenu la 1ère équipe à remporter sa division (la NFC West). Dimanche, plusieurs affiches décisives en vue des playoffs se jouaient. Les Raiders ont ainsi validé leur ticket, alors que les Broncos sont sortis de l’image des playoffs. Et pendant ce temps, les Browns ont perdu pour la 14ème fois en 14 matchs… Résumés des matchs de la week 15.

Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)
Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)

Kansas City Chiefs (10-4) 17 – Tennessee Titans (8-6) 19

  • Menés 17-7 à un point, les Titans sont allés chercher une nouvelle victoire de prestige sur le terrain des Chiefs. Un touchdown du RB Derrick Henry ramène d’abord Tennessee à 1 point, mais la tentative de conversion à 2 points échoue. Les Chiefs ont alors la possibilité de manger le chrono mais la défense des Titans les en empêche. Mariota réussit ensuite quelques passes importantes et Ryan Succop donne la victoire à son équipe grâce à un field-goald de 53 yards.
  • Une semaine après avoir battu les Broncos à domicile, les Titans s’offrent cette fois les Chiefs à l’extérieur. Deux victoires qui les placent en bonne position en vue des playoffs, et qui leurs donnent des références intéressantes.
  • Le match avait pourtant mal débuté pour Tennessee. Marcus Mariota avait lancé une interception et perdu un fumble, et il a été imité par son receveur Rishard Matthews. Le QB originaire d’Hawaii n’a pas l’habitude de jouer par un tel froid (il faisait -17 au coup d’envoi). Il finit avec 241 yards et 1 interception.
  • Du côté des Chiefs, Tyreek Hill s’est de nouveau illustré avec un joli touchdown de 68 yards sur une course qui a berné la défense des Titans.
  • Les 4 touchdowns du match sont marqués au sol. Tyreek Hill lance donc la mode, imité par son QB Alex Smith un peu plus tard. Pour les Titans, Derrick Henry marque 2 fois.

Cincinnati Bengals (5-8-1) 20 – Pittsburgh Steelers (9-5) 24

  • 5ème victoire de rang pour Pittsburgh qui reste leader de l’AFC North. La semaine dernière, le jeu au sol (et surtout Le’Veon Bell) a fait la différence. Cette fois, c’est le pied de Chris Boswell qui était chaud, puisque le kicker réussit 6 field-goals.
  • Les Bengals, champions en titre de la division, on pourtant pris un gros départ en marquant sur leurs 4 premières possessions pour mener 20-6. Boswell a ensuite ramené les Steelers progressivement et Ben Roethlisberger porte l’estocade finale en trouvant Eli Rodgers dans le 4ème quart-temps. Le QB de Pittsburgh lance pour 286 yards (21/36) et 1 TD. LeVeon Bell gagne 93 yards au sol et 38 yards dans les airs.
  • Big Ben aime toujours autant son état d’origine, l’Ohio. Il affiche un bilan de 22-4 en carrière, 12-2 à Cincinnati et 10-2 à Cleveland.
  • Les Bengals n’ont rien pu faire en 2ème mi-temps. Ils ne marquent pas un seul point et sont limités à 38 yards.
  • Plutôt discret avec 3 réceptions et 58 yards, Antonio Brown a tout de même battu un record. Le receveur totalise le plus de réceptions (622) après 100 matchs en NFL.

New York Giants (10-4) 17 – Detroit Lions (9-5) 6

  • Alors que les playoffs ne sont plus très loin, les Giants commencent à inquiéter le reste de la NFL. Odell Beckham Jr attrape de nouveau des passes de touchdown à 1 main et la défense et de plus en plus forte.
  • Après avoir battu les Cowboys la semaine dernière en les limitant à 7 points, les Giants ont cette fois ci éteint les Lions. Les deux meilleures équipes de la NFC avant la week 14 ont donc buté sur la franchise New-Yorkaise.
  • Avant la réception signature d’OBJ, Eli Manning avait trouvé Sterling Shepard pour ouvrir le score dans le 1er quart-temps. Le QB livre une prestation très propre avec 201 yards (20/28) et 2 TD.
  • En face, Matthew Stafford n’a pas réussi un nouveau comeback. Il n’a pas été mauvais, avec 273 yards et 1 INT, et a souvent trouvé Golden Tate (8 réceptions pour 122 yards). Mais Detroit n’est jamais parvenu à prendre la défense des Giants à défaut.
  • Pour revenir à Odell Beckham, il finit avec 6 réceptions pour 64 yards et 1 TD. Il porte son total à 85 réceptions, 1173 yards et 10 TD sur la saison, et devient ainsi le 1er receveur dans l’histoire de la NFL à passer la barre des 80 réceptions et 1000 yards lors de ses 3 premières saisons.

