Week 16 – TNF : Philadelphia Eagles 24 – New York Giants 19

Publié le


L’objectif était simple pour les Giants car une victoire leur assurait une qualification en playoffs. Mais ils chutent à Philadelphia, face à des Eagles qui remportent leur premier match dans la division cette saison. Cette défaite offre dans le même temps le titre de division aux Cowboys.

Le film du match

2 interceptions pour Malcolm Jenkins (AP)
2 interceptions pour Malcolm Jenkins (AP)

Autant dire que les Giants n’ont pas pris ce match par le bon bout. Dès le milieu du premier quart-temps, les new-yorkais accusent un retard de 14 points, la faute à 2 touchdowns encaissés coup sur coup. Darren Sproles se fraye d’abord un chemin derrière Lane Johnson pour ouvrir le score, puis Malcolm Jenkins intercepte une passe trop courte d’Eli Manning pour corser l’addition.

Les Giants réduisent l’écart par 2 field-goals de Robbie Gould, mais Carson Wentz enfonce le clou en trouvant un Nelson Agholor seul derrière la défense. Avant la mi-temps, Manning trouve enfin un peu de rythme et trouve le rookie Sterling Shepard pour réduire l’écart (21-13).

Aucun touchdown ne sera marqué en 2ème mi-temps, que des field-goals (2 pour les Giants et 1 pour les Eagles), et Philadelphia conserve son avantage jusqu’à la fin. Ils ont pourtant permis à Eli Manning de faire revenir son équipe en lui rendant la balle 2 fois dans les dernières minutes. Mais le QB, imprécis pendant tout le match, se fait intercepter pour la 3ème fois et ne peut réussir le comeback.

L’homme du match

Malcolm Jenkins (SS – Eagles)

Lane Johnson aurait pu être cité tant son retour (après 10 matchs de suspension) a fait du bien à la ligne offensive de Philadelphia. Mais l’impact de Malcolm Jenkins est également très important sur ce match. Le safety a annoncé la couleur dès les premières actions en couvrant 2 passes lancées vers Odell Beckham Jr. Alternant entre les postes de Strong Safety et Slot Corner, Jenkins dévie 3 passes, intercepte Manning à 2 reprises (dont 1 pick-6), et ajoute 6 plaquages. Même s’il est pris à défaut par un superbe mouvement de Shepard sur le TD des Giants, il livre une copie excellente.

Les stats de la rencontre

NEW YORK GIANTS (10-5) PHILADELPHIA EAGLES (6-9)
1ères tentatives 24 1ères tentatives 15
Yards au sol 114 Yards au sol 118
Yards à la passe 356 Yards à la passe 168
Total Yards 470 Total Yards 286
Touchdowns 1 Touchdowns 3
Pertes de balle 3 Pertes de balle 1
Temps de possession 34 : 04 Temps de possession 25 : 56
Passes Passes
Eli Manning 38/63, 356 yards, 1 TD, 3 INT Carson Wentz 13/24, 152 yards, 1 TD, 1 INT
Courses Courses
Paul Perkins 15 courses, 68 yards Darren Sproles 7 courses, 40 yards, 1 TD
Réceptions Réceptions
Odell Beckham Jr 11 réceptions, 150 yards Nelson Agholor 2 réceptions, 47 yards, 1 TD
Sterling Shepard 7 réceptions, 61 yards, 1 TD Zach Ertz 2 réceptions, 33 yards
Défense Défense
Dominique Rodgers-Cromartie 2 plaquages, 1 INT Malcolm Jenkins 6 plaquages, 2 INT
Landon Collins 9 plaquages Nigel Bradham 12 plaquages

La suite pour les 2 équipes

Les Giants (10-5) possèdent toujours la 1ère wild-card dans l’AFC, mais ils devront la confirmer en allant gagner à Washington lors du dernier match de la saison. Les Eagles ne jouent plus rien et reçoivent les Cowboys, déjà champions de la NFC East.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s