L’équipe-type des Divisional Playoffs

Publié le


C’est déjà l’avant dernière équipe-type de la saison (il n’y en aura pas pour le Super Bowl) … Lors du Divisional Round, Aaron Rodgers a une nouvelle fois joué les magiciens, la ligne offensive des Steelers a dominé, et quelques défenseurs de Houston ont brillé malgré la défaite.

off

ATTAQUE

Quarterback

Aaron Rodgers (Packers)

Le QB des Packers continue sur sa lancée avec une nouvelle performance de haut-vol. Il a certes lancé sa 1ère interception depuis la week 10, mais il compte également 2 passes de touchdowns et s’est montré décisif en fin de rencontre. Alors que les 2 équipes étaient à égalité, Rodgers a pris les choses en main et réussit une passe magique pour Jared Cook (la réception est magnifique aussi). Cette passe permet ensuite à Mason Crosby de donner la victoire à Green Bay.

Rodgers termine le match avec 356 yards (28/43), 2 TD – 1 INT, et un rating de 96.7. Mais il a surtout démontré, une fois de plus, son talent et son calme dans les moments cruciaux.

Remplaçant : Matt Ryan (Falcons)

Running-backs

Le’Veon Bell (Steelers)

Dion Lewis (Patriots)

Le’Veon Bell avait déjà battu le record de franchise de yards au sol sur un match de playoffs lors des wild-cards, et il a décidé de l’améliorer dimanche en totalisant 170 yards. Il affiche une moyenne de 5.7 yards par course. Il a profité du superbe travail de sa ligne offensive, mais il a également su casser des plaquages (4) pour aller chercher des yards après contact (89).

Il est accompagné par le facteur X des Pats, Dion Lewis. Enfin remis de sa blessure, l’homme à tout faire s’est illustré samedi en marquant 3 touchdowns. Un hat-trick historique avec 1 TD sur une réception, 1 retour de kickoff de 98 yards et 1 dernier TD au sol.

Remplaçant : Ezekiel Elliott (Cowboys)

Receveurs

Dez Bryant (Cowboys)

Julian Edelman (Patriots)

Les Cowboys, meilleur bilan de la NFC à l’issue de la saison régulière, ont chuté d’entrée en playoffs, malgré un beau comeback et une performance plutôt très bonne de l’attaque. Les deux rookies (Prescott et Elliott) ont répondu présent et Dez Bryant a brillé. Le receveur attrape 9 ballons pour 132 yards et marque ses 2 premiers touchdowns en playoffs.

A l’opposé on retrouve l’une des cibles préférées de Tom Brady, un certain Julian Edelman. Même s’il n’a pas marqué, il a été omniprésent avec 8 réceptions et 137 yards. Edelman est un homme de confiance pour Brady, qui a tendance à se tourner vers lui dans les matchs importants, surtout lorsque Gronk est absent.

Remplaçants : Julio Jones (Falcons), Chris Hogan (Patriots)

Tight-end

Jared Cook (Packers)

La surprise de la semaine ! Non seulement leader de son équipe avec 104 yards (6 réceptions), Cook a également été à la réception de l’action du match. Il attrape en effet la dernière passe d’Aaron Rodgers, celle qui permet aux Packers de gagner quelques secondes plus tard. Ce n’était pas une réception facile sur le long de la ligne, mais le TE a eu la lucidité de bien garder ses deux pieds à l’intérieur du terrain.

Remplaçant : Jesse James (Steelers)

Ligne offensive

Pittsburgh Steelers

LT – Alejandro Villanueva, LG – Ramon Foster, C – Maurkice Pouncey, RG – David DeCastro, RT – Marcus Gilbert

David Bakhtiari, Alex Mack et Justin Britt méritaient une place dans l’équipe-type, mais il faut mettre en avant la performance majuscule de la ligne offensive des Steelers dimanche. Les 5 linemen n’ont alloués que 2 petites pressions sur l’ensemble du match, face à une défense de Kansas City pourtant redoutable, et ils ont ouvert le jeu au sol pour permettre à Le’Veon Bell de gagner 81 yards (sur 170) avant contact. C’est l’une des meilleures performances globales pour une ligne offensive cette saison, et une confirmation de la progression de l’OL de Pittsburgh.

Remplaçants : David Bakhtiari (LT – Packers), Lane Taylor (LG – Packers), Alex Mack (C – Falcons), Justin Britt (C – Seahawks), Mitchell Schwartz (RT – Chiefs)

def

DEFENSE

Ligne défensive

 Left Defensive End : Jadeveon Clowney (Texans)

Defensive Tackle : Alan Branch (Patriots)

Defensive Tackle : Malcolm Brown (Patriots)

Right Defensive End : Trey Flowers (Patriots)

Peu de joueurs ont réellement fait de grosses différences sur la ligne défensive. La plus en vue a été celle des Patriots, qui a régulièrement pris le dessus sur la ligne offensive de Houston et qui a ainsi pu mettre en difficulté un Brock Osweiler déjà en manque de confiance. Trey Flowers continue sa grosse saison avec 3 pressions et 7 plaquages sur ce match. Les deux linemen de l’intérieur ont également été bons, et surtout Alan Branch qui totalise 3 pressions et qui a été impressionnant contre le jeu au sol avec 7 plaquages dont 6 stops défensifs. Son compère Malcolm Brown réussit 6 plaquages et 1 sack.