Minnesota Vikings (7-7) 6 – Indianapolis Colts (7-7) 34

  • Même la défense est en train de lâcher des Vikings qui voient leur saison s’écrouler. Le retour d’Adrian Peterson n’y a rien fait, et le RB a même été châtié. AP ne gagne que 22 yards en 6 courses et perd 1 fumble. Sam Bradford (291 yards) perd aussi 1 fumble et se fait également intercepter.
  • Au contraire, les Colts ont bien réagi après la défaite critique subi à domicile face aux Texans la semaine dernière. Andrew Luck a été très bon et termine avec 250 yards (21/28) et 2 TD. Frank Gore gagne 101 yards au sol et Robert Turbin marque 2 fois.
  • A propos de Frank Gore, le RB est passé à la 10ème position en termes de yards de scrimmage (courses + réceptions) dans l’histoire de la NFL. Avec 16 332 yards en carrière, il dépasse Tony Dorsett.
  • Les Colts ont fait la différence en 1ère mi-temps puisqu’ils menaient déjà 27-0 et totalisaient 281 yards (69 pour Minnesota) et 21 first-downs.
Les Vikings ont vu leur saison progressivement leur échapper (AP)
Les Vikings ont vu leur saison progressivement leur échapper (AP)

Houston Texans (8-6) 21 – Jacksonville Jaguars (2-12) 20

  • Et ce qui devait arriver arriva… Après avoir lancé 2 interceptions consécutives dans le 2ème quart-temps, Brock Osweiler (14 TD pour 16 INT cette saison) a été mis sur le banc. Est alors entré Tom Savage, qui a mené un comeback « sauvage » des Texans.
  • Alors que les Jaguars menaient 13-0, le 2ème QB de Houston est entré sous l’ovation du public. Plutôt solide, il lance pour 260 yards et ne commet pas d’erreur. Son kicker, Nick Novak, réussit 4 field-goals pour ramener progressivement son équipe, puis Lamar Miller fait basculer Houston devant à moins de 3 minutes de la fin.
  • Les Jaguars ont profité des pertes de balle d’Osweiler et d’un TD de 100 yards sur un retour de kickoff de Marqise Lee pour prendre le large, mais globalement ils ont encore eu du mal. Blake Bortles marque 1 fois au sol mais ne totalise que 92 yards dans les airs, avec 1 interception.
  • Cette nouvelle défaite a été fatale à Gus Bradley, qui a été renvoyé dans la foulée. Le coach n’a pas réussi à faire progresser la franchise, malgré un effectif prometteur, et il part avec un bilan peu glorieux de 14 victoires pour 48 défaites en 4 saisons.
  • Du côté de Houston, cette victoire permet à la franchise de rester en tête de l’AFC South, à égalité avec les Titans. Mais grâce à un bilan parfait de 5-0 dans la division, les Texans ont leur futur entre les mains.