Cette ligne défensive est complétée par le désormais incontournable Jadeveon Clowney. Sa feuille de stats (2 hits sur le QB et 2 plaquages) n’est pas très remplie mais il apporte une pression constante que même Bill Belichick n’arrive pas à contrer. Clowney a enfin explosé cette saison, et on attend avec impatience le retour au top de J.J Watt à ses côtés…

Un petit mot tout de même sur Vince Wilfork, plutôt bon face à son ancienne équipe et qui a annoncé que ce match serait surement son dernier.

Remplaçants : Vince Wilfork (DT – Texans), Brooks Reed (DE – Falcons)

Linebackers

Left Outside Linebacker : Whitney Mercilus (Texans)

Inside Linebacker : Ryan Shazier (Steelers)

Right Outside Linebacker : James Harrison (Steelers)

Un autre défenseur de Houston s’est illustré malgré la défaite, c’est Whitney Mercilus. On retrouve finalement les 2 hommes forts des Texans. Mercilus a encore fait un match complet avec 1 sack, 3 hits et 3 pressions sur les phases de pass-rush, 4 plaquages dont 3 stops défensifs sur les phases au sol, et 1 passe déviée.

A l’opposé, on retrouve James Harrison. Rien ne semble pouvoir arrêter la machine Harrison, qui a d’ailleurs été vu à la salle de sport à peine rentré à Pittsburgh (vers 4h du matin)… Le linebacker des Steelers réussit 1 sack, 4 pressions supplémentaires et 6 plaquages face aux Chiefs.

Au milieu de la défense, c’est un autre joueur de Pittsburgh qui fait son retour. Ryan Shazier est sur une bonne dynamique, et il a confirmé avec 5 plaquages et 1 interception.

Remplaçants : Bud Dupree (OLB – Steelers), De’Vondre Campbell (OLB – Falcons), Ramik Wilson (ILB – Chiefs)

Safeties

Free Safety : Devin McCourty (Patriots)

Strong Safety : Micah Hyde (Packers)

Il aurait pu être mis dans les cornerback puisqu’il a joué sur plusieurs positions lors du match, mais je garde Micah Hyde à sa position classique de Strong Safety. Le défenseur des Packers a fait un match énorme face aux Cowboys avec notamment 1 sack, 2 passes déviées et 1 interception. Visé à 6 reprises par Dak Prescott, il n’alloue que 3 réceptions pour 37 yards, soit un rating de 29.9 pour le QB de Dallas.

Sur l’autre poste de Safety, plusieurs joueurs ont réussi 1 interception, et j’ai finalement choisi Devin McCourty pour son impact sur les phases au sol (6 plaquages). Le FS des Pats aura une opposition bien plus délicate à gérer la semaine prochaine.

Remplaçants : Ricardo Allen (FS – Falcons), Sean Davis (SS – Steelers)

Cornerbacks

Logan Ryan (Patriots)

Marcus Peters (Chiefs)

Quand ce n’est pas Malcolm Butler qui s’illustre, c’est son coéquipier Logan Ryan. Ce dernier était infranchissable samedi puisqu’il n’alloue que 3 réceptions (sur 7 passes) pour 9 petits yards. Il dévie 3 passes et en intercepte 1, ce qui donne un rating de 10.7 à Brock Osweiler lorsqu’il a visé Ryan. Mais le CB des Pats ne s’est pas arrêté là et réussit également 1 sack et 7 plaquages (dont 4 stops défensifs).

A l’opposé, Marcus Peters quitte la compétition sur une nouvelle performance personnelle solide. Le CB des Chiefs totalise 6 plaquages, dévie 1 passe et n’a que rarement été pris à défaut par les receveurs de Pittsburgh. Les Chiefs n’encaissent pas de touchdown sur ce match.

Remplaçants : Steven Nelson (Chiefs), Artie Burns (Steelers)

EQUIPES-SPECIALES

Punter

Jon Ryan (Seahawks)

Le punter de Seattle n’a dû dégager son camp qu’à 2 reprises et il l’a bien fait. Il affiche de loin la plus grosse moyenne du week-end avec 54.5 yards en moyenne, et en place 1 sur la ligne des 1 yard d’Atlanta. Les Falcons marqueront quand même sur le drive qui suit, mais il n’est pas à blâmer.

Kicker

Mason Crosby (Packers)

Le kicker de Green-Bay réussit ses 4 transformations du match et passe 2 field-goals, les 2 à plus de 50 yards. Le second est décisif puisqu’il offre la victoire aux Packers dans les derniers instants.

Returner

Dion Lewis (RB – Patriots)

3 touchdowns au total pour Lewis, dont un magnifique sur un retour de kickoff de 98 yards.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s