Chicago Bears (3-11) 27 – Green Bay Packers (8-6) 30

  • Les Packers ont joué à se faire peur, mais ils réussissent finalement à éviter le piège. Le match est resté serré en 1ère mi-temps (10-10), puis les Packers ont accéléré pour mener 27-10 à la fin de la 3ème période. Un avantage que l’on pensait définitif, sauf qu’ils ont laissé les Bears revenir.
  • Heureusement, Aaron Rodgers (252 yards) est capable de faire des choses exceptionnelles, même lorsqu’il n’est pas dans son meilleur soir à cause d’une gêne au mollet. Le QB trouve Jordy Nelson sur une bombe de 60 yards, qui permet à Mason Crosby de frapper le field-goal victorieux.
  • Avec Rodgers diminué, le jeu au sol a pris ses responsabilités. Ty Montgomery, receveur de formation, totalise 162 yards et 2 TD en seulement 16 courses. Christine Michael ajoute 1 TD sur une belle course de 42 yards.
  • Pour Chicago, les promesses sont toujours là mais elles ne se traduisent pas encore sur le bilan. Matt Barkley a alterné le chaud et le froid et termine avec 362 yards (30/43), 2 TD et 3 INT. Deux receveurs passent les 100 yards (Thompson et Meredith). Au sol, le rookie Jordan Howard continue d’être bon, il gagne 90 yards en 17 courses avec 1 TD à la clé.

Buffalo Bills (7-7) 33 – Cleveland Browns (0-14) 13

  • 14ème défaite en 14 matchs pour des Browns qui se rapprochent d’une saison sans victoire. Encore une fois, rien n’a fonctionné pour Cleveland. Robert Griffin III a été à son avantage au sol avec 48 yards et 1 TD mais dans le dur à la passe avec 196 yards seulement et 5 sacks encaissés. Et la défense s’est faite trouer par LeSean McCoy et encaisse 33 points.
  • Le RB des Bills a donc été très efficace. En 19 courses, il totalise 153 yards et 2 TD. Ce gros match lui permet de passer la barre des 1000 yards sur la saison. Ce qu’il n’avait pas fait lors de sa première année à Buffalo.
  • Incertain sur son futur avec la franchise, Tyrod Taylor a été propre. Le QB finit avec 174 yards (17/24) et 1 TD pour Charles Clay.

Baltimore Ravens (8-6) 27 – Philadelphia Eagles (5-9) 26

  • La saison des Ravens s’est peut-être jouée sur une action dimanche. Devant d’1 point après un touchdown des Eagles, Baltimore doit stopper la conversion à 2 points pour garder son destin entre les mains. Et c’est chose fait lorsque la passe de Carson Wentz est détournée. Les Ravens doivent maintenant battre les Steelers et les Bengals pour aller en playoffs.
  • 5ème défaite de rang pour Philadelphia qui n’arrive pas à compléter le comeback. Carson Wentz lance pour 170 yards (22/42) et 1 interception. Ryan Mathews a eu plus de succès au sol, totalisant 128 yards face à la meilleure escouade de NFL dans ce secteur.
  • Joe Flacco n’a pas été exceptionnel non plus. Le QB de Baltimore lance pour 206 yards (16/30) et 2 TD, mais il se fait intercepter et perd 1 fumble.
  • Justin Tucker a passé son 10ème field-goal à plus de 50 yards cette saison, et égale ainsi le record d’un certains Blair Walsh (2012). On ne lui souhaite pas le même avenir…
Les Ravens joueront un match décisif face aux Steelers la semaine prochaine (Getty)
Les Ravens joueront un match décisif face aux Steelers la semaine prochaine (Getty)

Atlanta Falcons (9-5) 41 – San Francisco 49ers (1-13) 13

  • Les Falcons ont profité de la défense horrible des 49ers, et notamment Devonta Freeman qui marque à 3 reprises au sol et totalise 139 yards. Il n’a pas douté après avoir perdu son 1er fumble de la saison.
  • Matt Ryan n’a pas eu a forcer son talent et livre une copie très sérieuse. Toujours privé de Julio Jones, le QB lance pour 286 yards (17/23) et 2 TD.
  • 13ème défaite consécutive pour San Francisco. Chip Kelly s’est concentrée sur les qualités offensives de son adversaire en conférence de presse, mais il faut qu’il analyse les performances catastrophiques de sa défense. Offensivement, rien de bien transcendant non plus. Colin Kaepernick lance pour 183 yards et 2 TD, et Carlos Hyde gagne 71 yards au sol.
  • Après avoir battu les Rams 42-14 la semaine dernière, les Falcons passent de nouveau la barre des 40 points (5ème fois de la saison). Sur la saison, Atlanta bat son record de point avec déjà 469.

Arizona Cardinals (5-8-1) 41 – New Orleans Saints (6-8) 48

  • Après 2 matchs étonnants pour lui (0 TD et 6 INT), Drew Brees s’est repris face aux Cardinals en lançant pour 389 yards (37/48) et 4 TD. Brandin Cooks en profite avec un record personnel de 186 yards et 2 TD sur des passes de 65 et 45 yards.
  • En face, l’attaque des Cards a tenté de répondre grâce à Carson Palmer (318 yards et 2 TD) et David Johnson (108 yards et 2 TD). Le RB est le premier joueur de l’histoire à passer les 100 yards de scrimmage lors des 14 premiers matchs de la saison.
  • Ce match entre les Saints et les Cards est le plus prolifique de la saison pour le moment. Les deux équipes combinent pour 89 points et 913 yards.
  • Encore un record pour Larry Fitzgerald qui termine avec 7 réceptions et 57 yards. Le WR d’Arizona compte 1116 réceptions en 200 matchs de carrière, personne n’a fait mieux puisque l’immense Jerry Rice était le précédent recordman avec 1115.

San Diego Chargers (5-9) 16 – Oakland Raiders (11-3) 19

  • C’est officiel, les Raiders retrouveront les playoffs, 14 ans après leur dernière participation. Ils ont validé leur ticket en allant battre les Chargers à San Diego, leur 11ème victoire de la saison. Le seul joueur qui était déjà présent il y a 14 ans est le kicker Sebastian Janikowski, qui a été précieux en passant 4 field-goals dimanche.
  • Les Raiders ont eu du mal en début de match, ils perdent notamment la balle à 2 reprises en red-zone. Au final, Derek Carr lance pour 213 yards (19/30), 1 TD (pour Michael Crabtree) et 1 INT, et Latavius Murray gagne 81 yards au sol avec 1 fumble.
  • Pour San Diego, l’attaque au sol n’existe plus sans Melvin Gordon. Et Philip Rivers n’a pas réussi à porter l’équipe sur ses épaules. Il termine avec 206 yards (17/30), 2 TD et 1 interception en fin de rencontre.
  • Le Qualcomm Stadium affichait sa plus grosse affluence de la saison (68 352), mais 80% des fans étaient pour les visiteurs. Une triste fin pour les Chargers à San Diego, puisque la franchise est de plus en plus proche d’un déménagement à Los Angeles.

Denver Broncos (8-6) 3 – New England Patriots (12-2) 16

  • S’il y a un seul terrain sur lequel Tom Brady ne gagne pas souvent, c’est bien celui de Denver. Mais dimanche, il a été bien épaulé pour partir victorieux. Le jeu au sol des Pats totalise 136 yards (95 yards pour Dion Lewis, 31 yards et 1 TD pour LeGarrette Blount), et la ligne offensive a été excellente pour protéger Brady qui lance pour 188 yards et ne perd aucun ballon.
  • Lors de la dernière finale de conférence AFC, Brady avait été touché 23 fois par les défenseurs de Denver, dont 7 par Von Miller. Dimanche, il n’a été touché qu’à 7 reprises, et jamais par Miller.
  • Les Broncos avaient plutôt bien attaqué le match et ont dominé le 1er quart-temps. Mais l’interception lancée par Trevor Siemian a tué le momentum. Le QB termine le match avec 282 yards (25/40) et 1 INT.
  • Cette 3ème défaite en 4 matchs fait mal au Broncos, qui sortent de l’image des playoffs du fait de la victoire des Dolphins.
  • En 16 saisons ensemble, le duo Belichick / Brady a remporté 14 titres de division AFC East.
Le champion en titre ne verra peut-être pas les playoffs (USA Today)
Le champion en titre ne verra peut-être pas les playoffs (USA Today)

Dallas Cowboys (12-2) 26 – Tampa Bay Buccaneers (8-6) 20

  • Les Cowboys continuent de faire confiance aux rookies et ils semblent avoir raison. Ezekiel Elliott continue de dominer le jeu au sol et termine avec un record personnel de 159 yards, ainsi que son 13ème TD de la saison. Quant à Dak Prescott, il a rebondi après quelques sorties compliquées, et finit avec 32 passes réussies sur 36 pour 279 yards et 1 TD au sol.
  • Menés 17-3 à un point, les Bucs vont revenir et passer devant (20-17). Mais le match irrégulier de Jameis Winston a fait mal à Tampa. Le QB, qui jouait son premier match en prime time le dimanche, lance pour 247 yards et 2 TD mais il perd également 4 fois la balle (dont 3 INT).
  • Après 5 victoires consécutives, les Bucs chutent et laissent la 1ère place de la NFC South aux Falcons.
  • Le kicker de Dallas, Dan Bailey, a manqué 2 field-goal au cours du match. Les 2 coups de pied étaient de plus de 50 yards, mais c’est un petit évènement pour le kicker qui possède la meilleure moyenne en carrière dans l’histoire de la NFL.

Washington Redskins (7-6-1) 15 – Carolina Panthers (6-8) 26

  • Opposés à une équipe de Carolina en plein doute et déjà éliminée pour les playoffs, les Redskins ont craqué lundi soir. Kirk Cousins (315 yards) en est l’incarnation parfaite avec ses 2 pertes de balle (1 interception et 1 fumble).
  • Au contraire, le MVP en titre sort l’un de ses meilleurs matchs de la saison avec 300 yards et 2 TD. Il a bien été aidé par son RB Jonathan Stewart qui gagne 132 yards en 25 courses.
  • Un des coups durs pour Washington a été la perte d’un des joueurs offensifs les plus important, dans le 3ème quart-temps. Le TE Jordan Reed a été exclu après avoir mis un coup de poing à Kurt Coleman.
  • Ce match était également l’occasion pour Josh Norman de retrouver ses anciens coéquipiers. Le CB était particulièrement motivé et certains de gagner. Ça ne s’est pas passé comme ça même si lui a fait plutôt un bon match. Newton ne l’a visé qu’à 5 reprises pour 3 réceptions et 32 yards.

Seattle Seahawks (9-4-1) 24 – Los Angeles Rams (4-10) 3

  • Sans forcer face à des Rams à la rue, les Seahawks s’offrent un nouveau titre de division NFC West consécutif. Ils sont donc qualifiés pour les playoffs.
  • Russell Wilson, qui restait sur 5 interceptions face à Green Bay, a bien rebondi et lance pour 229 yards et 3 TD (1 INT). Tyler Lockett a été le receveur le plus en vue avec 7 réceptions pour 130 yards dont 1 TD de 57 yards.
  • Battus lors des 3 derniers matchs face aux Rams, les Seahawks ont fait le boulot dans leurs maillots « Color Rush » qui s’inspiraient surement des tenues des éboueurs.
  • Pour la franchise de Los Angeles, c’était le 1er match sans Jeff Fisher, qui a été viré quelques jours plus tôt. Le coach temporaire, John Fassel, n’a rien changé. La défense a posé des problèmes à Seattle, mais l’attaque n’a rien fait. Le rookie Jared Goff lance pour 135 yards (13/25) et est remplacé dans le 4ème quart-temps après avoir pris un gros tampon de Richard Sherman.

New York Jets (4-10) 13 – Miami Dolphins (9-5) 34

  • Après la blessure de Ryan Tannehill (genou), la question était de savoir si Matt Moore pouvait prendre la relève et garder les Dolphins compétitifs pour les playoffs. Et bien pour son 1er match comme titulaire, Moore a sorti l’une de ses meilleures performances en carrière. Le QB lance pour 236 yards (12/18) et 4 TD (1 INT). Dion Sims marque 2 fois et Jarvis Landry finit avec 108 yards et 1 TD en seulement 3 réceptions. Landry passe les 1000 yards sur la saison.
  • Grâce à cette victoire, la 9ème de la saison, Miami prend la place de Denver et est actuellement qualifiée pour les playoffs.
  • Après avoir remporté 10 matchs en 2015, les Jets de Todd Bowles ont perdu leur 10ème match de 2016. Bryce Petty lance pour 235 yards, 1 TD et 2 INT avant de sortir blessé dans le 4ème quar-temps. Ryan Fitzpatrick a donc eu le temps de lancer 1 interception.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s